Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Liste des Publications 1981

81001.- La carte scolaire : un instrument efficace mais inégalitaire.- Perrot J..- Orientation scolaire et professionnelle (L’), Vol.10, n°1
Ce texte constate que : – la carte scolaire est un instrument globalement efficace pour la collectivité ; – la carte scolaire place les individus dans des situations très inégales. Nous tentons ensuite de montrer que la raison de ce décalage réside dans le fait que l’administration de l’éducation n’a pas coordonné la carte scolaire avec sa politique sociale

81002.- La production d’enseignement supérieur dans les établissements français.- Lassibille G. ; Navarro Gomez L..- Consommation – Revue de socio-économie, N°4, 1981
En assimilant le secteur éducatif à une industrie et l’établissement scolaire à une firme, notre objectif est d’appréhender le mouvement interne de différentiation des diverses institutions françaises d’enseignement supérieur (les Unités d’enseignement et de recherche des universités, les Instituts universitaires de technoloige et les différents types d’écoles).Une telle approche s’inscrit dans un cadre conceptuel qui vise à définir de manière multidimensionnelle la production d’enseignement des établissements au moyen des notices transversales et longitudinales de valeur ajoutée monétaire, de gain de qualité de vie, de diplômés, puis à retenir trois facteurs de production qui sont directement sous le contrôle du décideur, à savoir le personnel enseignant de rang magistral et non magistral, le personnel enseignant temporaire. A partir d’analyses économétriques multivariées des processus de production, nous montrons alors que l’existence de rendements différenciés selon le secteur d’activité ne trouve pas seulement une justification dans des phénomènes purement quantitatifs, mais que la diversité de l’enseignement, l’importance de la recherche et la précocité de la sélection sont autant d’éléments déterminant la contribution globale des facteurs, dans l’une et l’autre phase essentielle de la production d’enseignement.

81003.- Education and employment: a survey of French research.- Paul J.-J..- European journal of education, Vol. 16, n°1, 1981.

81004.- Analyse économique et enquêtes socio-économiques : quantification, validation, réfutation.- Eicher J.-C. ; Mingat A..- in : Les difficultés de la quantification de la mesure.- Parain-Vial J., dir..- Paris : Maloine, 1981.- voir 81021

81005.- Aptitudes et classes sociales : accès et succès dans l’enseignement supérieur.– Mingat A..- Population, N°2, 1981
L’égalité des chances au départ est l’un des grands thèmes de nos sociétés démocratiques qui prêtent donc une grande attention aux sélections et à la réussite scolaire et universitaire. Or, de nombreux facteurs sociaux et démographiques perturbent très vite cette première étape de la différenciation dans la sociét. L’INES s’est interessé à la question depuis très longtemps et sous la conduite d’André Girard, de grandes enquêtes ont été réalisées sur « le niveau intellectuel des enfants d’âge scolaire ». Alain Mingat utilise ici quelques-uns des résultats obtenus par l’INED pour mettre à l’épreuve la cohérence de la sélection sociale dans l’enseignement ; il prend ainsi à leur propre piège les mesures classiques de l’intelligence (QI) ou du succès universitaire

81006.- L’impact des services de vulgarisation agricole : revue de la littérature.- Orivel F..- Washington : Banque mondiale, 1981.- Banque mondiale

81007.- Students services: rationale, costs and utilization.– Millot B..- Institute for Research on Educational Finance and Governance, september 1981.- Institute for Research on educational finance and governance
The purpose of this paper is to explore student services from an economist’s perspective and to clarify why universities become involved in providing these services, at which costs, and for the benefit of whom. Definition and classification of student services have to be offered and an explicit statement about the various reasons of their development has to be attempted. Then, the main task is to identify the costs of student services and to investigate how the burden of costs is shared by the various constituencies in the university. The patterns of finance varies a lot from one institution is a mix of the sources of funding, and no strict allocation of monies to a specific activity. In some cases, though, a fee-for-service system is applied. To complete the analysis, one has to get into the net benefits which occur on behalf of the student services. Because the set of students who pay for a given service is generally distinct from the set of students who use the service, a complex reaction of transfers can be seen between payers and users. The paper suggests some devices to give an account of these transfers. The preliminary results presented in the paper are mainly drawn from a limited number of case studies.

