Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Liste des Publications 1992

92001.- De l’orientation en fin de cinquième au fonctionnement du collège : 3 – Les inégalités sociales de carrières du cours préparatoire au second cycle universitaire.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers de l’IREDU, N°51, Janvier 1992

92002.- De l’orientation en fin de cinquième au fonctionnement du collège : 3 – Les inégalités sociales de carrières du cours préparatoire au second cycle universitaire.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers du centre fédéral (FEN), N° 2, juin 1992

92003.- Un regard analytique sur la démocratisation de l’enseignement : valeur heuristique et problèmes méthodologiques des comparaisons dans le temps et dans l’espace.- Duru-Bellat M. ; Mingat A..- Sociétés contemporaines, N°11/12, septembre/décembre 1992
Dans ce texte, on cherche à identifier si le fonctionnement du système affecte les inégalités sociales au-dela de ce qui tient à son degré d’ouverture. Pour ce faire, des comparaisons internationales ou des comparaisons dans le temps au sein d’un même pays doivent être mobilisées, ce qui suppose la mise en oeuvre de procédures méthodologiques spécifiques. Les résultats tendent à montrer que les inégalités sociales imputables au fonctionnement du système éducatif sont plutot plus discrètes en France que dans les pays pris en compte (l’Italie, le Royaume-Uni, la Suisse). Des analyses comparables ont été effectuées sur la France dans une perspective temporelle (trente dernières années) ; elles indiquent que les différenciations sociales tenant au fonctionnement du système ne semblent pas s’être réduites sur la période.

92004.- International Educational expenditures.- Eicher J.-C..- in : The International Encyclopedia of Economics of Education : second edition.- Carnoy M..- Oxford : Elsevier, 1995, 494 p.

92005.- L’école primaire en Afrique, fonctionnement, qualité, produits : le cas du Togo.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers de l’IREDU, N°52, février 1992.- 120 F – version révisée de 91028

92006.- Niveau de formation et performances à l’exportation des régions françaises.- Bourdon J..- in : Commerce international et économies régionales.- Catin M., dir. ; Djondang P., dir..- Paris : Economica, 1992

92007.- Note sur l’évolution de l’effort financier public en faveur de l’éducation sous la présidence du Général de Gaulle.– Eicher J.-C..- in : Moderniser la France de « De gaulle en son siècle » (Tome 3).- Institut Charles de Gaulle.- Paris, La documentation française, 1992.- Actes du colloque décrit en 90060

92008.- Les coûts unitaires des formations scientifiques à bac + 5.- Orivel F. ; Danrey J..- Recruter, N°1, hiver 1992

92009.- Contraintes budgétaires, développement des ressources humaines et croissance économique en Afrique sub-saharienne.– Orivel F..- in : Contraintes de l’ajustement structurel et avenir de l’éducation et de la formation dans les pays francophones en développement : actes du colloque international organisé à l’occasion du vingtième anniversaire de l’école internationale de Bordeaux, 29 septembre/2 octobre 1992.- Colloque international organisé à l’occasion du vingtième anniversaire de l’école internationale de Bordeaux, Bordeaux, 29 septembre – 2 octobre 1992.- voir texte en 92035

92010.- Cadrage macro-économique de la stratégie éducation et formation du Tchad : dossier statistique.- Bourdon J. ; Orivel F..- Février 1992.- PNUD / Unesco

92011.- Les fondements théoriques du partenariat Université-Entreprise.- Paul J.-J. ; Bailly F..- Recruter, N°1, hiver 1992

92012.- L’analyse de l’insertion dans les pays en développement : quelques leçons tirées de l’expérience de l’IREDU.– Paul J.-J..- Emploi-formation et développement, Toulouse, 25 janvier 1992
Cette note reltaive à l’insertion vue sous l’angle des enquêtes vise à alimenter le débat à partir des expériences accumulées à l’IREDU. Elle part d’un bref historique de l’utilisation des enquêtes d’insertion dans les PED avant de présenter rapidement l’expérience de l’IREDU. elle évoque ensuite certains résultats spécifiques à ces enquêtes et termine par une analyse de leurs limites.

92013.- La coopération entre l’enseignement supérieur et les entreprises dans les pays de la communauté européenne : le cas de la France.– Chevaillier T. ; Paul J.-J..- Mars 1992.- Projet comett

92014.- Bénévolat et lutte contre l’illettrisme.- Danrey J..- Avril 1992.- Etude financée pr la DFP, avec le concours du groupe permanent de lutte contre l’illettrisme

92015.- Stratégie EFE : actualisation des scénarios et cadrage macro-économique.- Bourdon J. ; Orivel F..- Cellule technique de suivi Éducation-Formation-Emploi.- Ce rapport a été réalisé dans le cadre du Projet PNUD-UNESCO CHD/91/001. Il complète et actualise le rapport « cadrage macro-économique de la stratégie éducation et formation du Tchad », version provisoire de novembre 1991

92016.- Produire des connaissances dans le champ de l’éducation, à quelles conditions ?.– Duru-Bellat M..- Biennale de l’éducation et de la formation, 27-28 avril 1992.- Unesco
Produire des connaissances, accumuler des savoirs, cela peut apparaître comme autant de paris impossibles dans le domaine de l’éducation : la complexité des situations éducatives et leur caractère fondamentalement daté et situé, ne rend t’il pas utopique et vaine la recherche de relations stables (voire de lois) ? Notre parti, c’est que le travail du chercheur est précisément de réduire cette complexité, pour en dégager les lignes de force principales. Pour en convaincre, nous partirons de travaux empiriques achevés ou en cours concernant notamment l’évaluation des méthodes pédagogiques et des établissements, en soulignant les difficultés théoriques et méthodologiques rencontrées. Pour les dépasser, un certain « métier » nous semble indispensable, et on proposera une défense et illustration d’une certaine technicité de la recherche en éducation, ainsi que des pistes pour dépasser l’opposition entre recherches « quantitatives » et « qualitatives ». Il ne s’agit pas de prôner par là une recherche ésotérique et esthétique. Au contraire, on défendra l’idée que seule une recherche relativement « professionnelle » de ce type est susceptible d’être utilisée comme une perspective d’action.

92017.- Perspective nouvelle pour la compréhension du fonctionnement de l’école et la prise de décision : analyse externe, point de vue de l’administration et actions possibles au niveau local.- Mingat A..- Avril 1992

92019.- Le financement des systèmes éducatifs : théories, contraintes et pratiques.- Orivel F..- Bruxelles : ULB, 1992, 191 p..- L’enseignement en Europe, l’esneignement en Belgique : analyse, bilan et perspectives, Bruxelles, 11-13 mars 1992.- Université libre de Bruxelles

92020.- Taux d’accès à la formation continue et variables d’entreprise.– Si Moussa A..- Rapport d’étude réalisé sous la direction de jean-Jacques Paul (CIA-CEREQ Dijon, IREDU-CNRS)
Le présent rapport constitue une exploitation complémentaire de l’enquête effectuée en 1988 par le CEREQ sur les pratiques de formation continue des entreprises. L’échantillon est composé de 638 entreprises de plus de 50 salariés. L’enquête s’est faite sur la base d’un questionnaire directement soumis à un responsable de l’entreprise. L’échantillon a été constitué à partir d’un panel de 21 973 entreprises présentes depuis 1982 dans le fichier des déclarations d’employeurs relatives à la formation continue, stratifié selon 16 secteurs d’activité et 5 classes de taille. La stratégie de sondage a consisté à privilégier les entreprises représentatives de leur strate en termes de taux de participation financière à la formation continue. Globalement, la recherche d’une bonne représentativité du taux de participation financière donne une image assez bonne de l’accès à la formation par catégorie socio-professionnelle, si l’on excepte les ingénieurs et cadres, catégorie qui aurait nécessité (afin d’en mieux cerner la distribution) une analyse monographique.

92021.- As atividades profissionais dos ex-alumos da USP.- Paul J.-J. ; De Magalhaes Castro M.H..- Mars 1992.- Analises preliminares AP4/92 : « A trajetoria academica e profissional dos alunos da USP », NUPES, Universidade de Sao Paulo

92022.- As iniciativas e as experiencias de avaliaçao do ensino superior : balanço critico.- Paul J.-J. ; Ribeiro Z. ; Pilatti O..- in : A Avaliaçao do ensino superior .- Durham E. U., éd. ; Schwartzman, éd..- Brésil : Edsusp, 1992.- A Avaliaçao do ensino superior : contexto, experiencias, desdobramentos e pespectivas, 23-24 novembre 1989.- Nucleo de Pesquisas sobre o ensino

92023.- Bacheliers professionnels et premiers emplois : document de travail.– Guégnard C..- Avril 1992.- Document CIA-CEREQ
Ce document a été réalisé avec trois principaux objectifs : observer l’entrée des jeunes dans la vie active à la sortie d’un baccalauréat professionnel, connaitre la nature des emplois occupés et les caractéristiques des entreprises d’accueil/

92024.Modes de vie et préférences des étudiants dijonnais.- Si Moussa A. ; Orivel E..- Cahiers de l’IREDU, N°53, mars 1992.- 85 F, version révisée de 91065

92025.- En France, les jeunes 16-25 ans : un accès difficile à l’emploi malgré la prolongation de la scolarité.- Rapiau M.-T..- Mars 1992.- Contribution au projet du National Institute of Economic and Social Research (Londres).- Version définitive de 91083

92026.- Education in Asia : a comparative study of cost and financing.– Tan J.-P. ; Mingat A..- Washington, The World Bank, 1992, 204 p.

