Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-labo_iredu

Institut de Recherche sur l'Éducation : Sociologie et Économie de l'Éducation

Liste des publications 2016

16001.- Entrepreneurship Education and Entry into Self-Employment Among University Graduates.- Premand P. ; Brodmann S. ; Almeida R. ; Grun R. ; Barouni M..- World Development, Volume 77, January 2016
Entrepreneurship education has the potential to enable youth to gain skills and create their own jobs. In Tunisia, a curricular reform created an entrepreneurship track providing business training and coaching to help university students prepare a business plan. We rely on randomized assignment of the entrepreneurship track to identify impacts on students' labor market outcomes one year after graduation. The entrepreneurship track led to a small increase in self-employment, but overall employment rates remained unchanged. Although business skills improved, effects on personality and entrepreneurial traits were mixed. The program nevertheless
increased graduates' aspirations toward the future.

16002.- Contribution de l'expérience scolaire au développement de la créativité : apports et limites de données auto-reportées.- Dirani A..- 28ème colloque de l'ADMÉE-Europe, Lisbonne, 13-15 janvier 2016.- ADMÉE-Europe ; Université de Lisbonne
Tous les apprentissages ne sont pas explicitement évalués par l'institution scolaire. C'est le cas, notamment de la créativité, que l'on peut définir comme la capacité à résoudre des problèmes de manière créative. Parallèlement à ce constat, les recherches en psychologie ont développé une grande diversité d'instruments destinés à la mesure de la créativité individuelle. S'inscrivant dans une approche cognitiviste, la Runco Ideational Behavior Scale (RIBS), permet de recueillir des données auto-reportées relatives à la créativité individuelle en tant que potentiel (Runco et al., 2001). Les travaux portant sur les pratiques éducatives, notamment en psychologie, ont permis de mettre en lumière des types d'activités et d'expériences, scolaires et extra-scolaires, propices au développement de cette compétence. Pour ce qui concerne le contexte scolaire, il s'agit notamment de la variété des cours (Turner, 2013), du travail de groupe nécessitant de la coopération (Fischer, 2005), de la pratique du « craft » (Lindfors, 2007a), de la manipulation d'objets et de matériaux (Feldman, D. H.,  Benjamin, A. C., 2006), de la référence explicite à la « vie de tous les jours » (Manning et al., 2009 in Turner, 2013), des activités pédagogiques faisant appel à l'imagination (Turner, 2013), de la contribution à l'évaluation de ses propres travaux (Turner, 2013), des activités pédagogiques s'appuyant sur l'émotion (Puozzo, 2013) ou encore des activités pédagogiques s'appuyant sur le jeu (Garaigordobil, 2006). En s'appuyant sur ce corpus théorique, la communication entend questionner le lien entre mesure et développement de la créativité, afin d'analyser la contribution de l'institution scolaire au développement de cette compétence durant le parcours de formation initiale en France. Quels types de parcours de formation les individus les plus créatifs ont-ils suivi ? Quelle place ces parcours réservent-ils aux activités supposées favoriser le développement de la créativité ? Les résultats exposés, issus d'une enquête quantitative par questionnaire menée auprès de jeunes ayant terminé leur formation initiale depuis au moins une année, s'attacheront à répondre à ces deux interrogations tout en discutant la validité des instruments de mesure mobilisés.

16003.- Evaluer sans noter : quels effets sur le sentiment d'efficacité personnelle des collégiens?.- Genelot S. ; Cartierre N..- 28ème colloque de l'ADMÉE-Europe, Lisbonne, 13-15 janvier 2016.- ADMÉE-Europe ; Université de Lisbonne
Depuis une dizaine d'années, dans les collèges français, se développent des expérimentations de suppression de la note chiffrée comme modalité d'évaluation. Ces expérimentations ont souvent pour origine la crainte chez les enseignants d'une démotivation d'une part importante des élèves face à des notes trop faibles. L'étude de l'effet de ces pratiques présente alors un intérêt scientifique en raison des travaux qui invoquent les pratiques d'évaluation « classiques » comme un obstacle au développement de facteurs conatifs (motivation, estime de soi...) dans les apprentissages. Problématique : Le sentiment d'efficacité personnelle (SEP) est un médiateur important de la motivation. Selon Bandura, l'expérience vécue des succès et des échecs serait la source qui a le plus d'influence sur le SEP. Elle peut être appréhendée par le niveau scolaire de l'élève (évalué par les enseignants) et par le niveau scolaire subjectif (perçu par l'élève). Notre objectif est d'explorer l'effet éventuel de l'évaluation sans note sur l'évolution, au cours d'une année scolaire, du sentiment d'efficacité personnelle scolaire d'élèves de sixième.  Méthodologie : L'échantillon est constitué de 579 élèves en classe de 6ème, dans des classes pratiquant l'évaluation « sans note » (n = 285) et des classes pratiquant la notation (n = 294). Pour évaluer le SEP en contexte scolaire, nous avons utilisé l'échelle d'efficacité scolaire perçue de Bandura (1990). L'objectif principal est d'évaluer, au moyen d'analyses de régression multivariée, l'impact de l'évaluation sans note sur l'évolution du SEP scolaire au cours de l'année, tout en contrôlant l'effet d'autres facteurs (caractéristiques sociales et scolaires des élèves). Les résultats permettront également, en lien avec les thématiques des axes 2 et 3 de ce colloque, de questionner l'homogénéité/l'hétérogénéité des pratiques d'évaluation des enseignants regroupées sous l'appellation « évaluation sans notes » en discutant du lien entre méthodes, outils et pratiques d'évaluation.

16004.- L'effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés.- Albandea I. ; Giret J.-F..- Net.doc, n°149, janvier 2016
Les soft-skills forment un ensemble de compétences qui se rapporteraient davantage à un savoir-être et moins à un savoir théorique, et dépendraient notamment de la capacité des individus à réagir avec les autres. Ce document propose une analyse de leur impact sur le marché du travail en France, en essayant de mesurer leur influence sur le salaire des diplômés. Les résultats montrent que les soft skills vont notamment influencer les plus hauts salaires, ce qui suggère leur importance pour les emplois les plus qualifiés.
Les analyses ainsi que la construction des indicateurs sont issus d'une étude sur un échantillon de diplômés de master ayant répondu à l'enquête du Céreq Génération 2010 et réinterrogés en 2014.

16005.- Les métiers à l'épreuve des nouvelles technologies.- Bourdon J..- Orientation - guide de l'enseignement privé, 2016
Un métier se définit comme la maîtrise d'une pratique, acquise par apprentissage. La maîtrise dépend aussi de savoirs initiaux, dit théoriques. La place prise aujourd'hui par les technologies de l'information et de la communication entraîne-t-elle à relativiser aujourd'hui la référence à un métier et remet-elle en cause les choix d'orientation pour accéder à un métier ?

16006.- Improving the management style of school principals: results from a randomized trial.- Lassibille G..- Education Economics, Vol. 24, n°2, 2016
Using information from a randomized experiment carried out over the course of two school years in Madagascar, this paper evaluates the impact of specific actions designed to streamline and tighten the work processes of public primary school directors. The results show that interventions at the school level, reinforced by interventions at the district and subdistrict levels, succeeded overall in changing school heads' behavior toward better management. However, the average impact hides important heterogeneity. The impact of the intervention was significantly larger among school heads who had a nonpermanent contract and among school principals who were responsible for a monograde school. Interventions limited to the district and subdistrict levels proved to be largely ineffective on average, and the estimates do not show detectable differences in impact across principal and school characteristics. The results also show that direct and intensive interventions were more effective than interventions targeting only the district and subdistrict administrators.

16007.- Le diplôme doit-il (vraiment) être la clé de toute mobilité sociale ?.- Duru-Bellat M..- in : L'École au chevet de la République: 30 regards sur l'égalité des chances.- Association l'École républicaine.- Paris : Connaissances et Savoirs, 2016, 298 p.
Dans une société qui a depuis longtemps rejeté tout fonctionnement aristocratique, seules les qualités de chacun sont censées déterminer la place occupée dans celle-ci, sachant que ces places sont très inégalement attractives. Ce fonctionnement méritocratique serait à la fois juste et efficace puisque nous aurions tous, quelles que soient nos origines, la possibilité de faire reconnaître nos talents et de les valoriser pour le plus grand bien de l'ensemble de la société. Toutefois, la détection de ces qualités est délicate et l'école, à qui ce travail est confié, est fréquemment accusée de laisser s'infiltrer des biais sociaux dans la certification par les diplômes qui en résulte.

16008.- Quels savoirs enseignés en éducation à la santé dans les séances d'Éducation Physique et Sportive ? Résultats de dix années de recherches de l'école élémentaire à l'université..- Loizon D..- Éducation, Santé, Sociétés, Vol.2, n°1, 2016
Cet article rassemble plusieurs recherches menées pendant près de dix années sur les contenus de l'éducation à la santé dans les séances d ' Éducation physique et sportive (EPS), de l'école élémentaire à  l'université en passant  par  le secondaire , inscrites dans le champ de la didactique. Il questionne  les  pratiques  d 'enseignement  en  s'intéressant aux savoirs enseignés qui se rapportent à l'éducation à la santé. Sur la base de séances enregistrées et d'entretiens , l'analyse  de ces pratiques révèle la présence de nombreux objets de savoirs enseignés dans les cours d'EPS. Ces savoirs se répartissent de manières très inégales dans les trois dimensions didactiques de l'éducation à la santé que nous proposons : les dimensions corporelles , psychosociales et critiques . Nous constatons que la dimension corporelle reste dominante dans toutes nos études . Les professeurs d'EPS, tout comme les formateurs , enseignent  beaucoup plus de savoirs  relatifs à  l'éducation  à la santé qu' 'ils n'en déclarent. Les entretiens mettent en évidence le poids de l'expérience personnelle des sujets dans le choix des savoirs enseignés en éducation à la santé . Enfin, quels que soient les publics, il s'avère que toutes les personnes interrogées ont de grosses difficultés à définir ce qu' est véritablement l'éducation à la santé bien qu' 'elle fasse partie des objectifs principaux de l'EPS.

16009.- Les ressources scolaires des immigrés à la croisée des histoires migratoires et familiales (Chapitre 5).- Moguérou L. ; Brinbaum Y. ; Primon J.-L..- in : Trajectoires et origines : Enquête sur la diversité des populations en France.- Beauchemin C., dir. ; Hamel C., dir. ; Simon P., dir..- Paris : Ined, 2016, ISBN 978-2-7332-8004-1 - 29 euros

16010.- Les trajectoires du primaire au supérieur des descendants d'immigrés et de natifs d'un DOM (Chapitre 6).- Brinbaum Y. ; Moguérou L. ; Primon J.-L..- in : Trajectoires et origines : Enquête sur la diversité des populations en France.- Beauchemin C., dir. ; Hamel C., dir. ; Simon P., dir..- Paris : Ined, 2015, ISBN 978-2-7332-8004-1 - 29 euros

16011.- Situation sur le marché du travail : statuts d'activité, accès à l'emploi et discrimination (Chapitre 7).- Brinbaum Y. ; Meurs D. ; Primon J.-L..- in : Trajectoires et origines : Enquête sur la diversité des populations en France.- Beauchemin C., dir. ; Hamel C., dir. ; Simon P., dir..- Paris : Ined, 2015, ISBN 978-2-7332-8004-1 - 29 euros

16012.- Les discriminations en France : entre perception et expérience (chapitre 14).- Brinbaum Y. ; Safi M. ; Simon P..- in : Trajectoires et origines : Enquête sur la diversité des populations en France.- Beauchemin C., dir. ; Hamel C., dir. ; Simon P., dir..- Paris : Ined, 2015, ISBN 978-2-7332-8004-1 - 29 euros

16013.- Devenir chercheur ou enseignant chercheur : le goût pour la recherche des doctorants à l'épreuve du marché du travail.- Bonnard C. ; Calmand J. ; Giret J.-F..- Recherches en éducation, N°25, mars 2016
Faire  une  thèse  pour  devenir  chercheur  ou  enseignant-chercheur  est souvent  considéré  comme  un  parcours difficile dont le résultat est incertain. Plus que dans d'autres pays, les diplômés de doctorat en France connaissent de fortes difficultés de stabilisation sur le marché du travail. Notre recherche s'interroge sur les raisons qui conduisent les jeunes à obtenir un doctorat puis à choisir une carrière de  chercheur  ou  d'enseignant-chercheur  et  enfin,  à  s'y  stabiliser.  À  partir  d'une  enquête  du  Céreq, nos  résultats  montrent  que  l'intérêt  pour  la  recherche  qu'ils  ont  manifesté  dès  le  début  des  études supérieures    et    le    capital    social    vont    fortement    structurer    leur    parcours    universitaire  et  professionnel.  Cependant,  les  variables  liées  à  la situation  sur  le  marché  du  travail  vont  également  influencer les décisions des jeunes.

16014.- Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères.- Chancelade C. ; Janissin P. ; Giret J.-F. ; Guégnard C. ; Benoit P. ; Vogt A..- Net.doc, n°152, janvier 2016
Ce rapport d'enquête constitue l'un des principaux résultats du projet Langues et employabilité (LEMP) mené en 2014-2015 et financé avec le soutien de la Commission européenne. Il a pour objet de présenter et d'analyser les résultats d'enquêtes visant à identifier plus précisément les besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères. Sur la base de ce rapport, une campagne de sensibilisation sera mise en oeuvre à l'attention des élèves de l'enseignement secondaire général et professionnel et de leurs parents pour les guider dans leur choix des langues vivantes étudiées.

16015.- Parcours scolaires, accès aux études supérieures et mobilité sociale : comparaison entre la France, la Suisse et le Canada.- Kamanzi P.C. ; Guégnard C. ; Koomen M. ; Imdorf C. ; Murdoch J..- in : Transitions des adolescents et des jeunes adultes en Suisse: Résultats de l'étude longitudinale TREETransitionen ¡m Jugend- und jungen Erwachsenenalter: Ergebnisse der Schweizer Längsschnittstudie TREE.- Scharenberg K., dir. ; Hupka-Brunner S., dir. ; Meyer T., dir. ; Bergman M.M., dir..- Zurich : Seismo Verlag, 2016, ISBN 978-3-0377 7 -1 57 -0
Le présent article examine dans quelle mesure l'organisation des trajectoires scolaires et les parcours conduisent à l'enseignement supérieur favorisent la mobilité sociale ou au contraire la reproduction des inégalités. Nous avons comparé trois pays : la France, la Suisse et le Canada. Les résultats obtenus à partir des données tirées des panels d'enquêtes menées dans ces trois pays permettent d'observer deux situations opposées. Plus I 'enseignement supérieur est valorisé au détriment de la formation professionnelle, plus les inégalités d'accès à l'enseignement supérieur ont tendance à s'exacerber. La compétition y est telle que ce sont les jeunes de milieu favorisé qui tirent davantage profit de son expansion. Par contre, lorsque la formation professionnelle est valorisée, les inégalités auraient plutôt tendance à être modérées.