81008.- Le procédures d’orientation dans le système scolaire et leurs implications dans la compréhension des relations entre la formation et l’emploi – 3ème partie : l’insertion des apprentis.- Mingat A..- Colloque formation-emploi, Toulouse, 9-11 décembre 1981.- Université des sciences sociales de Toulouse

81009.- Analyse et confrontation des résultats de quelques enquêtes longitudinales.- Eicher J.-C. ; Paul J.-J..- L’insertion professionnelle des jeunes à la sortie des études postsecondaires, Louvain-la-neuve, 12-13 février 1981.- Institut des sciences du travail de la faculté des sciences économiques sociales et politiques

81010.- Les relations formation-emploi en France.- Paul J.-J..- Paris : Unesco, 1981.- Division des politiques et de la planification de l’éducation de l’UNESCO.- Même version que 80003

81011.- Social differenciation and higher education : the french case.– Millot B..- Comparative education review, Vol. 25, n° 3, october 1981

81012.- La spécifique et l’étatique dans la relation formation-emploi.- Millot B..- Institut des sciences du travail, Louvain la Neuve, février 1981

81013.- L’insertion professionnelle des jeunes de Niveau IV en Bourgogne en 1977.- Duru M..- Centre Inter-régional Associé au CEREQ ; IREDU (Institut de Recherche sur l’économie de l’éducation) ; SAIO (Service académique d’information et d’Orientation)

81014.- Les salariés agricoles.- Pharo P. ; Schaff J.-P. ; Simula P. ; Bieganski E., collab. ; Bousquet S., collab. ; Danrey J., collab. ; Pharo P., collab..- Dossier du centre d’études et de recherches sur les qualifications, N°30, décembre 1981

81015.- Enquête longitudinale 3 : après la première année d’études : réorientation, réussite, scolarité.- Mingat A. ; Rasera J.-B..- Cahiers de l’IREDU, N°33.- Dijon : IREDU, 1981

81016.- L’insertion professionnelle des apprentis en Bourgogne.- Mingat A. ; Rapiau M.-T..- Cahiers de l’IREDU, N°34.- Dijon : IREDU, 1981

81017.- La formation continue des jeunes : contenu et impact : analyse d’actions de préformation et de perfectionnement menées au GRETA de Châlon/Saone et du devenir socio-professionnel des anciens stagiaires.- Giffard A. ; Paul J.-J..- Dijon : IREDU, 1981.- Ministère de l’éducation ; Ministère de la recherche.- ISBN 2-85634-037-7

81018.- Éléments pour une politique sociale en matière de carte universitaire.- Mingat A..- 2èmes journées d’économie sociale : l’avenir des politiques sociales et les modalités de la régulation sociale, Dijon, 24-25 septembre 1981.- AES (Association déconomie sociale)

81019.- Tratamiento econométrico de las variables cualitativas.- Lassibille G. ; Navarro Gomez M.L..- Cuadernos de Ciencias Económicas y Empresariales, N°8, 1981

81020.- Les déterminants de la scolarisation en Afrique.- Lassibille G..- UNESCO, division du financement de l’éducation

81021.- Analyse économique et enquêtes socio-économiques : quantification, validation, réfutation.- Eicher J.-C. ; Mingat A..- Méthodologie comparée des sciences, Dijon.- voir 81004

81022.- Les procédures d’orientation dans le système scolaire et leurs implications dans la compréhension des relations entre la formation et l’emploi.- Mingat A..- Colloque formation-emploi, Toulouse, 9-11 décembre 1981.- Université de sciences sociales de Toulouse