92027.- Des écoles normales aux IUFM : étude des coûts de formation.- Croset L..- Janvier 1992, Thèse pour le doctorat en sciences de l’éducation

92028.- Rethinking the finance of post-compulsory educationRepenser le financement de l’éducation post-obligatoire.– Eicher J.-C. ; Chevaillier T..- Higher education in Europe, Vol. XVII, n° 1, 1992
Throughout the world, the finance of education is in crisis. The growth of postcompulsory systems of education is no longer perceived as a luxury but rather as a necessity for both industrialized and developing countries. It strains public resources at a time when other needs are becoming more pressing and raises a number of questions: Who should pay for education? Should mixed financing imply a dusl system whereby public institutions are financed by public manies and private institutions are supported solely from private sources? Should public funds be channelled to institutions directly or through the students who attend them? What could be the contribution of other sources of finance – firms, benefactors or foreign aid – and how should it be given and received? ls it possible to use resources more efficiently in order to lower unit costs? Should students be helped to bear part of the cost of their education, especially the cost of living white studying, through grants or loans or a combination of both?
All over the world, many innovations have recently taken place in the field of postcompulsory education finance. Most of them have been forced upon the system by circumstances. Are they heading in the right direction?
This paper tries to answer these questions by building upon what economics can tell us about the optimum financing of education.

92030.- Comparative perspectives on the costs and financing of education in China.- Mingat A. ; Tan J.P.

92031.- Educational development in Asia : a comparative study of cost and financing.- Mingat A. ; Tan J.P..- Washington : World Bank, 1992

92032.- La formation du capital humain : gestion par le marché ou gestion par l’État.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Revue économique, N°4/92.- Voir aussi 91050
Cet article examine rapidement les difficultés que rencontre la gestion publique des systèmes de formation. Les problèmes de la gestion du fonctionnemnt interne de ces systèmes sont examinés à partir de comparaisons internationales et d’exemples empruntés au cadre national. Ces difficultés sont liées à la faiblesse de la justification, de l’évaluation et du suivi dans le secteurpublic, où il convient de trouver un substitut à l’absence de mécanismes de marché pour assurer l’efficacité du système. Dans cette perspective, les instruments des économistes peuvent se révéler spécialement utiles. En continuité, l’article aborde les problèmes plus spécifiques de l’efficacité de l’école par rapport au marché du travail en développant l’argument selon lequel, dans l’examen de ce problèmes et au niveau des propositions faites pour améliorer la relation formation-emploi, on ne semble par avoir assez tenu compte des concepts économiques de base et notamment des concepts de marché, de prix et d’avantage comparatif.

92033.- La scolarisation maternelle à deux ans : analyse des effets pédagogiques et sociaux.- Jarousse J.-P. ; Mingat A. ; Richard M..- Éducation et formations, N°31, 1992.- Version révisée de 91052
Le système éducatif français fait actuellement l’objet de pressions pour que soit étendue la scolarisation maternelle à l’âge de deux ans. Ces pressions sont fondées notamment sur l’argument que le milieu scolaire pourrait être un substitut efficace au milieu familial, en particulier lorsque celui-ci n’apparait pas procurer à l’enfant les stimulations suffisantes. Concernant le fonctionnement du système scolaire, les cas ont été nombreux dans lesquels il s’est révélé exister une divergence nettre entre les opinions « communes » et les faits objectivement mesurés, pour qu’il appraisse souhaitable de ne pas s’en tenir aux opinions. Sur cette question des effets de la maternelle à deux ans, il est donc apparu nécessaire de rechercher des éléments de fait qui pourraient cautionner ces opinions, ou au contraire les contredire.

92034.- The development of cost and resource indicators.- Orivel F..- AERA Annual meeting, San Francisco, 20-24 avril 1992.- AERA

92035.- Contraintes budgétaires, développement des ressources humaines et croissance économique en Afrique sub-saharienne.- Orivel F..- Journées de l’AFSE : « Économie du développement », Clermont-Ferrand, 14-15 mai 1992.- Association française de science économique / CERDI

92036.- Évaluation globale de la politique éducative marocaine.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Juin 1992

92037.- The economics of higher Education in Brazil.– Paul J.-J. ; Wolff L..- Août 1992.- A view from LATHR, n° 30.- Banque mondiale

92038.- Analyse coût-efficacité de l’enseignement assisté par ordinateur : le cas de la formation en cours d’emploi.- Chomienne S..- Cahiers de l’IREDU, N°54, mai 1992.- 120 F. Version résumée de 89085

92039.- Le congé individuel de formation dans les trajectoires professionnelles.- Paul J.-J..- Formation Emploi, N° 39, juillet/septembre 1992
Démarche individuelle, l’accès au congé indiividuel de formation (CIF) est identique quel que soit le type d’entreprises des salariés. Plus égalitaire donc que la formation continue traditionnelle, le CIF s’insère dans une trajectoire professionnelle qui, elle, diffère selon l’entreprise, sa taille, son secteur d’activité … et les individus eux-mêmes

92040.- Structure du marché du travail, formation continue et trajectoires professionnelles : l’exemple du congé individuel de formation.- Paul J.-J..- in : Cheminements professionnels et mobilités sociales.- Coutrot L., dir. ; Dubar C., dir..- Paris : La documentation française, 1992, 372 p..- Même version que 91058

92041.- Le rôle de la concurrence dans le financement public de l’enseignement supérieur : une comparaison des réformes du financement de l’enseignement supérieur en France et en Grande-Bretagne.- Chevaillier T..- 14èmes rencontres internationales de l’EAIR, Bruxelles, Septembre 1992

92042.- Une analyse hédonique du goût pour la recherche.- Bourdon J. ; Paul J.-J..- 9èmes journées de micro-économie appliquée, Strasbourg, 4-5 juin 1992
Cette communication s’inscrit dans le cadre d’une recherche réalisée pour le compte du ministère de la Recherche et de l’Espace portant sur la prospective de l’emploi scientifique’. Durant ce travail, nous avons pu constater que, dans le secteur privé, les salaires de la recherche-développement étaient moins élevés que ceux des autres fonctions.
Se pose alors la question de l’existence d’un goût pour la recherche qui expliquerait que certains individus accepteraient des rémunérations plus faibles pour exercer la profession de chercheur. Les explications à un tel comportement seraient conformes au cadre d’un modèle de salaire hédonique à la Lucas.
La communication explorera cette question en trois étapes. En premier lieu, on testera l’existence d’un différentiel de gains au détriment des fonctions de recherche. On s’interrogera ensuite sur les caractéristiques intrinsèques aux chercheurs qui pourraient expliquer ce différentiel. On évoquera finalement les raisons structurelles qui pourraient être à l’origine de celui-ci.
Les données utilisées proviennent de la dixième enquête FASFID3, cet organisme réalisant tous les trois ans une enquête sur la situation professionnelle des ingénieurs. On estime actuellement à 255.000 le nombre d’ingénieurs en exercice. La FASFID expédie pour cette enquête 156.000 questionnaires aux ingénieurs qu’elle sait identifier. Sur ce total, elle a reçu 26.600 réponses d’ingénieurs en activité à temps complet’.
Parmi ces réponses, 17 pour cent déclarent exercer une fonction dans les activités de recherche et développement. 11 est évident que ce pourcentage est très variable suivant le secteur d’activité; avec un maximum de 25 pour cent pour les industries de l’armement et des matériels de transport et un minimum de 1 pour cent pour les industries du Cuir et de la chaussure.

92043.- Éléments pour une restructuration de l’enseignement secondaire au Mali.– Cuenin S..- Projet de consolidation du secteur de l’éducation (IVème projet IDA).- Ministère de l’éducation nationale du Mali

92045.- Education in a new Europe.- Orivel F. ; Sherman Swing E..- Comparative Education Review, Vol. 36, n°1, février 1992.- pp. 1-9, editorial essay – Guest Ed. : F. Orivel et E. Sherman Swing

92046.- Essai de prospective de l’emploi scientifique en France.– Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- Juillet 1992.- Ministère de la recherche et de l’espace

92047.- La estructura de la renta en Espana.- Lassibille G..- Avril 1992, Thèse de doctorat en sciences économiques.- Thèse préparée à l’université de Malaga (Espagne)

92048.- Évaluation de l’impact pédagogique des bibliothèques centres documentaires (BCD) au niveau du cours préparatoire.- Matéo P..- Revue française de pédagogie, N° 99, avril/mai/juin 1992

92049.- Le financement de la santé par l’aide et la gestion des ressources dans les PVD (une référence à la théorie de l’agence).- Tchicaya A.J.R..- 12èmes journées d’économie sociale, Toulouse, 17-18 septembre 1992

92050.- Une mesure en terme de capital humain de 30 années de mobilité intérieure sur le cas français.- Bourdon J..- 40ème congrés annuel de l’AFSE, Paris, 24-25 septembre 1992.- Session « migrations internes et internationales »

92051.- Contrat d’études prévisionnelles Batiment et travaux publics : prospective des emplois et des qualifications dans les TP : rapport final provisoire.- Bourdon J..- Juin 1992
L’objet de cet exercice revient à exprimer le niveau de la demande de travail de la branche des travaux publics, en tenant compte de l’aspect qualifications et niveaux de formation, en cohérence avec les hypothèses d »évolution macroéconomique de la branche.

92052.- La petite différence.- Duru-Bellat M..- Informations sociales, N°18, février 1992
Dès la maternelle, les garçons et les filles font l’objet de « petites différences ». Ainsi, très naturellement, les filles intègrent leur futur rôle social, celui de mère et d’épouse au détriment de leur choix d’orientation. Ici, il est question de l’articulation entre l’école, la famille et la vie au travail.

