Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-labo_iredu

Institut de Recherche sur l'Éducation : Sociologie et Économie de l'Éducation

Liste des publications 2018

18001.- Work engagement among school directors and teachers' behavior at work.- Gamero-Buron C. ; Lassibille G..- The journal of Developing Areas, Volume 52, n°2, Spring 2018
The purpose of this paper is to analyze engagement at work among public primary school directors and to investigate the impact of school heads' management style on teachers' behavior at work, in a developing country. Results are based on a representative sample of around 1,000 public primary schools in Madagascar. These surveys gather extremely rare information on several aspects of the staff's behavior at work and on the tasks performed as part of their workflow. Two-levels models are used to analyze engagement at work among school directors, and to evaluate the impact of school director's management style on teachers' engagement at work. Findings indicate that many aspects of the pedagogical process are poorly managed and that far too many administrators neglect tasks deemed essential for student learning. To illustrate, only 15 percent of school directors execute all of the tasks deemed essential to their role. Although every school leader is different, successful or engaged school leaders share key characteristics. In this regards, the results clearly show that principals who are highly committed to their work are more likely to hold a permanent contract, to be satisfied overall with their job, and, to a lesser extent, to work in schools with good physical conditions. The results also show that school heads who combine teaching with management duties execute significantly less essential tasks than their counterparts. As far as teachers' conscientiousness is concerned, school leaders do matter. All else remaining the same, it is found that principal's management style has a significant and positive impact on teachers' behavior at work and a central role to play in developing effective schools. The empirical evidence shown in this paper is suggestive and potentially useful for policy makers in designing policies and initiating interventions to improve the management of pedagogical processes. The results are also likely to enrich the discussion of promising approaches for improving educational outcomes, both in Madagascar and in many other low-income countries.

18003.- La politique de la « performance pédagogique ».- Garcia S..- in : Faire et dire l'évaluation. L'enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance.- Barats C., dir. ; Bouchard J., dir. ; Haakenstaad A., dir..- Paris : Presses des MINES, 2018, 326 p. - ISBN : 978-2-35671-485-5

18004.- Regards croisés sur la méthodologie de l'écrit 1. De l'intérêt au compte-rendu de lecture.- Szerdahelyi L. ; Morin V..- Enseigner l'EPS, N°274, janvier 2018
Aux concours du CAPEPS et de l'Agrégation d'EPS, la première épreuve écrite d'admissibilité consiste en une dissertation portant sur les fondements sociohistoriques et épistémologiques de l'éducation physique et sportive. Les rapports de jury insistent sur la nécessité d'adopter une démarche critique et engagée. Ils déplorent, en revanche, des difficultés d'ordre méthodologique dans l'usage de la citation mise en exergue des sujets. Ce double constat interroge les pratiques en formation. Entremêlant les points de vue d'un formateur et d'un étudiant admis à la dernière session de l'Agrégation, cet article propose de discuter l'intérêt du compte-rendu de lecture, avec la volonté d'en démêler les apports et limites au plan méthodologique, scientifique, professionnel et personnel. Plus largement, il s'agit de mettre en débat la place de la lecture et de l'écriture, synthétique et distanciée, dans les formations en STAPS.

18005.- Effet des pratiques enseignantes sur les manières d'étudier en première année universitaire : une approche comparative entre différentes composantes.- Duguet A..- Education et socialisation, 47, 2018
Cet article s'inscrit dans le prolongement des travaux portant sur la construction des manières d'étudier des jeunes entrant à l'université. Il envisage le rôle d'un facteur jusque là peu abordé, celui des pratiques enseignantes, au travers de la façon dont celles-ci sont perçues par les étudiants. Procédant à une comparaison entre les composantes Sciences Humaines et Sociales et Droit, nous montrons à l'appui d'une enquête empirique menée auprès de 677 individus de première année que si la perception des pratiques en cours magistral contribue à expliquer les manières d'étudier des individus en Droit, elle n'a en revanche aucun effet sur celles des étudiants de Sciences Humaines et Sociales.