16016.- French Students Enrolled in Distance Learning: Highly Motivated But Less Satisfied?.- Giret J.-F..- 12th International Conference on Technology, Knowledge and Society and the Technology, Knowledge and Society knowledge community, Buenos Aires, 18-19 February 2016.- Common Ground Publishing
The anticipated benefits of using emerging technology tools to facilitate learning have in recent years increased the expectations of the development of distance learning in higher education. Studies in various countries show, however, that the profile of distance learning students differs from traditional students' characteristics. There are generally older, more employed and more highly motivated but with a lower parental educational background even if these features appear to change with the development new technologies in training. This paper aims to identify some barriers to the development of distance and e-learning from the students' point of view. More precisely, we seek to compare the satisfaction of students enrolled in French universities according to their type of learning (face-to-face versus distance), their learning strategies and their educational background. We use a national, representative survey on the living conditions of students in France carried out by the National Observatory of Student Life in 2013. 20,000 university students, mostly enrolled in traditional learning studies, were interviewed. About 600 students were enrolled in distance learning. Satisfaction will be measured by different indicators: student interest in course contents, student impressions of educational quality of the course, availability of teachers, university resources for academic success, personalized career guidance. Our preliminary results suggest that distance learners are less satisfied although French universities offer a vast range of emerging technology tools.

16017.- Gender differences in French undergraduates' academic plans and wage expectations.- Bonnard C. ; Giret J.-F..- Gender and Education .- Publié en ligne, à paraitre en version papier
Gender differences in wage expectations may affect investment in human capital and increase inequalities in the labour market. Our research based on a survey of first-year students at a French university aims to focus on expectations at the beginning of the career. Our results show that anticipated earnings differ significantly between men and women. One year after graduation, we find a gender gap in pay of 16 percent. A wage decomposition method indicates that most of this effect is due to anticipation of discrimination. Ten years after graduation, anticipated discrimination is still almost as dominant in explaining the gender gap in pay. Finally, using a survey of recent college graduates, we show that growth in the anticipated gender gap differs greatly from growth in the observed gender gap. Our findings highlight the importance of policies promoting higher educational aspirations for young women. Career guidance counselling for students may play a decisive role in contributing to give women more ambitious aspirations, which may in turn serve to reduce inequalities in the labour market.

16018.- Une approche globale des compétences transversales mobilisées dans le travail.- Branche-Seigeot A..- Éducation permanente, Hors série AFPA 2016
A partir des données de l'enquête internationale PIAAC (2012), cet article dresse un panorama général des compétences transversales mobilisées au travail selon les caractéristiques des individus (âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle et diplôme). Cet exercice permet notamment de mettre en évidence le contenu du travail des employés/ouvriers qualifiés et des employés/ouvriers non qualifiés. D'après ce panorama, si le contenu du travail entre emploi qualifié et emploi non qualifié diffère encore fortement, les tâches qui incombent aux employés et ouvriers non qualifiés suggèrent une mobilisation de compétences plus importante qu'il n'y parait au regard de la dénomination de la catégorie socioprofessionnelle à laquelle ils appartiennent.

16019.- Mesure de la créativité chez des étudiants d'Ecole Supérieure de Commerce.- Dupont J.-M. ; Souhait M. ; Bornier A. ; Dirani A..- Colloque international francophone ESPE "Eduquer et Former au monde de demain. De la créativité à l'innovation dans les dispositifs et les pratiques, pédagogiques et professionnelles", Clermond-Ferrand, 6-7 avril 2016.- ESPE Auvergne
Le Département Développement et Accompagnement Personnels (DAP) du Groupe ESC Dijon Bourgogne est un Département d'enseignement et de recherche qui gère des modules pédagogiques destinés à renforcer les compétences sociales et comportementales des étudiants. Le DAP propose depuis dix ans aux étudiants, durant l'inter semestre de janvier, un séminaire de créativité de dix jours. L'objectif de ce séminaire est de travailler notamment, l'esprit d'équipe, le respect des autres, la gestion de projet. En janvier 2016, environ 150 élèves ont participé à ce séminaire et ont répondu en équipes à la question : Quelle ESC Dijon aimeriez-vous avoir dans 50 ans ? Durant le séminaire, les élèves ont assisté à une conférence sur les techniques de créativité et chaque équipe a été suivie durant une heure par un expert en créativité. Au bout de dix jours, un jury composé d'enseignants et autres professionnels ont pris connaissance de tous les projets lors d'une séance « poster », suivie d'une présentation orale des projets par les 16 équipes. Le projet IDEFI 1 TalentCampus a accompagné la réalisation de ce séminaire de créativité 2016. TalentCampus crée et propose des formations, sous forme de pédagogie active et ayant pour objectif le développement des compétences sociales. Ainsi, l'apprenant est amené à prendre conscience de ses atouts et à acquérir des techniques lui permettant de les valoriser : prise de parole en public, travail sur la confiance en soi, créativité, etc. Pour accompagner le séminaire de créativité à l'ESC Dijon, un dispositif d'évaluation a été mis en place en lien avec deux laboratoires de recherche, le LATI (Paris-Descartes) et l'IREDU (Université de Bourgogne).

16020.- "Dessine-moi la réussite" : construction d'un programme de recherche sur les représentations des enfants.- Perret C. ; Guégnard C..- 2ème colloque du Printemps de la recherche en ESPE : "La recherche en éducation : des enjeux partagés", Paris, 21 - 22 mars 2016.- Réseau national des ESPE
Cette communication retrace les premiers pas d'un programme de recherche s'intéressant aux représentations des enfants d'école primaire sur la réussite. En effet, qui n'est pas intéressé par la réussite des enfants qu'ils soient parents, enseignants, éducateurs ou même simples citoyens ? Chacun a sa vision de la réussite : elle peut être personnelle, professionnelle, scolaire, etc. Et même les chercheurs en éducation ont des perspectives d'analyses différentes pour définir le sens de la réussite scolaire. Analyser ces représentations enfantines de la réussite, à notre connaissance rarement étudiées, peut constituer une nouvelle manière de comprendre les différences de performances des enfants à l'école, au-delà des facteurs connus comme par exemple, la scolarisation à deux ans, l'origine sociale et le milieu familial des élèves, le contexte scolaire ou effet de l'établissement, les pratiques ou les représentations des enseignantes (Mingat 1991 ; Jarousse, Mingat &  Richard 1992 ; Lahire 1993 ; Caille 2001 ; Duru-Bellat 2003 ; Caille &  Rosenwald 2006 ; Thouny &  Catteau 2006 ; Joignaux 2009...). Des représentations différenciées de la réussite sont-elles associées au positionnement des enfants dans leurs apprentissages, les élèves en difficultés scolaires n'ayant pas les mêmes perceptions de la réussite ou concepts de soi de réussite (Martinot 2001) ? Ces représentations ont-elles des effets sur l'investissement des enfants dans leurs apprentissages et à terme, aussi dans leur orientation scolaire et dans leur réussite professionnelle future ?

16021.- Rythmes scolaires des enfants : discussion autour des contraintes et opportunités économiques des familles.- Bonnard C. ; Perret C..- Sciences de l'éducation pour l'ère nouvelle (Les), Vol. 49, n°1, 2016
En s'intéressant aux contraintes et opportunités économiques des familles face aux nouveaux rythmes scolaires introduits à l'école primaire française, cet article souligne les différences de recours à l'offre périscolaire selon les structures familiales en soulignant les particularités des familles monoparentales et des familles en garde alternée. Ces familles mobilisent de manière importante les services offerts pour l'accueil des enfants, de manière régulière pour les familles monoparentales et de manière irrégulière pour les familles en garde alternée. Le questionnement révèle aussi un accroissement des dépenses pour une partie des familles, notamment celles organisées en garde alternée, alors que d'autres ont peu bénéficié d'économie dans la garde de leurs enfants avec la modification des rythmes scolaires. Il interpelle  également sur les stratégies familiales face à l'école en pointant la question du travail des mères,puisque plus de la moitié des familles ont fait des modifications dans leur organisation professionnelle.

16022.- Book review "Mindful Teaching and Learning: Developing a Pedagogy of Well-Being" by K. Ragoonaden, Ed..- Jongblaed J..- Revue canadienne d'enseignement supérieur, Vol. 46, n°1, 2016
Analyse critique de l'ouvrage "Mindful Teaching and Learning: Developing a Pedagogy of Well-Being", de Ragoonaden, Karen (Ed.), publié en 2015 aux éditions Lexington Books

16023.- Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0
L'approche par « compétences » fait l'objet de nombreux débats dans le système éducatif français. C'est sans doute la préoccupation centrale des politiques actuelles d'éducation et de formation. Si les compétences académiques et professionnelles commencent à être bien référencées, de nombreuses questions se posent en termes de compétences sociales et non académiques qui semblent pourtant déterminantes dans la réussite scolaire et professionnelle. Comment les mesure-t-on ? L'école peut-elle et doit-elle les enseigner ? Peuvent-elles faciliter l'apprentissage d'autres compétences ? Comment influencent-elles les trajectoires professionnelles des jeunes à la sortie du système éducatif  ?
À partir de différents terrains de recherche dans les écoles, à l'université, sur le marché du travail, cet ouvrage se propose d'apporter des éléments de réponse à ces questions.

16024.- Préface.- Duru-Bellat M..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16025.- Introduction.- Giret J.F..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16026.- Les compétences sociales : quels apports dans la compréhension des différences de réussite à l'école primaire ?.- Morlaix S..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16027.- Développer les compétences non académiques dans l'enseignement supérieur : les enseignements de quelques initiatives dans différents pays.- Poirier T..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16028.- Compétiteurs mais pas toujours ... cas d'étudiant-e-s en réussite en STAPS.- Érard C. ; Louveau C..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16029.- Enjeux et limites d'une auto-évaluation des compétences par les jeunes diplômés : le cas des écoles d'art.- Danner M..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16030.- Les compétences ressenties et décrites par les ingénieurs diplômés en France, une analyse des enquêtes IESF.- Bourdon J..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16031.- Comment évaluer les compétences non académiques acquises en formation ? Quelques réflexions de méthodologie à partir de l'évaluation d'un dispositif innovant.- Giret J.F. ; Le Mener M. ; Morlaix S. ; Souhait M..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16032.- Conclusion.- Morlaix S. ; Berthaud J. ; Dirani A. ; Fanchini A..- in : Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels.- Giret J.F., dir. ; Morlaix S., dir..- Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016, 158 p. - ISBN 978-2-36441-176-0

16019.- Différenciations précoces des parcours scolaires : quels effets sur le long terme ?.- Farges G. ; Tenret E..- 2ème colloque du Printemps de la recherche en ESPE : "La recherche en éducation : des enjeux partagés", Paris, 21 - 22 mars 2016.- Réseau national des ESPE

16020.- " Dessine-moi la réussite " : construction d'un programme de recherche sur les représentations des enfants.- Perret C. ; Guégnard C..- 2ème colloque du Printemps de la recherche en ESPE : "La recherche en éducation : des enjeux partagés", Paris, 21 - 22 mars 2016.- Réseau national des ESPE
Cette communication retrace les premiers pas d'un programme de recherche s'intéressant aux représentations des enfants d'école primaire sur la réussite. En effet, qui n'est pas intéressé par la réussite des enfants qu'ils soient parents, enseignants, éducateurs ou même simples citoyens ? Chacun a sa vision de la réussite : elle peut être personnelle, professionnelle, scolaire, etc. Et même les chercheurs en éducation ont des perspectives d'analyses différentes pour définir le sens de la réussite scolaire. Analyser ces représentations enfantines de la réussite, à notre connaissance rarement étudiées, peut constituer une nouvelle manière de comprendre les différences de performances des enfants à l'école, au-delà des facteurs connus comme par exemple, la scolarisation à deux ans, l'origine sociale et le milieu familial des élèves, le contexte scolaire ou effet de l'établissement, les pratiques ou les représentations des enseignantes (Mingat 1991 ; Jarousse, Mingat & Richard 1992 ; Lahire 1993 ; Caille 2001 ; Duru-Bellat 2003 ; Caille & Rosenwald 2006 ; Thouny & Catteau 2006 ; Joignaux 2009...). Des représentations différenciées de la réussite sont-elles associées au positionnement des enfants dans leurs apprentissages, les élèves en difficultés scolaires n'ayant pas les mêmes perceptions de la réussite ou concepts de soi de réussite (Martinot 2001) ? Ces représentations ont-elles des effets sur l'investissement des enfants dans leurs apprentissages et à terme, aussi dans leur orientation scolaire et dans leur réussite professionnelle future ?

16034.- Genre et vieillissement dans le secteur de l'éducation au Québec : les "fins de carrière" des personnels de direction.- Farges G. ; Tremblay D.-G..- Journée d'études "Actualités des études de genre", Dijon, 20 mai 2016.- MSH de Dijon.- Enregistrement disponible en ligne sur http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/manifestations/15_16/16_05_20.html

16033.- La crise inscrit-elle les jeunes en France dans une dynamique de gagnants-perdants ?.- Guégnard C. ; Joseph O. ; Murdoch J..- XVèmes Journées internationales de Sociologie du Travail : "crise(s) et mondes du travail", Athènes, 11-13 mai 2016.- LEST (Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail)Kekmokop (Centre de morphologie sociale et des politiques sociales)
L'entrée des jeunes dans la vie active est particulièrement sensible aux aléas conjoncturels. L'objet de cette communication est d'appréhender les conséquences de la crise financière de 2008 sur les premières années de vie active des jeunes en mobilisant la théorie de la segmentation du marché du travail formulée par Doeringer et Piore (1971). Dans le sens de cette théorie, les emplois précaires ou instables seraient davantage l'apanage des jeunes en début de vie professionnelle. Mais qu'en est-il en temps de crise ? S'agit-il d'un point de passage plus ou moins inévitable pour toutes et tous, ou l'emploi précaire demeure-t-il pour une main-d'oeuvre captive tels les jeunes issus de minorités ethniques comme le suggère la théorie du marché dual ? Afin de mieux identifier les effets de la crise sur la qualité des emplois occupés, deux enquêtes du Céreq sont mobilisées (Génération 2004 et Génération 1998). Sont ainsi comparées les trajectoires de deux cohortes de jeunes observées sur un horizon temporel équivalent de sept ans, dont l'une n'a pas connu de phénomène conjoncturel durant son parcours professionnel. Au regard des résultats des modèles économétriques réalisés, la crise de fin 2008 a bien affecté la qualité des emplois occupés par la suite, et de façon plus accentuée, pour les jeunes d'origine maghrébine.