92053.- To what extent is budgetary constraint a limitation for quality enhancement and extension of coverage in primary education ? : a case of sub-optimality in public education in Africa.- Mingat A..- in : Strategies and modalities for educational financing in Africa.- Chinapah V., ed..- Paris : Unesco, 1991, 175 p. (studies in comparative and international education, n° 23), Port-Louis, 3-6 décembre 1991.- UNESCOBAD.- Même version que 91066

92054.- Les politiques régionales de formation professionnelle : esquisse d’analyse.- Giffard A. ; Paul J.-J..- Documents de travail du CEREQ, N°76, juin 1992.- in : Les approches du local : objets, méthodes et itinéraires de recherche.- Arliaud M. ; Lamanthe A. ; Romani C..- Paris : CEREQ, 1992, 199 p..- version révisée de 91041

92055.- Les formations de niveau IV et V en mécanique et en métallurgie : une enquête sur les coûts.- Saget C..- Août 1992, Mémoire de DEA « Analyse et politique économiques, option économie de l’éducation

92056.- Dépense-t’on suffisamment pour l’éducation ?.- Orivel F..- Réussir, N°21, octobre 1992

92057.- Orientation scolaire et mécanismes institutionnels : mesures des inégalités sociales en France depuis trente ans et comparaisons internationales.- Duru-Bellat M. ; Mingat A..- Limoges : PULIM, 1992.- Recherche réalisée pour le compte de la FEN
Les analyses du fonctionnement de l’orientation scolaire en France réalisées par Marie Duru-Bellat et Alain Mingat on mis en évidence l’importance des facteurs institutionnels dans la genèse des carrières scolaires des élèves.
Afin de mieux évaluer l’impact de ces facteurs administratifs, il est apparu nécessaire à nos auteurs de prendre en compte des situations variées, dans lesquelles les différents fonctionnements de l’orientation scolaire permettent d’identifier de façon comparative leurs effets en matière de différenciation de cursus.
C’est parce qu’une telle démarche est à l’évidence impossible dans le contexte d’un seul pays qu’ils ont mobilisé dans cet ouvrage des comparaisons internationales, dans une perspective macro-sociologique.
Ce faisant, et en combinant cette approche avec l’analyse rétrospective de la situation française au cours des vingt dernières années, nos auteurs débouchent sur deux conclusions fortes.
Tout d’abord, par rapport aux pays qui ont pu être pris en compte et pour la période récente, le système éducatif français se révèle plutôt moins porteur d’inégalités sociales. En revanche, et c’est là un aspect moins favorable pour la situation de notre pays, on n’enregistre aucune amélioration dans ce domaine : l’augmentation des taux de scolarisation et la massification du système ne pouvant tenir lieu d’une évolution positive vers plus d’équité dans les cheminements scolaire.

92058.- The financial participation of enterprises in the functioning of French higher education institutions.- Paul J.-J. ; Bailly F..- Higher Education in Europe, Vol. XVII, n°1, 1992.- Même version que 91056

92059.- Les différenciations sociales de carrières scolaires : à quels moments et selon quels mécanismes ?.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Revue de l’IRES, N°10, automne 1992

92061.- Apprentis et lycéens de l’hotellerie-restauration : trajectoires et mobilités.- Guégnard C. ; Rapiau M.-T..- Juin 1992.- Publication IREDU/CIA-CEREQ
Toutes les études consacrées à l’insertion s’accordent à reconnaître que les itinéraires des jeunes sont de plus en plus longs et complexes. L’entrée dans la vie active est progressive. Un ensemble de situations intermédiaires s’intercale entre la fin de la scolarité et l’emploi considéré comme définitif et durable pour le jeune. Ainsi, un délai de trois ans, séparant la date de sortie de formation de celle de l’interrogation, semble nécessaire pour donner une vision significative des conditions d’entrée dans la vie professionnelle.
En Bourgogne, une enquête de cheminement a donc été réalisée auprès d’une promotion de jeunes scolarisés en 1988 en classes terminales de niveau V (CAP et BEP) et formés aux métiers de l’hotellerie-restauration au lycée professionnel, en apprentissage.
Ce document rassemble, dans un premier temps, des informations sur leur parcours professionnel : l’accès à l’emploi, la qualification des premiers et derniers emplois, les conditions de travail, la mobilité, les évolutions constatées au cours de ces trois premières années de vie active. Enfin, afin de mieux rendre compte de la réalité des itinéraires professionnels des jeunes, est présentée une méthode d’analyse des calendriers d’enquête et est proposée une typologie à partir d’indicateurs comme les durées d’emploi, de chômage, de mesures .

92062.- Les déterminants de la réussite au Brevet de technicien agricole.- Stephan N..- Octobre 1992, Mémoire de DEA « Évaluation dans les systèmes éducatifs »

92063.- Les dotations en temps : quelles pratiques et quels effets dans l’enseignement des mathématiques à l’entrée du secondaire ?.- Gabriel P..- 15ème congrès CESE sur « L’évaluation des formations : points de vue comparatistes », Dijon, 27 juin 2006-2 juillet 1992.- CESE

92064.- « Delat Farmers » : premiers éléments d’évaluation de l’expérimentation FINAGE.- Orivel F. ; Danrey J..- Séminaire Delta Farmers, Lisbonne, 12-14 octobre 1999

92065.- Réflexions sur la répartition des temps professionnels des enseignants des collèges.- Perrot J. ; Si Moussa A..- Revue française de pédagogie, N°100, juillet/août/septembre 1992.- Même version que 90043

92066.- Les rémunérations des enseignants du second degré : inégalités et revalorisation.- Si Moussa A..- 12èmes journées d’économie sociale, Toulouse, 17-18 septembre 1992.- AES (Association d’économie sociale).- voir 92094

92067.- Évaluer les trajectoires scolaires à l’aune de la « méritocratie » ou « les trajectoires scolaires les plus longues sont-elles toujours le fait des meilleurs ?« .- Duru-Bellat M..- Savoir, Vol. 4, n° 3, juillet-septembre 1992
Cet article présente une synthèse des travaux empiriques réalisés de 1985 à 1992 autour des inégalités sociales de trajectoires scolaires. Loin de constituer le reflet fidèle d’inégalités de résultats scolaires, les différenciations de cursus incorporent pour une part non négligeable des inégalités dans le « choix » des familles. En outre, c’est toute la carrière de l’élève qui apparait affectée par le contexte où prend place sa scolarité, on sans incidence en termes d’inégalités sociales. Ceci interroge sur le fonctionnement de l’école, notamment au niveau collège où se génèrent la plus grande part des inégalités, mais aussi sur les possibilités de réforme d’une insittution que des acteurs inégaux utilisent en fonction de ses fonctions sociales.

92069.- Élaboration d’une politique éducative nationale dans un contexte de crise budgétaire : le cas du Tchad.- Bourdon J. ; Orivel F..- Bilan réalisé pour le bureau des activités opérationnelles (BAO) de l’UNESCO dans le cadre du projet PNUD/UNESCO CHD/91/001

92070.- Du CAP et de ses usages (1959-1992).– Solaux G. ; Legrand A..- Revue française de pédagogie, N°100, juillet/août/septembre 1992
Longtemps considéré comme le certificat de l’excellence ouvrière, le certificat d’aptitudes professionnelles a connu une impressionnante diminution d’effectifs en formation initiale ces dernières années. Le constat et la problèmatique développés par Lucie Tanguy dans son rapport « Quelles formations pour les ouvriers et les employés en France ? » nous ont amenés à tenter d’identifier le sens de la formation conduisant au CAP entre 1959 et 1992. Les causes de la dévalorisation de ce diplôme tant scolaires qu’économiques et sociales sont inventoriées. Des perspectives d’évolution sont tracées. Une analyse particlle des conditions de la réussite de cette évolution est proposée.

92071.- L’entrée des jeunes dans la vie active en Bourgogne.- Guégnard C..- Décembre 1992.- Document ONISEP/SAIO/SSR/CEREQ

92072.- De la formation à l’emploi : regard sur dix domaines en Bourgogne.- Guégnard C. ; Perrier-Cornet F., dir..- Septembre 1992.- Publication OREF

92073.- Cadrage financier et budgétaire du programme d’action éducation-formation-emploi au Tchad.– Bourdon J. ; Orivel F..- Septembre 1992.- PNUD / Unesco

92074.- Distance éducation : economic evaluation.- Orivel F..- in : The international encyclopedia of education : second edition.- Husen T. ; Postlethwaite T. N..- Oxford : Pergamon Press, 1993

92075.- Économie de l’éducation et sociologie de l’éducation : de la confrontation à un certain rapprochement ?.- Eicher J.-C..- in : Permanence et renouvellement en sociologie de l’éducation : perspectives de recherche 1950-1990 : actes du colloque international en hommage à Viviane Isambert-Jamati.- Paris : INRP : L’harmattan, 1992.- Permanence et renouvellement en sociologie de l’éducation : perspectives de recherche 1950-1990, Paris, 19-20 octobre 1990.- Même version que 90084

92076.- Fiabilité des prévisions : étude à partir d’un modèle régional : le cas de l’Ile-de-France.- Bourdon F. ; Bourdon J..- Journées de recherche opérationnelle et d’économétrie, Sfax, 11-12 décembre 1992.- Faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax

92077.- Education policy-making process in Francophone Sub-Saharan Africa.- Orivel F..- Working paper pour DEA (Donors to African Education).- IIPE

92078.- L’insertion professionnelle des étudiants de l’université de Bourgogne : les résultats d’une enquête menée par le CEREQ et l’IREDU auprès des diplômés de 2ème et 3ème cycles sortis en 1988.- Chuard D..- Octobre 1992.- Publication SIO

92079.- De l’apprentissage d’un métier à l’emploi : le pâtissier – confiseur – chocolatier – glacier.- Guégnard C. ; Rapiau M.-T..- Décembre 1992.- Publication IREDU/CIA-CEREQ
Ce document de travail « l’apprentissage d’un métier à l’emploi » cherche à analyser plusieurs dimensions de la relation formation-emploi afin de caractériser les filières de formation, les conditions d’apprentissage du métier, les motivations des jeunes pour cette profession ainsi que les modes d’accès à l’emploi. Ce dossier a été réalisé à l’aide d’informations staitstiques qui permettent de connaitre l’évolution des effectifs en formation de patisserie, le devenir porfessionnel des formés, et qui permettent de préciser la manière dont les entreprises accueillent ces jeunes. De manière complémentaire, des entretiens ont été effectués auprès de responsables de formation en CFA et en lycée professionnel, de maîtres d’apprentissage et d’apprentis.

