Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Liste des Publications 2001

01001.- Améliorer l’efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Journées d’études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) « La régulation du système éducatif », Paris, 26-27 mars 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques.- Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l’intervention de l’Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l’égalité des chances ainsi qu’une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l’idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l’Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l’université en passant par l’enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d’un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L’objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l’action publique dans le système éducatif, de s’intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s’interroger enfin sur l’éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d’accroître l’efficacité du système dans son ensemble.
Papier – PDF – En ligne

01002.- French academics : between the professions and the civil service.- Chevaillier T..- Higher Education, 41 (1-2), 2001, Harvard project on Faculty appointment
En France, où beaucoup d’établissements d’enseignement supérieur relèvent du secteur public, le personnel universitaire est titulaire mais jouit d’une large autonomie. Le nombre de personnes employées sous contrat à durée déterminée est limité. La plupart des enseignants vacataires sont des professionnels cadres ou administrateurs du secteur public et du secteur privé. Au cours des dernières décennies, le nombre d’enseignant à plein temps exerçant à l’université a rapidement augmenté car des enseignants statutaires de l’enseignement secondaire ont été intégrés aux établissements d’enseignement supérieur. Les universités ayant acquis plus d’autonomie, tout particulièrement en matière de gestion du personnel universitaire, les modalités de recrutement et d’avancement de ce personnel combinent des procédures locales et nationales. Des différenciations de rémunération existent du fait de l’utilisation de primes complémentaires. L’autonomie des universitaires est vue par les dirigeants d’université comme un obstacle au développement de la politique de leur établissement au moment où celui-ci affirme son indépendance.

In France, where most higher education institutions are in the public sector, permanent academic staff at universities and other higher education institutions are tenured and enjoy a broad individual autonomy. The number of staff on short-term contracts is limited. Most part-time staff are drawn from professionals, business executives, and administrators – in both the public and private sectors. In recent decades, the number of teaching-only faculty expanded rapidly as tenure secondary school teachers were transferred to higher education institutions. As universities have acquired some autonomy, especially in academic matters, recruitment and promotion of staff combine elements of centralisation at the national level with local processes. Some degree of pay differentiation has been introduced through a growing use of supplementary compensation. As the system evolves toward increased self-governance of institutions, the autonomy enjoyed by the faculty is seen by administrators as an obstacle to the development of institutional policies.

01003.- La parole pour évaluer.- Meuret D..- Cahiers pédagogiques, N°390, janvier 2001
En 1997-1998, dans le cadre d’un projet de la Commission Européenne, une centaine de collèges ou lycées des pays de l’Union (dont neuf français), ont évalué eux-mêmes la qualité de leur fonctionnement selon canevas commun, mais assez peu contraignant.
papier – PDF

01004.- Les élèves entre injustices scolaires et diversité sociale.- Duru-Bellat M..- Libération, 31 janvier 2001
L’hétérogénéité dans les classes, qui préoccupe beaucoup les enseignants, ne doit pas conduire à confondre inégalité et diversité.
papier – PDF

01005.- Procédure d’évaluation des dispositifs de mise à niveau.- M’Piayi A..- Colloque de l’ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
PDF

01006.- Les nouvelles technologies de l’information et de la communication : un instrument potentiel au service de l’économie sociale ?.- Grolleau G. ; Ben Abid S..- Deuxièmes journées d’étude du Laboratoire d’Analyse des Mouvements économiques, « Economie sociale, mutations systémiques et nouvelle économie », Université de Reims, 29 et 30 novembre 2001.- Voir 03012
L’objet de notre communication est d’une part d’identifier quelques mutations systémiques liées au développement des NTIC et d’autre part d’analyser les potentialités qu’elles offrent aux acteurs de l’économie sociale. Ces mutations sont difficiles à circonscrire, du fait d’une évolution constante et particulièrement rapide des NTIC. Nous montrons comment les NTIC et Internet en particulier remettent en question le modèle du marché, d’une part et contribuent, d’autre part, à transformer l’information en un bien surabondant, disponible quasi-instantanément à un coût relativement faible provoquant ainsi une déterritorialisation et une dépersonnalisation des échanges. Certains auteurs arguent que cette surabondance génère le passage d’une économie de l’information à une économie de l’attention, où la capacité à capter et à retenir l’attention devient le bien rare, objet de l’échange. Les acteurs de l’économie sociale sont confrontés, comme les autres agents, à la nécessité de capter ces capacités d’attention des individus, afin de promouvoir leurs propres valeurs. Nous explorons de manière critique ce nouveau paradigme en soulignant les avantages potentiels de certains acteurs de l’économie sociale par rapport à d’autres agents quant au captage de leurs capacités attentionnelles. Malgré l’opposition apparente entre nouvelle économie et économie sociale, les NTIC constituent à la fois un vecteur et un espace d’expression exploitable et adaptable par les acteurs de l’économie sociale. Nous soulignons également que les NTIC offrent des potentialités, mais que leur traduction en bénéfices réels suppose la réalisation de certaines conditions, notamment relatives à la disponibilité et à l’assimilation de certains équipements et au management organisationnel.

Non disponible

01007.- Usages et efficacité d’Internet à l’école.- Orivel F. ; Si Moussa A..- Notes de l’Irédu (Les), 01/1, janvier 2001
papier – PDF – En ligne

01008.- Les aide-éducateurs à l’école primaire : entre polyvalence et spécialisation, quelle finalité pédagogique ?.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Notes de l’Irédu (Les), 01/2, janvier 2001
papier – PDF – en ligne

01009.- Les recherches sur la réduction de la taille des classes.- Meuret D..- Paris : Haut Conseil de l’Evaluation de l’Ecole, 2001.- Diffusion : HCEE, Secrétariat général, 3/5 bd Pasteur, 75015 Paris
Papier – En rayon – PDF – En ligne

01010.- Youth Transition from School to Work in Spain .- Lassibille G. ; Aguilar Ramos I. ; Navarro Gomez L. ; O Sanchez C. de la.- Economics of Education Review, 20 (2), April 2001
Using a data set drawn from the Encuesta Socio-Demográfica conducted by the Instituto Nacional de Estadística in 1991, we analyze the labor market entrance of Spanish school leavers and the match between education and work at the early stages of working life. The empirical evidence shows that human capital exerts a strong influence on the duration of unemployment. With regard to the job match between education and work we find that young workers are more likely to be underutilized compared to their adult co-workers. Regression results indicate that people with higher education have, all else being equal, a lower probability of being overeducated and a shorter lenght of unemployment. They also show the poor performance of upper secondary education ; a key problem in the Spanish educational system.

A partir de données issues de l’enquête socio-démographique conduite par l’Institut National de Statistique en 1991, nous analysons l’entrée sur le marché du travail des jeunes espagnols et l’adéquation entre les études suivies et l’emploi occupé durant les premières années de vie active. Les résultats empiriques montrent que le niveau de capital humain a une forte influence sur la durée du chômage. L’étude de l’adéquation études suivies/emploi révèle une sous-utilisation des jeunes par rapport à leur collègues adultes. Les résultats des régressions indiquent que les personnes qualifiées ont, toutes choses égales par ailleurs, d’une part, une probabilité moindre d’être surqualifiées par rapport à l’emploi occupé, et, d’autre part, un temps plus court de chômage. Ils montrent également les performances médiocres de l’enseignement secondaire supérieur ; un problème pour le système éducatif espagnol actuellement.

Papier – PDF

01011.- Earnings distribution among Spanish engineers : research vs non-research occupations .- Lassibille G..- Research Policy, 30 (4), April 2001
Based on individual survey data, we estimate separate earnings equations for engineers who hold a research occupation and engineers who work in othe fields using a switching regression model. From theses results, we compare the wage-generating process for each subgroup and evaluate the overall wage gaps across the working life of each category of engineers. On average, researchers receive lower wages compared to their peers. However, the estimation of the earnings models indicate that, holding everything else constant, engineers holding research positions have higher salaries at the beginning of their working life. Due to the recent growth of R
D activities in Spain, we explain these earnings gap by a transitory cohort effect. However, in this new context, we do not exclude that this differential might reflect also a deep change in the working conditions that private sector firms offer to scientists.

S’appuyant sur des données d’enquêtes individuelles, nous estimons séparément, par un modèle de régression, les équations de salaire d’ingénieurs effectuant un travail de recherche et d’ingénieurs d’autres secteurs. Ces résultats nous permettent de comparer le processus de différenciation des salaires pour chaque sous-groupe et d’évaluer l’écart total de salaire durant la vie active pour chaque catégorie d’ingénieurs. En moyenne, les chercheurs perçoivent un salaire moindre comparé aux autres. Cependant, les estimations des modèles de salaire indiquent que, tout restant constant, les ingénieurs effectuant de la recherche ont des salaires plus importants à leur début de carrière. Lié à la récente croissance des activités de RD en Espagne, nous expliquons cet écart de salaires par un effet transitoire de cohorte. Néanmoins, dans ce nouveau contexte, nous n’excluons pas que cette différenciation reflète aussi un changement profond dans les conditions de travail que les entreprises du secteur privé offrent aux scientifiques.
Papier – PDF – En ligne

01012.- Les coûts de l’éducation : un dilemme équité-efficacité ?.- Orivel F..- in : Qu’est-ce que les nouvelles technologies ?.- MICHAUD Y., dir..- Paris, Editions Odile Jacob, 2001, 626 p. – ISBN : 2-7381-0935-7.- voir 00054
En rayon – PDF

01013.- Autonomie et choix des établissements scolaires : finalités, modalités, effets.- Meuret D. ; Broccolichi S. ; Duru-Bellat M..- Cahiers de l’IREDU, N°62, février 2001.- Dijon : Irédu, 2001, 304 p. – ISBN : 2-85634-071-7 – 20 euros
Une évolution majeure des systèmes éducatifs est l’accroissement des prérogatives des établissements scolaires et celui de la possibilité pour les parents de choisir l’établissement de leurs enfants. Cette revue de la littérature de recherche, en France et à l’étranger, aborde les thèmes suivants, successivement pour chacun de ces deux thèmes : Environnement et objectifs politiques de ces décisions, les raisons que la théorie sociologique ou économique donne de les approuver ou de les critiquer, les formes précises qu’elles prennnent dans les différents pays développés, leur degré de mise en oeuvre, et enfin ce que l’on peut savoir de leurs effets sur l’efficacité et l’équité des systèmes éducatifs.

A major trend in Educational systems is to increase the autonomy of schools and to give users more freedom to choose their school. This review of the scientific literature, in France and abroad, tries to answer the following questions, for each of the two trends : political aims of these policies, theoretical justifications for support or critic, implementation,and finally what can be known of their consequences on educational effectiveness and equity.

En rayon – PDF – En ligne

01014.- L’évaluation par les résultats : fausses querelles et vrais enjeux.- Duru-Bellat M..- Monde de l’éducation (Le), N°291, avril 2001
Papier – PDF

01015.- Impact des contraintes budgétaires sur l’éducation et les contenus d’enseignement dans la CEI.- Orivel F..- in : Actes du colloque international des 12, 13 et 14 janvier 2000 : contenus d’enseignement dans un monde en mutation : permanences et ruptures.- CARPENTIER Claude, coord..- Paris, L’Harmattan, 2001, 382 p. – ISBN : 2-7475-0333-X
Papier – PDF

01016.- Trêve estivale et compétition scolaire : les parents maintiennent la pression.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Notes de l’Irédu (Les), 01/3, mars 2001
Papier – PDF – En ligne

01017.- Les activités scolaires des élèves durant les congés d’été et leurs conséquences sur le niveau des connaissances à la rentrée.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Cahiers de l’Irédu, N°63, 2001
En rayon – PDF – En ligne

01018.- Pour une démarche prospective en quatre étapes : une expérience régionale, une collaboration européenne, un secteur d’activité.- Giffard A. ; Guégnard C..- Dossiers (Les), N°120, mars 2001
Le principe général est d’appuyer la prospective sur un diagnostic partagé, qui articule des données quantitatives et qualitatives, et qui sert de fil conducteur afin de proposer des stratégies d’actions. Il n’existe pas actuellement de véritable pénurie de main-d’oeuvre pour l’hôtellerie-restauration en Bourgogne. Le vrai problème est l’amélioration des conditions et d’organisation du temps de travail pour limiter les départs des salariés de ce secteur.

A prospective approach along four lines : a regional experience, an European collaboration, a sector of activity / The prospective approach must be based on a shared diagnosis, which combines quantitative and qualitative data, serves as main theme in order to suggest some strategies of actions. At the moment here is not a real labour shortage in the hotel and catering sector in Burgundy. The main problem is to improve the conditions and organisation of the work time in order to reduce the employees’ leaving from the industry.