16035.- Devenir entrepreneur pour échapper au chômage : une motivation suffisante en temps de crise ?.- Bonnard C. ; Giret J.-F..- XVèmes Journées internationales de Sociologie du Travail : "crise(s) et mondes du travail", Athènes, 11-13 mai 2016.- LEST (Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail)Kekmokop (Centre de morphologie sociale et des politiques sociales)
Dans un contexte où les jeunes s'interrogent de plus en plus sur leur insertion professionnelle, cette communication se propose d'identifier les motivations d'un projet de création d'entreprise chez les étudiants. Il s'agit plus précisément de s'interroger sur la manière dont émerge ce projet par rapport aux différentes représentations qu'ils ont de leur avenir. Pour y répondre, nous utilisons une enquête réalisée auprès de 2125 étudiants d'une université française qui n'ont pas forcément suivi de programme de formation à l'entrepreneuriat. Après avoir identifié les principales caractéristiques des étudiants enclins à l'entrepreneuriat, nous dressons une typologie de leurs rapports aux études et au marché du travail pour essayer de mieux appréhender les principaux facteurs qui les  conduisent à souhaiter créer leur entreprise.

16036.- Entre transgression et reproduction des normes de genre. Les effets paradoxaux du goût du sport sur l'orientation scolaire et professionnelle des Normaliennes en Sciences du sport et Éducation physique.- Érard C. ; Louveau C..- Sciences sociales et sport, N°9, 2016/1
Cette contribution s'attache aux effets paradoxaux de la possession de compétences et de capital sportifs sur les parcours des normaliennes en sciences du sport et éducation physique. Elle analyse les stratégies d'orientation de ces jeunes femmes que le goût du sport, central conduit à opter pour des orientations scolaires, puis professionnelles, oscillant entre conformité et atypisme, le plus souvent en deçà de ce à quoi elles peuvent prétendre. Ces « oscillations » entre reproduction des normes de genre et détachement à l'égard des référentiels masculins de réussite expriment la tendance à la reproduction du monde social travaillée par P. Bourdieu (Bourdieu, 1994) ainsi que la possible activation de dispositions apparemment contradictoires selon les contextes et les moments d'un parcours (Lahire, 2004).

16037.- Le climat social de la résidence universitaire : évaluation et étude de son rôle dans la prédiction du comportement des étudiants.- Bennacer H..- Journal des Sciences, N°15, 2016
Cette recherche permet de décrire notre construction, auprès de 260 étudiants Orléanais, d'une échelle pour l'évaluation du climat social de la résidence universitaire. Elle se propose d'étudier les dimensions de celui-ci comme variables intermédiaires qui dépendent des caractéristiques psycho-environnementales de la résidence universitaire et déterminent le comportement des étudiants. Ce qui permet d'apprécier la validité différentielle et convergente de l'échelle. Nous tentons également d'atteindre dans cette étude deux objectifs : l'un cherchant à déterminer les environnements sociaux de la résidence universitaire qui profiteraient à l'ensemble des étudiants, l'autre à identifier les facteurs fondateurs du climat social.

16038.- Job Satisfaction among Primary School Personnel in Madagascar.- Gamero Burón C. ; Lassibille G..- The Journal of Development Studies , 2016.- en ligne sur : http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/00220388.2016.1187726?journalCode=fjds20, a paraitre en version papier
This article analyses the job satisfaction of primary school teachers in Madagascar. Based on the estimation of multilevel models, low wages and problems getting paid, job insecurity, lack of in-service training, high pupil-teacher ratios, and lack of basic infrastructure and teaching materials are identified as the main reasons for dissatisfaction. Principals' control of teachers' activities also adversely affects satisfaction, suggesting that, in Malagasy schools, neither school directors nor teachers have succeeded in adopting organisational cultures based on cooperation among their members. These results are likely to stimulate debates on educational policy, both in Madagascar and in many other developing countries.

16039.- Les vies étudiantes : tendances et inégalités.- Giret J.-F., dir. ; Van de Velde C., dir. ; Verley É., dir..- Paris : La documentation française, 2016, 312 p., Bibliogr., graph.
On recense aujourd'hui  plus  de  2,4  millions  d'étudiants  en  France.  Une  population  dont  les  effectifs  ne  cessent  de  croître  et  qui  se  révèle  être  de plus en plus diversifiée. Se référer à « l'étudiant moyen » n'a donc pas  plus  de  sens  aujourd'hui  qu'il  n'en  avait  lors  de  la  mise  en  place  de  la première enquête Conditions de vie des étudiants en 1994. Il en est de même de la vie étudiante qu'il est difficile de réduire à quelques clichés. Le  seul  fait  d'être  étudiant  est  loin  d'homogénéiser  les  conditions  de  vie  d'un public aux caractéristiques, aux expériences et aux attentes de plus en plus diversifiées. Le sexe, l'âge, la formation suivie, le parcours antérieur, la situation territoriale, les origines sociales et géographiques, sont autant de  variables  qu'il  convient  de  prendre  en  compte  dans  l'étude  de  cette  population  en  profonde  mutation.  Ce  n'est  pas  une,  mais  bien  des  vies  étudiantes qui sont analysées dans cet ouvrage, dressant les tendances et inégalités qui s'en dégagent en termes de ressources, d'articulation des temps de vie et d'études, de rapport à l'avenir, mais aussi de vulnérabilités vécues et perçues.
En rayon

16040.- Introduction.- Giret J.-F. ; Van de Velde C. ; Verley É..- in : Les vies étudiantes : tendances et inégalités.- Giret J.-F., dir. ; Van de Velde C., dir. ; Verley É., dir..- Paris : La documentation française, 2016, 312 p., Bibliogr., graph.
En rayon

16041.- Le rôle de l'activité salariée dans le budget des étudiants.- Béduwé C. ; Giret J.-F..- in : Les vies étudiantes : tendances et inégalités.- Giret J.-F., dir. ; Van de Velde C., dir. ; Verley É., dir..- Paris : La documentation française, 2016, 312 p., Bibliogr., graph.

16042.- How Do Second-Generation Immigrant Students Access Higher Education?  The Importance of Vocational Routes to Higher Education in Switzerland, France, and Germany .- Murdoch J. ; Guégnard C. ; Griga D. ; Koomen M. ; Imdorf C..- Swiss Journal of Sociology, Vol. 42, Issue 2, July 2016
We analyse the access to different institutional pathways to higher education for second-generation students, focusing on youths that hold a higher-education entrance certificate.  The alternative vo-
cational pathway appears to compensate to some degree, compared to the traditional academic one, for North-African and Southern-European youths in France, those from Turkey in Germany, and
to a lesser degree those from Portugal, Turkey, Ex-Yugoslavia, Albania/Kosovo in Switzerland.  This is not the case in Switzerland for Western-European, Italian, and Spanish youths who indeed access higher education via the academic pathway more often than Swiss youths.  Using youth panel and survey data, multinomial models are applied to analyse these pathway choices.

16043.- La créativité dans les premiers emplois en temps de crise : distribution inégale d'une compétence requise.- Dirani A..- XVèmes Journées internationales de Sociologie du Travail : "crise(s) et mondes du travail", Athènes, 11-13 mai 2016.- LEST (Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail)Kekmokop (Centre de morphologie sociale et des politiques sociales)
Dans une économie en crise et face à la fragilisation des parcours d'insertion professionnelle des jeunes (Galland, 1991), marqués de multiples bifurcations (Bidart, 2010a), l'économie se demande comment mieux équiper les individus pour réduire les inégalités face au marché de l'emploi. La créativité, en tant que modalité de l'action permettant d'engendrer des changements dans la sphère politique (Joas, 2001), associée à l'innovation, nécessaire dans des secteurs d'emploi en expansion, a pu apparaître comme une compétence requise en temps de crise, bénéficiant potentiellement aux travailleurs comme aux organisations qui les emploient. La créativité, qu'Aristote présente comme un bien précieux accessible aux être humains et que les psychologues positivistes relient à leur définition du bien-être (Deci, Ryan, 2000) semble particulièrement intéressante à analyser tout au long des parcours. Si certains types de socialisations peuvent favoriser son développement (Vygostsky, 1930, Csíkszentmihályi, 1996), il semblerait que sa mobilisation en contexte professionnel soit contrainte à plusieurs niveaux et moments. Si le travail n'est pas essentiellement créatif (Jobert, 2015), encore moins dans une économie capitaliste (Boltanksi et Chiapello, 1999), quel espace laisse-t-il à cette modalité particulière de l'action (Joas, 2001) pour les jeunes s'insérant aujourd'hui sur le marché de l'emploi ? Alors que la sociologie a montré que la créativité était liée aux conditions structurelles d'une époque (Elias, 1991) et à certains groupes professionnels (Menger, 2009), quelles sont les inégalités de valorisation de ce mode d'action dans les contextes professionnels ? Une enquête par questionnaire auprès d'environ 1500 jeunes sortis du système éducatif avec des niveaux de qualification variés a conduit à l'élaboration d'une base de données permettant d'analyser les liens entre créativité et parcours d'insertion professionnelle. En particulier, l'enquête interroge le recours à la créativité en contexte professionnel. Si l'on peut supposer que la crise économique actuelle renforce l'injonction à la créativité, nous nous attacherons avant tout à montrer comment l'emploi des jeunes en temps de crise est très inégalitaire du point de vue de la place laissée à la créativité, compétence inégalement mobilisée selon les parcours de formation mais également selon les secteurs d'emploi et modes d'organisation du travail.

16044.- L'accès à la titularisation des non reçus au concours de l'enseignement : L'impact du premier emploi sur le positionnement dans la file d'attente.- Danner M. ; Giret J.F..- XVèmes Journées internationales de Sociologie du Travail : "crise(s) et mondes du travail", Athènes, 11-13 mai 2016.- LEST (Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail)Kekmokop (Centre de morphologie sociale et des politiques sociales)
L'année préparatoire au concours pour les métiers de l'enseignement dans les IUFM ne permet pas à tous les licenciés d'obtenir une titularisation comme fonctionnaire de l'Education nationale. L'engagement vocationnel, stratégique et social pour devenir enseignant et la spécialisation acquise au travers des études les encouragent cependant à privilégier en début de carrière une cohérence formation-emploi. Malgré un coût en termes de délais d'insertion, satisfaction salariale, sentiment de déclassement et réalisation professionnelle, l'expérience acquise dans ce premier emploi permet d'améliorer son rang dans la file d'attente pour une titularisation par rapport aux jeunes sortants.

16045.- Le cas de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire à Dijon et les projets futurs des jeunes déscolarisés.- Desideri A., Mémoire de Master 2 Métiers de la Recherche en Education : Difficultés et réussites scolaires
Ce rapport de recherche rend compte de la situation française en matière de décrochage scolaire. Ce mémoire décrit un dispositif mis en place en France (MLDS, Mission de Lutte contre le décrochage scolaire), dans l'Académie de Dijon. Le but de cette recherche est de décrire le jeune public qui a fréquenté ce dispositif (A.A 2015-2016) et la dimension du suivi parental. Nous avons ensuite testé si après le passage dans le dispositif et en fonction de l'implication familiale, les jeunes sont plus susceptibles de continuer ou arrêter les études. Après une présentation des statistiques nationales et locales, quantitativement descriptives du problème du décrochage scolaire, nous avons traité la question de la définition du terme décrochage. De même, nous avons repéré dans la littérature, les facteurs estimés être la cause du phénomène ainsi que les raisons pour lesquelles les jeunes voudraient continuer les études. Le dispositif étudié a comme finalité la prévention, la réparation, voire l'accrochage scolaire. Pour la réalisation de la partie empirique, nous avons adopté une méthodologie quantitative et nous avons utilisé le questionnaire, que nous avons soumis à la fois aux élèves qui ont fréquenté le dispositif dans l'année scolaire (71) et à leurs parents (44). En ce qui concerne notre analyse des données, une partie concerne, le croisement des réponses des parents avec celles des enfants et nous avons relevé les facteurs qui pourraient jouer le plus dans le choix de continuer les études. Parmi ces facteurs nous avons retrouvé ceux qui regardent les caractéristiques personnelles et scolaires de l'élève ainsi que l'implication de sa famille. L'intérêt de cette recherche a enfin été d'interroger, en se basant sur la littérature scientifique présente sur le sujet, le lien entre de l'accrochage scolaire et l'implication de la famille dans les études.

16046.- L'auto-handicap comportemental dans des classes sans note : effet de médiation du sentiment d'efficacité personnelle des collégiens.- Genelot S. ; Cartierre N. ; Finez L..- 11e Congrès International de Psychologie Sociale en Langue Française, Genève, 29 juin - 1er juillet 2016.- ADRIPS (Association pour la Diffusion de la Recherche Internationale en Psychologie Sociale)
Le recours a la note pour evaluer les eleves a des effets sur les facteurs conatifs impliques dans les apprentissages (Butera, Buchs &  Darnon, 2011). Parce qu'elles peuvent encourager les comparaisons sociales et menacer l'identité des eleves, les notes peuvent en effet les amener a utiliser des strategies de protection. La strategie d'auto-handicap comportemental (AHC) consiste ainsi a creer des obstacles a sa reussite pour manipuler a priori les attributions qui pourraient etre faites concernant les resultats futurs (Berglas & Jones, 1978). A l'inverse, l'absence de note pourrait degager les eleves de la menace liee a l'evaluation et donc reduire le recours a l'AHC. Elle pourrait egalement procurer aux eleves un meilleur sentiment d'efficacite personnelle (SEP). Cette recherche vise a evaluer les consequences d'un dispositif de classes sans note. Nous proposons de regarder si la tendance des eleves de sixieme a utiliser l'AHC est moins elevee dans les classes sans note (vs classes avec notes) et si cette baisse est mediatisee par le SEP.
L'échantillon final est constitue de 579 eleves, 277 filles et 302 garcons dans des classes de sixieme _á sans note _â (n = 294) et _á avec notes _â (n = 285) d'une meme academie. Le SEP et la tendance a utiliser l'AHC ont ete mesures en debut (T1) et fin d'annee scolaire (T2) a l'aide d'un questionnaire. Nous avons utilise l'echelle d'efficacite scolaire percue (ƒ¿T1 = .90, ƒ¿T2 = .92) de Bandura (1990) et la Self Handicap Scale (Kraiem, 2011, ƒ¿T1 = .57, ƒ¿T2 = .69). Des analyses de regression ont permis de tester l'évolution de l'effet de la modalite d'évaluation (avec/sans note) sur le SEP et l'AHC. Nous avons pris en compte le sexe, des travaux montrant des differences hommes/femmes concernant le recours a l'AHC (Rhodewalt, 1990).
Au T1, il n'y a pas de difference entre les classes avec et sans note pour le SEP et l'AHC. Au T2, chez les garcons, les resultats montrent un effet mediateur du SEP sur le lien entre modalite d'évaluation et AHC (en controlant le T1). Les garcons des classes sans note ont un meilleur SEP et des scores d'AHC inferieurs compares aux garcons des classes avec notes. Les modalites d'evaluation n'ont par contre pas d'effet sur l'AHC chez les filles.