92080.- Sociologie de l’école.- Duru-Bellat M. ; Henriot-Van Zanten A..- Paris : Armand Colin, 1992.- ISBN 2-200-21132-5
Alors que la sociologie de l’école constitue un des champs les plus productifs de la sociologie française avec, à la fois, de vastes constructions théoriques et des études empiriques nombreuses et variées, il n’existait pas d’ouvrage offrant une vue d’ensemble des problèmatiques et des principaux résultats de la recherche. C’est dans le but de combler cette lacune que cet ouvrage a été conçu. Les étudiants en sciences de l’éducation et en sciences sociales, les enseignants et tous ceux qui s’interessent aux implications sociales de l’action éducative y trouveront une présentation critique des contraintes structurelles et politiques qui pèsent sur le système scolaire français ainsi que des analyses mettant en relief la marge d’intervention dont disposent au niveau de la classe, de l’établissement scolaire ou de la communauté locale les acteurs de l’éducation.

92081.- Rénovation pédagogique des lycées : continuité ou rupture ?.– Solaux G. ; Legrand A..- Orientation scolaire et professionnelle (L’), Vol. 21, n°2, 1992
La classe de seconde générale et technologique et la classe de seconde professionnelle connaissent une nouvelle organisation à compter de la rentrée 1992. La rénovation pédagogique des lycées s’étendra ensuite en 1993 aux classes de première puis aux classes terminales en 1994.
Le texte qui suit vise à identifier formellement les facteurs de continuité ou de rupture introduits par la rénovation. Afin de donner quelque consistance à l’analyse, deux champs sont privilégiés. Le premier concerne trois thèmes de comparaison : la démocratisation de l’enseignement, la théorie du capital humain, la place de l’acteur dans le système. Le second champ retenu est historique, il vise à situer les objectifs de la rénovation par rapport à ceux des réformes entreprises depuis 1959, date de prolongation de la scolarité obligatoire de 14 à 16 ans.
Chacun des thèmes est ainsi traité en fonction de l’évolution des priorités définies par les différences réformes. De al place accordée à la démocratisation, au capital humain et à l’acteur dans l’actuelle rénovation pédagogique nous déduirons si les continuités l’emportent sur les ruptures ou inversement.

92082.- La prévision de l’emploi scientifique à l’horizon 2000.- Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- Novembre 1992.- Résumé du rapport « essai de prospective de l’emploi scientifique en France » (92046)
Cette note présente les principaux résultats d’un exercice de prévision relatif à l’offre et à la demande de personnel de recherche scientifique. Elle a été préparée à la demande du ministère de la recherche et de l’espace (MRE) qui entendait bénéficier de données de cadrage pemettant d’anticiper l’apparition brutale d’un quelconque déséquilibre. Le schéma proposé discutera tout d’abord des prévisions de l’offre de diplômés avant d’aborder celles relatives à la demande tant publique que privée. Un bilan final sera proposé en conclusion.

92083.- An attempt to forecast the labor market for scientists in France.- Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- 5th annual CHER Conference, Londres, 23-25 juillet 1992.- CHER

92084.- Feminism and the history of women’s education in France.- Cacouault M..- History of education society annual conference, Liverpool, 4-6 décembre 1992

92085.- L’évolution des qualifications et ses conséquences sur la relation formation-emploi.- Paul J.-J..- Réussir, N°21, octobre 1992.- Même version que 92044

92086.- L’allocation du temps en cours d’études : le cas des étudiants brésiliens, espagnols et français.– Lassibille G. ; Navarro Gomez L. ; Paul J.-J..- 7ème congrès mondial d’éducation comparée, Prague, 8-14 juillet 1992

92087.- La théorie économique et les incitations dans la gestion des systèmes éducatifs : une discussion à propos du Mali.– Paul J.-J. ; Cuenin S..- 7ème congrès mondial d’éducation comparée, Prague, 8-14 juillet 1992

92088.- Les dépenses d’enseignement dans le monde : évolution passée et perspective à moyen terme.- Lassibille G..- Avril 1992.- Rapport et études statistiques (Unesco), n°33

92089.- L’accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l’Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg : étude documentaire.- Lassibille G..- Février 1992.- CEDEFOP

92090.- L’accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : scénario d’intervention dans des entreprises espagnoles et luxembourgeoises.- Lassibille G..- Juin 1992.- CEDEFOP

92091.- L’accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l’Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg.- Lassibille G..- Décembre 1992.- CEDEFOP Panorama/analyse comparée, Berlin.- CEDEFOP
Pour les deux pays concernés ces monographies analysent l’organisation de la formation professionnelle dans le secteur du BTP, les modalités d’accès à la formation et l’état du secteur. Des éléments de comparaison sont ensuite proposés.

92092.- L’accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l’Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg.– Lassibille G..- Mai 1992.- CEDEFOP

92093.- Analisis de costos en sistemas de education a distancia.- Orivel F..- in : Education a distancia en America Latina : analisis de costo-efectividad.- Araujo e Oliveira J.B. ; Rumble G..- Washington : Banque mondiale, 1992

92094.- Les rémunérations des enseignants du second degré : inégalités et revalorisation.- Si Moussa A..- Revue de l’économie sociale (La), N°29, tome 2, 1992, Toulouse.- voir 92066

92095.- Les déterminants de la scolarisation des filles au Maroc et dans les pays en développement.- Hajji N., Mémoire de DEA « Analyse et politique économiques »

92096.- Analyse du curriculum de l’enseignement obligatoire tunisien.- Solaux G.

92097.- Les inégalités structurelles dans l’accès à la formation continue et sa valorisation.- Bollenot C..- Novembre 1992, Mémoire de DEA « Analyse et politique économiques »

92098.- L’effet du type école sur la performance des élèves : une étude comparative entre élèves des écoles de base et élèves des écoles classiques du primaire au Mali (cas du district de Bamako).- Fomba C.O..- Novembre 1992, Mémoire de DEA « Évaluation des systèmes éducatifs »

92099.- L’enseignement primaire au Tchad : une analyse du redoublement en CP2 et CMI.- Conhye B..- Novembre 1992, Mémoire de DEA « Évaluation dans les systèmes éducatifs »

92100.- Coûts et économies d’échelle dans l’enseignement secondaire mauritanien.– Jarousse J.-P. ; Mingat A. ; Rakotomalala R..- Juin 1992.- Ministère mauritanien de l’éducation nationale

92101.- Les études universitaires de sciences de l’éducation, en France, en 1990 : structures, contenus, public.- Duru-Bellat M..- Novembre 1992.- Rapport financé par la DRED.- AECSE

92102.- L’éducation des filles en France : scolarisation ou socialisation ?.- Cacouault M. ; Duru-Bellat M..- Congrès mondial d’éducation comparée, Prague, 8-14 août 1992

92103.- Culture technique et insertion professionnelle.- Solaux G..- Université d’été de Rennes 2, Rennes

92104.- L’évolution du budget de l’éducation nationale sur une longue période (1952-1992).- Cuenin S..- Août 1992.- FEN

92105.- Bourses et prêts : proposition pour un financement mixte de l’enseignement supérieur au Rwanda.- Cuenin S..- Novembre 1992.- Unesco

92106.- Un système intégré d’information orienté vers la gestion et la planification : quelques réflexions préliminaires et propositions pour une première application dans l’enseignement fondamental malien.– Cuenin S..- Juin 1992

92107.- Financement des études : qui doit payer ?.– Chaigneau P. ; Orivel F., collab..- Student Europe, N°16, novembre 1992

92108.- Lieux, contextes et différenciations sociales à l’école : méthodes d’analyse et résultats obtenus.- Mingat A..- Économie du Centre-Est (L’), Vol. 34, n° 1, 1992

92018.- Lieux, contextes et différenciations sociales à l’école : méthodes d’analyse et résultats obtenus.– Mingat A..- Journée « STRATES », Paris, Mai 1992.- Ministère de la recherche.- voir 92108 et 94006

92109.- Les formations de niveau IV et V en mécanique et en métallurgie : une enquête sur les coûts: volume 1.- Saget C..- Août 1992.- Direction de la prévision du ministère de l’économie et des finances

92110.- Die Kosten, die Erträge and die Finanzierung der beruflich Dualen Bildung in Westdeutschland, dargestellt an ausgewählten AusbildungsberufenCoûts, financement et efficacité des formations professionnelles dans les secteurs de la mécanique et de la métallurgie en Allemagne: volume 2 (version en allemand).- Brinkmann G. ; Schlemper M. ; Schmelzer B. ; Zimmermann H..- Août 1992.- Direction de la prévision du ministère de l’économie et des finances

92111.- Coûts, financement et efficacité des formations professionnelles dans les secteurs de la mécanique et de la métallurgie en Allemagne: volume 3 (résumé en français du volume 2 en allemand).- Brinkmann G. ; Schlemper M. ; Schmelzer B. ; Zimmermann H..- Octobre 1992.- Direction de la prévision du ministère de l’économie et des finances

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

92001.- De l'orientation en fin de cinquième au fonctionnement du collège : 3 - Les inégalités sociales de carrières du cours préparatoire au second cycle universitaire.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers de l'IREDU, N°51, Janvier 1992

92002.- De l'orientation en fin de cinquième au fonctionnement du collège : 3 - Les inégalités sociales de carrières du cours préparatoire au second cycle universitaire.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers du centre fédéral (FEN), N° 2, juin 1992

92003.- Un regard analytique sur la démocratisation de l'enseignement : valeur heuristique et problèmes méthodologiques des comparaisons dans le temps et dans l'espace.- Duru-Bellat M. ; Mingat A..- Sociétés contemporaines, N°11/12, septembre/décembre 1992
Dans ce texte, on cherche à identifier si le fonctionnement du système affecte les inégalités sociales au-dela de ce qui tient à son degré d'ouverture. Pour ce faire, des comparaisons internationales ou des comparaisons dans le temps au sein d'un même pays doivent être mobilisées, ce qui suppose la mise en oeuvre de procédures méthodologiques spécifiques. Les résultats tendent à montrer que les inégalités sociales imputables au fonctionnement du système éducatif sont plutot plus discrètes en France que dans les pays pris en compte (l'Italie, le Royaume-Uni, la Suisse). Des analyses comparables ont été effectuées sur la France dans une perspective temporelle (trente dernières années) ; elles indiquent que les différenciations sociales tenant au fonctionnement du système ne semblent pas s'être réduites sur la période.