Papier – PDF

01019.- Une analyse économique comparative des systèmes éducatifs africains .- Mingat A. ; Suchaut B..- Confémen au quotidien (La), N°44, décembre 2000/Janvier 2001
Papier – PDF

01020.- Les aides-éducateurs à l’école primaire : entre polyvalence et spécialisation, quelle efficacité pédagogique ?.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Revue Française de Pédagogie, N°134, janvier-février-mars 2001
Cet article décrit la situation des aides-éducateurs recrutés depuis trois ans maintenant dans les écoles primaires en France. La recherche concerne 150 écoles de l’académie de Dijon dans lesquelles l’ensemble des élèves de CE1 et de CM1 a été évalué en début et fin d’année scolaire ; les emplois du temps des aides-éducateurs de ces écoles ont, d’autre part, été collectés dans le but de recenser les activités auxquelles ils participent et d’évaluer dans quelle mesure cela peut influencer les progressions des élèves. Le premier résultat corrobore les travaux sur la question en mettant en évidence la variété des activités conduites, notamment dans le champ pédagogique (avec les élèves, durant le temps scolaire). Le second résultat, plus original, dégage l’influence positive de ces activités sur la progression scolaire des élèves, en particulier les plus faibles d’entre eux. Cela dit, l’efficacité pédagogique tend à s’effacer quand les aides-éducateurs consacrent la majorité de leur service aux activités académiques et/ou de soutien. Ces résultats invitent à la fois les enseignants à réfléchir à la façon dont ils associent les aides-éducateurs à la vie de l’école et aux apprentissages des élèves, mais aussi les politiques à préparer l’avenir professionnel de ces jeunes.

Classroom assistants in French primary schools : what do they do, are they efficient ? / This paper examines the situation of classroom assistants who were recruited three years ago in French schools. This research took place in 150 schools (academy of Burgundy) in which two age groups (8 and 10) were assessed both at the begining and the end of the school year. It concerned a large sample of classroom assistants (150) whose timetables have been collected to know precisely how their time is used in schools and how it may influence students achievement. First of all, the main results show that classroom assistants take part in a lot of varied activities, especially in academic fields. Secondly, those activities tend to have a positive impact on students achievement, particularly on the weakest ones. On the other hand, there is a break-even point when classroom assistants are very focused and devote most of their time to academic tasks; then, it can lead to a waste of students time. Finally, this research is interesting to both the teachers, in helping them in the way they make classroom assistants work, and to politicians to reflect on their professional abilities and employment.

Papier – PDF – En ligne

01021.- Le bac.- Solaux G..- Paris, Le Cavalier Bleu Editions, 2001. , 127 p. ISBN : 2-84670-011-7
« On le donne à tout le monde ». « Ca change tout le temps : on n’y comprend plus rien ». « Pour réussir, il faut avoir le bac S ». « Le bac ne sert plus à rien ». « Le bac est une spécificité française ». « Le bac coûte cher » … Issues de la tradition ou de l’air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L’auteur les prend pour point de départ et apporte ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l’on sait ou croit savoir.
En rayon

01022.- Conditions of success of a school’s self evaluation : some lessons of an European experience .- Meuret D. ; Morlaix S..- 14th International Congress for School Effectiveness and Improvement (ICSEI), Equity, globalization, and change : education for the 21st century, Toronto (Canada), 5-9 January 2001
This study uses data from an European Project on school self evaluation. Hundred and one schools experienced self evaluation and reported on what they did and what were the outcomes of the process. It is therefore possible to look at which characteristics of the process are associated with a positive appreciation of its effects. This analysis is conducted by confronting two general models of self evaluation, named here the « technical » model and the « participating » models. The two models are presented, then their ability to explain the success of a process of self evaluation is compared. This ability appears to be rather close, a result which makes relevant to look at the optimal combination of the two models. It appears to combine the measure of outcomes and the availability of adequate data for a preliminary diagnosis of the whole school funtioning, as well as a strong participation of all stakeholders to the leadership and the monitoring of the process and to the preliminary diagnosis which decides the area which have to be evaluated in depth.

Papier – PDF

01023.- Quelques conditions de succès de l’auto-évaluation d’un établissement scolaire : leçons d’une expérience à l’échelle européenne .- Meuret D. ; Morlaix S..- 1ères Journées du Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE), Paris, 26-27 mars 2001, Fondation nationale des Sciences politiquesIREDURAPPE (Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives).- Fondation nationale des Sciences politiques. Iredu, RAPPE (Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives)
PDF – En ligne

01024.- The reforms of post graduate education in France : a story of a forced marriage.- Paul J.-J. ; Perret C..- Postgraduate Educacion in Europe, past, present and future, Linköping, Suède, May 2001
non disponible

01025.- Améliorer l’efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Administration et éducation, N°90, 2ème trimestre 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l’intervention de l’Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l’égalité des chances ainsi qu’une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l’idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l’Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l’université en passant par l’enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d’un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L’objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l’action publique dans le système éducatif, de s’intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s’interroger enfin sur l’éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d’accroître l’efficacité du système dans son ensemble.
Papier – PDF

01026.- School Equity as a Matter of Justice .- Meuret D..- in : In Pursuit of Equity in Education : Using International Indicators to Compare Equity Policies.- HUTMACHER W., ed. ; COCHRANE D., ed. ; BOTTANI N., ed..- Dordrecht : Kluwer Publishers, 2001, 388 p. – ISBN : 0-7923-6988-2
Ce texte présente et confronte les conceptions de la justice en matière d’éducation qu’il semble possible de repérer dans diverses théories économiques ou de philosophie politique, en les ordonnant autour de la théorie de Rawls. Il présente d’abord les théories que Rawls critique (utilitarisme, intuitionnisme), puis la sienne, puis quelques unes de celles qui lui répondent (Nozick, Sen, Walzer).

En rayon – PDF

01027.- A System of Equity Indicators for Educational Systems .- Meuret D..- in : In Pursuit of Equity in Education : Using International Indicators to Compare Equity Policies.- HUTMACHER W., ed. ; COCHRANE D., ed. ; BOTTANI N., ed..- Dordrecht : Kluwer Publishers, 2001, 388 p. – ISBN : 0-7923-6988-2
Si l’on admet que l’équité d’un système éducatif d’une part ne se mesure pas seulement à la dimension, certes importante, des inégalités sociales d’accès à l’enseignement supérieur, mais peut mobiliser d’autres objets, d’autres catégories, et d’autres principes de justice ; si l’on admet aussi que l’équité d’un système éducatif ne se mesure pas directement, mais dans la capacité de ce système à corriger un certain nombre d’inégalités initiales, dont l’ampleur peut varier d’un pays à l’autre ; si l’on admet enfin que l’équité d’un système éducatif ne s’appréhende pas seulement par des indicateurs internes, mais aussi par la capacité dudit système à instaurer une société plus équitable ; si, donc, on ambitionne d’appréhender de façon systémique l’équité des systèmes éducatifs, comment combiner les diverses dimensions et les indicateurs qui les représentent. Ce texte est une première tentative en ce sens.

En rayon – PDF

01028.- Nouvelles formes de régulation dans les systèmes étrangers : autonomie et choix des établissements scolaires.- Meuret D. ; Duru-Bellat M..- Revue Française de Pédagogie, N°135, avril-mai-juin 2001
Papier – PDF

01029.- La difficile taxinomie des situations intermédiaires sur le marché du travail : une illutration à partir du processus d’insertion des docteurs .- Moguérou P..- Documents du Céreq, série séminaires, N°156, mai 2001.- in : Construction et usage des catégories d’analyse : 8èmes Journées d’études Céreq/Lasmas-Institut du Longitudinal, Marseille, 17 et 18 mai 2001.- DEGENNE A., ed. ; GRELET Y., ed. ; VERGNIES J.-F., ed. ; WERQUIN P., ed..- Marseille, Céreq, 2001, 303 p.
Ce papier expose une tentative de modélisation des processus d’entrée sur le marché du travail des docteurs scientifiques. Une catégorisation standard des activités des docteurs trois ans après la fin de la thèse est d’abord proposée. Puis, les difficultés d’insertion des individus sont analysées à l’aide des durées de chômage.

The difficulties to analyse the labour market prospects with a standard categorical analysis of employment situations: the case of PhD graduates / This paper attempts to analyse the recent labour market prospects for scientific PhD graduates in France. Firstly, we propose an assessment of the labour market situation of PhD graduates three years after the completion of their theses, using a standard categorical analysis of labour market activities. Secondly, we use unemployment durations to study the difficulties PhD graduates encounter when they enter the labour market.

En rayon

01030.- High Unemployment and Non Tenured Jobs in the Scientific Labour Market : Institutions and Occupational Mismatch .- Moguérou P..- ZEW Conference « Unemployment : Causes and Cures », Berlin, April 1nd-2rd 2001
At the end of the 1990s in France, PhD graduates have low labour market prospects in some scientific fields. We test indirectly if this situation is due to an overproduction of PhD graduates in some scientific disciplines. We show that this effect is not sufficient to explain the employment difficulties of PhDs. Institutional factors, such as the specific position of PhD graduates in the French research and innovation systems, explain a part of these difficulties.

Papier – PDF

01031.- Standardization and differentiation in the levels of diplomas in higher education systems in Europe .- Murdoch J..- European Conference on Educational Research, Lille, 5-8 septembre 2001.- voir texte révisé en 03040
Non disponible

01032.- L’évaluation comme outil de régulation de la recherche-action : le cas d’une démarche pédagogique en lecture-écriture au cycle II .- Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Colloque de l’ADMEE-Europe. Actes sur CD-ROM, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
Cette communication rend compte de l’évaluation d’une recherche-action conduite dans le domaine de l’apprentissage de la lecture-écriture sur un échantillon de classes de CP. Les résultats de cette évaluation sont globalement positifs pour la démarche pédagogique évaluée puisque les élèves des classes expérimentales réalisent des progressions supérieures aux autres ; en outre, l’évaluation a permis de susciter des éléments de réflexion chez les concepteurs du dispositif de recherche-action et se présente alors véritablement comme un régulateur de l’action éducative.

PDF – En ligne

01033.- L’évaluation des innovations pédagogiques : quelles modalités de coopération entre les différents acteurs ?.- Genelot S. ; Suchaut B..- Colloque de l’ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
La communication s’interroge sur le rôle que peut tenir le processus d’évaluation dans les innovations pédagogiques. A partir d’exemples tirés d’un ensemble de recherches réalisées à l’IREDU ces dernières années (évaluations de dispositifs ou d’innovations pédagogiques), les principes méthodologiques de l’évaluation sont présentés ainsi que les modalités de diffusion des résultats. Plus largement, c’est la question de la collaboration de chaque acteur d’une innovation (concepteur, enseignant, formateur,.) qui est abordée, l’évaluation ayant, dans ce cadre, une place centrale.

Papier – PDF

01034.- L’aide individualisée en seconde, mise en route et premiers effets d’une innovation pédagogique.- Duru-Bellat M. ; Danner M. ; Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Education et Formations, N°60, Juillet/septembre 2001
A la suite de la première année de fonctionnement, le dispositif d’aide individualisée en seconde s’est révélé comme étant peu efficace sur les résultats scolaires des élèves. Le caractère peu ciblé du dispositif, une incohérence relative dans l’allocation des moyens aux établissements, le faible nombre de séances suivies par les élèves sont des éléments qui peuvent sans doute expliquer ce résultat décevant de l’évaluation d’une innovation récente qui devrait évoluer.

papier – PDF

01035.- L’aide individualisée en seconde, un dispositif efficace ?.- Le Bastard-Landrier S..- 4ème Congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation » (Actes sur CD-ROM), Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
A l’occasion de la mise en place de la réforme des lycées, une aide individualisées a été instituée en classe de seconde pour les élèves qui rencontrent des difficultés ponctuelles ou des lacunes plus profondes en français et en mathématiques à la rentrée scolaire 1999/2000. A la demande de la DESCO, ce dispositif a fait l’objet d’une évaluation dès sa première année. La présente communication fait part de ses principaux résultats.

Papier – PDF

01036.- Autonomie et choix des établissements scolaires : finalités, modalités, effets.- Meuret D. ; Broccolichi S. ; Duru-Bellat M..- Réponse à l’appel d’offres 1998 « Questions d’éducation ».- CNCRE
Une évolution majeure des systèmes éducatifs est l’accroissement des prérogatives des établissements scolaires et celui de la possibilité pour les parents de choisir l’établissement de leurs enfants. Cette revue de la littérature de recherche, en France et à l’étranger, aborde les thèmes suivants, successivement pour chacun de ces deux thèmes : Environnement et objectifs politiques de ces décisions, les raisons que la théorie sociologique ou économique donne de les approuver ou de les critiquer, les formes précises qu’elles prennnent dans les différents pays développés, leur degré de mise en oeuvre, et enfin ce que l’on peut savoir de leurs effets sur l’efficacité et l’équité des systèmes éducatifs.

A major trend in Educational systems is to increase the autonomy of schools and to give users more freedom to choose their school. This review of the scientific literature, in France and abroad, tries to answer the following questions, for each of the two trends : political aims of these policies, theoretical justifications for support or critic, implementation,and finally what can be known of their consequences on educational effectiveness and equity.