18006.- Une évaluation des effets du dispositif Jeunes docteurs sur l'accès aux emplois de R&D.- Giret J.-F. ; Bernela B. ; Bonnard C. ; Calmand J. ; Bonnal L..- Evaluation du crédit d'impôt recherche, Paris, 6 mars 2018.- France Stratégie

18007.- Being a teacher's child, a favorable condition to be part of the French higher education elite ?.- Farges G..- Nordic Fields of Higher Education in International Comparison, Paris, 12-13 avril 2018.- University of BergenUppsala UniversityThe Norwegian University Centre in ParisSciences Po Paris

18008.- Niveau d'éducation et permanence des jeunes en situation de NEETs.- Kossi Y. ; Giret J.-F. ; Bonnard C..- « Apprentissage et Education » Conditions, contextes et innovations pour la réussite scolaire, universitaire et professionnelle, Marseille, 11-13 avril 2018.- SFERE-Provence (Structure Fédérative d'Études et de Recherches en Éducation de Provence)
Ce  papier  analyse  l'effet  des  caractéristiques  individuelles  et  institutionnelles  sur  les transitions  vers  la  situation  de  NEET  et les  sorties  de  cette  situation  avant  et  après  la  crise. En  mobilisant  les  données  des  enquêtes  Emploi,  notre  objectif  est  de tester  si  les  risques  de devenir  NEET  ou  si  les  transitions  sur le  marché  de  travail  des  jeunes  ont  changé  depuis  la crise. Si les résultats montrent que la probabilité de devenir NEET varie selon l'âge, le sexe, le niveau d'éducation et l'origine sociale, ils soulignent également que la sortie de la situation de  NEET  dépend  plus  étroitement  du  niveau  d'éducation  après  la  crise.  Inversement, l'absence de capital humain et de capital social augmente le maintien dans des situations de NEET.

18009.- Parcours vers les études supérieures : empreinte sociale et genrée.- Murdoch J. ; Guégnard  C. ; Imdorf  C. ; Koomen  M..- « Apprentissage et Education » Conditions, contextes et innovations pour la réussite scolaire, universitaire et professionnelle, Marseille, 11-13 avril 2018.- SFERE-Provence (Structure Fédérative d'Études et de Recherches en Éducation de Provence)
Dans cette communication, nous cherchons à apprécier si les parcours scolaires en France et en Suisse facilitent l'accès aux études supérieures des jeunes hommes et femmes doté-e-s d'un capital culturel faible (dont les parents sont non - diplômés de l'ensei gnement supérieur), étant ainsi  les  premiers/premières  de  la  famille  à  continuer  des  études  supérieures.  A  partir  de données de panel issues de ces deux pays, nous analysons l'accès à l'enseignement supérieur des  hommes  et  des  femmes  par  ces  différentes  voies.  Nos  estimations  par  le  modèle  de régression  logistique  multinomiale  montrent  deux  parcours  éducatifs  différents  selon  la reproduction sociale et les inégalités du genre. En France, les voies professionnelles tendent à  favoriser  l'accès  aux  études  supérieures  des  femmes  dont  le  capital  culturel  est  faible.  En revanche,  en  Suisse,  elles  sont  principalement  suivies  par  les  hommes  dotés  d'un  capital culturel élevé
Non disponible

18010.- La triple vie des étudiant-e-s en STAPS au prisme du territoire.- Guégnard  C. ; Erard C..- « Apprentissage et Education » Conditions, contextes et innovations pour la réussite scolaire, universitaire et professionnelle, Marseille, 11-13 avril 2018.- SFERE-Provence (Structure Fédérative d'Études et de Recherches en Éducation de Provence)
Une  vie  d' étudiant·e scandée  par  un  travail  personnel  régulier,  qui  se  double  par  un investissement  sportif  (entraînement,  encadrement  d'une  équipe)  et  se  triple  par  un  travail salarié (de quelques heures) constitue une configuration favorable à la réussite (entendue au sens de  validation  d'un  diplôme)  en  STAPS  à  l'Université  de  Bourgogne.  Mais,  contre  toute probabilité statistique, sans aucune sélection (pas de capacité d'accueil) et à caractéristiques individuelles identiques (voire moins favorables),  les étudiant·e·s de l'antenne délocalisée du Creusot  réussissent  davantage  qu'à  Dijon:  en  première année, se  dégage  un  effet  territoire. Par un travail d'enquête qui s'appuie sur diverses données (questionnaires auprès des inscrits en STAPS en 2012-2013, voeux et avis via l'interface Admission Post-Baccalauréat, entretiens semi-directifs auprès de responsables de promotion et d'établissement, interviews d'étudiants, Apogée),  nous  montrons, par  des  modèles  de  régression  logistique, que  l'impact  du  lieu d'étude  résiste au  fil  des  ans,  en  lien  avec  une  logique  de  proximité  et  d'échanges  avec  les enseignants  et  les  pairs  (les  biais  docimologiques  possibles  étant  réduits).  Cette  hypothèse d'une  logique  de  proximité  qui  peut  s'apparenter  à  une  forme  de
"secondarisation"  de  la formation interroge  les  conditions  d'une  université  démocratique  et  démocratisée  et  le  poids des engagements associatifs et pré-professionnels extra-universitaires dans cette filière.