92004.- International Educational expenditures.- Eicher J.-C..- in : The International Encyclopedia of Economics of Education : second edition.- Carnoy M..- Oxford : Elsevier, 1995, 494 p.

92005.- L'école primaire en Afrique, fonctionnement, qualité, produits : le cas du Togo.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Cahiers de l'IREDU, N°52, février 1992.- 120 F - version révisée de 91028

92006.- Niveau de formation et performances à l'exportation des régions françaises.- Bourdon J..- in : Commerce international et économies régionales.- Catin M., dir. ; Djondang P., dir..- Paris : Economica, 1992

92007.- Note sur l'évolution de l'effort financier public en faveur de l'éducation sous la présidence du Général de Gaulle.- Eicher J.-C..- in : Moderniser la France de "De gaulle en son siècle" (Tome 3).- Institut Charles de Gaulle.- Paris, La documentation française, 1992.- Actes du colloque décrit en 90060

92008.- Les coûts unitaires des formations scientifiques à bac + 5.- Orivel F. ; Danrey J..- Recruter, N°1, hiver 1992

92009.- Contraintes budgétaires, développement des ressources humaines et croissance économique en Afrique sub-saharienne.- Orivel F..- in : Contraintes de l'ajustement structurel et avenir de l'éducation et de la formation dans les pays francophones en développement : actes du colloque international organisé à l'occasion du vingtième anniversaire de l'école internationale de Bordeaux, 29 septembre/2 octobre 1992.- Colloque international organisé à l'occasion du vingtième anniversaire de l'école internationale de Bordeaux, Bordeaux, 29 septembre - 2 octobre 1992.- voir texte en 92035

92010.- Cadrage macro-économique de la stratégie éducation et formation du Tchad : dossier statistique.- Bourdon J. ; Orivel F..- Février 1992.- PNUD / Unesco

92011.- Les fondements théoriques du partenariat Université-Entreprise.- Paul J.-J. ; Bailly F..- Recruter, N°1, hiver 1992

92012.- L'analyse de l'insertion dans les pays en développement : quelques leçons tirées de l'expérience de l'IREDU.- Paul J.-J..- Emploi-formation et développement, Toulouse, 25 janvier 1992
Cette note reltaive à l'insertion vue sous l'angle des enquêtes vise à alimenter le débat à partir des expériences accumulées à l'IREDU. Elle part d'un bref historique de l'utilisation des enquêtes d'insertion dans les PED avant de présenter rapidement l'expérience de l'IREDU. elle évoque ensuite certains résultats spécifiques à ces enquêtes et termine par une analyse de leurs limites.

92013.- La coopération entre l'enseignement supérieur et les entreprises dans les pays de la communauté européenne : le cas de la France.- Chevaillier T. ; Paul J.-J..- Mars 1992.- Projet comett

92014.- Bénévolat et lutte contre l'illettrisme.- Danrey J..- Avril 1992.- Etude financée pr la DFP, avec le concours du groupe permanent de lutte contre l'illettrisme

92015.- Stratégie EFE : actualisation des scénarios et cadrage macro-économique.- Bourdon J. ; Orivel F..- Cellule technique de suivi Éducation-Formation-Emploi.- Ce rapport a été réalisé dans le cadre du Projet PNUD-UNESCO CHD/91/001. Il complète et actualise le rapport "cadrage macro-économique de la stratégie éducation et formation du Tchad", version provisoire de novembre 1991

92016.- Produire des connaissances dans le champ de l'éducation, à quelles conditions ?.- Duru-Bellat M..- Biennale de l'éducation et de la formation, 27-28 avril 1992.- Unesco
Produire des connaissances, accumuler des savoirs, cela peut apparaître comme autant de paris impossibles dans le domaine de l'éducation : la complexité des situations éducatives et leur caractère fondamentalement daté et situé, ne rend t'il pas utopique et vaine la recherche de relations stables (voire de lois) ? Notre parti, c'est que le travail du chercheur est précisément de réduire cette complexité, pour en dégager les lignes de force principales. Pour en convaincre, nous partirons de travaux empiriques achevés ou en cours concernant notamment l'évaluation des méthodes pédagogiques et des établissements, en soulignant les difficultés théoriques et méthodologiques rencontrées. Pour les dépasser, un certain "métier" nous semble indispensable, et on proposera une défense et illustration d'une certaine technicité de la recherche en éducation, ainsi que des pistes pour dépasser l'opposition entre recherches "quantitatives" et "qualitatives". Il ne s'agit pas de prôner par là une recherche ésotérique et esthétique. Au contraire, on défendra l'idée que seule une recherche relativement "professionnelle" de ce type est susceptible d'être utilisée comme une perspective d'action.

92017.- Perspective nouvelle pour la compréhension du fonctionnement de l'école et la prise de décision : analyse externe, point de vue de l'administration et actions possibles au niveau local.- Mingat A..- Avril 1992

92019.- Le financement des systèmes éducatifs : théories, contraintes et pratiques.- Orivel F..- Bruxelles : ULB, 1992, 191 p..- L'enseignement en Europe, l'esneignement en Belgique : analyse, bilan et perspectives, Bruxelles, 11-13 mars 1992.- Université libre de Bruxelles

92020.- Taux d'accès à la formation continue et variables d'entreprise.- Si Moussa A..- Rapport d'étude réalisé sous la direction de jean-Jacques Paul (CIA-CEREQ Dijon, IREDU-CNRS)
Le présent rapport constitue une exploitation complémentaire de l'enquête effectuée en 1988 par le CEREQ sur les pratiques de formation continue des entreprises. L'échantillon est composé de 638 entreprises de plus de 50 salariés. L'enquête s'est faite sur la base d'un questionnaire directement soumis à un responsable de l'entreprise. L'échantillon a été constitué à partir d'un panel de 21 973 entreprises présentes depuis 1982 dans le fichier des déclarations d'employeurs relatives à la formation continue, stratifié selon 16 secteurs d'activité et 5 classes de taille. La stratégie de sondage a consisté à privilégier les entreprises représentatives de leur strate en termes de taux de participation financière à la formation continue. Globalement, la recherche d'une bonne représentativité du taux de participation financière donne une image assez bonne de l'accès à la formation par catégorie socio-professionnelle, si l'on excepte les ingénieurs et cadres, catégorie qui aurait nécessité (afin d'en mieux cerner la distribution) une analyse monographique.

92021.- As atividades profissionais dos ex-alumos da USP.- Paul J.-J. ; De Magalhaes Castro M.H..- Mars 1992.- Analises preliminares AP4/92 : "A trajetoria academica e profissional dos alunos da USP", NUPES, Universidade de Sao Paulo

92022.- As iniciativas e as experiencias de avaliaçao do ensino superior : balanço critico.- Paul J.-J. ; Ribeiro Z. ; Pilatti O..- in : A Avaliaçao do ensino superior .- Durham E. U., éd. ; Schwartzman, éd..- Brésil : Edsusp, 1992.- A Avaliaçao do ensino superior : contexto, experiencias, desdobramentos e pespectivas, 23-24 novembre 1989.- Nucleo de Pesquisas sobre o ensino

92023.- Bacheliers professionnels et premiers emplois : document de travail.- Guégnard C..- Avril 1992.- Document CIA-CEREQ
Ce document a été réalisé avec trois principaux objectifs : observer l'entrée des jeunes dans la vie active à la sortie d'un baccalauréat professionnel, connaitre la nature des emplois occupés et les caractéristiques des entreprises d'accueil/

92024.- Modes de vie et préférences des étudiants dijonnais.- Si Moussa A. ; Orivel E..- Cahiers de l'IREDU, N°53, mars 1992.- 85 F, version révisée de 91065

92025.- En France, les jeunes 16-25 ans : un accès difficile à l'emploi malgré la prolongation de la scolarité.- Rapiau M.-T..- Mars 1992.- Contribution au projet du National Institute of Economic and Social Research (Londres).- Version définitive de 91083

92026.- Education in Asia : a comparative study of cost and financing.- Tan J.-P. ; Mingat A..- Washington, The World Bank, 1992, 204 p.