Papier – PDF

01037.- Améliorer l’efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Administration et éducation, N°90, 2ème trimestre 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l’intervention de l’Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l’égalité des chances ainsi qu’une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l’idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l’Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l’université en passant par l’enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d’un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L’objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l’action publique dans le système éducatif, de s’intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s’interroger enfin sur l’éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d’accroître l’efficacité du système dans son ensemble.
PDF

01038.- Les « Charter schools » et les écoles publiques, alternatives, aiguillons ou menace ?.- Meuret D..- 2èmes Journées d’études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) « Equité du système éducatif », Dijon, 25-26 juin 2001.- RAPPE (réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives).- voir texte en 05044
Non disponible

01039.- Are private schools more efficient than public schools ? Evidence from Tanzania .- Lassibille G. ; Tan J.P..- Education Economics, 9 (2), August 2001
Beginning in the mid-1980s, there has been an explosive growth of private secondary schools in Tanzania. By easing constraints on private operators, the government has clearly found an effective way in the context of right public budget constraints to cope with the excess demand for this level of schooling. But has the policy also led to efficient operations in terms of student learning ? In this paper, we attempt to shed light on this issue by comparing the efficiency of four types of schools that make up the majority of schools in the country : Government and Community schools in the public sector, and Chirstian and Wazazi schools in the private sector. Using longitudinal data from a 1994 retrospective survey of students in some 150 schools, we estimated separate achievement models for thesefour school types, with corrections for possible selection bias in school choice, and then used the results to simulate performance gaps across them. The simulation indicate that both types of private schools are less efficient than both types of public schools in the sense that, on average, a student with a given set of personal and family characteristics would do better in either type of public school than in either type of private school, after netting out differences in the endowment of school resources across school types. In the public sector, we found that Community schools are more efficient that Government schools. The findings that private schools are less efficient differs from those reported elsewhere for Tanzania based on data from an earlier period when private schools were relatively rare. It is consistent, however, with the fact that our analysis documents outcomes in a growing market in disequilibrium : many of the weaker performers may indeed exit eventually if they persist in failing to overcome the disadvantages generally associated with being latecomers to the market, including instability in clientele and funding, lack of brand-name recognition and inexperience in school management. To foster the growth of a strong and productive private sector, government interventions to relieve some of these constraints may be appropriate, including for example, the creation of networking opportunities for private school managers to exchange experiences with their public-school counterparts, and the creation of mechanisms for privage schools to compete for public funding to support their operations.

Papier – PDF

01040.- L’effet de la réduction de la taille des classes sur les progrès des élèves.- Meuret D..- Paris : Haut Conseil de l’Evaluation de l’Ecole, 2001.- Voir le rapport en 01009
PDF

01041.- Le financement de l’éducation dans les pays pauvres très endettés d’Afrique sub-saharienne : le nouveau contexte et ses implications.- Cuenin S..- in : L’éducation dans tous ses états : influences européennes et internationales sur les politiques nationales d’éducation et de formation : actes du colloque international organisé en commun à Bruxelles du 9 au 12 mai 2001 par le Centre européen de documentation poru l’éducation et la formation (CEDEF) et l’Association francophone d’éducation comparée (AFEC).- PHILIPPART A. ; VANDEVELDE L., dir..- Bruxelles, Paris, CEDEF, AFEC, 2001, 304 p.
Papier – PDF

01042.- National Education Policies and Programmes and International Cooperation : what role for UNESCO ?Politiques et programmes nationaux d’éducation face à la coopération internationale : quel rôle pour l’UNESCO ?.- Jallade L. ; Radi M. ; Cuenin S..- Paris : Editions de l’UNESCO, 2001.
En rayon – PDF – En ligne

01043.- Impacts des premiers pas dans la vie active.- Guégnard C. ; Perret C..- Dossiers (Les), N°120, mars 2001
Les débuts dans la vie active peuvent-ils être prédictifs de la suite du cheminement professionnel ? Il s’avère que les caractéristiques individuelles ou de formation des jeunes, et les premiers pas sur le marché du travail, influencent la situation professionnelle à moyen terme (nature du contrat et qualification de l’emploi) des sortants des lycées techniques et professionnels de Bourgogne.

The impact of the first steps on labour market entry / Could the beginnings of professional life predict the future of professional itinerary ? The young people’s individual or training characteristics, and the first steps on the labour market, proved to influence the professional situation in medium-term (the type of contract and qualification of job) for the school-leavers’ technological lycee in Burgundy.

papier – PDF

01044.- Evaluer l’accompagnement scolaire : comment la pratique de formation agit sur la pratique d’évaluation ? .- Jarousse J.-P. ; Piquée C..- 14ème Colloque Admée-Europe « Les interactions entre formation et évaluation », Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001
Papier – PDF

01045.- Efficacité des écoles et autonomie des établissements scolaires : l’état de la recherche en France.- Piquée C..- Journées d’études de l’IRRSAE del Veneto « Valutare l’efficacia della scuola », Venise-Mestre, 18-19 mai 2001
Papier – PDF

01046.- L’accompagnement scolaire : arbitrage entre efficacité et équité.- Piquée C..- Journées d’études du RAPPE « Equité du système éducatif », Dijon, 26-27 juin 2001
PDF – En ligne

01047.- Les effets de l’accompagnement scolaire sur la scolarité des élèves à l’école primaire : à qui profitent les dispositifs ?.- Piquée C..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université Lille 3, AECSE
Cette communication présente les résultats obtenus en matière d’efficacité pédagogique de l’accompagnement scolaire. Particulièrement, c’est la question « à qui profite l’accompagnement scolaire » qui est traitée en considérant d’une part l’efficacité des modes de fréquentation. D’autre part, les résultats d’analyses différenciées selon les caractéristiques scolaires et sociales des élèves sont présentés.

This paper deals with the effects of after school programs on pupils achievement. Especially, we try to answer to the following question : « who takes advantage of after school programs ? ». First, we examine effectiveness according to the way pupils frequent after school programs. Second, results of analysis according to academic and social characteristics of pupils are explained.

PDF – en ligne

01048.- Evaluation de l’action « Coup de Pouce » à Colombes : analyse des résultats de l’évaluation novembre 2000 .- Suchaut B. ; Piquée C..- Iredu, mars 2001.- Rapport intermédiaire pour la Mairie de ColombesRapport intermédiaire
Papier – PDF

01049.- .- Eicher J.-C..- Estudios Económicos Regionales y Sectoriales, Vol. 1 (2), Julio-Diciembre de 2001.- Evolution et problèmes de l’enseignement supérieur en Europe
Cet article met en cause les problèmes des universités européennes. Les facteurs déterminants sont essentiellement : l’évolution de la demande, le financement public et les modalités de ce dernier. Selon l’auteur les problèmes apparaissent à partir des années 60, se centrant notamment dans quelques points : 1) l’explosion des effectifs, 2) la crise du financement public, 3) le financement de la vie étudiante. On insère au final du article un bref commenter en espagnol.
Papier- PDF – En ligne

01050.- Le centre de formation des plasticiens intervenants (CFPI), année 2000-2001 : rapport final .- Danner M. ; Galodé G..- Irédu, mai 2001.- Rapport pour le ministère de la Culture et de la communication.- Les versions disponibles en version PDF sont des versions résumées de 44 p.
Papier – PDF

01051.- Les élèves des écoles supérieures d’art : les études dans les écoles Supérieures d’Art, déterminants de choix et cheminement des cohortes.- Galodé G..- Dijon : Irédu, avril 2001.- ministère de la Culture et de la communication
Non disponible

01052.- L’enseignement agricole, outil de la modernisation de l’agriculture polonaise : intérêts et limites de l’expérience française.- Branczewska – Nowakowska A..- Dijon, Université de Bourgogne, septembre 2001, 328 p. + ann. (30 p.), Thèse pour l’obtention du Doctorat en Sciences de l’éducation, sous la direction de Eugenia Malewska et Fraçois Orivel.- Co-tutelle franco-polonaise
Cette recherche évalue les conditions dans lesquelles l’enseignement agricole contribue à la modernisation de l’agriculture. La société polonaise traverse une période marquée par de profondes modifications de son organisation suite au passage de l’économie planifiée à une économie de marché. Cette transition nécessite une modernisation de l’ensemble des secteurs de l’économie nationale. L’agriculture polonaise, caractérisée par une forte proportion de petites structures, un fort recours à la main-d’oeuvre et une contribution importante au produit intérieur brut, est, sur ces points, comparables à l’agriculture française des années soixante. A cette époque, en France, la loi d’orientation définissait les objectifs de la modernisation de l’agriculture et désignait l’enseignement agricole comme l’un des outils de sa mise en oeuvre. L’analyse du rôle de l’enseignement agricole dans la modernisation de l’agriculture française contribue ainsi, à définir les conditions dans lesquelles l’enseignement agricole polonais, pourrait participer à la modernisation de l’agriculture en Pologne. Trois niveaux structurent ce travail : i) l’étude de la période de transition, de l’histoire de l’enseignement agricole polonais, et son évolution et de sa situation actuelle ; ii) l’étude de l’enseignement agricole français, de son évolution et sa participation à la modernisation de l’agriculture à partir des années soixante ; iii) l’analyse des conditions d’une contribution de l’enseignement agricole à la modernisation de l’agriculture. Il établit un descriptif de l’enseignement agricole polonais, évalue ses fonctions, ses atouts et son efficacité actuelle. Il met en évidence les différences fondamentales entre les deux pays et leur système d’enseignement agricole, résultat de parcours historiques et d’identités culturelles propres. Il définit les conditions, les mécanismes et leurs effets conjugués ayant contribué à l’efficacité de l’enseignement agricole français dans la modernisation de l’agriculture. Il détermine les limites de leur adaptabilité à la Pologne et montre les conditions d’une participation de l’enseignement agricole à la modernisation de l’agriculture polonaise.
En rayon

01053.- Analyse comparative de l’investissement en capital humain en Lorraine et au Luxembourg .- Klein C..- Dijon, Université de Bourgogne, juillet 2001, Thèse en Sciences économiques, sous la dir. de J.-J. Paul
Le but de notre étude est d’estimer des fonctions de gains identiques pour la région française de la Lorraine et pour le Luxembourg. Nous rappelons d’abord les principes théoriques à la base des fonctions de gains et ensuite nous proposons de faire nos estimations à partir de données de panel et avec une méthode de variables instrumentales adaptée aux données de panels. Les estimations nous indiquent une corrélation négative entre le niveau de formation et l’effet individuel ce que nous attribuons à l’existence de taux d’escompte subjectifs non-observés. Si, au niveau théorique, nous intégrons la notion de risque dans notre analyse, nous constatons qu’en présence d’un investissement à risque croissant et d’une aversion pour le risque de la part des investisseurs, le niveau optimal d’investissement en capital humain est inférieur par rapport à celui réalisé dans une situation à information parfaite. Ce constat théorique nous amène à supposer que l’existence d’assurances sociales peut être considérée comme une assurance contre le risque lié à l’investissement en capital humain. Point de vue théorique, on peut démontrer, dans un modèle de cycle de vie simple, que l’intégration des assurances sociales dans le modèle favorise l’investissement en capital humain. Point de vue empirique, nous proposons d’estimer l’effet des assurances sociales et donc de la couverture des interruptions de carrières professionnelles involontaires, sur la fonction de gains. Au niveau du rendement de l’éducation, nous constatons pour les deux pays une légère baisse des coefficients estimés ce qui laisse à penser que les assurances sociales baissent le rendement moyen de l’éducation, mais également le risque. De même, nous pouvons suggérer que l’effet des assurances sociales se traduit par une redistribution des gains en faveur des moins diplômés.

Comparative anlaysis of the investment in Human Capital in Lorraine (France) and Luxembourg / The aim of our study is to estimate identical earnings functions for the French region of Lorraine and for Luxembourg. First we present the theoretical framework that allows us to construct the earnings functions, then we estimate them using panel data and an instrumental variable method specially designed for this type of data. The results show us a positive correlation between the level of education and the individual effect probably due to non-observable subjective discount rates. If, on a theoretical level, we take the risk of investment into account we note that, in the presence of an investment with increasing risk and of individuals with risk aversion, the optimal level of investment in human capital is lower compared to the same level in a perfect information situation. The fact allows us to assume that the existence of social security systems can be considered as an insurance against the risk linked to investment in human capital. We show that taking social security into account in a simple life cycle model encourages investment in human capital. Then we propose to estimate the effects of social security systems on the earnings functions. Considering the returns to education we note that estimations are lower than in our first case which means that by lowering the risk of in investment, the social security system also lowers the return to education. We can also note that the social security system redistributes income in favor of the less educated.
En rayon

01054.- Les « Charter schools » : un compromis d’avenir ? .- Meuret D..- Politiques d’éducation et de formation, 1 (1), 2001
Ce type d’école -primaire ou secondaire- est apparu aux Etats-Unis en 1992 et s’est développé rapidement depuis. Il s’agit d’écoles financées sur fonds publics, mais dispensées d’observer la plus grande part de la réglementation qui s’applique aux autres écoles, à condition qu’elles respectent un « contrat » (Chart) adhoc qu’elles passent avec une autorité publique et surtout à condition qu’elles acceptent que ce contrat soit suspendu au fait que les élèves atteignent un certain niveau académique, régulièrement évalué. Il s’agit donc d’une forme extrême de « régulation par les résultats ». Ce texte présente ces écoles ainsi que ce qu’on peut savoir de leur efficacité et de leur contribution à l’équité du système éducatif américain.