16048.- Quelles dynamiques des dispositifs de soutien à la réussite des étudiants au regard des choix politico-stratégiques de la gouvernance universitaire.- Perret C. ; Berthaud J..- 29ème Congrès International de l'AIPU, Lausanne, 6-9 juin 2016.- AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire)

16049.- Job Satisfaction among Primary School Personnel.- Gamero Buron C. ; Lassibille G..- XIX Applied Economics Meeting, Séville, 9-10 juin 2016.- Universidad de Alicante
This article analyzes the job satisfaction of primary school teachers inMadagascar. Based on the estimation of multilevel models, low wages and problems getting paid, job insecurity, lack of in-service training, high pupil-teacher ratios, and lack of basic infrastructure and teaching materials are identified as the main reasons for dissatisfaction. Principals' control of teachers' activities also adversely affects satisfaction, suggesting that, in Malagasy schools, neither school directors nor teachers have succeeded in adopting organizational cultures based on cooperation among their members. These results are likely to stimulate debates on educational policy, both in Madagascar and in many other developing countries.

16050.- Work engagement among school directors and teachers' behavior at work.- Gamero Buron C..- XXV Meeting of the Economics of Education Association, Badajoz, 30 juin - 1er juillet 2016.- Economics of Education Association
Using data from a representative sample of public primary schools in Madagascar, this paper analyzes engagement at work among school directors and investigates the impact of school heads' supervisory roles on teachers' behavior at work. The results show clear signs of weak management within public primary schools. We find that school heads' engagement at work is positively associated with their employment conditions, job satisfaction, and overall working environment. The results also indicate that principals' management styles have a positive effect on teachers' commitment at work, but no significant impact on absenteeism.

16051.- Motivation et réussite en formation par e-learning.- Morange C., Mémoire de Master 2 Recherche en Sciences de l'Education

Ce mémoire vise à mieux cerner le lien entre la nature de la motivation d’un apprenant en formation par e-learning et la réussite de sa formation. La revue de la littérature montre que la nature de la motivation ne se résume pas à la question de la contrainte à suivre la formation mais que d’autres facteurs entrent en jeu (l’utilité perçue, le but poursuivi, le contexte de la formation, entre autres.) Les résultats de cette recherche quantitative sur 145 personnes, vont  dans le sens de ces théories et soulignent notamment la nécessité de prendre en compte l’utilité perçue par l’apprenant de la formation. Le contexte de la formation par e-learning a amené la question de l’influence du rapport au numérique sur la réussite de la formation et les résultats révèlent un effet positif du rapport au numérique sur la satisfaction de l’apprenant, ce qui n’est pas le cas pour les notes. En découle l’intérêt de construire de nouvelles recherches sur l’utilisation et l’appétence au numérique et leur lien avec la motivation sur la réussite.

16052.- Schooling pupils with disabilities in Franceand Cameroon: a comparative analysis.- Ngo Melha E..- Inclusion, Participation and Human Rights in Disability Research - comparisons and exchanges, Stockholm, 30 Juin - 1 Juillet 2016.- ALTER European Society Disability Research
The right to education and academic success of all are the concerns of all time regardless of the contexts (UNESCO, 2008). Unfortunately, despite the solemn affirmations and commitments to education for all and inclusive education, the question of the effectiveness of including all-out pupils with disabilities remains a relatively unexplored topic. Inclusive education implies a paradigm shift in which the conditions for success are based on the ability of the school to adapt to the diversity of the public it hosts (Plaisance, Belmont, Verillon et al., 2007; Dyson, Millward et al., 1999). Some researchers (Armstrong, 2001; Ainscow, 2003) showed that if educational policies are formulated around the differences of pupils, they favor inclusion; such policies in addition to their voluntary nature, should provide mechanisms to the effective management of pupils at school. Therefore, one can question the quality of systems set up in France and Cameroon to host and assist students with disabilities.
From the multidimensional evaluation model of the quality of school systems (Tremblay, 2012), quantitative data were collected by questionnaires from 133 teachers in France and Cameroon.
The ANOVA test is used for the comparison of means between the two countries. The results show points of similarities and significant differences that will be presented and discussed.

16053.- The Key Predictors of Success in University in France: What Are the Contributing Factors and Possible New Directions in Educational Research? .- Duguet A. ; Le Mener M. ; Morlaix S..- International Journal of Higher Education, Vol. 5, No. 3, 2016
In France, the university has been experiencing a major crisis for several decades in the form of a high rate of student failure, particularly during the licence, or first cycle of studies. This prolonged crisis has led educational researchers to focus on the predictors of student failure in University. This paper reviews the existing literature on both student failure and success in University in the French context. We first conduct a thorough analysis of the various factors explaining failure rates, and then explore in more depth the factors explaining student success, which have thus far been under-researched in France. We identify several types of predicators, including individual-level factors, which have been the focus of extensive research in France over the past number of years, and contextual factors, such as professors' teaching practices, which constitute a relatively novel focus in French educational research.

16054.- Mesures, développement : le statut de la créativité en question.- Dirani A..- Éducation et socialisation, N°41, 2016
Les particularités inhérentes à la créativité en tant que compétence transversale, analysées à partir d'une revue de littérature en psychologie et sociologie sur la mesure, le développement et les effets de la créativité, semblent lui conférer un statut restreint au sein du système éducatif français. D'une part, les incertitudes autour des effets à long terme de la créativité, tout comme la logique adéquationniste structurant l'organisation scolaire, maintiennent cette compétence à l'écart des principales finalités assignées au système éducatif français. D'autre part, celui-ci n'est pas outillé pour la mesurer, étant donné que ses méthodes d'évaluation ne permettent pas d'appréhender cette compétence. Enfin, son développement y est nécessairement limité du fait des caractéristiques associées au curricula français et des interactions limitées entre les établissements scolaires et les autres espaces de socialisation contribuant à son développement.

16055.- Les déterminants de la réussite à l'université. Quels apports de la recherche en Éducation ? Quelles perspectives de recherche ?.- Duguet A. ; Le Mener M. ; Morlaix S..- Spiral-E , Supplément électronique à la revue de Recherches en éducation, N° 5, 2016
En France, l'université est en proie au problème de l'échec, particulièrement en premier cycle. Cet article se propose d'établir, dans une perspective chronologique, une revue de la littérature des apports de la recherche en éducation, dans le contexte français, sur les différents facteurs contribuant à expliquer cet échec. L'objectif est d'une part de montrer comment a évolué la recherche sur les déterminants de la réussite universitaire depuis les années quatre-vingt-dix. Il est, d'autre part, d'examiner quels types de recherches peuvent encore être menées sur le sujet, cela nous conduisant à constater que, malgré une remise en cause depuis plusieurs décennies de la pédagogie universitaire, peu d'écrits ont jusqu'à présent été produits dans le contexte français concernant l'effet des pratiques pédagogiques des enseignants sur la réussite.

16056.- L'embauche des jeunes résiste en Bourgogne.- Debouzy I. ; Guégnard C..- Dijon : Céreq-Iredu, Académie de Dijon, juin 2016
La transition formation - vie professionnelle ainsi que le chômage des jeunes sont au coeur des débats actuels. Dans quelles conditions les jeunes sortis à différents niveaux du système éducatif, du CAP au BTS, s'insèrent-ils dans le monde du travail en Bourgogne ? Pour connaître le devenir des anciens élèves et apprentis, le ministère de l'Éducation nationale réalise depuis de nombreuses années des enquêtes, avec l'appui des lycées et des centres de formation d'apprentis.

16057.- Empowerment or the managerialisation of the teaching profession ?.- Danner M. ; Farges G. ; Garcia S..- Research Network RN 10 Sociology of Education. International Mid-term Conference, Education and Empowerment: Theories and Practices, Milan, 12 - 13 September 2016.- ESA (European Sociological Association)
Transformations were introduced in France in order to better balance relationships between the professionals in education and its end users. It was meant to allow the right to inspect the school institution as well as to offer wider decision making powers regarding the schooling of children. For example, parents can contest suggestions for repeating a school year. To do so, they may call upon an 'arbitrator' from the Ministry of Education if and when they disagree with school practices. In a broader sense, they have to formulate the request themselves and ask for the child's integration into a 'special' unit to pupils with learning difficulties. A series of measures was therefore combined into the legislative process governing the duty of the school institution towards its users and strengthening the rights of the latter, which is quite similar to a political will of empowerment of the individuals to cope with the school as an institution. These transformations bring us back to the context of the so called policies of New public management. They emphasize the rights of the users, the performance(s) of the system and its efficiency, as well as point out the necessity of "being accountable". But in the French context, and it is precisely what we are going to demonstrate here, the changes have been translated into increased constraints for teachers, who are de facto dispossessed of their professional autonomy. Yet the teachers are not necessarily better equipped to support their pupils. This situation causes inherent contradictions. We suggest we should explore these in our paper based on a quantitative and qualitative methodology aiming at measuring and understanding teachers' attrition in the French context. According to an empirical design begun in 2015, first results demonstrate that teachers need personal and professional resources to face disturbing educative situations, and that the probability of leaving the teaching profession is intrinsically linked with those resources about the the blues of the working teacher in the workplace today.

16058.- Sectorisation du New Public Management chez les enseignants du premier degré. Vers un déplacement du modèle professionnel ?.- Lezeau A..- 4e journée d'études des doctorants en sociologie des groupes professionnels, Paris Nanterre, 16 juin 2016.- Association française de SociologieUniversité Paris-Ouest

16059.- Sectorisation du New Public Management chez les enseignants du premier degré. Entre déplacement du modèle professionnel et coût d'opportunité..- Lezeau A..- Journée internationale des jeunes chercheurs: Aux frontières des disciplines. Recherche et interdisciplinarité : quelles pratiques pour quels enjeux ?, Nancy, 17 juin 2016.- Ecole Doctorale Stanislas
Face à la généralisation du Nouveau Management Public (NMP) au sein des administrations françaises (Bezès et al. 2011), nombreuses sont les professions de l'État qui subissent les effets d'une forte volonté managériale, couplée à des attentes essentiellement économiques. Les transformations observées sur les groupes professionnels (soin, travail social, recherche...) ont fait l'objet d'un certain nombre de recherches récentes (Vigour, 2006 ; Vinokur, 2008) qui identifient le NMP comme facteur de déplacement de leur modèle professionnel. Les tensions créées au sein des professions, telles que la sociologie interactionniste les définit, convergent principalement vers un affaiblissement de l'autonomie des professionnels (Sociologie du Travail, Vol 53) même si les liens entre déprofessionnalisation et managérialisation sont loin d'être univoques et mécaniques.
Le secteur éducatif n'a pas échappé au rôle des objectifs de performance dans le pilotage du « système », et particulièrement de la profession enseignante. A l'heure actuelle, la question de la sectorisation du NMP chez les enseignants du premier degré n'est pas étudiée même si certaines recherches ont pu repérer des moments-clés dans sa mise en ouvre (loi d'orientation, 1989 : Aebischer, 2014). Certes, le NMP est perceptible dans les modes de gouvernance et les prescriptions institutionnelles mais elle l'est également dans le travail réel des enseignants. C'est pourquoi nous traiterons, de manière empirique, la recomposition du métier perceptible à travers un éloignement pédagogique, en appréhendant le déplacement du modèle professionnel par le concept essentiellement économique de coût d'opportunité. L'ajout de nombreuses responsabilités et injonctions administratives (108H), de prescriptions servant l'individualisation des parcours scolaires (Loi du Handicap de 2005, PPRE, ESS...) et celles non prescrites mais consubstancielles à l'enseignement qui augmentent proportionnellement à l'effectif de classe (rendement économique), accroissent l'activité « dérivée » du corps enseignant et modifient son activité au détriment de la proportion des temps pédagogiques.
Dans cette présentation, nous nous proposons d'identifier plus précisément le coût d'opportunité auquel renoncent les politiques éducatives dans l'usage du temps professionnel des enseignants (budget temps) et d'éclairer le lien qu'il entretient avec les difficultés auxquelles se heurtent aujourd'hui les professeurs des écoles dans l'exercice de leur métier (entretiens semi-directifs).

16060.- Le soutien pédagogique individuel.- Kozanitis A. ; Demougeot-Lebel J.  ; Daele A..- in : Comment développer le conseil pédagogique dans l'enseignement supérieur ?.- Daele A. ; Sylvestre E..- Bruxelles : De Boeck, 2016

L'objet de ce chapitre est de documenter la réflexion et l'action du conseiller pédagogique dans la mise en œuvre de ces deux modalités. Dans un premier temps, nous définissons t'accompagnement et l'entretien-conseil en enseignement supérieur en nous appuyant sur un modèle proposant plusieurs compétences générales d'accompagnement. Puis, nous nous intéressons aux contextes dans lesquels ils peuvent se dérouler. Enfin, nous abordons les postures et les moyens mis en œuvre par le conseiller pédagogique avant, pendant et après l'entretien-conseil et durant toute la durée de l'accompagnement.