81023.- Cost-effectiveness analysis of an in-service teacher training system: Logos II in Brazil.- de Araujo e Oliveira J.-B..- Discussion paper, Population and Human Resources Division, The World Bank, 81-40, august 1981
Logos II is an in-service training system to upgrade unqualified teachers in Brazil (estimated to be 200,000). It uses a package of 203 teaching booklets, covering. the entire curriculum from fifth to eleventh grades. Teachers get the booklets in teaching centers) strategically located and run by a supervisor who tests systematically that the previous booklet has been adequately mastered by the teacher before giving the following one. Furthermore, the supervisor provides oral teaching assistance. The present study provides information, analysis, and recommendations on the administration of the system, its costs, the pace of student learning, variance in the learning rhythm, and drop-out rates. It compares the costs and the effectiveness of the project with an alternative one, Hapront, and with traditional residential teaching. The project is shown to be six times more cost-effective than traditional teaching, and it avoids the cost of foregone earnings since it is an in-service system. After suggesting some minor managerial changes, the authors conclude it is an efficient system for upgrading insufficiently qualified teachers.

81024.- Les dépenses des familles pour l’éducation des enfants.- Mingat A. ; Perrot J..- in : L’enfant, la famille et l’école.- Mariet F..- Paris, ESF, 1981, 128 p.
Que l’on s’intéresse aux inégalités interindividuelles devant l’école, que l’on cherche à mesurer la rentabilité privée de l’éducation ou que l’on soit décideur politique, en matière d’aides à l’éducation par exemple, il est nécessaire de posséder des informations précises sur les dépenses engagées par les familles pour l’éducation de leurs enfants. Or si l’on se réfère aux évaluations de l’INSEE, relatives à la consommation des ménages, on constate que les dépenses engagées par les familles pour l’éducation de leurs enfants n’apparaissent pas en tant que telles, alors que ces mêmes familles affirment, par l’intermédiaire des associations de parents d’élèves ou des syndicats, le poids très lourd de ces dépenses dans les budgets familiaux. Ce décalage est dû au fait que les enquêtes « consommation » de l’INSEE s’attachent à la nature des biens plutôt qu’à l’usage qui en est fait ou à leur destination fonctionnelle. Seule une enquête spécifique, du type de celle que nous avons réalisée et dont nous allons exposer les principaux résultats dans ce texte, permet d’isoler au sein du budget familial les dépenses relatives à la fonction éducation.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

81001.- La carte scolaire : un instrument efficace mais inégalitaire.- Perrot J..- Orientation scolaire et professionnelle (L'), Vol.10, n°1
Ce texte constate que : - la carte scolaire est un instrument globalement efficace pour la collectivité ; - la carte scolaire place les individus dans des situations très inégales. Nous tentons ensuite de montrer que la raison de ce décalage réside dans le fait que l'administration de l'éducation n'a pas coordonné la carte scolaire avec sa politique sociale

81002.- La production d'enseignement supérieur dans les établissements français.- Lassibille G. ; Navarro Gomez L..- Consommation - Revue de socio-économie, N°4, 1981
En assimilant le secteur éducatif à une industrie et l'établissement scolaire à une firme, notre objectif est d'appréhender le mouvement interne de différentiation des diverses institutions françaises d'enseignement supérieur (les Unités d'enseignement et de recherche des universités, les Instituts universitaires de technoloige et les différents types d'écoles).Une telle approche s'inscrit dans un cadre conceptuel qui vise à définir de manière multidimensionnelle la production d'enseignement des établissements au moyen des notices transversales et longitudinales de valeur ajoutée monétaire, de gain de qualité de vie, de diplômés, puis à retenir trois facteurs de production qui sont directement sous le contrôle du décideur, à savoir le personnel enseignant de rang magistral et non magistral, le personnel enseignant temporaire. A partir d'analyses économétriques multivariées des processus de production, nous montrons alors que l'existence de rendements différenciés selon le secteur d'activité ne trouve pas seulement une justification dans des phénomènes purement quantitatifs, mais que la diversité de l'enseignement, l'importance de la recherche et la précocité de la sélection sont autant d'éléments déterminant la contribution globale des facteurs, dans l'une et l'autre phase essentielle de la production d'enseignement.

81003.- Education and employment: a survey of French research.- Paul J.-J..- European journal of education, Vol. 16, n°1, 1981.