Charter Schools : a compromise of future ? / « Charter Schools » in the United States are schools which have signed a contract with the education authorities giving them greater autonomy. It is a measure which has been adopted in order to improve the efficiency and the quality of teaching. The article examines the issue of whether or not « Charter Schools » are the forerunner of a new model for education based on privatisation and competition or a limited experiment intended to respond to the needs of specific groups.

papier – PDF

01055.- La loi quinquennale sur l’emploi de 1993 et le service public de formation professionnelle .- Lugnier M..- Dijon, Université de Bourgogne, juillet 2001, Thèse Sciences de l’éducation, sous la dir. de G. Solaux
Tour à tour appréhendée aux différentes périodes de l’histoire, comme un moyen de contrôle de la classe ouvrière et/ou de la jeunesse, un levier du développement économique ou encore un instrument de lutte contre l’échec scolaire, la formation professionnelle est confrontée à une multiplicité d’objectifs. Ceci traduit la difficulté à concevoir un enseignement capable d’intégrer les aspects théoriques et pratiques d’une formation qui se veut en phase avec les évolutions technologiques les plus récentes. Ainsi aux ambiguïtés d’une politique nationale portée au lendemain du Second conflit mondial tout à la fois par un consensus en faveur d’une élévation du niveau de formation, et par une stricte adéquation des formations aux emplois, s’est substituée au cours des années quatre-vingt une volonté d’articuler les interventions de l’Etat avec une logique territoriale en vue d’une adaptation au plan local de la nouvelle politique éducative des « 80 pourcent » qui se met en place à l’époque. En mettant un terme au paradigme égalitariste d’un Etat centralisateur dans lequel la formation professionnelle s’était jusque-là développée, les premières lois de décentralisation ont alors doté les collectivités locales d’un pouvoir d’influence que la loi quinquennale de 1993 est venue plus récemment renforcer. Pour souligner les enjeux qui entourent le processus de régionalisation de la formation professionnelle, nous nous sommes plus particulièrement attaché à souligner quelques tendances lourdes qui ont marqué l’appareil de formation professionnelle initiale dans sa dimension spatiale au lendemain du vote d’une loi considérée par certains comme l’expression d’une volonté récurrente et manifeste de démanteler sous couvert d’efficacité le service public de formation professionnelle.

The 1993 quinquennial law on employment and the national system of vocational training / Alternately apprehended at various historical periods as a means of control of the working class and/or the youth, an economic development lever or a tool of fight against scholl failure, vocational training has to face a multiplicity of objectives. That conveys the difficulty in conceiving a teaching able to integrate the theorical and practical sides of an education which claims to be on the same wavelength as the most recent technological developments. Thus, the ambiguities of a national policy supported, after the Second World War, and by a strict adequacy of training and employment, was substituted in the eighties by a will of articulating the state intervention with a territorial logic in order to adapt the new training policy of the 80 percent set up at the time to the local level. By putting an end to the egalitarian paradigm of a centralizing state in which vocational training had grown so far, the first decentralization laws then provided the local communities with a power of influence which the quinquennial law of 1993 has more recently strengthened. To emphasize what is at stake in the process of regionalization of vocational training, we have applied ourselves to underline some serious tendencies which have marked the initial vocational training machinery in its spatial dimension after the passing of a law considered by some as the expression of a recurrent and manifest will of dismantling the national system of vocational training under cover of efficiency.
En rayon

01056.- En Bourgogne, l’insertion professionnelle des apprentis.- Guégnard C. ; Lecrenais C..- mai 2001.- Centre associé au Céreq/IréduService Statistique Académique Dijon
Que deviennent les apprentis à la fin du contrat d’apprentissage ? L’apprentissage favorise-t-il plus l’accès à l’emploi que la formation en lycée professionnel ? Les enquêtes d’insertion dans la vie active du ministère de l’Education nationale effectuées en février 2000 permettent de répondre à ces questions.

In Burgundy, the apprentices’ professional integration / What is apprentices’ destiny at the end of their apprenticeship contract ? Does apprenticeship lead to better access to employment than training in lycee professionnel ? The entries into working life surveys of the National Education Ministry carried out in Fevruary 2000 allow to answer to these questions.

papier – PDF

01057.- L’aide au développement de la communauté internationale.- Thiebaud J..- Cahiers du Gratice (Les), N°20, 1er semestre 2001
L’examen des politiques d’aide menées par les différents acteurs de la communauté internationale permet de comprendre qu’il n’existe pas aujourd’hui de définition commune du développement qui guiderait l’action de chacun dans un cadre global cohérent et coordonné. Cependant, il peut émerger de nouvelles tendances d’aide qui soient largement partagées par l’ensemble des donneurs.

We exam the aide policy of the different actors of the international community. We find that, today, there exists no definition of development which could lead the coherent and coodinated action of the community. However it is possible that new strong common tendencies could appear.

PDF

01058.- An Evaluation of the European and Japanese Higher Education by the Labour Market .- Paul J.-J. ; Murdoch J..- International Conference on Economics of Education, Beijing, May 16-19, 2001.- School of Education at Peking University.- Voir aussi 03008
Papier – PDF

01059.- Pour une démarche prospective en quatre étapes : une expérience régionale, une collaboration européenne, un secteur d’activité.- Giffard A. ; Guégnard C..- Dossiers (Les), N°122, juin 2001
Le principe général est d’appuyer la prospective sur un diagnostic partagé, qui articule des données quantitatives et qualitatives, et qui sert de fil conducteur afin de proposer des stratégies d’actions. Il n’existe pas actuellement de véritable pénurie de main-d’oeuvre pour l’hôtellerie-restauration en Bourgogne. Le vrai problème est l’amélioration des conditions et d’organisation du temps de travail pour limiter les départs des salariés de ce secteur.

A prospective approach along four lines : a regional experience, an European collaboration, a sector of activity / The prospective approach must be based on a shared diagnosis, which combines quantitative and qualitative data, serves as main theme in order to suggest some strategies of actions. At the moment here is not a real labour shortage in the hotel and catering sector in Burgundy. The main problem is to improve the conditions and organisation of the work time in order to reduce the employees’ leaving from the industry.

PDF

01060.- La transformation du Brevet de Technicien Agricole en baccalauréat technologique dépendant du ministère de l’Agriculture et le cheminement scolaire des élèves .- Droyer N..- Dijon, Université de Bourgogne, juin 2001, 347 p. + ann. (71 p.), Thèse Sciences de l’éducation, sous la dir. de G. Solaux
Notre recherche vise à comprendre pourquoi le ministère de l’Agriculture a transformé le brevet de technicien agricole en baccalauréat technologique et à analyser les répercussions de cette décision politique sur les acteurs de l’enseignement agricole. Trois niveaux d’analyse sont retenus : i) macro éducatif (des analyses historiques et sociologiques permettent de cerner les raisons de la modification de l’offre de formation de niveau IV) ; ii) infrasystémique (l’analyse des représentations que se font les enseignants et les chefs d’établissement de la transformation du BTA en baccalauréat technologique permet de dégager une typologie) ; iii) micro éducatif (nous étudions le processus d’orientation des élèves de la classe de seconde, de terminale BEPA et de terminale technologique et montrons que différents facteurs interviennent dans leurs choix tenant à leurs caractéristiques individuelles, à l’offre de formation des établissements, aux notes qu’ils obtiennent en cours d’année ainsi qu’aux projets scolaires ou professionnels qu’ils ont formulés). Les résultats mettent en évidence que les trois niveaux d’analyses retenus sont articulés les uns avec les autres : une décision politique prise au niveau national a des répercussions sur les autres acteurs du système au niveau infrasystémique (les établissements) ou micrologique (les élèves). En retour, les acteurs des niveaux infrasystémique et micrologique, notamment par le biais de représentants, participent à l’élaboration du cadre législatif qui vont ensuite les contraindre.

En rayon

01061.- L’enseignement supérieur européen au regard de la préparation professionnelle de ses étudiants.- Paul J.-J. ; Murdoch J..- Politiques d’éducation et de formation, N°2, 2001
Cet article analyse dans quelle mesure l’enseignement supérieur prépare bien ses étudiants à l’entrée sur le marché du travail. En utilisant les données comparables produites dans le cadre du projet CHEERS (Careers after Higher Education : a European Research Survey), qui couvre 11 pays européens et le Japon, nous étudions les différences par rapport aux conditions d’entrée dans la vie active et aux types d’emploi occupé. Finalement, nous considérons la relation, parmi les différents pays, entre la spécificité en terme d’emploi et le niveau d’éducation requis par ces emplois. Nos résultats montrent que généralement, les diplômés des pays du Nord de l’Europe apparaissent bien préparés pour le marché du travail, alors que les jeunes italiens et japonais semblent rencontrer, au contraire, certaines difficultés d’insertion. Au sein des différents pays, les études médicales et d’ingénieur conduisent à une situation favorable en terme d’éventail d’emplois. A l’inverse, les sciences humaines et les lettres conduisent fréquemment à des emplois peu spécifiques et ne nécessitant pas toujours un niveau d’études supérieures.

European higher education with regard to the vocational training of its students / This article looks at to what extent higher education studies prepare their students for the labour market. Using comparative data from the CHEERS project (Careers after Higher Education : a European Research Survey), covering 11 European countries and Japan, we analyse the differences in early transition into the labour market, and the level and type of jobs that the graduates possess. Finally, we look whether there is a relationship, accross the different countries, between the specificity of fields in terms of types of jobs and the education requirement level of these jobs. Our results show that generally, graduates from the Nordic countries appear well prepared for the labour market, whereas those from Japan and Italy, seem to face, on the contrary, certain difficulties on entering the labour market. Finally, across the different countries, Medical studies and Engineering graduates are in favourable situation in terms of the scope of job opportunities offered by these fields. However Humanities graduates work generally in jobs that are not specific to their field and that do not require higher education.

Papier – PDF

01062.- Les nouvelles technologies peuvent-elles apporter des éléments de réponse aux changements de la demande de savoir ? Les besoins d’évaluation de l’efficacité et du coût des nouvelles technologies.- Thiebaud J..- 1er Symposium international des industries de la connaissance sur le thème « Marches du savoir : nouvelles entreprises, nouvelles stratégies », Futuroscope de Poitiers, 5-6 juin 2001
non disponible

01064.- L’évaluation des innovations pédagogiques : quelles modalités de coopération entre les différents acteurs ?.- Genelot S. ; Suchaut B..- Colloque de l’ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe.- voir texte en 02074
En se basant sur des exemples de travaux récents portant sur l’évaluation de dispositifs et d’innovations pédagogiques, cet article expose, dans un premier temps, un certain nombre de principes méthodologiques à mettre en oeuvre pour conduire une évaluation externe. Dans un second temps, les modalités qui favorisent la coopération des différents acteurs engagés dans le processus d’évaluation sont présentées. L’idée générale est que l’évaluation peut devenir un outil de poilotage au service de toues les acteurs intéressés par les innovations dans le système éducatif.

Using the examples of recent research, this article presents two aspects of the assessment of innovative teaching practices. First, the article describes a certain number of methodological principles that need to be considered in using external assessment. Secondly, we present the various ways different actors can cooperate within an assessment process. The general idea is that assessment processes can become policy tools for all the actors interested by innovative practice’s within the educational system.

Non disponible

01065.- Nouvelles formes d’analyse et d’intervention de la Banque mondiale en Afrique sub-saharienne dans le domaine de l’éducation .- Mingat A..- in : L’éducation dans tous ses états : influences européennes et internationales sur les politiques nationales d’éducation et de formation : actes du colloque international organisé en commun à Bruxelles du 9 au 12 mai 2001 par le Centre européen de documentation poru l’éducation et la formation (CEDEF) et l’Association francophone d’éducation comparée (AFEC).- PHILIPPART A. ; VANDEVELDE L., dir..- Bruxelles, Paris, CEDEF, AFEC, 2001, 304 p.
Papier – PDF

01066.- Les pays pauvres et l’éducation : indicateurs et stratégies de développement des systèmes.- Mingat A..- Rencontres sur l’Education dans les pays en développement, Montréal, mai 2001
non disponible

01067.- Les conditions de vie et de travail des doctorants à l’université de Bourgogne : résumé des résultats obtenus.- Solaux G. ; Louvet S..- 2ème Colloque national des Ecoles doctorales, Lille, 10-11 mai 2001.- 107 p. (Actes : www.abg.asso.fr/publications/cned-2001.pdf)

01069.- Pour une régulation des politiques compensatoires : quels à éléments prendre en considération pour mettre en place une politique d’éducation prioritaire ? Pratiques des acteurs et efficacité d’une politique d’éducation prioritaire.- Meuret D..- Journées internationales d’études sur la politique des zones prioritaires, Tunis, 22-25 mars 2001
PDF – En ligne

01070.- La dynamique des scolarités des filles : le double handicap questionné.- Duru-Bellat M. ; Kieffer A. ; Marry C..- Revue Française de Sociologie, 42 (2), avril-juin 2001
Cet article brosse une fresque de l’évolution des inégalités sexuées et sociales à l’école depuis le début du XXe siècle, éclairée par le contexte scolaire et économique. Il s’appuie sur des données des enquêtes Formation-Qualification Professionnelle de l’INSEE. L’histoire des scolarités masculines et féminines est celle d’un rattrapage des filles puis d’un renversement à leur profit des inégalités d’accès aux différents niveaux du 1er et du 2e cycles du secondaire, dans un respect relatif de la ségrégation sexuée par filières et domaines d’étude. Le renversement des inégalités sexuées s’oppose à la réduction plus discrète des inégalités sociales qui restent d’une ampleur beaucoup plus grande sur toute la période. La hiérarchie des inégalités sociales est peu affectée et reste similaire pour les deux sexes, les enfants de cadres supérieurs se détachant nettement. Dans les milieux populaires, les filles ont rattrapé plus tardivement les garçons mais elles les devancent plus nettement aujourd’hui. Les filles d’agriculteurs et de petits indépendants sont les principales bénéficiaires de ce mouvement. La thèse du double handicap de sexe et de classe soutenue dans de nombreux travaux n’est donc confirmée que pour les cohortes les plus anciennes.