16061.- Pratiques langagières familiales et maîtrise du langage d'évocation en langue française en Polynésie française. Analyse des inégalités sociolinguistiques et culturelles en contexte bilingue.- Wong D., Mémoire de Master 2 de sciences de l'éducation
Les difficultés dans le développement du " langage d'évocation " en français à l'école maternelle, sur l'île de Moorea, en Polynésie française, ont été le point de départ de cette étude. La perspective historique nous rappelle que la présence coloniale française a fondamentalement changé la société polynésienne : ainsi, la politique colonialiste à la fin du 19ème siècle (menant à l'interdiction des langues polynésiennes à l'école) et la création en 1962 du Centre d'Expérimentation du Pacifique pour les essais nucléaires (restructurant le marché du travail) ont opéré de grands changements dans la langue, la culture et la situation sociale. Aujourd'hui, le développement de l'évocation en français à l'école, essentielle à la réussite scolaire, souffre de ces divers obstacles. Tout d'abord, demeure un obstacle linguistique dû au contexte bilingue français-tahitien au sein duquel deux grammaires interfèrent. En effet, ce contexte donne lieu à divers profils linguistiques, allant du semi-linguisme (où la maîtrise des deux langues est faible) au bilinguisme équilibré (où la maîtrise des deux langues est satisfaisante). En outre, selon les choix stratégiques et identitaires des familles, les langues représentent des valeurs différentes pour les locuteurs, ce qui affecte également le développement du langage d'évocation en français. Deuxièmement, les cultures différentes véhiculant des représentations différentes du monde à travers leur langue représentent également un obstacle à la construction d'un bilinguisme harmonieux. Enfin, la situation sociale est une difficulté supplémentaire puisque que les structures sociales déterminent les structures de communication. Ainsi, les classes sociales défavorisées utiliseraient un code restreint, qui ne pourrait assurer le développement du langage d'évocation. La présente étude exploratoire ayant pour but d'expérimenter le modèle d'analyse des pratiques langagières familiales qui permettent l'évocation en français, a nécessité deux étapes. Tout d'abord, dans une population de 40 élèves âgés de 3 ans, un échantillon réunissant différentes combinaisons de catégories socio-professionnelles, ethniques et de niveaux de compétence en langage d'évocation en français a été sélectionné. Dans la deuxième étape, les parents des 10 élèves retenus ont fait l'objet d'entretiens semi-directifs portant sur les caractéristiques de leurs pratiques langagières familiales : les langues parlées en famille, la valeur donnée aux langues française et tahitienne, la valeur donnée au langage d'évocation et le code linguistique utilisé avec l'enfant. La conclusion de l'étude valide le modèle d'analyse, non sans nuance, identifiant ainsi quelques combinaisons de pratiques familiales au regard de la construction du langage d'évocation. En perspective, une étude de plus grande envergure sur le même type de protocole avec un questionnaire aux parents devrait permettre d'une part de comprendre la part de chaque pratique langagière familiale dans la construction du langage d'évocation puis d'élaborer une typologie des pratiques existantes en repérant notamment les plus productives. A plus long terme, dans une optique plus pratique, des actions sur les variables étudiées destinées à réduire les effets négatifs de l'origine linguistique, culturelle et sociale sur les compétences d'évocation pourraient être mises en évidence à des fins éducatives et pédagogiques.

16062.- Les trajectoires scolaires des élèves issus de l'immigration selon le genre et l'origine : quelles évolutions ?.- Brinbaum Y. ; Farges G. ; Tenret E..- CNESCO (Conseil national d'évaluation du système scolaire).- Ce document s'inscrit dans une série de contributions publiées par le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco) dans le cadre de son rapport scientifique : comment l'école amplie les inégalités sociales et migratoires ?
L'objectif de ce rapport est d'actualiser les connaissances sur la scolarité des élèves dits de la "seconde génération" -nés en France de parents immigrés - en prenant en compte la diversité des origines. Sont mobilisés quatre indicateurs : les notes en 6e et en 3e, la situation scolaire en 2012-2013 soit six ans après l'entrée en 6e (avec les filières suivies) et les aspirations des familles.

16063.- Evaluer par compétences ou évaluer sans noter ?.- Genelot S. ; Gardes D. ; Mansanti J. ; Pinsard N..- Education permanente, N°208, 2016
La recherche sur laquelle s'appuie cet article trouve son origine dans un enjeu relatif à la formation des futurs enseignants. Au cours de modules sur l'évaluation scolaire que nous conduisons en formation initiale depuis une dizaine d'années, il est apparu nécessaire de présenter aux étudiants des pratiques alternatives à la notation, modalité dont nous leur décrivons les limites depuis longtemps révélées par la littérature scientifique (Perrenoud, 1998 ; Merle, 2007 ; Butera et al., 2011).Or, depuis trente ans, le ministère de l'Education nationale incite fortement les enseignants à innover dans le cadre de leurs pratiques. Depuis une dizaine d'années, les actions consistant à supprimer le recours à la notation chiffrée se sont particulièrement développées (IGEN, 2013). En 2013-2014, nous avons constitué un groupe pluricatégoriel d'acteurs1 qui, dans une démarche d'abord exploratoire, a produit un travail d'analyse de différentes expérimentations dans l'académie de Dijon (Lapostolle et Genelot, 2015) pour donner lieu, l'année suivante, à plusieurs autres recherches, dont l'une est l'objet du présent article.

16064.- Les déterminants des compétences sociales des élèves de cycle III.- Fanchini A..- Recherches en éducation, N°27, octobre 2016
Les différences de réussite à l'école primaire traditionnellement  étudiées  par  les  chercheurs  en éducation  peuvent  être  analysées  à  la  lumière  des  compétences  et  plus  particulièrement  des compétences   sociales.   Champ   théorique   encore   en   construction,   les   compétences   sociales deviennent  tout  de  même  un  «incontournable»  pour  les  acteurs  du  système  éducatif  et  pour  la recherche en sciences de  l'éducation. Par une approche pluridisciplinaire, cet article propose d'étudier  quels  sont  les  déterminants  des  compétences  sociales  à  l'aide  d'indicateurs sociodémographiques  et  scolaires  largement  empruntés  dans  les  modèles  d'explication  des différences de réussite, auxquels sont associées des mesures de l'image de soi, du névrosisme et du rapport à l'école. Ces dimensions participent en effet à la socialisation et au développement  des compétences de l'élève. Un outil de mesure validé des compétences sociales et un échantillon de 855 élèves de cycle III permettent de comprendre par exemple la réussite des filles à l'école ou le poids de l'image de soi dans le développement des compétences sociales interindividuelles et intra-individuelles.  Les  résultats  explicatifs  des  déterminants  des  compétences  sociales  (elles-mêmes explicatives  de  la  réussite)  peuvent  alors  ouvrir  le  débat  sur  les  différences  de  réussite  scolaire  à l'école en redessinant le schéma classique du lien direct entre les caractéristiques des élèves et leur réussite, par l'effet intermédiaire des compétences sociales.

16065.- Eduquer à la confiance dans une société de défiance: le cas de la France.- Meuret D..- Revue internationale d'éducation, n°72, septembre 2016
Cet article s'interroge, sur la base de comparaisons internationales, sur les raisons que l'on peut trouver à l'importance de la défiance à la fois dans l'école et dans la société française. Il propose des hypothèses à cet égard, sur la base desquelles il essaie d'indiquer quelques caractéristiques d'une expérience scolaire ou d'un fonctionnement de l'école susceptibles d'accroitre la confiance entre les acteurs de l'école ainsi que de construire des citoyens enclins à faire confiance aux autres tout en étant aussi capables d'une certaine vigilance.

16066.- Does one size fit all? The impact of cognitive skills on economic growth.- Altinok N. ; Aydemir A..- Documents de travail de l'IREDU (Les), DT 2016-1, septembre 2016
This paper tests for heterogeneous effects of cognitive skills on economic growth across countries. Using a new extended dataset on cognitive skills and controlling for potential endogeneity, we find that the magnitude of the effect is about 60 per cent higher for low-income countries compared to high-income countries, and it more than doubles when low TFP countries are compared to high TFP countries. There are also marked differences across geographic regions. Using data on the share of the population with advanced and minimum skill levels, our results also indicate that high-income countries should focus on increasing the number of high skilled human capital, while countries from Sub-Saharan Africa would benefit more by investing in the development of basic skills.

16067.- Les compétences sociales et la réussite scolaire des élèves de cycle III. L'effet de l'accompagnement scolaire.- Fanchini A., Thèse en sciences de l'éducation.- Thèse soutenue le 1er juillet 2016
Les différences de réussite à l'école primaire traditionnellement étudiées par les chercheurs en Éducation, peuvent être analysées à la lumière des compétences et plus particulièrement des compétences sociales. Champ théorique encore en construction, les compétences sociales deviennent tout de même un « incontournable » pour les acteurs du système éducatif et dans la recherche en Sciences de l'Éducation. Par une approche pluridisciplinaire, cette thèse propose d'interroger le lien entre les compétences sociales et la réussite scolaire des élèves, en prenant en compte des facteurs liés à leurs divers cadres de socialisation (famille, école, extra-scolaire). Un outil de mesure validé des compétences sociales de 855 élèves de cycle III permet de comprendre tout d'abord que les compétences sociales interindividuelles et intra-individuelles exercent un effet sur la réussite scolaire des élèves. Les résultats empiriques montrent également que les compétences sociales évoluent dans le temps et sont déterminées par les caractéristiques individuelles des élèves ainsi que par leurs niveaux d'image de soi, de rapport à l'école et de névrosisme. Enfin, est testé l'effet de l'accompagnement scolaire sur le développement des compétences sociales et le dispositif auquel participent certains élèves de l'échantillon, tend à se conformer aux attentes de compétitivité de l'institution scolaire, tout en n'encourageant pas l'ouverture aux autres et sur le monde des élèves bénéficiaires.

16068.- Faire preuve de sa spécificité pour se maintenir.Le travail d'entretien du territoire professionnel des rééducateurs de l'Éducation nationale (2007-2015).- Barrault-Stella L. ; Garcia S. ; Vélu A.-E..- Sociologie du travail, Volume 58, Issue 3, July-September 2016
Fondé sur des archives, des entretiens et des enquêtes ethnographiques dans plusieurs écoles, cet article analyse les modalités par lesquelles un groupe professionnel peu connu, les rééducateurs de l'Éducation nationale (appelés « maîtres G » et chargés d'accompagner les élèves en difficulté d'apprentissage), défend une expertise spécifique et entretient son territoire dans la période contemporaine. Entre 2007 et 2012, la profession voit sa juridiction menacée politiquement par un projet visant à supprimer cette fonction, dans un contexte de concurrence exacerbée avec d'autres professionnels de la lutte contre l'échec scolaire. Les rééducateurs se défendent à travers leur organisation nationale, la Fédération nationale des associations des rééducateurs de l'Éducation nationale (FNAREN), et obtiennent une extension de leurs prérogatives à la faveur de l'alternance politique de 2012. Mais c'est surtout à travers leurs pratiques professionnelles quotidiennes qu'ils mettent en ouvre un important travail d'inférence, visant à prouver la singularité de leur expertise (à mi-chemin entre celle des enseignants « ordinaires » et celle des psychologues) et l'efficacité de leurs traitements. L'observation de situations de travail, de la constitution de leurs clientèles et de leurs relations avec les autres professionnels de la lutte contre l'échec scolaire avec lesquels ils sont en concurrence potentielle, permet de souligner la manière dont ils entretiennent en acte la juridiction du groupe, son crédit et sa légitimité en mettant en avant leur spécificité professionnelle.

16069.- L'écriture : une compétence déterminante pour la réussite scolaire ? : Etude des relations entre la compétence écriture au CP, l'environnement de l'élève et ses performances à l'école primaire.- Tavant D., Mémoire de Master 2 en sciences de l'éducation
S'exprimer à l'écrit avec un vocabulaire adapté et utiliser à bon escient les règles grammaticales et orthographiques sont encore des objectifs considérés comme majeurs dans le nouveau socle commun de connaissances et de compétences en vigueur à la rentrée 2016. Ecrire reste une activité complexe dont l'apprentissage nécessite, en plus de la gestion de contraintes multiples, l'articulation, dans un contexte particulier, de processus cognitifs et métacognitifs de différents niveaux. Notre étude, fondée sur des approches psychologiques et sociologiques, avait comme objectif d'explorer, en appui sur le panel d'élèves recrutés au CP en 1997, les différentes relations et interactions de la compétence écriture au CP avec des variables en lien à la fois avec le contexte de l'élève et avec les caractéristiques personnelles de celui-ci. Ainsi, le contexte socio-culturel et familial, exprimé notamment à travers les pratiques de socialisation et d'accompagnement à la scolarité des parents, ainsi que la durée de la scolarité préélémentaire, ne semblent pas influer fortement sur la réussite des élèves en écriture au CP qui semble davantage être impactée par le niveau scolaire initial, l'attention et le niveau de langage. nous avons envisagé, dans un deuxième temps, l'écriture et son apprentissage au début de l'école élémentaire comme un déterminant possible de la réussite ultérieure de tous les élèves. L'écriture au CP avec le langage, exerce certes une influence sur le niveau scolaire en français et en mathématiques en CE2 et en 6ème, mais ce sont les compétences scolaires acquises en CE2 qui expliquent le mieux le niveau de français en 6ème.

16070.- Etudier et travailler tout au long de ses études universitaires en France : comment (ré)concilier l'inconciliable ?.- Béduwé C. ; Berthaud J. ; Giret J.-F. ; Solaux G..- Congrès international de l'AREF 2016, Mons, 4-7 juillet 2016.- AREF (Actualité de la recherche en éducation et en formation)
De nombreuses recherches ont souligné les effets négatifs du travail salarie sur la réussite
à l'université, surtout lorsque cette activité est concurrente aux études et dépasse un certain nombre d'heures hebdomadaires (par exemple en France, Gruel et Tiphaine, 2004). La contrainte de temps peut conduire les jeunes à s'éloigner progressivement du métier d'étudiant tel que l'exige l'université et à décrocher. Cependant, les besoins d'autonomie et de ressources augmentent avec l'âge des étudiants. Le rapport aux études et au travail salarie peut évoluer tout au long du parcours dans l'enseignement supérieur. Si l'emploi salarie est au début considéré par les étudiants comme un complément pour améliorer leur niveau de vie, il apparaît progressivement comme une ressource indispensable pour financer la poursuite d'études et plus généralement la vie étudiante.
On peut faire l'hypothèse qu'à partir d'un certain seuil, la récurrence de l'emploi salarie s'impose comme une situation de "non-retour". La nécessite de disposer de ressources pérennes par le biais d'une activité salariée devient toujours plus impérative pour ces je- unes dont les chances objectives de réussite dans l'enseignement supérieur deviendraient progressivement quasi-nulles. L'exercice de cet emploi, puis l'abandon des études pourraient ainsi résulter d'un processus d'auto-sélection. Comme l'ont montré Duru Bellat et Mingat (1988) dans l'analyse des parcours et des choix de filière à l'universite, de tels processus sont également le résultat d'une différenciation sociale qui aggrave les inégalités de réussite et qui se cumule, pour l'emploi salarie, avec les contraintes économiques qui pèsent sur leurs conditions d'études. L'emploi salarié pourrait alors apparaitre pour les étudiants les plus en difficultés comme la seule opportunité de réussite sociale que le diplôme ne permet plus (Pinto, 2010).
Appréhender la complexité des trajectoires étudiantes nécessite d'utiliser des données de suivi d'étudiants sur plusieurs années. Ce sera l'option privilégiée dans ce travail qui s'appuie sur une post-enquête quantitative à l'enquête Conditions de Vie 2013 de l'Observatoire National de la Vie Etudiante, que nous avons réalisée en mars 2014 auprès de 5000 étudiants et qui ont été réinterrogés en mars 2015. Cette enquête porte en 2015 sur 2500 étudiants issus de cycle L en 2013 et est représentative au niveau français.