92027.- Des écoles normales aux IUFM : étude des coûts de formation.- Croset L..- Janvier 1992, Thèse pour le doctorat en sciences de l'éducation

92028.- Rethinking the finance of post-compulsory educationRepenser le financement de l'éducation post-obligatoire.- Eicher J.-C. ; Chevaillier T..- Higher education in Europe, Vol. XVII, n° 1, 1992
Throughout the world, the finance of education is in crisis. The growth of postcompulsory systems of education is no longer perceived as a luxury but rather as a necessity for both industrialized and developing countries. It strains public resources at a time when other needs are becoming more pressing and raises a number of questions: Who should pay for education? Should mixed financing imply a dusl system whereby public institutions are financed by public manies and private institutions are supported solely from private sources? Should public funds be channelled to institutions directly or through the students who attend them? What could be the contribution of other sources of finance - firms, benefactors or foreign aid - and how should it be given and received? ls it possible to use resources more efficiently in order to lower unit costs? Should students be helped to bear part of the cost of their education, especially the cost of living white studying, through grants or loans or a combination of both?
All over the world, many innovations have recently taken place in the field of postcompulsory education finance. Most of them have been forced upon the system by circumstances. Are they heading in the right direction?
This paper tries to answer these questions by building upon what economics can tell us about the optimum financing of education.

92030.- Comparative perspectives on the costs and financing of education in China.- Mingat A. ; Tan J.P.

92031.- Educational development in Asia : a comparative study of cost and financing.- Mingat A. ; Tan J.P..- Washington : World Bank, 1992

92032.- La formation du capital humain : gestion par le marché ou gestion par l'État.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Revue économique, N°4/92.- Voir aussi 91050
Cet article examine rapidement les difficultés que rencontre la gestion publique des systèmes de formation. Les problèmes de la gestion du fonctionnemnt interne de ces systèmes sont examinés à partir de comparaisons internationales et d'exemples empruntés au cadre national. Ces difficultés sont liées à la faiblesse de la justification, de l'évaluation et du suivi dans le secteurpublic, où il convient de trouver un substitut à l'absence de mécanismes de marché pour assurer l'efficacité du système. Dans cette perspective, les instruments des économistes peuvent se révéler spécialement utiles. En continuité, l'article aborde les problèmes plus spécifiques de l'efficacité de l'école par rapport au marché du travail en développant l'argument selon lequel, dans l'examen de ce problèmes et au niveau des propositions faites pour améliorer la relation formation-emploi, on ne semble par avoir assez tenu compte des concepts économiques de base et notamment des concepts de marché, de prix et d'avantage comparatif.

92033.- La scolarisation maternelle à deux ans : analyse des effets pédagogiques et sociaux.- Jarousse J.-P. ; Mingat A. ; Richard M..- Éducation et formations, N°31, 1992.- Version révisée de 91052
Le système éducatif français fait actuellement l'objet de pressions pour que soit étendue la scolarisation maternelle à l'âge de deux ans. Ces pressions sont fondées notamment sur l'argument que le milieu scolaire pourrait être un substitut efficace au milieu familial, en particulier lorsque celui-ci n'apparait pas procurer à l'enfant les stimulations suffisantes. Concernant le fonctionnement du système scolaire, les cas ont été nombreux dans lesquels il s'est révélé exister une divergence nettre entre les opinions "communes" et les faits objectivement mesurés, pour qu'il appraisse souhaitable de ne pas s'en tenir aux opinions. Sur cette question des effets de la maternelle à deux ans, il est donc apparu nécessaire de rechercher des éléments de fait qui pourraient cautionner ces opinions, ou au contraire les contredire.

92034.- The development of cost and resource indicators.- Orivel F..- AERA Annual meeting, San Francisco, 20-24 avril 1992.- AERA

92035.- Contraintes budgétaires, développement des ressources humaines et croissance économique en Afrique sub-saharienne.- Orivel F..- Journées de l'AFSE : "Économie du développement", Clermont-Ferrand, 14-15 mai 1992.- Association française de science économique / CERDI

92036.- Évaluation globale de la politique éducative marocaine.- Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Juin 1992

92037.- The economics of higher Education in Brazil.- Paul J.-J. ; Wolff L..- Août 1992.- A view from LATHR, n° 30.- Banque mondiale

92038.- Analyse coût-efficacité de l'enseignement assisté par ordinateur : le cas de la formation en cours d'emploi.- Chomienne S..- Cahiers de l'IREDU, N°54, mai 1992.- 120 F. Version résumée de 89085

92039.- Le congé individuel de formation dans les trajectoires professionnelles.- Paul J.-J..- Formation Emploi, N° 39, juillet/septembre 1992
Démarche individuelle, l'accès au congé indiividuel de formation (CIF) est identique quel que soit le type d'entreprises des salariés. Plus égalitaire donc que la formation continue traditionnelle, le CIF s'insère dans une trajectoire professionnelle qui, elle, diffère selon l'entreprise, sa taille, son secteur d'activité ... et les individus eux-mêmes

92040.- Structure du marché du travail, formation continue et trajectoires professionnelles : l'exemple du congé individuel de formation.- Paul J.-J..- in : Cheminements professionnels et mobilités sociales.- Coutrot L., dir. ; Dubar C., dir..- Paris : La documentation française, 1992, 372 p..- Même version que 91058

92041.- Le rôle de la concurrence dans le financement public de l'enseignement supérieur : une comparaison des réformes du financement de l'enseignement supérieur en France et en Grande-Bretagne.- Chevaillier T..- 14èmes rencontres internationales de l'EAIR, Bruxelles, Septembre 1992

92042.- Une analyse hédonique du goût pour la recherche.- Bourdon J. ; Paul J.-J..- 9èmes journées de micro-économie appliquée, Strasbourg, 4-5 juin 1992
Cette communication s'inscrit dans le cadre d'une recherche réalisée pour le compte du ministère de la Recherche et de l'Espace portant sur la prospective de l'emploi scientifique'. Durant ce travail, nous avons pu constater que, dans le secteur privé, les salaires de la recherche-développement étaient moins élevés que ceux des autres fonctions.
Se pose alors la question de l'existence d'un goût pour la recherche qui expliquerait que certains individus accepteraient des rémunérations plus faibles pour exercer la profession de chercheur. Les explications à un tel comportement seraient conformes au cadre d'un modèle de salaire hédonique à la Lucas.
La communication explorera cette question en trois étapes. En premier lieu, on testera l'existence d'un différentiel de gains au détriment des fonctions de recherche. On s'interrogera ensuite sur les caractéristiques intrinsèques aux chercheurs qui pourraient expliquer ce différentiel. On évoquera finalement les raisons structurelles qui pourraient être à l'origine de celui-ci.
Les données utilisées proviennent de la dixième enquête FASFID3, cet organisme réalisant tous les trois ans une enquête sur la situation professionnelle des ingénieurs. On estime actuellement à 255.000 le nombre d'ingénieurs en exercice. La FASFID expédie pour cette enquête 156.000 questionnaires aux ingénieurs qu'elle sait identifier. Sur ce total, elle a reçu 26.600 réponses d'ingénieurs en activité à temps complet'.
Parmi ces réponses, 17 pour cent déclarent exercer une fonction dans les activités de recherche et développement. 11 est évident que ce pourcentage est très variable suivant le secteur d'activité; avec un maximum de 25 pour cent pour les industries de l'armement et des matériels de transport et un minimum de 1 pour cent pour les industries du Cuir et de la chaussure.

92043.- Éléments pour une restructuration de l'enseignement secondaire au Mali.- Cuenin S..- Projet de consolidation du secteur de l'éducation (IVème projet IDA).- Ministère de l'éducation nationale du Mali

92045.- Education in a new Europe.- Orivel F. ; Sherman Swing E..- Comparative Education Review, Vol. 36, n°1, février 1992.- pp. 1-9, editorial essay - Guest Ed. : F. Orivel et E. Sherman Swing

92046.- Essai de prospective de l'emploi scientifique en France.- Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- Juillet 1992.- Ministère de la recherche et de l'espace

92047.- La estructura de la renta en Espana.- Lassibille G..- Avril 1992, Thèse de doctorat en sciences économiques.- Thèse préparée à l'université de Malaga (Espagne)

92048.- Évaluation de l'impact pédagogique des bibliothèques centres documentaires (BCD) au niveau du cours préparatoire.- Matéo P..- Revue française de pédagogie, N° 99, avril/mai/juin 1992

92049.- Le financement de la santé par l'aide et la gestion des ressources dans les PVD (une référence à la théorie de l'agence).- Tchicaya A.J.R..- 12èmes journées d'économie sociale, Toulouse, 17-18 septembre 1992

92050.- Une mesure en terme de capital humain de 30 années de mobilité intérieure sur le cas français.- Bourdon J..- 40ème congrés annuel de l'AFSE, Paris, 24-25 septembre 1992.- Session "migrations internes et internationales"

92051.- Contrat d'études prévisionnelles Batiment et travaux publics : prospective des emplois et des qualifications dans les TP : rapport final provisoire.- Bourdon J..- Juin 1992
L'objet de cet exercice revient à exprimer le niveau de la demande de travail de la branche des travaux publics, en tenant compte de l'aspect qualifications et niveaux de formation, en cohérence avec les hypothèses d''évolution macroéconomique de la branche.

92052.- La petite différence.- Duru-Bellat M..- Informations sociales, N°18, février 1992
Dès la maternelle, les garçons et les filles font l'objet de "petites différences". Ainsi, très naturellement, les filles intègrent leur futur rôle social, celui de mère et d'épouse au détriment de leur choix d'orientation. Ici, il est question de l'articulation entre l'école, la famille et la vie au travail.