Dynamics of girls’ education : the dual handicap in question / This article traces the evolution of sexual and social inequality at school since the beginning of the 20th century, enlightened by the social and economic context. It is based on data Formation-Qualification Professionnelle survey, collected by the INSEE. The history of boys’ and girls’ education shows how the girls caught up with the boys, followed by a reversal of the situation to the profit of girls in gaining access to the different levels of the 1st and 2nd cycles in secondary education, while respecting relatively speaking, the inequality between sexes depending on the branch and field of study. The reversal of sexual inequality is in contrast to a more discrete reduction of social inequality which remains important throughout the whole period. The hierarchy of social inequalities is little affected and remains similar for both sexes ; children of senior executives stand out clearly from the others. In the working-classes it took longer for girls to catch up with boys, but today they have a strong advance. Girls from farming and self-employment backgrounds are the first to benefit from this evolution. The theory of a dual handicap due to sex and class, upheld in several works, is therefore only confirmed for the older groups.

Papier – PDF

01071.- Bilinguisme, arabisation et évolution du corps enseignant en Algérie.- Si Moussa A..- Education comparée, Vol. 54, mai 2001, AFEC.- voir 99132
Papier – PDF

01074.- La mesure de l’équité pédagogique : l’application des outils d’analyse financière aux phénomènes éducatifs.- Suchaut B..- 2èmes Journées d’études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) « Equité du système éducatif », Dijon, 25-26 juin 2001
non disponible

01075.- Le redoublement : une décision à la recherche de sa légitimité : un éclairage à l’école élémentaire .- Troncin T., DEA « Evaluation dans les systèmes éducatifs », juillet 2001
Le redoublement est un des objets d’étude liés à l’École qui suscite le plus de discussions animées entre les chercheurs et les enseignants. Les expériences des pays qui ont abandonné cette pratique sont peu connues de ceux qui la considèrent comme une nécessité. Ces pays adeptes du redoublement, dont la France, tentent de maîtriser l’ampleur d’un tel phénomène, sans pour autant s’interroger sur sa légitimité. Cette étude montre d’une part que le redoublement est une pratique persistante à l’école élémentaire dont les enjeux se construisent localement et, d’autre part, que le niveau scolaire des élèves ne rend pas totalement compte de la probabilité de passage en cours supérieur. La variable la plus significative est la position de l’élève dans sa classe. Autrement dit, la probabilité qu’a un élève faible de redoubler va dépendre, en partie, du niveau moyen de ses pairs : s’il est scolarisé dans une classe de niveau fort, ses « chances » de redoubler s’en trouveront accrues. Ce résultat pose avec acuité le problème de justice lié à la décision de redoublement.

The grade repetition is one of the objects of study bound to the School which arouses most discussions animated among the researchers and the teachers. The experiments of the countries which abandoned this practice are little known by those that consider it as a necessity. These countries followers of the grade repetition, whose dimension of such a phenomenon France, try to master, without wondering for all that about its legitimacy. This study shows on one hand that the grade repetition is a persevering practice to the elementary school the stakes in which build themselves locally and, on the other hand, that the school level of the pupils does not totally report the probability of superior current passage. The most significant variable is the position of the pupil in its class. In other words, the probability which has a weak pupil to double is going to depend, partially, on the average level of his peers: if he is schooled in a class of strong level, his « chances » to double will there be greater. This result puts with acuteness the problem of justice bound to the decision of grade repetition.

En rayon – PDF

01076.- Controverses autour du choix de l’école : les leçons de l’étranger.- Duru-Bellat M..- Orientation Scolaire et Professionnelle (L’), 30 (2), juin 2001
Cet article présente les débats autour du choix de l’école qui prennent place aujourd’hui, de plus en plus souvent, dans les pays étrangers, ainsi que les politiques qui ont été mises en place. Ces politiques, autant que les justifications idéologiques et théoriques qui les fondent, apparaissent de fait très variées. On examine également ce que l’on sait, au vue des recherches disponibles, de l’effet de ces politiques, sur l’efficacité et l’équité des systèmes éducatifs, résultats assez contrastés, et très dépendants des dispositifs concrets de choix retenus dans les différents pays. La spécificité de la situation française est alors soulignée. Enfin, les enjeux du choix de l’école sont discutés : faut-il avant tout donner satisfaction aux familles, faut-il s’efforcer de promouvoir une réelle mixité sociale, et si oui comment ? Ces questions d’actualité sont délicates, mais la situation actuelle ne peut être durablement défendue.

Debates about the issues of choice of schools : lessons from abroad / The article presents the debates hat are taking place more and more frequently in foreign countries today on issues concerning the choice of schools and thus the policies implemented. These policies together with the ideological and theoretical justifications that they are based upon appear extremely diverse. It also investigates what is knows from the results of available research on the impact of these policies, on the efficiency and equity of the educational systems which also prove to be divers and dependent on the systems of choice of a shool implemented in the different countries. Then the specificity of the situation in France is underlined. Finally, what is at stake in the choice of a school is being discussed : should one beforehand satisfy families’ requests or should one try and promote a real social mix within school ? And if so, in which way ? These issues are sensitive ones but the present situation (in France) cannot hold in the long term.

papier – PDF

01077.- Politiques éducatives et analyse des inégalités: de quelques vertus heuristiques des comparaisons franco-britanniques.- Duru-Bellat M..- Revue Française de Pédagogie, N°135, avril-mai-juin 2001, INRP (Institut National de Recherche Pédagogique).- même version que 00009 et 99056
Papier – PDF – En ligne

01080.- L’éducation à l’orientation, une politique éducative de pays riche.- Solaux G..- Orientation Scolaire et Professionnelle (L’), 30 (Hors-série), juillet 2001, CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)INRP (Institut National de Recherche Pédagogique).- voir 99057
Il s’agit, sur la base de comparaisons s’apparentant aux méthodes de l’éducation comparée, de caractériser les fluctuations du sens donné à l’éducation à l’orientation en fonction d’un certain nombre de variables caractérisant trois pays : Haïti, la Tunisie et la France. Nous tenterons de montrer que l’éducation à l’orientation est d’abord une méthode éducative mettant l’individu au centre des dispositifs éducatifs, méthode d’autant plus effective que le pays connaît un niveau de développement élevé.

In a comparative education perspective, this paper focuses on the effectiveness of school guidance policies. It analyses the evolution of the meaning and the purpose of school guidance in relation with the general context of secondary education in three countries with different levels of development, Haiti, Tunisia and France. It shows that education of students to self-guidance as an educational method is one of the elements of the organisation of schools that puts the student at the centre of the education process. The effectiveness of this method, however, is linked with the level of development of the country.

Papier – PDF

01081.- Professional Diversity in a Centralized System : Academic Staff in France .- Chevaillier T..- in : Academic Staff in Europe : Changing Contexts and Conditions.- ENDERS J., ed..- London, Greenwood Press, 2001, 330 p.- ISBN : 0-313-31828-X
papier – PDF

01082.- Analyse du contexte scolaire au niveau de la sixième année de l’enseignement fondamental en Mauritanie .- Mohamed H. ; Saleck M..- Dijon, IREDU/Université de Bourgogne, DEA « Evaluation et comparaison internationale en éducation »
En rayon

01083.- Profils et parcours des responsables associatifs étudiants, rapports aux études et choix individuels .- Rucklin C..- Dijon, IREDU/Université de Bourgogne, DEA « Evaluation et comparaison internationale en éducation »
En rayon – PDF

01084.- The recruitment of researchers and the organization of scientific activity in industry .- Beltramo J.-P. ; Paul J.-J. ; Perret C..- International Journal of Technology Management, 22 (7/8), 2001.- voir 00004
In the light of supposed increasing demand for science by companies, the relative difficulties in many countries of recent science PhD graduates in finding employment in companies seem to represent a paradox. We can wonde what are the factors that tend to limit the entry of PhD graduates into companies. This article looks at the recruitment and the careers of researchers in industry (emphasizing the first aspect) using original surveys carried out in companies, in France, Spain and the UK. The comparison of the case studies carried out in the three countries mentioned above should enable a better understanding of the functions filled by R&D activities within companies. Our main hypothesis is that these functions could explain the recruitment policies and the particular situation of PhD graduates. These three questions run through this article : to what extent do company research centres need to employ science PhD graduates ? What is the central logic, mainly in France, behind the differences in the recruitment at PhD level and the recruitment of graduates from shorter diplomas (and in particular those from the élite engineering schools) ? In what way does the organization of research and development whithin companies have an effect on the recruitment of researchers ? Our case studies allow us to make the distinction between at least two types of laboratories (with each having their own type of recruitment) : the central breeding ground laboratory where the recruitment of PhD graduates is limited (due to the fact that they can be used less in non-research position than engineering graduates) ; laboratories that work in close liaison with university research and have a large proportion of PhD graduates. These results are discussed in the context of change in the management of functions of generating, assimilating and transferring technological knowledge.

Papier – PDF

01085.- Les différences d’acquisitions des élèves en CE1 et CM1 : facteurs socioculturels et scolaires.- Si Moussa A..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Les différences d’acquisitions scolaires des élèves peuvent être expliquées par des facteurs externes et internes du système scolaire. Un protocole d’évaluation mené en 1999-2000 dans les académies de Bourgogne et de La Réunion permet d’isoler la contribution de certains facteurs à l’explication des écarts entre les scores obtenus par des élèves de CE1 et CM1. La comparaison, toutes choses égales par ailleurs, des résultats individuels fournit des éléments d’interprétation alimentant le débat sur l’existence de causes spécifiques et contextuelles de l’échec scolaire.

non disponible

01086.- Effets maîtres, effets établissements : quelle responsabilité pour l’école ?.- Duru-Bellat M..- Revue suisse des Sciences de l’éducation, 23 (2), 2001
La diversité des situations éducatives et des contextes scolaires est volontiers considérée en France comme une des facettes importantes de la crise de l’école. Mais ne faut-il y voir que la traduction sur le terrain scolaire de la ségrégation sociale de l’habitat ? Ou bien faut-il admettre que l’école elle-même participe à la définition de ces situations éducatives contrastées ? Ce texte présente une synthèse actualisée des recherches françaises consacrées aux effets de contextes – effet maître ou effet établissement – en insistant sur les problèmes méthodologiques qu’ils posent, sur leurs nuances et leur complexité (ces résultats étant eux-mêmes contextualisés), sur la nécessité de distinguer efficacité et équité. Il souligne également les controverses qui les marquent et, pour finir, leur portée politique, qu’il s’agisse de la mobilisation des enseignants ou du « contrôle » des demandes parentales, mais aussi, et plus fondamentalement, de la capacité de l’institution scolaire à offrir à tous un environnement éducatif d’égale qualité.

Teacher effects, school effects : what is the responsiblity of schools ? / In France, the heterogeneity of the conditions of education and of school’s contexts is viewed as one of the most important aspects of the crisis of schools. But is there only the transfer of the segregation of social circumstances onto school ? Or should one admit that school itself is involved with the definition of various conditions of education ? The following text presents a current synthesis of French research results regarding the question of effects of context, expecially effects of teachers and schools. Thereby the weight lies on the methodologistic problems that appear, on their nuances and on their complexity (the results themselves occur in a fixed context), and the necessity is indicated to differentiate between its effect and fairness. In addition, the contribution delves into the controversies that led to the research results and concludes by pointing to a question of political consequences : is it about the mobilisation of the teaching body, the control of parental demands, or even more fundamentally, the feasibility of schools to offer everybody a pedagogic environment of equal quality ?

papier – PDF

01087.- Une évaluation de l’enseignement à distance universitaire français : le cas des CTU.- Ben Abid S..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Les centres de télé-enseignement universitaire (CTU) représentent aujourd’hui 35 000 étudiants à distance. Après une recherche effectuée sur les CTU et sur leurs étudiants, nous sommes arrivées à la conclusion d’une part, que ces centres, certes, répondaient à l’exigence d’équité d’accès mais pas à l’équité de réussite, et, d’autre part, qu’ils n’étaient pas efficients, ceci étant dû notamment à des coûts trop élevés et des taux de réussite trop faibles comparativement à l’enseignement traditionnel.

non disponible

01088.- Le choix de l’école par les parents : une spécificité française dans un contexte de développement du marché .- Duru-Bellat M..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
La communication présentera les résultats d’une recherche comparative réalisée en 2000 dans le cadre du dernier appel d’offre du CNCRE, sur le développement du choix de l’école dans les pays européens et aux Etats-Unis, et sur l’évaluation des conséquences de cette évolution sur l’efficacité et l’équité du système éducatif. La spécificité de la situation française sera alors mise en évidence : le développement du choix n’a jamais été véritablement débattu ni assumé, et a fortiori évalué dans ses effets, alors qu’il s’agit d’une facette cruciale de toute politique éducative.
non disponible

01089.- Evaluation des pratiques pédagogiques : les atouts d’une approche méthodologique plurielle : le cas du programme EVLANG.- Genelot S. ; Tupin F..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Cette communication présentera comment la conception d’un dispositif d’évaluation du programme didactique européen d’éveil aux langues EVLANG (expérimenté dans 150 classes de quatre pays européens) a donné l’occasion d’intégrer un dispositif d’observation des pratiques pédagogiques des enseignants (dans 20 classes de l’échantillon expérimental) dans le cadre plus large d’une évaluation externe des effets de cette expérimentation sur le développement de compétences métalinguistiques et d’attitudes favorables à la diversité linguistique et culturelle chez les élèves comparativement à un échantillon témoin.