16071.- Réussir à l'université : De l'évaluation du plan « Réussir en licence» au développement professionnel des enseignants-chercheurs.- Perret C..- Recherche en éducation et pratiques pédagogiques des enseignants du supérieur en France, Rouen, 25 mars 2016.- AIPU section France

16072.- Parachever l'éducation de tous ou préparer la sélection ? Les tensions du collège.- Duru-Bellat M..- in : Réformer le collège.- Dubet F. ; Merle P..- Paris : PUF, 2016, 128 p. -  ISBN 978-2-13-078548-4

16073.- Compétences non académiques et ambitions scolaires d'élèves scolarisés en REP.- Morlaix S..- Séminaire « politiques éducatives » du LIEPP : Développer des compétences sociales : le rôle de l'école, Paris, 8 mars 2016.- LIEPP (Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques)

16074.- The access and success in the different higher education tracks in France for female and male youths of North African backgrounds.- Guégnard C. ; Murdoch J..- in : Gender und Migration in der tertiären Berufs- und (Fach)Hochschulbildung.- Kriesi I., ed. ; Liebig B., ed. ; Horwath I., ed. ; Riegraf B., ed..- Münster : Westfälisches Dampfboot Verlag, 2016, 287 p. - ISBN 978-3-89691-246-6
Despite their preference for selective vocational programmes, many youths of North African backgrounds, including female youths, are diverted toward academic university programmes. To what extent do successful or unsuccessful applications to a chosen programme determine higher education outcomes and transition to work, particularly for female North African youths? Our results show that unemployment is higher for drop-outs for both North African men and women compared to their French counterparts.

16075.- Le groupe professionnel enseignant à l'épreuve du temps. Quatre indicateurs pour objectiver les transformations d'une position sociale.- Farges G..- Séminaire du CESAER, Dijon, 26 janvier 2016.- CESAER (Centre d'Économie et de Sociologie Appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux)INRA (Institut national de la recherche agronomique)

16076.- L'abandon enseignant : travail, opportunités, parcours.- Farges G. ; Garcia S..- Journée de la recherche de l'ESPE de Bourgogne, Dijon, 15 juin 2016.- ESPE Bourgogne

16077.- Les étudiants à distance : les laissés-pour-compte de la professionnalisation ?.- Giret J.-F..- Professionnalisation dans l'enseignement supérieur: perspective comparée, Toulouse, 22 juin 2016.- RESUP (Réseau d'étude sur l'enseignement supérieur)GTES (Groupe de travail sur l'enseignement supérieur du CEREQ)

16078.- Partir à l'étranger après son doctorat et se stabiliser sur le marché de l'emploi français : le dilemme des jeunes docteurs.- Giret J.-F..- La formation doctorale en sciences sociales, pour quoi, comment ? Bilan, enjeux .., Paris, 17-18 mars 2016.- AISLF (Association internationale des sociologues de langue française)

16079.- Well-being in the Welfare State?: the redistributive capacity of education.- Jongbloed J. ; Pullman A..- European Journal of Education, Volume 51, Issue 4, December 2016
Focusing on the macro-micro interaction between institutional arrangements and individual life outcomes, this article investigates how welfare régime types impact the association between education and well-being, as measured by satisfaction with life. Theorising with Esping-Andersen's ideal-typical welfare régime typology, we hypothesise that decommodified institutional arrangements reduce the association between education and well-being through compensatory social protections for at-risk individuals, while stratifying forces strengthen this association. These results are only partly supported; we find that Conservative Welfare States show the most robust association, whilst Liberal and Social-Democratic Welfare States display weaker relationships. Thus, stratification appears to play a more important role than decommodification in moderating this association. We also examine potential mediating factors and how they differ between welfare régime types, finding that health and income mediate the effects of education on well-being to varying degrees.

16080.- Interrogation des conclusions institutionnelles sur l'apprentissage de la lecture.- Garcia S. ; Oller A.-C..- Penser les nouvelles problématiques éducatives dans une perspective internationale, Créteil, 16-18 novembre 2016 .- UPEC (Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne)OUIÉP (Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention)

16081.- Les relations profs-élèves du point de vue de la justice.- Meuret D..- Cahiers pédagogiques, N°532, novembre 2016
Les enquêtes PISA, outre une évaluation des acquis des élèves, abordent d'autres dimensions de leur scolarité, comme ici la qualité des relations entre élèves et enseignants. L'auteur propose une analyse de ces résultats propre à éclairer notre action de pédagogue.

16082.- L'école contre la fascination pour le Jihad, sur quoi s'appuyer?.- Meuret D..- Projet, N°352, juin 2016
Cet article questionne la réponse qui consiste à développer des sentiments de fraternité chez les élèves et propose une autre réponse, fondée sur les travaux de psychologues et de philosophes sur l'étiologie de la fascination pour la violence politique.

16083.- Dewey.- Meuret D..- Point références (Le), Hors-Série, octobre novembre 2016

16084.- Les premières inspectrices principales pédagogiques en éducation physique et sportive : modèles de carrière et carrières modèles (1964-fin 1970).- Erard C..- in : Le sport dans les Sixties : Pratiques, valeurs, acteurs.- Liotard (P.), ed..- Reims : Éditions et Presses universitaires de Reims, 378 p. - ISBN-13 9782374960234

16085.- Soft-skills and labour market outcomes : the case of young people French graduates.- Albandea I. ; Giret J.-F..- Competence 2016 Wageningen, Wageningen, 19-21 octobre 2016.- Wageningen University and Research
Young people throughout the course of their education and training within or outside the educational system can acquire a range of skills that they may make use of on the labour market. Much research has recently been done into the impact of soft skills, that is, non-cognitive skills, on the labour market in connection with "people skills" that might influence employability. We have attempted to construct soft-skill indicators and then to measure their effects on graduate pay on the basis of a study of a sample of masters graduates having responded to the Céreq Generation 2010 survey and re-surveyed in 2014. We show that certain soft skills explain a proportion of the remuneration of young masters graduates from business and engineering schools. They influence the highest salaries in particular, suggesting that these soft skills are important for the most highly skilled jobs.

16086.- La rentabilité salariale des parcours d'études non linéaires.- Albandea I..- Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Nantes, 27-28 octobre 2016.- CREN (Centre de Recherche en Éducation de Nantes)
En France, les reprises d'études sont de moins en moins rares. La question de la poursuite d'études comme alternative à l'entrée sur le marché du travail se pose puisqu'elle représente un coût pour les individus. Si certaines études ont tenté d'évaluer l'impact du retour en formation longue sur la situation professionnelle, il serait intéressant de s'interroger sur sa rentabilité en termes de revenus. Nous mettons en évidence la difficulté de mesurer l'écart de salaires entre les parcours linéaires et les reprises d'études. Au premier abord, la reprise d'études semble avoir un impact positif sur les salaires. Cependant, en comparant la valeur des niveaux de diplôme dans deux groupes distincts, nous observons que les diplômes obtenus après un parcours non linéaire ont une valeur près de trois fois moins élevée en termes de salaire. Les " repreneurs " semblent en fait avoir un profil avantageux, en dehors de leur niveau d'études, qu'ils peuvent valoriser sur le marché du travail.

16087.- Flourishing at school in France: Creativity and wellbeing in flux in preadolescence?.- Jongbloed J. ; Fanchini A. ; Dirani A..- Education and the Life Course: Determinants and Consequences of Unequal Educational Opportunities, Bamberg (Allemagne), 6-7 octobre 2016.- Society for Longitudinal and Life Course Studies
This article builds theoretically and empirically on the concepts of creativity and wellbeing within the schooling context, focusing on 927 preadolescents attending primary schools in France. Following and testing a line of argumentation delineated in educational research, creativity is defined as conceptually distinct from, but closely related to, student wellbeing, and the relationship between these two constructs is tested empirically. We use path models to model the relationship within and between these two variables, as well as their relationships with predictor variables underlined as important in the literature, including parental social class and parental implication in the child's schooling. Specifically, we test operationalizations of multi-dimensional concepts of creativity and wellbeing using factor analysis techniques, and illustrate potential causal relationships over two points in time (beginning and end of the school year) amongst these variables.
We define "creativity" as a high level of adaptability and flexibility of thought, the key to developing novel ideas, and "wellbeing" as both the presence of positive affect and the absence of negative affect (hedonic components), as well as the presence of positive interpersonal relationships, self-growth, and feelings of competence (eudaimonic components). These two concepts map more broadly onto the meta-construct of 'flourishing at school' proposed here through the theoretical lens of the capability approach: the ability of students to develop and realize their unique potential in the context of forming a future life that they will have reason to value. Student wellbeing at school is shown to be influenced not only by socio-economic and socio-emotional familial factors, as convincingly argued previously by previous research, but also by children's integration of these inputs into a creative engagement with the learning process in the school context.

16088.- L'effet de l'accompagnement scolaire sur le développement des compétences sociales des élèves de cycle III.- Fanchini A..- Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Nantes, 27-28 octobre 2016.- CREN (Centre de Recherche en Éducation de Nantes)
Si la place des compétences sociales est aujourd'hui réaffirmée dans le nouveau Socle commun de connaissances, de compétences et de culture, l'efficacité des dispositifs d'accompagnement scolaire dans le développement de ces dernières est contestée. Une enquête par questionnaire a ainsi été élaborée afin de mesurer l'évolution de différentes compétences sociales de 855 élèves de cycle III. A l'aide de la méthode en double-différence après appariement sur score de propension, les résultats obtenus interpellent quant à la nature des valeurs transmises par le système éducatif. Les compétences sociales jouant sur la réussite des élèves et encouragées par l'accompagnement scolaire, relèvent en effet de stratégies individuelles d'affirmation de soi tout en dévalorisant les compétences sociales du vivre ensemble ou de l'ouverture sur le monde.

16089.- Children Without Borders: An alternative way for thinking external assistance to education.- Mingat A. ; Gagnon A. ; Mahdjoub R. ; Ndem F..- Documents de travail de l'IREDU (Les), DT 2016-2, novembre 2016
Development challenges in most social domains, like education and health, are generally examined and analyzed in countries, and in light of information produced at the country level. Albeit useful, most of these studies remain "hic and nunc", strongly pegged to data collected at country level and attached to individual countries. Furthermore, this country-specific focus is all the more strengthened because external assistance and funding directed to social issues is, in reality, channeled to address social issues within countries.
This research aims at gauging the extent to which the current pattern by which the donor community as a whole allocates its funds to individual countries in view of helping them to improve coverage and quality of education services is appropriate. This assessment will confront the actual practices and the actual distribution of donor funding for education to individual countries with the modeled outcome of the proposed alternative, i.e. when the distribution of donors' interventions derive from targeting individuals according their educational status (and possibly their wealth).

16090.- Erleichtern berufsfeldorientierte Mittelschulen den Hochschulzugang für Jugendliche aus hochschulbildungsfernen Milieus ? Eine geshlechtersensible Analyse im Franbzösicch-schweizerischen Vergleich.- Koomen M. ; Imdorf C. ; Guégnard C. ; Murdoch J..- in : Gender und Migration in der tertiären Berufs- und (Fach)Hochschulbildung.- Kriesi I., ed. ; Liebig B., ed. ; Horwath I., ed. ; Riegraf B., ed..- Münster : Westfälisches Dampfboot Verlag, 2016, 287 p. - ISBN 978-3-89691-246-6

16091.- La professionnalisation du doctorat et des docteurs.- Calmand J..- Professionnalisation des formations supérieures, employabilité et insertion des diplômés, Clermont-Ferrand, 30 juin - 1er juillet 2016.- UdA (Université d'Auvergne)CRCGM (Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management)

16092.- Apprentissage et évaluation de l'enseignement par les étudiants : une fertilisation croisée ?.- Detroz P. ; Dumont A. ; Paivandi S. ; Perret C. ; Younès N..- 28ème colloque international de l'ADMÉE-Europe, Lisbonne, 13-15 Janvier 2016.- ADMÉE Europe
Alors que l'évaluation de l'enseignement par les étudiants (EEE) est désormais devenue une norme quasiment universelle, la question de ses modes d'appropriation et de ses effets sur les dynamiques d'apprentissage reste ouverte. Ceux-ci sont fortement dépendants des contextes. Dans de nombreux cas, il est constaté une faible implication des enseignants et des étudiants dans les procédures institutionnelles mises en ouvre (Flaherty, 2015). Dans certaines expériences institutionnelles, il est cependant possible de repérer, à différents niveaux du processus d'EEE, l'activation de dynamiques de partage propices à la construction d'une culture commune et au développement professionnel des enseignants (Younès, 2015).Cette table ronde interrogera dans quelle mesure la prise en compte des questions relatives à l'apprentissage en les situant dans les contextes institutionnels et organisationnels peut renouveler les questions relatives à l'EEE. Elle sera structurée autour des orientations suivantes : A quelles conditions l'EEE donne-t-elle aux enseignants des informations utiles pour appréhender la qualité de l'apprentissage des étudiants et l'améliorer ? A quelles conditions l'EEE peut-elle être facteur d'apprentissage pour les enseignants, pour les étudiants et pour l'institution et de quels apprentissages s'agit-il? Et nous nous demanderons enfin en quoi la synergie entre cette forme d'évaluation et l'apprentissage permet-elle d'appréhender autrement les effets de l'EEE?

16093.- How to predict university performance: a case study of a prestigious Turkish university.- Paul J.-J. ; Polat S..- XXV Meeting of the Economics of Education Association, Badajoz, 30th June and 1st July 2016.- AEDE (Association of Education Economics)
Turkey's education system is based on a centralized selection system, starting from secondary education level. For post-secondary studies, students are sorted according to their scores in a competitive national exam. By statute, Galatasaray University, a French speaking institution founded in 1992 by Turkey and France, enrolls half of its students from the very best candidates while the other half comes from French speaking high schools (relatively top-ranked). These students must be classified amongst the first 25,000 in the national competition to be admitted as well as passing a competitive exam in French, although their national ranking remains lower than the first group. The first batch has to learn French at university before starting undergraduate studies, whereas French speaking students are entitled to enter the first year directly. Within the public university system, where admission is strictly based on national exam scores, Galatasaray University's differentiated admission scheme can be tested through the respective performance of these two groups of students. Using specific data, we estimate the impact of high school background (public versus private, types of high school) and national exam score on the university performance of students admitted between 1994 and 2011. Although we lack information on family background, the public-private distinction can capture some of the income effect missing in our data. Gender is also taken into consideration to assess the respective performance of females and males. We also use additional controls for selection into graduation (time to complete) and departments. Regional variation is controlled through high school location. If we assume a correlation between initial academic level and final grades, we can measure the trade-off in terms of total academic output linked to the recruitment of French-speaking students through a less demanding specific competition versus the highly selective process of the national competition. Finally, we evaluate the validity of Turkey's national exam in sorting students by ability.