81004.- Analyse économique et enquêtes socio-économiques : quantification, validation, réfutation.- Eicher J.-C. ; Mingat A..- in : Les difficultés de la quantification de la mesure.- Parain-Vial J., dir..- Paris : Maloine, 1981.- voir 81021

81005.- Aptitudes et classes sociales : accès et succès dans l'enseignement supérieur.- Mingat A..- Population, N°2, 1981
L'égalité des chances au départ est l'un des grands thèmes de nos sociétés démocratiques qui prêtent donc une grande attention aux sélections et à la réussite scolaire et universitaire. Or, de nombreux facteurs sociaux et démographiques perturbent très vite cette première étape de la différenciation dans la sociét. L'INES s'est interessé à la question depuis très longtemps et sous la conduite d'André Girard, de grandes enquêtes ont été réalisées sur "le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire". Alain Mingat utilise ici quelques-uns des résultats obtenus par l'INED pour mettre à l'épreuve la cohérence de la sélection sociale dans l'enseignement ; il prend ainsi à leur propre piège les mesures classiques de l'intelligence (QI) ou du succès universitaire

81006.- L'impact des services de vulgarisation agricole : revue de la littérature.- Orivel F..- Washington : Banque mondiale, 1981.- Banque mondiale

81007.- Students services: rationale, costs and utilization.- Millot B..- Institute for Research on Educational Finance and Governance, september 1981.- Institute for Research on educational finance and governance
The purpose of this paper is to explore student services from an economist's perspective and to clarify why universities become involved in providing these services, at which costs, and for the benefit of whom. Definition and classification of student services have to be offered and an explicit statement about the various reasons of their development has to be attempted. Then, the main task is to identify the costs of student services and to investigate how the burden of costs is shared by the various constituencies in the university. The patterns of finance varies a lot from one institution is a mix of the sources of funding, and no strict allocation of monies to a specific activity. In some cases, though, a fee-for-service system is applied. To complete the analysis, one has to get into the net benefits which occur on behalf of the student services. Because the set of students who pay for a given service is generally distinct from the set of students who use the service, a complex reaction of transfers can be seen between payers and users. The paper suggests some devices to give an account of these transfers. The preliminary results presented in the paper are mainly drawn from a limited number of case studies.

81008.- Le procédures d'orientation dans le système scolaire et leurs implications dans la compréhension des relations entre la formation et l'emploi - 3ème partie : l'insertion des apprentis.- Mingat A..- Colloque formation-emploi, Toulouse, 9-11 décembre 1981.- Université des sciences sociales de Toulouse

81009.- Analyse et confrontation des résultats de quelques enquêtes longitudinales.- Eicher J.-C. ; Paul J.-J..- L'insertion professionnelle des jeunes à la sortie des études postsecondaires, Louvain-la-neuve, 12-13 février 1981.- Institut des sciences du travail de la faculté des sciences économiques sociales et politiques

81010.- Les relations formation-emploi en France.- Paul J.-J..- Paris : Unesco, 1981.- Division des politiques et de la planification de l'éducation de l'UNESCO.- Même version que 80003

81011.- Social differenciation and higher education : the french case.- Millot B..- Comparative education review, Vol. 25, n° 3, october 1981

81012.- La spécifique et l'étatique dans la relation formation-emploi.- Millot B..- Institut des sciences du travail, Louvain la Neuve, février 1981

81013.- L'insertion professionnelle des jeunes de Niveau IV en Bourgogne en 1977.- Duru M..- Centre Inter-régional Associé au CEREQ ; IREDU (Institut de Recherche sur l'économie de l'éducation) ; SAIO (Service académique d'information et d'Orientation)

81014.- Les salariés agricoles.- Pharo P. ; Schaff J.-P. ; Simula P. ; Bieganski E., collab. ; Bousquet S., collab. ; Danrey J., collab. ; Pharo P., collab..- Dossier du centre d'études et de recherches sur les qualifications, N°30, décembre 1981

81015.- Enquête longitudinale 3 : après la première année d'études : réorientation, réussite, scolarité.- Mingat A. ; Rasera J.-B..- Cahiers de l'IREDU, N°33.- Dijon : IREDU, 1981