PDF – En ligne

01090.- La loi quinquennale sur l’emploi de 1993… ou la rupture dans la continuité.- Lugnier M..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Il y avait, dans la loi quinquennale de 1993, l’ambition de promouvoir et de mettre en oeuvre une nouvelle politique de la formation professionnelle des jeunes qui soit susceptible de rompre avec les tendances lourdes des logiques institutionnelles propres à chacun des segments de l’appareil régional de formation. Force est de constater cependant que la logique dominante demeure aujourd’hui encore une logique de gestion des flux.

non disponible

01091.- Le point de vue des doctorants sur la formation.- Solaux G..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Ce texte s’inscrit dans le cadre de la définition des politiques de formation. Il s’agit en effet de mettre en place une évaluation destinée d’une part, à disposer d’une représentation de l’opinion des doctorants sur les moyens qui sont mis à leur disposition, et, d’autre part, à recueillir les souhaits d’évolution en matière de moyens à mettre à disposition. Cette évaluation a donc pour objectif final de justifier, si possible de hiérarchiser, les choix d’allocations de ressources et de moyens des formations doctorales. Un questionnaire d’enquête a été construit et administré. L’exploitation des réponses et les perspectives de gestion des formations qui s’ensuivent font l’objet de la communication.
zut ièpa

01092.- Prospective, relation formation-emploi et capacités d’expertise en région.- Giffard A. ; Guégnard C..- La décentralisation de la formation professionnelle en France : quels changements dans la conduite de l’action publique ?, Grenoble, 4-5 octobre 2001, CereqCerat.- CEREQCERAT
Au regard des approches théoriques économiques, la décentralisation de la formation professionnelle facilite le rapprochement entre lieux d’information et de décision, ce qui a pour effet de dynamiser la responsabilité des acteurs engagés. Cette contribution met en relief les enjeux que représentent l’analyse prospective et la capacité d’expertise en région, soulignés à travers l’élaboration en Bourgogne d’un contrat d’objectifs dans l’hôtellerie-restauration.

Forecasting training and employment relationship and expert abilities in region / From the theoretical economic approaches, the decentralization of vocational training helps bringing closer data collection and decision making, which has an effect on energizing the responsability of involved actors. This contribution underlines the stakes of forecast analysis, and the expert abilities in region, as illustrating by the elaboration of an objective contract in the hotel and catering industry in Burgundy.

Papier – PDF

01095.- Le collégien en grande difficulté : recherche-action d’un groupe d’innovation 1998-2000 .- Perriau J.-P., dir. ; Suchaut B., dir..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001. , 156 p.
Un enjeu majeur du collège, après la démocratisation de son accès, est de démocratiser l’accès à la réussite scolaire. Un certain nombre de dispositifs sont d’ores et déjà en place, mais il faut encore inventer des procédures d’aide réellement efficaces pour les élèves qui entrent en sixième avec des lacunes graves en français et en mathématiques. Un groupe de travail, associant des professeurs de tous horizons, et dirigé par Jean-Pierre Perriau (IEN-AIS) et Bruno Suchaut (chercheur à l’Irédu), a pendant deux ans dressé un état des lieux très précis. Il a d’abord ébauché des pistes, qui ont été testées et analysées sur d’importants échantillons d’échelle.

en rayon

01096.- La prise en charge des difficultés scolaires dans le système éducatif : éléments d’évaluation sur la base des recherches en sciences de l’éducation .- Suchaut B..- in : Le collégien en grande difficulté : recherche-action d’un groupe d’innovation 1998-2000.- PERRIAU P., dir. ; Suchaut B., dir..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001. , 156 p.
en rayon – PDF

01097.- Evaluation de l’enseignement fondamental en Mauritanie .- Jarousse J.-P. ; Suchaut B. ; Cellule d’évaluation de l’IPN de Nouakchott.- 2001.- Rapport pour le ministère de l’Education nationale mauritanien, projet Education-Formation
Papier – PDF

01099.- L’offre de formation… entre diversité et convergence.- Lugnier M..- Colloque Céreq-Cérat « La décentralisation de la formation professionnelle en France : quels changements dans la conduite de l’action publique ? », Grenoble, 4-5 octobre 2001
Il y avait, avec la loi quinquennale de 1993, l’ambition de promouvoir et de mettre en oeuvre une politique de la formation professionnelle des jeunes qui soit susceptible de rompre avec les tendances lourdes des logiques institutionnelles propres à chacun des segments de l’appareil de formation. Force est de constater que la logique dominante demeure aujourd’hui encore une logique de gestion des flux.

PDF

01100.- Evaluation d’une innovation pédagogique au lycée : l’aide individualisée en seconde .- Danner M. ; Duru-Bellat M. ; Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Notes de l’Irédu (Les), 01/4, février 2001
Papier – PDF – En ligne

01101.- Analyse du coût de formation du BAFA : rapport final .- Danrey J. ; Orivel F..- Novembre 2001.- Etude financée par le ministère de la Jeunesse et des Sports
Chaque année depuis 1994, 52 000 BAFA en moyenne (tendance assez stable) sont délivrés par Jeunesse et Sports. Représentant près des 3/4 des diplômés d’Etat de ce Ministère, le BAFA suscite des inquiétudes dans les organismes habilités, jusqu’ici, à proposer un parcours de formation d’une durée totale de 28 jours. La majeure partie de ces inquiétudes découle d’une méconnaissance des réalités tant au niveau de l’offre et de la demande de formation qu’à celui des coûts des stages supportés par différentes catégories de financeurs. L’hétérogénéité caractérise l’offre de formation dont l’ancrage idéologique tend à se désagréger et constitue de moins en moins en tant que tel un élément d’attraction pour les familles et/ou les candidats au BAFA.

. Jusqu’à la fin de cette année 2001, l’offre est atomisée c’est-à-dire composée d’une part de 25 associations bénéficiant d’une habilitation générale (4 d’entre elles accueillaient plus des 3/5 des candidats au BAFA), d’autre part de 91 associations ayant reçu une habilitation partielle et constituant une fraction infime (4,5 pour cent des stagiaires) du potentiel global de formation au BAFA.

. Enfin, la construction de l’offre découle d’une grande diversité de stratégies institutionnelles variant selon l’origine et l’ancienneté de l’association, ses objectifs, sa structure interne, les modes d’acquisition et/ou de rémunération des facteurs de production, son approche de la demande, etc…

Quant à la demande, faute d’un outil statistique développé, son appréhension n’obéit pas à des critères objectifs, ce qui ouvre la voie à des jugements fragiles et permet la polémique. Seules certitudes : la demande s’essouffle (ne serai-ce qu’en raison du vieillissement démographique) et surtout se diversifie, d’où la délicate question de la rénovation pédagogique de l’offre et du réexamen des ressources nécessaires à celle-ci.

En l’absence de grilles appropriées, l’approche du coût de la formation s’était limitée jusqu’ici à une analyse sommaire des tarifs pratiqués qui n’obéissent pas seulement aux lois du marché et offrent une palette de prestations assez diversifiées. Aussi, les enquêtes réalisées in situ auprès de 12 associations volontaires revêtent-elles un intérêt majeur (11 habilitations générales + 1 habilitation partielle ayant accueilli
83 pour cent des candidats au BAFA en 2000). A partir de 118 stages, il a été possible d’évaluer les coûts de production du BAFA (exception faite du stage pratique).

. Première observation. Les coûts sont très modérés (en internat, 3 024 F. pour la formation générale et 2 811 F. pour l’approfondissement ; en externat, 2 017 F. pour la formation générale et 2 034 F. pour l’approfondissement). Il s’agit là de coûts apparemment de même ordre de grandeur que la moyenne du marché. Or, celle-ci ne prend jamais en compte l’internat qui constitue le tiers des coûts. De ce fait, le BAFA coûte 1/3 de moins que le reste du marché.

Deuxième observation. La structure des coûts est atypique. Alors que dans le système éducatif, les interventions pédagogiques représentent les 4/5 des coûts, dans le BAFA celles-ci atteignent seulement le tiers en raison du poids du bénévolat, et, parfois, de modalités de rémunération sanctionnées par la Cour de Cassation.

Troisième observation. Les charges de structure sont lourdes. C’est le prix à payer pour une société attachée à un pluralisme associatif, y compris en matière de formation au BAFA.

PDF – En ligne

01102.- Evaluation d’une politique publique sectorielle : le cas de la classe de troisième d’insertion.- Cambon S..- 4ème congrès international AECSE « Actualité de la recherche en éducation et formation », Villeneuve d’Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Dans le cadre de l’évaluation d’une politique publique destinée à lutter contre l’exclusion, l’étude de la classe de Troisième d’insertion est apparue incontournable comme illustration des efforts faits pour remédier à une forme de marginalisation qui d’abord scolaire peut ensuite prendre la forme d’une exclusion sociale. Aussi, l’observation du fonctionnement de cette classe particulière conduit naturellement à s’intéresser aux notions de décentralisation et discrimination positive qui concourent à favoriser l’égalité des chances.

PDF – En ligne

01103.- Evolution et problèmes de l’enseignement supérieur en Europe.- Eicher J.-C..- Séminaire international « Débat interculturel sur l’évaluation des systèmes éducatifs », Université Mentouri Constantine, 29-31 octobre 2001
Cette communication résume les principales transformations de l’enseignement supérieur en Europe depuis une quarantaine d’années. Elle distingue d’un côté les problèmes nés dans les années 60, en particulier l’explosion des effectifs et leurs conséquences sur l’orientation des formations et sur les modes de financement et de contrôle public des institutions ; de l’autre elle expose les interrogations nées des bouleversements économiques liés à la mondialisation et l’influence de cette dernière sur l’enseignement et sur la recherche, en insistant sur la prise de conscience de ces problèmes au niveau des institutions européennes.

Higher Education in Europe : Mains evolutions and issues since the 1960’s / This presentation summarizes the mains changes in the organization, the financing and the programmes of the institutions of H.E. in Europe. It analyses first the consequences of the student explosion which started in the 1960’s and of the changes in government attitudes towards H.E., stressing the case of the growing heterogeneity in the student body and that of accountability procedures. In a second part, it briefly summarizes the debates on the consequences of globalization on H.E.

PDF – En ligne

01104.- Pour une expertise en management des personnels enseignants .- Solaux G. ; Suchaut B. ; Dogoh-Bibi P. ; Zebango M. ; Conde A., coord..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001
Dans le cadre de l’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (ADEA) a été crée en 1993 un groupe de travail sur les personnels enseignants – section francophone. Ce groupe mène des actions d’analyse, de recherche, de réflexion et est une force de propositions dans le domaine de la gestion des personnels enseignants. Georges Solaux analyse le fonctionnement du groupe et les travaux réalisés. Sont ensuite présentées les études réalisées dans les différents pays concernés : Guinée, Niger, Bénin, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Côte d’Ivoire, Tchad, Madagascar, Mali.

en rayon

01105.- Pour une orientation lato sensu à partir du processus d’orientation en classe de seconde générale et technologique.- Ertul S..- Dijon, Université de Bourgogne, décembre 2001, 2 vol. : 549 p., pp. 553-869, Thèse Lettres et Sciences humaines. Directeur de thèse : Marie Duru-Bellat
Ce travail s’efforce d’étudier le processus d’orientation lato sensu par des approches à la fois quantitatives et qualitatives à partir des points de vue des orientés et des principaux acteurs d’orientation. Dans la société où nous vivons, l’individu est socialisé simultanément dès sa prime enfance à travers les différentes instances d’orientation. Nous émettons l’hypothèse selon laquelle les modalités, les conditions de la socialisation modifient le cours des trajectoires et des parcours individuels et collectifs. A travers l’exemple des classes de seconde générale et technologique de l’enseignement secondaire, nous analysons le processus d’orientation où seule la poursuite d’études dans diverses filières est envisageable. Puis, nous analysons ce processus dans un contexte universitaire à plusieurs niveaux : orientation dans le cadre des IUT où l’objectif est partagé (emploi ou poursuite d’études), orientation après l’abandon d’un cycle de formation générale (DEUG I), et enfin, insertion professionnelle de tous les sortants quatre ans après l’obtention du diplôme. Ainsi nous essayons de dépasser la logique de l’analyse des carrières scolaires en l’associant aux projets de vie des orientés et aux expériences que les acteurs font de ce processus.