92053.- To what extent is budgetary constraint a limitation for quality enhancement and extension of coverage in primary education ? : a case of sub-optimality in public education in Africa.- Mingat A..- in : Strategies and modalities for educational financing in Africa.- Chinapah V., ed..- Paris : Unesco, 1991, 175 p. (studies in comparative and international education, n° 23), Port-Louis, 3-6 décembre 1991.- UNESCOBAD.- Même version que 91066

92054.- Les politiques régionales de formation professionnelle : esquisse d'analyse.- Giffard A. ; Paul J.-J..- Documents de travail du CEREQ, N°76, juin 1992.- in : Les approches du local : objets, méthodes et itinéraires de recherche.- Arliaud M. ; Lamanthe A. ; Romani C..- Paris : CEREQ, 1992, 199 p..- version révisée de 91041

92055.- Les formations de niveau IV et V en mécanique et en métallurgie : une enquête sur les coûts.- Saget C..- Août 1992, Mémoire de DEA "Analyse et politique économiques, option économie de l'éducation

92056.- Dépense-t'on suffisamment pour l'éducation ?.- Orivel F..- Réussir, N°21, octobre 1992

92057.- Orientation scolaire et mécanismes institutionnels : mesures des inégalités sociales en France depuis trente ans et comparaisons internationales.- Duru-Bellat M. ; Mingat A..- Limoges : PULIM, 1992.- Recherche réalisée pour le compte de la FEN
Les analyses du fonctionnement de l'orientation scolaire en France réalisées par Marie Duru-Bellat et Alain Mingat on mis en évidence l'importance des facteurs institutionnels dans la genèse des carrières scolaires des élèves.
Afin de mieux évaluer l'impact de ces facteurs administratifs, il est apparu nécessaire à nos auteurs de prendre en compte des situations variées, dans lesquelles les différents fonctionnements de l'orientation scolaire permettent d'identifier de façon comparative leurs effets en matière de différenciation de cursus.
C'est parce qu'une telle démarche est à l'évidence impossible dans le contexte d'un seul pays qu'ils ont mobilisé dans cet ouvrage des comparaisons internationales, dans une perspective macro-sociologique.
Ce faisant, et en combinant cette approche avec l'analyse rétrospective de la situation française au cours des vingt dernières années, nos auteurs débouchent sur deux conclusions fortes.
Tout d'abord, par rapport aux pays qui ont pu être pris en compte et pour la période récente, le système éducatif français se révèle plutôt moins porteur d'inégalités sociales. En revanche, et c'est là un aspect moins favorable pour la situation de notre pays, on n'enregistre aucune amélioration dans ce domaine : l'augmentation des taux de scolarisation et la massification du système ne pouvant tenir lieu d'une évolution positive vers plus d'équité dans les cheminements scolaire.

92058.- The financial participation of enterprises in the functioning of French higher education institutions.- Paul J.-J. ; Bailly F..- Higher Education in Europe, Vol. XVII, n°1, 1992.- Même version que 91056

92059.- Les différenciations sociales de carrières scolaires : à quels moments et selon quels mécanismes ?.- Duru-Bellat M. ; Jarousse J.-P. ; Mingat A..- Revue de l'IRES, N°10, automne 1992

92061.- Apprentis et lycéens de l'hotellerie-restauration : trajectoires et mobilités.- Guégnard C. ; Rapiau M.-T..- Juin 1992.- Publication IREDU/CIA-CEREQ
Toutes les études consacrées à l'insertion s'accordent à reconnaître que les itinéraires des jeunes sont de plus en plus longs et complexes. L'entrée dans la vie active est progressive. Un ensemble de situations intermédiaires s'intercale entre la fin de la scolarité et l'emploi considéré comme définitif et durable pour le jeune. Ainsi, un délai de trois ans, séparant la date de sortie de formation de celle de l'interrogation, semble nécessaire pour donner une vision significative des conditions d'entrée dans la vie professionnelle.
En Bourgogne, une enquête de cheminement a donc été réalisée auprès d'une promotion de jeunes scolarisés en 1988 en classes terminales de niveau V (CAP et BEP) et formés aux métiers de l'hotellerie-restauration au lycée professionnel, en apprentissage.
Ce document rassemble, dans un premier temps, des informations sur leur parcours professionnel : l'accès à l'emploi, la qualification des premiers et derniers emplois, les conditions de travail, la mobilité, les évolutions constatées au cours de ces trois premières années de vie active. Enfin, afin de mieux rendre compte de la réalité des itinéraires professionnels des jeunes, est présentée une méthode d'analyse des calendriers d'enquête et est proposée une typologie à partir d'indicateurs comme les durées d'emploi, de chômage, de mesures .

92062.- Les déterminants de la réussite au Brevet de technicien agricole.- Stephan N..- Octobre 1992, Mémoire de DEA "Évaluation dans les systèmes éducatifs"

92063.- Les dotations en temps : quelles pratiques et quels effets dans l'enseignement des mathématiques à l'entrée du secondaire ?.- Gabriel P..- 15ème congrès CESE sur "L'évaluation des formations : points de vue comparatistes", Dijon, 27 juin 2006-2 juillet 1992.- CESE

92064.- "Delat Farmers" : premiers éléments d'évaluation de l'expérimentation FINAGE.- Orivel F. ; Danrey J..- Séminaire Delta Farmers, Lisbonne, 12-14 octobre 1999

92065.- Réflexions sur la répartition des temps professionnels des enseignants des collèges.- Perrot J. ; Si Moussa A..- Revue française de pédagogie, N°100, juillet/août/septembre 1992.- Même version que 90043

92066.- Les rémunérations des enseignants du second degré : inégalités et revalorisation.- Si Moussa A..- 12èmes journées d'économie sociale, Toulouse, 17-18 septembre 1992.- AES (Association d'économie sociale).- voir 92094

92067.- Évaluer les trajectoires scolaires à l'aune de la "méritocratie" ou "les trajectoires scolaires les plus longues sont-elles toujours le fait des meilleurs ?".- Duru-Bellat M..- Savoir, Vol. 4, n° 3, juillet-septembre 1992
Cet article présente une synthèse des travaux empiriques réalisés de 1985 à 1992 autour des inégalités sociales de trajectoires scolaires. Loin de constituer le reflet fidèle d'inégalités de résultats scolaires, les différenciations de cursus incorporent pour une part non négligeable des inégalités dans le "choix" des familles. En outre, c'est toute la carrière de l'élève qui apparait affectée par le contexte où prend place sa scolarité, on sans incidence en termes d'inégalités sociales. Ceci interroge sur le fonctionnement de l'école, notamment au niveau collège où se génèrent la plus grande part des inégalités, mais aussi sur les possibilités de réforme d'une insittution que des acteurs inégaux utilisent en fonction de ses fonctions sociales.

92069.- Élaboration d'une politique éducative nationale dans un contexte de crise budgétaire : le cas du Tchad.- Bourdon J. ; Orivel F..- Bilan réalisé pour le bureau des activités opérationnelles (BAO) de l'UNESCO dans le cadre du projet PNUD/UNESCO CHD/91/001

92070.- Du CAP et de ses usages (1959-1992).- Solaux G. ; Legrand A..- Revue française de pédagogie, N°100, juillet/août/septembre 1992
Longtemps considéré comme le certificat de l'excellence ouvrière, le certificat d'aptitudes professionnelles a connu une impressionnante diminution d'effectifs en formation initiale ces dernières années. Le constat et la problèmatique développés par Lucie Tanguy dans son rapport "Quelles formations pour les ouvriers et les employés en France ?" nous ont amenés à tenter d'identifier le sens de la formation conduisant au CAP entre 1959 et 1992. Les causes de la dévalorisation de ce diplôme tant scolaires qu'économiques et sociales sont inventoriées. Des perspectives d'évolution sont tracées. Une analyse particlle des conditions de la réussite de cette évolution est proposée.

92071.- L'entrée des jeunes dans la vie active en Bourgogne.- Guégnard C..- Décembre 1992.- Document ONISEP/SAIO/SSR/CEREQ

92072.- De la formation à l'emploi : regard sur dix domaines en Bourgogne.- Guégnard C. ; Perrier-Cornet F., dir..- Septembre 1992.- Publication OREF

92073.- Cadrage financier et budgétaire du programme d'action éducation-formation-emploi au Tchad.- Bourdon J. ; Orivel F..- Septembre 1992.- PNUD / Unesco

92074.- Distance éducation : economic evaluation.- Orivel F..- in : The international encyclopedia of education : second edition.- Husen T. ; Postlethwaite T. N..- Oxford : Pergamon Press, 1993

92075.- Économie de l'éducation et sociologie de l'éducation : de la confrontation à un certain rapprochement ?.- Eicher J.-C..- in : Permanence et renouvellement en sociologie de l'éducation : perspectives de recherche 1950-1990 : actes du colloque international en hommage à Viviane Isambert-Jamati.- Paris : INRP : L'harmattan, 1992.- Permanence et renouvellement en sociologie de l'éducation : perspectives de recherche 1950-1990, Paris, 19-20 octobre 1990.- Même version que 90084

92076.- Fiabilité des prévisions : étude à partir d'un modèle régional : le cas de l'Ile-de-France.- Bourdon F. ; Bourdon J..- Journées de recherche opérationnelle et d'économétrie, Sfax, 11-12 décembre 1992.- Faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax

92077.- Education policy-making process in Francophone Sub-Saharan Africa.- Orivel F..- Working paper pour DEA (Donors to African Education).- IIPE

92078.- L'insertion professionnelle des étudiants de l'université de Bourgogne : les résultats d'une enquête menée par le CEREQ et l'IREDU auprès des diplômés de 2ème et 3ème cycles sortis en 1988.- Chuard D..- Octobre 1992.- Publication SIO

92079.- De l'apprentissage d'un métier à l'emploi : le pâtissier - confiseur - chocolatier - glacier.- Guégnard C. ; Rapiau M.-T..- Décembre 1992.- Publication IREDU/CIA-CEREQ
Ce document de travail "l'apprentissage d'un métier à l'emploi" cherche à analyser plusieurs dimensions de la relation formation-emploi afin de caractériser les filières de formation, les conditions d'apprentissage du métier, les motivations des jeunes pour cette profession ainsi que les modes d'accès à l'emploi. Ce dossier a été réalisé à l'aide d'informations staitstiques qui permettent de connaitre l'évolution des effectifs en formation de patisserie, le devenir porfessionnel des formés, et qui permettent de préciser la manière dont les entreprises accueillent ces jeunes. De manière complémentaire, des entretiens ont été effectués auprès de responsables de formation en CFA et en lycée professionnel, de maîtres d'apprentissage et d'apprentis.