16094.- Analyse didactique clinique des pratiques d'enseignement et de formation. Les effets du déjà-là expérientiel sportif.- Loizon D., Note de synthèse pour l'Habilitation à Diriger les Recherches.- Présenté le 14 novembre 2016 à l'Université Toulouse Jean Jaurès
Cette note de synthèse s'inscrit dans la suite de mes travaux sur les filtres de l'action didactique qui questionnent le " déjà-là " des sujets. Dans le " déjà-là expérientiel ", je m'intéresse ici aux expériences corporelles importantes des sportifs et plus particulièrement à celles vécues par les professeurs d'EPS.
M'appuyant à la fois sur les trois temps de la didactique clinique (le déjà-là, l'épreuve et l'après-coup) et sur une introspection, je montre combien ces expériences sportives liées à la spécialité chez les enseignants d'EPS, expériences souvent traduites en épreuves,  laissent des traces profondes qui viennent structurer le rapport au corps, le rapport à soi et aux autres de ces sujets.
Dans une première partie, je présente mon déjà-là depuis mes expériences sportives, notamment en judo qui fut longtemps ma spécialité, jusqu'à mes différents travaux de recherches sur l'analyse des pratiques d'enseignement en EPS, sur le conseil en formation,  sur le " savoir analyser sa pratique ", sur l'éducation à la santé et sur le développement professionnel. J'explique ensuite ma conception de l'épreuve et sa relation avec l'expérience pour montrer comment l'épreuve sportive peut être comprise dans une théorie du sujet pris dans le didactique.
 La deuxième partie consiste à revisiter dans l'après-coup ma pratique de chercheur en analysant les traces de mon déjà-là exposé en première partie. Après avoir expliqué l'origine de l'intuition que je voulais vérifier, à savoir, les effets du déjà-là expérientiel sportif dans l'espace didactique, je soumets ce corpus aux analyseurs utilisés habituellement en didactique clinique (la conversion didactique, le sujet supposé savoir, l'impossible à supporter et la Référence). Ensuite, ce corpus est analysé en utilisant différents rapports à. (rapports à soi, au corps, aux autres, à la compétition, aux savoirs, à l'expérience professionnelle) après avoir dégagé pour chacun d'eux des indicateurs. Cette double analyse permet ainsi de montrer que l'épreuve sportive détermine des rapports à. très importants qui vont se retrouver dans l'espace didactique, mais aussi dans les conceptions de la  formation et de la recherche. Comme les autres sujets, le chercheur est lui aussi pris dans son déjà-là avec toute sa singularité.
Mes projets de recherche sont détaillés dans la troisième partie à partir de quatre axes. L'axe " apprentissage " concerne les recherches en direction des apprentissages des élèves en EPS et des acquisitions professionnelles des étudiants en STAPS. L'axe  " méthodologique " s'organise autour de différentes propositions visant à enrichir les méthodologies utilisées en didactique clinique. L'axe " épreuve sportive " cherche à vérifier mon intuition à propos du déjà-là expérientiel sportif dans certaines spécialités sportives, tandis que le dernier axe va questionner l'accompagnement des étudiants dans la recherche en master et en thèse.
Finalement, c'est ce plaisir de découvrir qui organise et caractérise mon déjà-là conceptuel en matière d'enseignement, de formation et de recherche, et qui se retrouve dans mes projets de recherche énoncés en troisième partie. Au terme de ce cheminement, je peux dire que dans mon métier de chercheur en didactique clinique, j'ai la chance de " trouver le savoir grâce à la rencontre " qui permet de concilier à la fois, l'objectif de la science avec l'explication, et celui de la rencontre qui est de comprendre.

16095.- Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? XXIII èmes d'étude sur les données longitudinales dans l'analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM, Université de Rennes 1.- Baslé M. coord. ; Beaupère N., coord. ; Guéguen C., coord. ; Issehnane S., coord. ; Moizeau F., coord. ; Moysan-Louazel A., coord. ; Podevin G., coord. ; Urasadettan J., coord. ; Boudesseul G., coord. ; Couppié T., coord. ; Giret J.-F., coord. ; Lemistre P., coord. ; Werquin P., coord..- Marseille : CEREQ, 2016, 510 p. - ISBN : 978-2-11-138829-1
Les XXIIIèmes journées du longitudinal (JDL) proposent cette année de porter un nouveau regard sur les transitions professionnelles. Il ne s'agit plus seulement d'une menace qu'il faut craindre mais également, sous certaines conditions, d'opportunités dans le parcours des individus, susceptibles d'ouvrir à une réorientation professionnelle ou à de nouvelles perspectives de mobilités. La problématique des transitions professionnelles tout au long de la vie se propose donc d'englober, d'une part les dynamiques à l'oeuvre dans les parcours biographiques et professionnels au-delà des seules périodes d'entrée dans la vie active et, d'autre part, les conséquences des changements structurels et institutionnels sur l'anticipation des transitions. Elle vise également à prendre en compte la pluralité des transitions et la diversité des publics concernés.

16096.- Alice au pays du Sport.- Guégnard C. ; Érard C..- in : Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? XXIII èmes d'étude sur les données longitudinales dans l'analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM, Université de Rennes 1.- Baslé M. coord. ; Beaupère N., coord. ; Guéguen C., coord. ; Issehnane S., coord. ; Moizeau F., coord. ; Moysan-Louazel A., coord. ; Podevin G., coord. ; Urasadettan J., coord. ; Boudesseul G., coord. ; Couppié T., coord. ; Giret J.-F., coord. ; Lemistre P., coord. ; Werquin P., coord..- Marseille : CEREQ, 2016, 510 p. - ISBN : 978-2-11-138829-1, Rennes, 8-9 décembre 2016.- CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)CEREQ (Centre d'études et de recherches sur les qualifications)
Le monde sportif et la filière STAPS sont des espaces historiquement masculins, avec des débouchés professionnels qui accordent de l'importance au capital sportif. Les parcours des étudiants en STAPS semblent présenter une caractéristique commune : ils sont construits sur des " carrières plurielles ", articulant une " carrière étudiante " et une " carrière amateur " au sein du champ sportif. Les étudiants cumulent souvent des activités de pratiquant/joueur, de bénévole voire de salarié, conduisant à des parcours au sein desquels diverses activités du monde socio-sportif viennent s'articuler et s'imbriquer. Prise en tenaille dans un espace concurrentiel, entre les formations du ministère de la Jeunesse et des Sports et celles de la Santé, et désormais les Écoles Supérieures du Professorat de l'Éducation, l'identification des parcours et profils d'insertion représentent un enjeu important pour la filière STAPS.

16097.- Les stratégies de repositionnement sur le marché du travail des sortants non-reçus au concours d'enseignant : quels bénéfices à se maintenir dans une cohérence formation-emploi ?.- Danner M..- in : Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? XXIII èmes d'étude sur les données longitudinales dans l'analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM, Université de Rennes 1.- Baslé M. coord. ; Beaupère N., coord. ; Guéguen C., coord. ; Issehnane S., coord. ; Moizeau F., coord. ; Moysan-Louazel A., coord. ; Podevin G., coord. ; Urasadettan J., coord. ; Boudesseul G., coord. ; Couppié T., coord. ; Giret J.-F., coord. ; Lemistre P., coord. ; Werquin P., coord..- Marseille : CEREQ, 2016, 510 p. - ISBN : 978-2-11-138829-1, Rennes, 8-9 décembre 2016.- CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)CEREQ (Centre d'études et de recherches sur les qualifications)

16098.- Travailler tout au long de ses études : comment l'activité salariée structure-t-elle les parcours d'études dans l'enseignement supérieur ?.- Béduwé C. ; Berthaud J. ; Giret J.-F. ; Solaux G..- in : Les transitions professionnelles tout au long de la vie. Nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? XXIII èmes d'étude sur les données longitudinales dans l'analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016 CREM, Université de Rennes 1.- Baslé M. coord. ; Beaupère N., coord. ; Guéguen C., coord. ; Issehnane S., coord. ; Moizeau F., coord. ; Moysan-Louazel A., coord. ; Podevin G., coord. ; Urasadettan J., coord. ; Boudesseul G., coord. ; Couppié T., coord. ; Giret J.-F., coord. ; Lemistre P., coord. ; Werquin P., coord..- Marseille : CEREQ, 2016, 510 p. - ISBN : 978-2-11-138829-1, Rennes, 8-9 décembre 2016.- CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)CEREQ (Centre d'études et de recherches sur les qualifications)

16099.- Études, galères et réussites. Conditions de vie et parcours à l'université.- Landrier S., dir. ; Cordazzo P., dir. ; Guégnard C., dir..- Paris : La documentation française : INJEP, 2016, 158 p. ISBN 978-2-11-145150-6- 13 euros
Phénomène en expansion, les galères des étudiant-e-s interpellent la société et posent la question de leur impact sur le déroulement des études. Que sait-on aujourd'hui de l'influence des rythmes universitaires, des ressources financières, des modalités de décohabitation, de l'effet d'un site délocalisé ou encore d'une activité salariée sur la réussite des étudiant-e-s ? Cette étude permet de mieux saisir l'enchevêtrement des différents facteurs qui façonnent les modalités de vie et de succès des jeunes à l'université. Il met en lumière une pluralité de publics - sans oublier les étudiants étrangers dont la vulnérabilité prend de multiples formes - en croisant des données locales originales de différentes universités (Dijon, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Tours) et des résultats nationaux. Il apporte aussi un éclairage sur les perceptions des étudiants, illustré par de nombreux témoignages.

16100.- Étudiants en STAPS, les territoires de la réussite ....- Erard C. ; Guégnard C. ; Murdoch J..- in : Études, galères et réussites. Conditions de vie et parcours à l'université.- Landrier S., dir. ; Cordazzo P., dir. ; Guégnard C., dir..- Paris : La documentation française : INJEP, 2016, 158 p. ISBN 978-2-11-145150-6- 13 euros

16101.- A la recherche de l'étudiant moyen ?.- Giret J.-F. ; Tenret E..- in : Études, galères et réussites. Conditions de vie et parcours à l'université.- Landrier S., dir. ; Cordazzo P., dir. ; Guégnard C., dir..- Paris : La documentation française : INJEP, 2016, 158 p. ISBN 978-2-11-145150-6- 13 euros

16102.- Le Développement Professionnel Pédagogique des universitaires en France est-il marqué d'originalité ?.- Demougeot-Lebel J..- in : Les Actes du 29ème Congrès.- 29 ème Congrès de l'AIPU. Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement, Lausanne, 6-9 juin 2016.- AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire)
En France, le développement professionnel pédagogique (DPP) des enseignants-chercheurs est  une question peu documentée. Et ce pour différentes raisons. D'une part le concept est  polysémique, protéiforme et non stabilisé. D'autre part c'est un sujet particulier qui renvoie à la  question de l'identité professionnelle des enseignants - chercheurs, laquelle est perçue comme  particulière  (Rege Colet
 Berthiaume, 2009) incertaine ou trouble (Fave -Bonnet, 2003).  Pourtant certains attribuent au DPP une originalité particulière liée au contexte, telle Fave -Bonnet  (2011) qui parle de " cas " ou Paul et Adangnikou (2010) qui se demandent " Pourquoi la France  diffère -elle donc nettement des autres pays à cet égard? "  Divers arguments sont avancés pour l'expliquer : la culture/identité universitaire qui conduit à des  résistances culturelles persistantes (Dejean, 2006 ; Viry, 2007) ; le mode de r ecrutement des  enseignants - chercheurs (Paul et Adangnikou, 2010) et les titularisations quasi systématiques  (Musselin, 2005, 2008; Paul
 Adangnikou, 2010) ; l'enseignement perçu comme une activité "  privée " à propos de laquelle les enseignants -chercheurs ne rendent pas de compte (Dejean,  2006) ; et enfin la quasi inexistence de prise en compte et de reconnaissance de l'activité  d'enseignement dans la carrière, conduisent à une " dévalorisation des activités d'enseignement "  (Dejean, 2006, p. 63).  Cette r echerche questionne le DPP à travers trois dimensions : les pratiques pédagogiques des  enseignants -chercheurs, leurs conceptions d'un " bon " et un " mauvais " cours qui sous -tendent  ces pratiques et enfin les ressources dont ils disent avoir besoin pour s e développer  pédagogiquement. Nous avons utilisé une méthodologie mixte et interrogé des enseignants- chercheurs de disciplines, âges et années d'expériences variées au sein d'une université unique.  Nos résultats mettent au jour trois dimensions à propos du DPP : il est magistro - centré, non  standardisé, et s'inscrit dans un certain " isolement pédagogique ". A propos d'un " cas " français  nous avons pu faire certains constats qui nous amènent à conclure que les enseignants - chercheurs français ne se démarquent pas, intrinsèquement, des autres universitaires à travers le  monde.

16103.- Quelle formation initiale et continue pour les enseignants-chercheurs ?.- Demougeot-Lebel J..- Journée Formation, Recherche, Innovation Pédagogique, Paris, 19 octobre 2016.- Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

16104.- L'accompagnement pédagogique à l'université : questions vives et perspectives.- Demougeot-Lebel J..- Journées de l'accompagnement pédagogique des enseignants du supérieur (JAPES), Rennes, 22-23 juin 2016.- AIPU France (Association Internationale de Pédagogie Universitaire France)

16105.- Rapprochements, croisements, axes de recherches à développer, applications pratiques..- Demougeot-Lebel J. ; Paquelin D..- La recherche au service de l'apprentissage et de l'enseignement dans le supérieur, Poitiers, 24-25 mai 2016.- AIPU France (Association Internationale de Pédagogie Universitaire)Université de Poitiers

16106.- Accompagner et former pour soutenir les initiatives et le développement pédagogiques.- Demougeot-Lebel J..- Journées nationales de l'Innovation pédagogique dans l'Enseignement supérieur (JIPES), Paris, 31 mars - 1er avril 2016.- Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

16107.- Sectorisation du New Public Management chez les enseignants du premier degré. Vers un déplacement du modèle professionnel ?.- Lezeau A..- Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Nantes, 27-28 octobre 2016.- CREN (Centre de Recherche en Éducation de Nantes)
Les résultats présentés ici dessinent les contours d'une des transformations observées dans l'activité réelle des enseignants du premier degré, sous l'effet de l'adoption du Nouveau Management Public (NMP). Le but de l'enquête générale est d'appréhender le pouvoir explicatif du NMP sur l'évolution de la profession. Après avoir contextualisé la sectorisation du NMP dans le système éducatif, l'analyse des budgets temps et celle des entretiens semi-directifs convergent vers une dérégulation de l'activité quotidienne par l'accroissement de la part de l'activité dérivée, c'est-à-dire éloignée de fonctions premières déclarées comme pédagogiques.