Towards a lato sensu orientation from the orientation process in classe de seconde générale et technologique / This work aims at studying the lato sensu orientation process with quantitative and qualitative methods, starting from the points of view of the oriented and the main actors of orientation. In present-day society, the individual is socialized from his early childhood through different levels of orientation. Our assumption is that the ways and means of socialisation modify the course of individual and collective paths. Through the example of the « classes de seconde générale et technologique » of secondary education, we analyse the orientation process in which only further schooling in various subjects is conceivable. Then we analyse this process at a higher education level : in the Institutes of Technology where the prospects are either finding a job or going into further education ; among the students who drop out after one year’s education at University and finally, among those who get a degree (for 4 years afterwards). Our object is to go beyond the logic of schooling paths by associating it with the way the oriented envisage their future and the actors’ experience in the process.

En rayon

01106.- Government and finance : the context and implications of financial decisions in higher education.- Chevaillier T..- Scientific Seminar « Governance Structures in Higher Education Institutions », Porto, 13-16 October 2001
non disponible

01107.- Regulation of the English and French educational systems : a comparison.- Duru-Bellat M. ; Meuret D..- European Conference of Educational Research, Lille, Septembre 2001
non disponible

01108.- Strategic Indicators for Higher Education Systems in the 21st Century : lessons from the French Experience .- Chevaillier T..- Invitational Roundtable « System-Level Indicators for Higher/Tertiary Education », Hiroshima, Japon, 11-13 June 2001, Research Institute for Higher Education (RIHE) of Hiroshima UniversityUnescoCepes.- Research Institute for Higher Education (RIHE) of Hiroshima University. Unesco. Cepes
papier – PDF

01109.- Vers de nouveaux modes de gouvernement des systèmes éducatifs ? Les leçons des comparaisons internationales.- Duru-Bellat M. ; Meuret D..- Colloque « Reconfigurer l’action publique ? », Nice, Octobre 2001, Revue Politiques et Management public.- Revue Politiques et Management public.- voir texte en 02085
Dans la plupart des pays développés, l’autonomie des établissements scolaires s’est accrue, accompagnée en général par une surveillance de leurs performances et par des mécanismes d’incitation. Par ailleurs, les parents peuvent davantage choisir l’école de leurs enfants. Cela s’est passé en France aussi, mais de façon plus retenue, et sans que le mode de régulation du système éducatif n’évolue en conséquence. Cet article présente les politiques implantées à l’étranger en la matière, en particulier au Royaume-Uni et dans certains Etats ou Districts des Etats-Unis, et le bilan que l’on peut faire des politiques de choix de l’école comme des politiques d’autonomie/régulation par les résultats. Il présente ensuite l’évolution du système éducatif français en ce domaine et le choix qui a été fait d’une régulation par les processus plutôt que par les résultats. Tout en relevant que certains aspects du système français sont en fait repris par le modèle vers lequel convergent la plupart des systèmes éducatifs, et que les performances du système français souffrent la comparaison avec celle des systèmes anglo-saxons, il souligne les effets délétères de ses ambiguïtés sur les personnels et sur les relations qu’ils entretiennent avec les élèves ou leurs familles. L' »exception française » en matière de régulation est interprétée comme l’effet de la prévalence d’un modèle dans lequel l’éducation institue la république et la citoyenneté plutôt qu’elle n’est au service des individus et de la collectivité.
Non disponible

01110.- An Evaluation of Governement-University Contract in France.- Chevaillier T..- Workshop on Financing of Higher Education, Tokyo, 14 June 2001, Centre for National School Finance.- Center for National School Finance
non

01111.- Recherches en éducation et politiques éducatives : l’éclairage des débats anglo-saxons.- Duru-Bellat M..- Sciences de l’Education pour l’ère nouvelle (Les), 34 (4), 2001
Alors qu’un « Programme Incitatif pour la Recherche en Education et en Formation » (PIREF) vient d’être lancé en France, pour développer une recherche ancrée dans les « demandes » sociales et politiques, des structures de ce type existent déjà ou sont envisagées dans certains pays anglo-saxons. Des débats vifs s’y sont développés autour de la question des rapports entre recherche d’une part, pratiques et politiques éducatives de l’autre, la question étant de savoir s’il est possible de contrer l’isolement, la non utilisation, voire la non pertinence de la recherche en éducation sans verser pour autant dans une articulation étroite avec la demande sociale et politique, d’où elle sortirait complètement instrumentalisée. L’article présente les diverses positions en présence, dont les revues scientifiques anglo-saxonnes se sont fait largement l’écho, pour instruire un débat, ancien mais appelé à rejaillir, et qui ne devrait pas manquer d’être vif dans le contexte français.

Research in education and educational policies : the lighting of the Anglo-Saxon debates / PIREF, an incentive to research in education and training has just been launched, in order to develop research based on social and political needs. Similar programmes already exist or are considered in anglo-saxon countries, which have caused hot debate about the relationship between research and educational practices and policies. The question is whether it is possible to fight the isolation, uselessness or even irrelevance of educational research but without getting caught in a tight link with the social and political demand, which would make it a mere instrument. This article introduces the various positions found in the anglo-saxon scientific magazins with a view to starting this long-standing debate anew in the french context.

papier – PDF

01112.- Gérer les inégalités de réussite à l’école primaire : public, modes de fonctionnement et efficacité pédagogique des dispositifs d’accompagnement scolaire .- Piquée C..- Dijon, Université de Bourgogne, Décembre 2001, Thèse Sciences de l’éducation. Directeur de thèse : Jean-Pierre Jarousse.
Ce travail porte sur les effets sur la réussite scolaire de l’accompagnement scolaire qui désigne l’ensemble des dispositifs qui, hors temps scolaire, visent à fournir un appui et les ressources nécessaires à la réussite scolaire. Cet appui passe essentiellement par une activité d’aide aux devoirs et par des actions favorisant une ouverture culturelle. L’échantillon est constitué de 49 dispositifs dans 3 départements de l’académie de Dijon. L’analyse porte sur plus de 1 000 élèves de CE1 dont 152 en accompagnement scolaire et autant d’élèves de CM1 dont 213 en accompagnement scolaire, scolarisés à proximité de ces dispositifs. Les données relatives au fonctionnement des dispositifs sont issues d’entretiens et de questionnaires destinés aux responsables, intervenants et élèves accueillis. L’ensemble des élèves (témoins et expérimentaux) a été évalué en français et en mathématiques en début (septembre 1999) et en fin d’année scolaire (juin 2000). Un ensemble d’analyses descriptives de l’objet de recherche montre que le terme d’accompagnement recouvre des dispositifs très variés sur le plan de leur mode de fonctionnement comme sur le plan du public accueilli. L’analyse de l’efficacité s’articule alors en lien avec cette variété en cherchant à répondre à deux questions : à quels élèves profite l’accompagnement scolaire et quels sont les contextes les plus (les moins) favorables ? Un certain nombre de réponses sont apportées à ces deux questions, mais on retient surtout le fait que des résultats négatifs sont observés en CE1 alors que, à l’inverse, l’accompagnement scolaire serait positif auprès des élèves de CM1. L’identification des contextes efficaces pose certaines difficultés méthodologiques, mais il a été possible de révéler que les éléments les plus positifs, particulièrement en CM1 semblent être une aide scolaire conduite par des aides éducateurs, implantée au sein d’un établissement scolaire et dont la taille des groupes s’élève à 6-8 élèves par intervenant.

Towards reducing inequalities in primary school achievement : pupils, organisation and effects of study supports / This thesis deals with the effects of « study support » on pupils’ achievement. Study support refers to after school programmes that focus on homework help and opening onto cultural activities. The research surveyed 49 study support programmes in Burgundy, a sample of more than 1000 seven year-old pupils (of whom 152 attend such programmes) and more than 1000 nine year-old pupils (whom 213 attend such programmes). Data come from interviews, questionnaires and achievement tests in French and mathematics. Several analyses show that study supports differ widely regarding both their organisation or their pupils characteristics. It eventually leads to know which pupils take advantage of study support and in which contexts. The most significant result is that the impact of study support is positive for the oldest pupils but negative for the youngest ones. It’s quite difficult to find which contexts are efficient but some positive elements have been identified such as the help of classroom assistants and a group size about 6-8 pupils.

En rayon – PDF

01113.- Evlang et le développement des savoirs-faire et attitudes des élèves.- Genelot S..- Symposium « Evlang : bilan de trois années de recherches sur l’éveil aux langues dans l’enseignement primaire ». Congrès de l’ARIC (Association pour la recherche interculturelle), Genève, 24-29 septembre 2001
Cette communication est destinée à présenter une synthèse des résultats du dispositif d’évaluation quantitative qui a accompagné l’expérimentation du curriculum d’activités EVLANG mis en oeuvre dans près de 150 classes dans quatre (Italie, France, Suisse, Espagne) des cinq pays participant au projet. Ce dispositif a cherché à mesurer l’efficacité spécifique de ce curriculum du point de vue de ses effets attendu auprès des élèves qui en ont bénéficié : aptitudes métalinguistiques et attitudes des élèves vis-à-vis de leur ouverture à la diversité linguistique et culturelle et de leur motivation pour l’apprentissage des langues.

PDF – En ligne

01114.- Variété des modes d’organisation des premiers cycles et réussite universitaire.- Jarousse J.-P. ; Michaut C..- Revue Française de Pédagogie, N°136, juillet-août-septembre 2001
Depuis 1968, les réformes concernant l’enseignement supérieur ont accordé une autonomie croissante aux universités en matière d’organisation pédagogiques. La question qui se pose aujourd’hui est celle de savoir comment varie l’organisation du DEUG d’une filière à l’autre et surtout d’un établissement à l’autre pour de mêmes filières. Cet article, basé sur l’exploitation d’un questionnaire adressé aux responsables de premier cycle des universités françaises, montre qu’il existe aujourd’hui, sue des points importants de l’organisation des DEUG (organisation générale, administration, structure et contenu des enseignements, certification, dispositifs d’aides aux étudiants), des différences importantes entre établissements. Si ce premier résultat met à mal l’image traditionnelle des « diplômes nationaux », il en est de même de l’absence de relation statistique entre les variétés en matière d’organisation et les variétés constatées en matière de réussite. Ce dernier résultat est éventuellement imputable à l’imperfection des données mais il peut tout autant suggérer que, au-delà des conditions de la réussite, les modalités de la réussite (contenu des examens, niveau d’exigence, barèmes, …) varient elles-mêmes d’un établissement à l’autre.

papier – PDF

01115.- Les dépenses et pratiques éducatives familiales : rapport final.- Genelot S..- août 2001.- Rapport réalisé pour la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves
Le présent rapport restitue la phase finale d’exploitation des données issue d’une enquête qui a été conduite sur deux années scolaires (98/99 et 99/2000) et qui a consisté à enregistrer l’ensemble des dépenses éducatives engagées par les 815 familles de l’échantillon d’origine à propos de leurs enfants scolarisés de la maternelle au lycée. Sont présentés les résultats de l’analyse des dépenses que les familles ont effectuées au cours de l’année scolaire, plus ou moins directement liées à la scolarité des enfants (fournitures, sorties scolaires, restauration et transports scolaires, …).

PDF – En ligne

01116.- Diversification des choix professionnels des filles. Allez Lucie !.- Guégnard C. ; Henault C. ; Riba A..- 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation régionale des Droits des FemmesFonds Social européen
Des actions de sensibilisation et d’information sont effectuées en Bourgogne afin de susciter une réflexion sur les blocages sociaux et culturels qui font obstacle à l’intégration des femmes dans des domaines considérés a priori comme masculins. Ainsi, le spectacle interactif « Lucie technicienne » réalisé par la Compagnie du Sablier présente aux élèves de troisième de collèges, une jeune fille déterminée à choisir une profession réputée masculine, et incite les jeunes à réfléchir sur leur projet professionnel. L’objectif de cette étude est d’analyser les perceptions des filles et garçons vis-à-vis des métiers, d’appréhender leurs impressions du monde du travail, pour ensuite pouvoir mesurer les éventuels impacts de cette pièce de théâtre.

Diversification of vocational choices for girls : go on Lucie ! / A programme was launched in Burgundy in order to increased the awareness of the population and to increase understanding of the social and cultural obstacles in the way of women integration in occupational fields a priori considered as masculine. As part of this programme, an interactive show named « technician Lucie  » was performed by the Compagnie du Sablier : aiming at an audience of lower secondary school pupils, it tells the story of a young girl working in a « masculine » occupation, and challenges young people to consider their professional plans. The purpose of this study is to analyse the girls and boys’ perceptions of occupations, to apprehend their vision of the world of work in order to assess the probable impact of the show.