92080.- Sociologie de l'école.- Duru-Bellat M. ; Henriot-Van Zanten A..- Paris : Armand Colin, 1992.- ISBN 2-200-21132-5
Alors que la sociologie de l'école constitue un des champs les plus productifs de la sociologie française avec, à la fois, de vastes constructions théoriques et des études empiriques nombreuses et variées, il n'existait pas d'ouvrage offrant une vue d'ensemble des problèmatiques et des principaux résultats de la recherche. C'est dans le but de combler cette lacune que cet ouvrage a été conçu. Les étudiants en sciences de l'éducation et en sciences sociales, les enseignants et tous ceux qui s'interessent aux implications sociales de l'action éducative y trouveront une présentation critique des contraintes structurelles et politiques qui pèsent sur le système scolaire français ainsi que des analyses mettant en relief la marge d'intervention dont disposent au niveau de la classe, de l'établissement scolaire ou de la communauté locale les acteurs de l'éducation.

92081.- Rénovation pédagogique des lycées : continuité ou rupture ?.- Solaux G. ; Legrand A..- Orientation scolaire et professionnelle (L'), Vol. 21, n°2, 1992
La classe de seconde générale et technologique et la classe de seconde professionnelle connaissent une nouvelle organisation à compter de la rentrée 1992. La rénovation pédagogique des lycées s'étendra ensuite en 1993 aux classes de première puis aux classes terminales en 1994.
Le texte qui suit vise à identifier formellement les facteurs de continuité ou de rupture introduits par la rénovation. Afin de donner quelque consistance à l'analyse, deux champs sont privilégiés. Le premier concerne trois thèmes de comparaison : la démocratisation de l'enseignement, la théorie du capital humain, la place de l'acteur dans le système. Le second champ retenu est historique, il vise à situer les objectifs de la rénovation par rapport à ceux des réformes entreprises depuis 1959, date de prolongation de la scolarité obligatoire de 14 à 16 ans.
Chacun des thèmes est ainsi traité en fonction de l'évolution des priorités définies par les différences réformes. De al place accordée à la démocratisation, au capital humain et à l'acteur dans l'actuelle rénovation pédagogique nous déduirons si les continuités l'emportent sur les ruptures ou inversement.

92082.- La prévision de l'emploi scientifique à l'horizon 2000.- Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- Novembre 1992.- Résumé du rapport "essai de prospective de l'emploi scientifique en France" (92046)
Cette note présente les principaux résultats d'un exercice de prévision relatif à l'offre et à la demande de personnel de recherche scientifique. Elle a été préparée à la demande du ministère de la recherche et de l'espace (MRE) qui entendait bénéficier de données de cadrage pemettant d'anticiper l'apparition brutale d'un quelconque déséquilibre. Le schéma proposé discutera tout d'abord des prévisions de l'offre de diplômés avant d'aborder celles relatives à la demande tant publique que privée. Un bilan final sera proposé en conclusion.

92083.- An attempt to forecast the labor market for scientists in France.- Beltramo J.-P. ; Bourdon J. ; Paul J.-J..- 5th annual CHER Conference, Londres, 23-25 juillet 1992.- CHER

92084.- Feminism and the history of women's education in France.- Cacouault M..- History of education society annual conference, Liverpool, 4-6 décembre 1992

92085.- L'évolution des qualifications et ses conséquences sur la relation formation-emploi.- Paul J.-J..- Réussir, N°21, octobre 1992.- Même version que 92044

92086.- L'allocation du temps en cours d'études : le cas des étudiants brésiliens, espagnols et français.- Lassibille G. ; Navarro Gomez L. ; Paul J.-J..- 7ème congrès mondial d'éducation comparée, Prague, 8-14 juillet 1992

92087.- La théorie économique et les incitations dans la gestion des systèmes éducatifs : une discussion à propos du Mali.- Paul J.-J. ; Cuenin S..- 7ème congrès mondial d'éducation comparée, Prague, 8-14 juillet 1992

92088.- Les dépenses d'enseignement dans le monde : évolution passée et perspective à moyen terme.- Lassibille G..- Avril 1992.- Rapport et études statistiques (Unesco), n°33

92089.- L'accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l'Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg : étude documentaire.- Lassibille G..- Février 1992.- CEDEFOP

92090.- L'accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : scénario d'intervention dans des entreprises espagnoles et luxembourgeoises.- Lassibille G..- Juin 1992.- CEDEFOP

92091.- L'accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l'Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg.- Lassibille G..- Décembre 1992.- CEDEFOP Panorama/analyse comparée, Berlin.- CEDEFOP
Pour les deux pays concernés ces monographies analysent l'organisation de la formation professionnelle dans le secteur du BTP, les modalités d'accès à la formation et l'état du secteur. Des éléments de comparaison sont ensuite proposés.

92092.- L'accès à la formation professionnelle continue dans le secteur de la construction : le cas de l'Espagne et du Grand-Duché de Luxembourg.- Lassibille G..- Mai 1992.- CEDEFOP

92093.- Analisis de costos en sistemas de education a distancia.- Orivel F..- in : Education a distancia en America Latina : analisis de costo-efectividad.- Araujo e Oliveira J.B. ; Rumble G..- Washington : Banque mondiale, 1992

92094.- Les rémunérations des enseignants du second degré : inégalités et revalorisation.- Si Moussa A..- Revue de l'économie sociale (La), N°29, tome 2, 1992, Toulouse.- voir 92066

92095.- Les déterminants de la scolarisation des filles au Maroc et dans les pays en développement.- Hajji N., Mémoire de DEA "Analyse et politique économiques"

92096.- Analyse du curriculum de l'enseignement obligatoire tunisien.- Solaux G.

92097.- Les inégalités structurelles dans l'accès à la formation continue et sa valorisation.- Bollenot C..- Novembre 1992, Mémoire de DEA "Analyse et politique économiques"

92098.- L'effet du type école sur la performance des élèves : une étude comparative entre élèves des écoles de base et élèves des écoles classiques du primaire au Mali (cas du district de Bamako).- Fomba C.O..- Novembre 1992, Mémoire de DEA "Évaluation des systèmes éducatifs"

92099.- L'enseignement primaire au Tchad : une analyse du redoublement en CP2 et CMI.- Conhye B..- Novembre 1992, Mémoire de DEA "Évaluation dans les systèmes éducatifs"

92100.- Coûts et économies d'échelle dans l'enseignement secondaire mauritanien.- Jarousse J.-P. ; Mingat A. ; Rakotomalala R..- Juin 1992.- Ministère mauritanien de l'éducation nationale

92101.- Les études universitaires de sciences de l'éducation, en France, en 1990 : structures, contenus, public.- Duru-Bellat M..- Novembre 1992.- Rapport financé par la DRED.- AECSE

92102.- L'éducation des filles en France : scolarisation ou socialisation ?.- Cacouault M. ; Duru-Bellat M..- Congrès mondial d'éducation comparée, Prague, 8-14 août 1992

92103.- Culture technique et insertion professionnelle.- Solaux G..- Université d'été de Rennes 2, Rennes

92104.- L'évolution du budget de l'éducation nationale sur une longue période (1952-1992).- Cuenin S..- Août 1992.- FEN

92105.- Bourses et prêts : proposition pour un financement mixte de l'enseignement supérieur au Rwanda.- Cuenin S..- Novembre 1992.- Unesco

92106.- Un système intégré d'information orienté vers la gestion et la planification : quelques réflexions préliminaires et propositions pour une première application dans l'enseignement fondamental malien.- Cuenin S..- Juin 1992

92107.- Financement des études : qui doit payer ?.- Chaigneau P. ; Orivel F., collab..- Student Europe, N°16, novembre 1992

92108.- Lieux, contextes et différenciations sociales à l'école : méthodes d'analyse et résultats obtenus.- Mingat A..- Économie du Centre-Est (L'), Vol. 34, n° 1, 1992

92018.- Lieux, contextes et différenciations sociales à l'école : méthodes d'analyse et résultats obtenus.- Mingat A..- Journée "STRATES", Paris, Mai 1992.- Ministère de la recherche.- voir 92108 et 94006

92109.- Les formations de niveau IV et V en mécanique et en métallurgie : une enquête sur les coûts: volume 1.- Saget C..- Août 1992.- Direction de la prévision du ministère de l'économie et des finances

92110.- Die Kosten, die Erträge and die Finanzierung der beruflich Dualen Bildung in Westdeutschland, dargestellt an ausgewählten AusbildungsberufenCoûts, financement et efficacité des formations professionnelles dans les secteurs de la mécanique et de la métallurgie en Allemagne: volume 2 (version en allemand).- Brinkmann G. ; Schlemper M. ; Schmelzer B. ; Zimmermann H..- Août 1992.- Direction de la prévision du ministère de l'économie et des finances

92111.- Coûts, financement et efficacité des formations professionnelles dans les secteurs de la mécanique et de la métallurgie en Allemagne: volume 3 (résumé en français du volume 2 en allemand).- Brinkmann G. ; Schlemper M. ; Schmelzer B. ; Zimmermann H..- Octobre 1992.- Direction de la prévision du ministère de l'économie et des finances

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account