Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

List of Publications 2000

00112.- L’influence du contexte universitaire sur la réussite des étudiants.- Michaut C..- Dijon : Université de Bourgogne, 2000, Thèse en sciences de l’éducation.- Thèse soutenue le 24 novembre 2000
Il existe entre les universités françaises des différences de réussite des étudiants. Cette thèse examine plus particulièrement l’influence du contexte d’enseignement sur la réussite. Les données portent sur plus de 1800 étudiants de première année de DEUG de trois sites universitaires (Dijon, Nantes et Toulouse) et de trois filières (Administration Économique et Sociale, Psychologie et Sciences de la Vie). Même lorsque sont contrôlées les caractéristiques individuelles des étudiants, des écarts significatifs de réussite persistent entre les établissements. À l’origine de ces écarts se trouvent des modes inégaux d’organisation pédagogique et des pratiques différenciées de sélection des étudiants. A partir d’une enquête auprès de 155 responsables pédagogiques, on constate que sur de nombreux points (curricula, mode de gestion, dispositifs d’aide aux étudiants), l’organisation pédagogique des premiers cycles universitaires se différencie. Les facteurs organisationnels influant sur la réussite sont peu nombreux. Toutefois, une durée annuelle plus importante des enseignements et l’organisation semestrielle du DEUG sont deux éléments associés positivement et significativement à la réussite des étudiants. Par ailleurs, cette recherche montre que les universités pratiquent une sélection reposant tantôt sur la scolarité antérieure des étudiants tantôt sur leur implication dans les études. Ainsi, en Sciences de la Vie, la réussite dépend avant tout de la qualité du parcours scolaire des étudiants alors qu’en Psychologie, les étudiants vont davantage se différencier selon le temps qu’ils consacrent à leurs études, leur assiduité, etc. En AES, le mode de sélection varie selon les universités. Certaines favorisent les ” meilleurs” étudiants tandis que d’autres privilégient l’investissement dans les études
En rayon – PDF

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

00112.- L'influence du contexte universitaire sur la réussite des étudiants.- Michaut C..- Dijon : Université de Bourgogne, 2000, Thèse en sciences de l'éducation.- Thèse soutenue le 24 novembre 2000
Il existe entre les universités françaises des différences de réussite des étudiants. Cette thèse examine plus particulièrement l'influence du contexte d'enseignement sur la réussite. Les données portent sur plus de 1800 étudiants de première année de DEUG de trois sites universitaires (Dijon, Nantes et Toulouse) et de trois filières (Administration Économique et Sociale, Psychologie et Sciences de la Vie). Même lorsque sont contrôlées les caractéristiques individuelles des étudiants, des écarts significatifs de réussite persistent entre les établissements. À l'origine de ces écarts se trouvent des modes inégaux d'organisation pédagogique et des pratiques différenciées de sélection des étudiants. A partir d'une enquête auprès de 155 responsables pédagogiques, on constate que sur de nombreux points (curricula, mode de gestion, dispositifs d'aide aux étudiants), l'organisation pédagogique des premiers cycles universitaires se différencie. Les facteurs organisationnels influant sur la réussite sont peu nombreux. Toutefois, une durée annuelle plus importante des enseignements et l'organisation semestrielle du DEUG sont deux éléments associés positivement et significativement à la réussite des étudiants. Par ailleurs, cette recherche montre que les universités pratiquent une sélection reposant tantôt sur la scolarité antérieure des étudiants tantôt sur leur implication dans les études. Ainsi, en Sciences de la Vie, la réussite dépend avant tout de la qualité du parcours scolaire des étudiants alors qu'en Psychologie, les étudiants vont davantage se différencier selon le temps qu'ils consacrent à leurs études, leur assiduité, etc. En AES, le mode de sélection varie selon les universités. Certaines favorisent les " meilleurs" étudiants tandis que d'autres privilégient l'investissement dans les études
En rayon - PDF

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account