18011.- Mes études, mes réussites, mes galères à l'Université .- Landrier S. ; Cordazzo P. ; Guégnard C..- Mondes sociaux, 3 avril 2018
Avec plus de 50 pour cent d'une classe d'âge inscrite dans l'enseignement supérieur, l'Université a fortement élargi son recrutement : elle accueille des étudiants en plus grand nombre, aux profils et aux parcours scolaires diversifiés. De nombreux travaux de recherche expliquent les causes de la réussite, de l'échec ou de l'abandon, en se centrant sur leurs caractéristiques sociodémographiques et scolaires et sur les différentes dimensions du métier d'étudiant (rapport au savoir, confiance en soi, stratégies d'apprentissage, temps de travail, assiduité, etc.).

18012- Le profil des NEET a-t-il évolué en 20 ans ?.- Danner M. ; Guégnard C. ; Joseph O..- in : 20 ans d'insertion professionnelle des jeunes : entre permanences et évolutions.- Couppié T., coord. ; Dupray A., coord. ; Épiphane D., coord. ; Mora V., coord..- Marseille : CEREQ, 2018, 196 p.

18013.- Le travail salarié des étudiants en France.- Béduwé C. ; Giret J.-F..- in : 20 ans d'insertion professionnelle des jeunes : entre permanences et évolutions.- Couppié T., coord. ; Dupray A., coord. ; Épiphane D., coord. ; Mora V., coord..- Marseille : CEREQ, 2018, 196 p.

18014.- La place du doctorat sur le marché du travail a-t-elle évolué durant ces 20 dernières années ?.- Calmand J..- in : 20 ans d'insertion professionnelle des jeunes : entre permanences et évolutions.- Couppié T., coord. ; Dupray A., coord. ; Épiphane D., coord. ; Mora V., coord..- Marseille : CEREQ, 2018, 196 p.

18015.- Préface.- Giret J.-F..- in : Apprendre à entreprendre. Politiques et pratiques éducatives.- Champy-Remoussenard P., dir. ; Starck S., dir..- Paris, De Boeck Supérieur, 2018, 192 p. - ISBN-13 9782807318977

18016.- Higher education for happiness? Investigating the impact of education on the hedonic and eudaimonic well-being of Europeans.- Jongbloed J..- European Educational Research Journal, 2018
This study examines the impact of post-secondary education on the well-being of Europeans, comparing single-item hedonic and multi-dimensional eudaimonic models of well-being, operationalized as 'satisfaction with life' (SWL) and 'flourishing'. The results indicate that the impact of education varies significantly when well-being is defined from each of these two perspectives: although vocational education is not significantly associated with the SWL of women and men, it is significantly associated with the extent to which both men and women are flourishing in their lives. Tertiary education is significant across all models for both SWL and flourishing. This study highlights the importance of comprehensive conceptualizations and measurements of well-being in European educational research and public policy.

 

18018.- Différenciation pédagogique et inclusion scolaire : interroger les pratiques d'adaptation des enseignements.- Ngo Melha E..- Journée départementale des EGPA, Villabé, 27 mars 2018.- Académie de Versailles
Cette intervention vise à susciter des questionnements sur les pratiques des enseignants dans une démarche de culture partagée, elle sera orientée vers la prévention des ruptures des cursus scolaires / la sécurisation des parcours scolaires et organisée autour de trois axes suivants : 1 - La différenciation en classe : pourquoi et comment la mettre en oeuvre ? ; 2 - La différenciation au service d'une exigence : en quoi est-ce une ressource pour le parcours de l'élève ? ; 3 - Le double lien entre la différenciation et l'inclusion scolaire : la différenciation comme outil de l'inclusion et l'inclusion comme outil de la différenciation

 

18020.- Eduquer au genre ou à s'en libérer ?.- Duru-Bellat M..- Le Magazine de l'Education, N°4, mars 2018
En éduquant ensemble les filles et les garçons, on n'entend pas seulement assurer l'égalité du droit à l'instruction pour tous; une visée plus ou moins explicite est d'apprendre aux jeunes des deux sexes à se connaître et à vivre ensemble comme ils et elles sont amenés à le faire une fois adultes. Avec sous-jacente l'idée que filles et garçons, femmes et hommes sont différents et que s'il y a besoin de les coéduquer, c'est précisément pour leur apprendre à accepter et à " gérer " ces différences.

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur TwitteruB link, le réseau social de l'université

Pour tous renseignements

Vous pouvez contacter Bertille Theurel, documentaliste

  • par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • par téléphone 03-80-39-54-59
Université de Bourgogne