16108.- Inégalités selon le genre dans les débuts de carrières académiques : que nous apprend le dispositif Génération ?.- Calmand J..- Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Nantes, 27-28 octobre 2016.- CREN (Centre de Recherche en Éducation de Nantes)
Les données sur la parité hommes/femmes à l'université montrent que les filles sont systématiquement moins représentées que les hommes sur les postes de Maîtres de Conférences et Professeurs d'Université. Les travaux scientifiques sur le sujet montrent que tout se joue en début de carrière,à ce moment les femmes pâtissent d'injustices qui se transforment en grands écarts au fil de leur parcours professionnel. Suivant la trame de cette hypothèse nous cherchons à montrer si tout ne se joue pas également pendant la thèse (accès à certains financements, publications) ou juste après la soutenance de thèse (qualification de la thèse, expériences postdoctorales). Pour se faire nous utilisons les données de l'enquête de devenir professionnel « Génération ».

16109.- MOOCs : Vers une reproduction des inégalités sociales ? Etude de 14 MOOCs de la plateforme nationale France Université Numérique (FUN).- Vrillon E..- Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Nantes, 27-28 octobre 2016.- CREN (Centre de Recherche en Éducation de Nantes)

16110.- La professionnalisation du doctorat et des docteurs.- Calmand J..- Professionnalisation dans l'enseignement supérieur: perspective comparée, Toulouse, 22 juin 2016.- RESUP (Réseau d'étude sur l'enseignement supérieur)GTES (Groupe de travail sur l'enseignement supérieur du CEREQ)

16111.- Inégalités selon le genre dans les débuts de carrières académiques : que nous apprend le dispositif Génération ?.- Calmand J..- 8 éme Rencontres Jeunes et Sociétés , Lyon, 11-14 octobre 2016.- ENS de Lyon

16112.- Contributions à l'étude des rendements de l'éducation. Le cas tunisien.- Barouni M., Thèse en sciences économiques, soutenue le 13 octobre 2016
La Tunisie a connu une forte hausse des poursuites d'études dans l'enseignement supérieur ces vingt dernières années. Les réformes adoptées, imposées par cette augmentation sensible des effectifs étudiants, ont conduit à une augmentation du nombre des établissements de l'enseignement supérieur et notamment des universités. Un des enjeux de la Tunisie et de plusieurs pays africains est l'amélioration de l'efficacité du système éducatif afin de favoriser l'insertion professionnelle.
Cette thèse, composée de trois chapitres, se propose de s'interroger sur cette efficacité à partir d'une approche économique des rendements de l'éducation sur le marché du travail. Le premier chapitre propose une analyse générale des rendements privés de l'éducation et notamment de l'enseignement supérieur dans le contexte des pays africains. Il souligne la forte hétérogénéité de ces rendements entre les pays, notamment lorsque l'on prend en compte le taux d'emploi. Le deuxième chapitre se centre sur l'effet établissement sur le rendement de l'enseignement supérieur tunisien sur le marché du travail. Les résultats empiriques suggèrent l'existence d'un effet de l'établissement fréquenté sur le salaire des diplômés. La sélectivité des établissements et la qualification des enseignements universitaires semblent affecter la rémunération des diplômés. Le troisième chapitre se focalise sur l'évaluation d'une réforme des curricula de l'enseignement supérieur fournissant une éducation à l'entrepreneuriat dans les universités tunisiennes. Cette recherche, qui repose sur l'affectation aléatoire de l'intervention pour mesurer son impact sur les résultats sur le marché du travail ainsi que sur les compétences techniques et les compétences non cognitives des étudiants universitaire, souligne l'intérêt que peut avoir ce type de programme.

16113.- Enquêter, écrire et publier en collectif.- Collectif Onze ; Bessière C. ; Biland É. ; Coquard B. ; Fillod-Chabaud A. ; Gollac S. ; Lignier W. ; Mille M. ; Minoc J. ; Neuberg S. ; Nouiri-Mangold S. ; Steinmetz H..- Ethnographiques.org, N°32, septembre 2016
Dans une perspective réflexive, les membres du Collectif Onze s'interrogent sur les conditions de réalisation de leur recherche dans plusieurs tribunaux français, qui a abouti à la publication de l'ouvrage "Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales" (Odile Jacob, 2013). Il s'agit d'analyser trois étapes décisives de ce travail : l'enquête, l'écriture et la publication. L'article commence par décrire le contexte d'émergence de ce collectif de recherche, inscrit dans un cadre pédagogique, au sein d'un atelier de recherche qui a débuté en 2008. Le collectif retrace la manière dont certain-e-s des enquêteurs et enquêtrices des débuts ont décidé de devenir également les auteur-e-s d'un ouvrage et y ont poursuivi leur tentative de rompre avec les rapports hiérarchiques enseignant-e-s / étudiant-e-s. Le processus d'écriture s'est ainsi forgé dans un effort pour rendre collective des étapes souvent réalisées individuellement : de l'analyse des matériaux à la rédaction d'un ouvrage à onze auteur-e-s. Enfin, l'article revient sur les enjeux d'une signature collective au moment de sa publication, celle-ci ayant soulevé des questionnements de fond bien davantage parmi les pairs, dans le monde académique, qu'auprès des journalistes ou de la maison d'édition.
En ligne

16114.- Dénonciation, régulation et réforme du droit de la famille par les groupes de pères séparés : ce que nous apprend la comparaison France-Québec.- Fillod-Chabaud A..- Revue Femmes et Droit , 28 (2), automne 2016
Les récentes mobilisations de pères séparés en France sont l'expression d'une cause qui a émergé dans les années 1970, à la suite des mobilisations féministes de l'époque. En Europe, comme en Amérique du Nord, ces groupes dénoncent une justice familiale qui favoriserait les femmes en leur attribuant majoritairement la résidence des enfants et en ne reléguant les pères qu'à leur statut de pourvoyeur, par le paiement d'une pension alimentaire. Bien que ces pères portent des revendications égalitaires en faveur d'un partage éducatif des enfants à la suite de la séparation des parents, leurs actions et discours valorisent en fait le maintien de la cellule familiale traditionnelle, en dénonçant les conséquences « catastrophiques » du divorce sur les enfants. À la lumière de la comparaison France-Québec, nous verrons les différents aspects que prend la dénonciation de la régulation des séparations conjugales, par les groupes de pères séparés.

16115.- Les usages du droit par le mouvement des pères séparés. Une comparaison France-Québec.- Fillod-Chabaud A..- Genre, sexualité et société, N°15, printemps 2016
Cet article questionne la pluralité des usages du droit par le mouvement des pères séparés dans une perspective à la fois internationale  à l'aide de la littérature existante sur ce sujet et comparative à l'aide d'une enquête conduite en France et au Québec de 2008 à 2012 auprès d'associations de pères séparés. L'article propose dans un premier temps de cerner en quoi le droit et la politique de la famille sont un enjeu de taille dans l'émergence des revendications mobilisées par le mouvement des pères. Ensuite l'enquête comparative nous donnera des clés pour analyser non seulement la manière dont le droit est diffusé dans les associations de pères séparés françaises et québécoises, mais aussi la manière dont il est saisi et perçu par les membres de ces groupes.

16116.- Quelles précautions prendre lorsqu'on enquête sur les groupes de pères ? Contraintes et ressources d'Internet et des réseaux en ligne .- Fillod-Chabaud A..- Féminismes et antiféminismes en ligne dans le cadre du cycle de séminaires « Genre et controverses en ligne », Lyon, 3 juin 2016.- ELICO (Equipe de Recherche de Lyon en Sciences de l'Information et de la Communication)
Les terrains d'enquête sujets à controverse et dont le ou la sociologue ne se sent pas proche idéologiquement sont particulièrement difficiles à « tenir » sur plusieurs années, a fortiori depuis l'émergence de l'ère numérique. Si les chercheur-e-s sont amené-e-s - afin de légitimer leur objet de recherche, mais aussi tout simplement dans une perspective de carrière - à publier sur leur enquête alors qu'elle est en train de se faire, la porosité des frontières entre la sphère médiatique et la sphère académique, rendue possible par Internet et les moteurs de recherche, rend de plus en plus difficile la non diffusion de ses résultats de recherche auprès de ses enquêté-e-s. Cette communication fait ainsi état d'un enjeu méthodologique de taille auquel j'ai été confronté dans le cadre de la réalisation de la ma thèse sur les groupes de pères séparés : celui de ne pas diffuser les résultats académiques de ma recherche auprès de mes enquêtes et au sein de mes deux pays d'enquête : la France et le Québec. Je présenterai ainsi les diverses stratégies que j'ai utilisées pour tracer une frontière nette entre mon enquête et la sphère académique, puis je montrerai en quoi les listes de diffusion des associations m'ont à la fois servie et desservie dans la conduite et la renégociation de mon terrain.

16117.- La judiciarisation du projet parental post-conjugal : le cas des groupes de pères séparés.- Fillod-Chabaud A..- Journées d'études Dimension sexuée de la vie sociale « Parenté, laïcité, normes juridiques », Marseille, 4-5 février 2016.- CNRS-EHESSCentre Norbert Elias

16119.- Pathways fostering mobility to Higher Education for vulnerable immigrants in France, Switzerland and Canada.- Murdoch J..- European Journal of Higher Education, Vol. 7, n°1, 2016

16120.- International mobility of French Ph.D.s.- Bonnard C. ; Calmand J. ; Giret J.-F..- European Journal of Higher Education, Vol. 7, n°1, 2016
This research investigates the determinants of international mobility of Ph.D.s upon graduation. It is based on a survey of 400 young Ph.D.s who graduated in France between 2003 and 2008, half of whom were still abroad more than six years after graduating. The impacts of personal, occupational and scientific characteristics on the successive mobility decisions after graduating were scrutinized. The findings show that motivations for going abroad relate principally to the difficulty in finding employment on the French labour market. The choices as to longer term expatriation are more fragmented and can be less readily unravelled. By contrast, readiness to return to France is often accounted for by family factors.

16121.- Evaluation de la formation et de l'insertion des sortants de l'IUFM .- Danner M..- Mission EFI "Evaluation de la formation et insertion" de l'IUFM de Dijon
Rapport de recherche réalisé dans le cadre de la mission EFI "Evaluation de la formation et insertion" de l'IUFM. Auto-évaluation par les étudiants de master 1 et 2 de leur professionnalisation au métier de professeur des écoles.

16122.- The Long term Outcomes of Early Educational Differentiation in France.- Farges G. ; Tenret E. ; Brinbaum Y. ; Guégnard C.; Murdoch J..- in : Models of Secondary Education and Social Inequality. An International Comparison .- Blossfeld H.-P., ed. ; Bucholz S., ed. ; Friedrich  O., ed. ; Skopek J., ed. ; Triventi M., ed..- Edward Elgar Publishing, 2016, 456 p. -  ISBN: 978178536 7250

16123.- Travailler plus longtemps ? Enjeux professionnels et non-professionnels des départs à la retraite dans l'enseignement.- Farges G. ; Tremblay D.-G..- Revue des sciences de l'éducation, vol. 42, n°2, 2016
Au Québec, en raison du vieillissement de la population et de l'introduction, par le gouvernement, de politiques de maintien en emploi, les enseignants sont incités à travailler plus longtemps. Dans cet article, nous nous demandons si les enseignants peuvent être sensibles à ces incitations, et cherchons à en comprendre les raisons en analysant les conditions d'enseignement et les trajectoires de vie. La recherche s'appuie sur 24 entretiens semi-dirigés auprès d'enseignants âgés de 50 ans et plus, exerçant à différents niveaux dans les commissions scolaires francophones. Nous montrons que les enseignants rencontrés n'envisagent pas, pour la plupart, de prolonger leur service dans l'enseignement, mais que plusieurs prévoient de revenir en emploi dans d'autres secteurs, ou sous d'autres conditions, une fois retraités. Les façons d'aborder la retraite révèlent des inégalités selon la manière dont les temps sociaux s'articulent depuis les débuts de la vie active jusque et y compris la période de transition entre activité et retraite.


16124.- Los jóvenes con un diploma de nivel bachillerato + 5 años ¿se consideran incompetentes para ocupar sus puestos ?.- Calmand J. ; Giret J.-F. ; Lemistre P. ; Ménard B..- Calificaciones y Empleo, N°95, 2016
Las formaciones profesionales de nivel bachillerato + 5 años de estudios supuestamente responden a necesidades específicas en competencias en un ámbito de empleo determinado. Respecto de lo que estiman piden los empleadores, los jóvenes diplomados consideran que han adquirido estas competencias específicas. Según ellos, el déficit se sitúa en el nivel de las competencias generales. ¿Para cuestionar la tendencia a la profesionalización de las formaciones universitarias?

16125.- How to Explain the Social Skills Development of Pupils?.- Fanchini A..- International Journal of Technology and Inclusive Education , Vol. 3, Issue 1, 2016
Differences of achievement in school, traditionally studied by researchers in Education, can be analyzed in terms of skills and especially social skills. This scientific field is under construction but social skills are becoming a compulsory notion for actors of the school system and for Educational Sciences. Through a multidisciplinary approach, this article proposes to study the determinants of social skills using social and educational indicators widely borrowed into the explanation of the differences of achievement models, with associated self-image, neuroticism and relationship with school measures. Indeed, these three dimensions are involved in the socialization and development of student skills. A reliable analytic tool of social skills (in a sample of 855 students from 7 to 12 years) enables us to understand for example girls' success at school or the weight of the self-image in the development of social interpersonal and intra-individual skills. The results which explain determinants of social skills (self-explanatory success) allow opening the debate on the differences in academic achievement in school and redesign the classic pattern of the direct link between the characteristics and achievement, by intermediate effect of social skills.

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur TwitteruB link, le réseau social de l'université

Pour tous renseignements

Vous pouvez contacter Bertille Theurel, documentaliste

  • par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • par téléphone 03-80-39-54-59

Consultez la veille documentaire de l'IREDU

image couv veille 4

Université de Bourgogne