Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

La publication 19084 est en ligne !

L’évaluation des formations professionnelles de l’enseignement supérieur à l’aune de leurs résultats d’insertion.- Béduwé C. ; Danner G. ; Giret J.-F..- Revue française de linguistique appliquée , vol. 24, n°1, 2019
Les formations professionnelles dans l’enseignement supérieur sont évaluées à l’aune de leurs performances d’insertion professionnelle, qui seraient garantes du caractère opérationnel de ces formations sur le marché du travail. Cet article se propose d’interroger le lien entre le caractère professionnel d’une formation et la qualité de l’insertion en explorant trois directions. D’abord, les compétences professionnelles, générales et mêmes spécifiques, qui peuvent s’acquérir tout au long du parcours des jeunes. Ensuite, le caractère sélectif des formations professionnelles dans l’enseignement supérieur qui rend complexe leur évaluation via la performance de leurs diplômés. Enfin, le type de marché du travail auquel s’adressent ces formations, et qui permet à certaines formations d’être assurées quant au recrutement de leurs diplômés alors que d’autres sont plus sensibles aux évolutions de la conjoncture ou à la concurrences d’autres diplômés.

Accès au texte intégral (accès restreint)

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

L’évaluation des formations professionnelles de l’enseignement supérieur à l’aune de leurs résultats d’insertion.- Béduwé C. ; Danner G. ; Giret J.-F..- Revue française de linguistique appliquée , vol. 24, n°1, 2019
Les formations professionnelles dans l’enseignement supérieur sont évaluées à l’aune de leurs performances d’insertion professionnelle, qui seraient garantes du caractère opérationnel de ces formations sur le marché du travail. Cet article se propose d’interroger le lien entre le caractère professionnel d’une formation et la qualité de l’insertion en explorant trois directions. D’abord, les compétences professionnelles, générales et mêmes spécifiques, qui peuvent s’acquérir tout au long du parcours des jeunes. Ensuite, le caractère sélectif des formations professionnelles dans l’enseignement supérieur qui rend complexe leur évaluation via la performance de leurs diplômés. Enfin, le type de marché du travail auquel s’adressent ces formations, et qui permet à certaines formations d’être assurées quant au recrutement de leurs diplômés alors que d’autres sont plus sensibles aux évolutions de la conjoncture ou à la concurrences d’autres diplômés.

Accès au texte intégral (accès restreint)

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account