81016.- L'insertion professionnelle des apprentis en Bourgogne.- Mingat A. ; Rapiau M.-T..- Cahiers de l'IREDU, N°34.- Dijon : IREDU, 1981

81017.- La formation continue des jeunes : contenu et impact : analyse d'actions de préformation et de perfectionnement menées au GRETA de Châlon/Saone et du devenir socio-professionnel des anciens stagiaires.- Giffard A. ; Paul J.-J..- Dijon : IREDU, 1981.- Ministère de l'éducation ; Ministère de la recherche.- ISBN 2-85634-037-7

81018.- Éléments pour une politique sociale en matière de carte universitaire.- Mingat A..- 2èmes journées d'économie sociale : l'avenir des politiques sociales et les modalités de la régulation sociale, Dijon, 24-25 septembre 1981.- AES (Association déconomie sociale)

81019.- Tratamiento econométrico de las variables cualitativas.- Lassibille G. ; Navarro Gomez M.L..- Cuadernos de Ciencias Económicas y Empresariales, N°8, 1981

81020.- Les déterminants de la scolarisation en Afrique.- Lassibille G..- UNESCO, division du financement de l'éducation

81021.- Analyse économique et enquêtes socio-économiques : quantification, validation, réfutation.- Eicher J.-C. ; Mingat A..- Méthodologie comparée des sciences, Dijon.- voir 81004

81022.- Les procédures d'orientation dans le système scolaire et leurs implications dans la compréhension des relations entre la formation et l'emploi.- Mingat A..- Colloque formation-emploi, Toulouse, 9-11 décembre 1981.- Université de sciences sociales de Toulouse

81023.- Cost-effectiveness analysis of an in-service teacher training system: Logos II in Brazil.- de Araujo e Oliveira J.-B..- Discussion paper, Population and Human Resources Division, The World Bank, 81-40, august 1981
Logos II is an in-service training system to upgrade unqualified teachers in Brazil (estimated to be 200,000). It uses a package of 203 teaching booklets, covering. the entire curriculum from fifth to eleventh grades. Teachers get the booklets in teaching centers) strategically located and run by a supervisor who tests systematically that the previous booklet has been adequately mastered by the teacher before giving the following one. Furthermore, the supervisor provides oral teaching assistance. The present study provides information, analysis, and recommendations on the administration of the system, its costs, the pace of student learning, variance in the learning rhythm, and drop-out rates. It compares the costs and the effectiveness of the project with an alternative one, Hapront, and with traditional residential teaching. The project is shown to be six times more cost-effective than traditional teaching, and it avoids the cost of foregone earnings since it is an in-service system. After suggesting some minor managerial changes, the authors conclude it is an efficient system for upgrading insufficiently qualified teachers.

81024.- Les dépenses des familles pour l'éducation des enfants.- Mingat A. ; Perrot J..- in : L'enfant, la famille et l'école.- Mariet F..- Paris, ESF, 1981, 128 p.
Que l'on s'intéresse aux inégalités interindividuelles devant l'école, que l'on cherche à mesurer la rentabilité privée de l'éducation ou que l'on soit décideur politique, en matière d'aides à l'éducation par exemple, il est nécessaire de posséder des informations précises sur les dépenses engagées par les familles pour l'éducation de leurs enfants. Or si l'on se réfère aux évaluations de l'INSEE, relatives à la consommation des ménages, on constate que les dépenses engagées par les familles pour l'éducation de leurs enfants n'apparaissent pas en tant que telles, alors que ces mêmes familles affirment, par l'intermédiaire des associations de parents d'élèves ou des syndicats, le poids très lourd de ces dépenses dans les budgets familiaux. Ce décalage est dû au fait que les enquêtes "consommation" de l'INSEE s'attachent à la nature des biens plutôt qu'à l'usage qui en est fait ou à leur destination fonctionnelle. Seule une enquête spécifique, du type de celle que nous avons réalisée et dont nous allons exposer les principaux résultats dans ce texte, permet d'isoler au sein du budget familial les dépenses relatives à la fonction éducation.

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account