PDF – en ligne

01117.- De la contribution des indicateurs au débat sur l’éducation. Une étude de cas : l’état de l’école.- Meuret D..- Politiques d’éducation et de formation : analyses et comparaisons internationales, N°3, 2001.- Version remaniée de l’intervention au congrès de la Société suisse de Recherche en Education, Genève, 20 septembre 2000
L’état de l’école est une brochure d’indicateurs que le ministère français de l’éducation publie depuis 1991 pour rendre compte du fonctionnement du système et améliorer la qualité du débat sur l’éducation. Ce deuxième objectif n’a pas été atteint, dans la mesure où les débats qui ont eu lieu dans la dernière décennie n’ont pas fait référence aux dimensions présentes dans L’état de l’école (coût, efficacité, inégalités). On l’interprète ici comme un effet de la disqualification des usagers et de la conception tutélaire du système éducatif, conception qui se voit dans l’éloignement des indicateurs des préoccupations immédiates des usagers, et plus encore dans la nature même du débat sur l’éducation. Un débat entre des professionnels sur les contenus de l’éducation, auquel les usagers n’ont pas la légitimité de participer, et dont les acteurs récusent la plupart des critères de jugement qui fondent la définition des indicateurs.

Papier – PDF

01118.- The democratization of education in France : controversy over a topical issue .- Duru-Bellat M. ; Kieffer A..- Population : an english selection, 13 (2), 2001.- Traduction de : La démocratisation de l’enseignement en France : polémiques autour d’une question d’actualité / DURU-BELLAT (M.), KIEFFER (A.). Population, N°1, janvier/février 2000 – pp. 51-80. (référence 00013)
The last 100 years have seen an unbroken rise in the proportions attending school (between ages 14 and 25) in France – the median age for leaving the educational system is now over 20 years, compared with below 11 years in the mid-nineteenth century. Does this mean that the period has witnessed an uninterrupted « democratization of schooling » ? Marie DURU-BELLAT and Annie KIEFFER focus here on two aspects of the changing pattern of educational attainment. First, their analysis considers three successive stages of selection – access to the first-year of collège, which is the start of the French secondary cycle, then access to the first year of lycée, and lastly obtaining the baccalauréat. They show that while the numbers entering the secondary cycle have expanded greatly, the proportions of these pupils going on to higher levels have improved much less. Second, the authors stress the distinction between access to the different levels, which has increased for most social groups, and the pattern of inequalities between the groups, which show little change. The authors thus conclude for a « translation of inequalities », by which they mean a shift to higher levels of the inequalities previously observed at the lower levels.

papier – PDF

01119.- Forecasting training needs in the hotel, catering and tourism sector : a comparative analysis of results from regional studies in three European countries.- Giffard A. ; Guégnard C. ; Strietska-Ilina O..- Training and employment, N°42, january-march 2001
The European Union’s recent LABOURatory project on « Regular Forecasting of Training Needs » was intended to explore labour-market information systems and methods in four EU Member States (France, Germany, Ireland and the Netherlands) and to compare them with data availability and applicable methods in three candidate countries (Czech Republic, Poland and Slovenia). The ultimate goal of the project, which was carried out under the Leonardo da Vinci programme, was the elaboration of a methodology for forecasting training needs that would be applicable in the context of labour markets in transition economies, as well as the improvement of existing prognostic approaches in EU Member States.

papier – PDF – En ligne

01121.- Literacy Proficiency, Earnings, and Recurrent Training : a Ten Country Comparative Study .- Boudard E..- 2001, 133 p. , Doctoral dissertation for the PH.D. Degree in International and Comparative Education, Institute of International Education, Stockholm University / IREDU (Université de Bourgogne). Thèse franco-suédoise. Directeur de thèse en France : François Orivel, Thèse en co-tutelle
The purpose of the study is to theorise on participation in recurrent training and to estimate a statistical model. The main focus is the links between latent variables, such as observed skills based on literacy proficiency, firm size, literacy practices at work and at home, and other latent correlates, such as educational attainment, labour force status, experience, occupational status and earnings. Three model predicting participation in recurrent training. The two first models represent intermediate steps in the construction of the final model. The data set employed in this study is derived from the International Adult Literacy Survey. It combines tools from educational assessment and household survey, in order to collect background information about the participants and their labour force experience, and makes use of an innovative measure of human capital stock, namely proficiency on a functional literacy assessment. The analysis also includes countries from different parts of the world : Eastern Europe ; Northern Europe ; Southern Europe ; and North America. Structural Equation Modeling has been used. The results show that all three models confirm the importance of educational attainment as one of the main predictors of literacy proficiency, earnings and recurrent training, with the effects of educational attainment most often mediated by other variables. Hence literacy proficiency and educational attainment are both important for modeling earnings or participation in recurrent training. The magnitude of educational attainment is seen to provide justification for signalling theory, job matching theory, and principal agent theory, as earnings and occurrence of recurrent training are related more to employees’ educational atteinment than to their actual levels of knowledge and skills. Work related learning and home related learning are strong predictors of the outcome variable in all three models. The main policy implication of this finding is that no form of education should be favoured, but rather each should be considered valuable and complementary to the others. The total effect of parents’ education suggests that parents continue to have an influence on the life careers of their children a long time after the completion of initial, formal education. In other words, the kind of start a child has in life is a very predictor of his or her actual level of literacy proficiency, earnings, of whether or not he or she will take part in further training, lending support to social capital theory, as well as to resource conversion theory. The importance of the long arm of the job is confirmed for the prediction of earnings, as well as for the prediction of recurrent training. Labour force status, firm size and, to a lesser extent occupational status, are important indicators. No particular relationship is observed between men and women as regard to models prodicting literacy proficiency and earnings. Conversely, gender differences in recurrent training are evident, with, on the one hand, determining factors for women, for example, earnings, and, on the other hand, determining factors for men, such as firm size and literacy practice at work. Hence, the study suggests that women’s participation in recurrent training is determining by different factors than that of men.

PDF – En rayon

01122.- Le potentiel des nouvelles technologies à répondre à la demande actuelle de formation continue.- Thiebaud J..- Atelier  » L’offre et la demande de savoir « , 1er symposium international des industries de la connaissance sur le thème  » Marché du savoir : nouvelles entreprises, nouvelles stratgies « , Futuroscope de Poitiers, 5-6 juin 2001
PDF

01123.- Évaluation de l’aide de la Communauté Européenne aux systèmes éducatifs des pays ACP. Rapport national : le cas du Burkina Faso.- Orivel F. ; Gosparini P. ; Kielem J..- DRN, 2001.- Rapport national.- pas sur le site
PDF

01124.- Evaluation of EC support to the education sector in ACP countries. Country report : Zambia .- Orivel F. ; Steinback T. ; Zulu S..- DRN-FTP, 2001.- Rapport national – Draft 12/04/2001.- pas sur le site
Papier – PDF

01125.- Le projet européen Evlang : quelques éléments d’évaluation pour la construction d’un curriculum.- Wolf C..- Septembre 2001, 109 p. + ann., Mémoire de DEA « Évaluation et comparaisons internationales des systèmes éducatif ».
Ce travail a pour objet de participer à l’évaluation quantitative du projet européen Evlang, qui s’est donné pour objectif de concevoir un programme destiné à développer une initiation précoce (mais non apprentissage) à plusieurs langues et à permettre aux élèves de s’ouvrir à la diversité linguistique et culturelle du monde. Dans une perspective d’intégration de ces séances Evlang dans le programme de l’école primaire, et conformément aux objectifs exprimés par le Ministère de l’Education Nationale, cette étude tente d’évaluer l’effet de la participation d’un élève à ces séances Evlang et de nommer les conditions idéales pour que cette initiation soit la plus performante possible, au niveau des compétences métalinguistiques et au niveau de l’ouverture multiculturelle des élèves. Mes hypothèses concernant cet effet maximal d’Evlang étaient les suivantes : l’initiation Evlang obtient de meilleurs résultats lorsqu’elle est accompagnée d’un enseignement traditionnel des langues à l’école primaire (EILE) et lorsque le temps d’initiation est plus long….

The european project Evlang was a program intended to promote a multilingual initiation (but no tuition) for pupils of the primary school. Through this initiation, searchers expected an improvement of the metalinguistic competences and of the intercultural awareness of the pupils. My contribution to the global evaluation of this project was to analyse the conditions for integrating Evlang in primary school curriculums. My supposition is that Evlang allows better results when the pupils receive at the same time a traditional foreign language tuition and when the Evlang initiation time is longer.

En rayon

01126.- Diversification des choix professionnels des filles. Lumière et ombre des femmes modèles… .- Bosse N. ; Guégnard C..- Décembre 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation Régionale des Droits des FemmesFonds Social Européen
En s’appuyant sur une enquête réalisée auprès de mille cent cinquante élèves, cette recherche analyse leurs impressions de la vie lycéenne, leurs représentations des métiers, leurs perceptions de l’intégration des femmes sur le marché du travail. L’objectif est de mesurer l’impact de la participation à une rencontre avec des femmes « modèles » qui exercent des métiers scientifiques et techniques. Le genre et la filière d’études jouent un rôle essentiel dans la structuration des représentations des professions.

Diversification of vocational choice for girls. Light and shade of model women.

Based on a survey of 1.500 students, this research analyses their impression of school life, their job representation, their perception of women integration in the labour market. The main objective is to estimate the impact on them of a previous meeting with « model women » who perform technical and scientific jobs. Gender and school paths play an important part in construction of their job representations.

PDF – En ligne

01127.- Diversification des choix professionnels des filles ; Filles et lycée technique, des résistances ? .- Guégnard C. ; Ben Abid S., part. ; Cambon S., part..- Décembre 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation Régionale des Droits des FemmesFonds Social Européen
PDF – En ligne

01128.- L’enseignement, une réforme impossible ? Analyse comparée (Laderrière, P. 1999, L’Harmattan) : note critique.- Meuret D..- Revue Française de Pédagogie, N°135, 2001
papier – PDF

01129.- Forecasting Skill Needs : Methodology Elaboration and Testing.- Giffard A. ; Guégnard C. ; [et al.].- 2001.- National Observatory of VET and Labour Market, European Commission Leonardo da Vinci Programme.- Diffusion : National Observatory of Vocational Trining and Labour Market – National Training Fund – Vaclavske namesti 43 – 110 00 Praha 1 – République tchèque
non

01130.- Etude des coûts unitaires de l’éducation au Gabon.- Rasera J.-B. ; Ada L..- Banque mondiale, octobre 2001. .- Programme pour l’amélioration de la transparence et de l’efficacité dans le secteur public (PATESP)
non disponible

01131.- Evaluation et analyse des progressions des élèves en CE1 et CM1.- Si Moussa A..- Rapport de recherche « école primaire », décembre 2001.
non disponible

01132.- Educational research and globalization. The changing role of nation states and international organization.- Duru-Bellat M..- Symposium de l’EERA, Lille, septembre 2001
non disponible

01133.- Comprendre les inégalités pour mieux les réduire.- Duru-Bellat M..- Production/réduction des inégalités dans /hors l’école, Paris, 16-17 novembre 2001, Association « Défendre et transformer l’école pour tous ».- Association « Défendre et transformer l’école pour tous »
non disponible

01134.- Garçons et filles à l’école primaire et dans le secondaire.- Duru-Bellat M. ; Jarlegan A..- in : La dialectique des rapports hommes-femmes.- BLÖSS T., ed..- Paris, PUF, 2001
non disponible

01135.- Sociologie politique de l’école.- Mabilon-Bonfils B. ; Saadoun L..- Paris, Presses Universitaires de France, 2001, 246 p..- ISBN : 2-13-050044-7
En rayon

01137.- Note critique de « regards sur l’éducation : les indicateurs de l’OCDE, 2001 ».- Eicher J.-C..- Politiques d’éducation et de formation, N°2001/3
Papier – PDF

01138.- Le centre de formation des plasticiens intervenants (CFPI), année 2000-2001 : rapport initial.- Danner M. ; Galodé G..- Irédu, mars 2001.- Rapport pour le ministère de la Culture et de la communication
Papier – PDF

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

01001.- Améliorer l'efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Journées d'études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) "La régulation du système éducatif", Paris, 26-27 mars 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques.- Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l'on s'intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l'intervention de l'Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l'égalité des chances ainsi qu'une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l'idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l'Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l'université en passant par l'enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d'un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L'objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l'action publique dans le système éducatif, de s'intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s'interroger enfin sur l'éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d'accroître l'efficacité du système dans son ensemble.
Papier - PDF - En ligne

01002.- French academics : between the professions and the civil service.- Chevaillier T..- Higher Education, 41 (1-2), 2001, Harvard project on Faculty appointment
En France, où beaucoup d'établissements d'enseignement supérieur relèvent du secteur public, le personnel universitaire est titulaire mais jouit d'une large autonomie. Le nombre de personnes employées sous contrat à durée déterminée est limité. La plupart des enseignants vacataires sont des professionnels cadres ou administrateurs du secteur public et du secteur privé. Au cours des dernières décennies, le nombre d'enseignant à plein temps exerçant à l'université a rapidement augmenté car des enseignants statutaires de l'enseignement secondaire ont été intégrés aux établissements d'enseignement supérieur. Les universités ayant acquis plus d'autonomie, tout particulièrement en matière de gestion du personnel universitaire, les modalités de recrutement et d'avancement de ce personnel combinent des procédures locales et nationales. Des différenciations de rémunération existent du fait de l'utilisation de primes complémentaires. L'autonomie des universitaires est vue par les dirigeants d'université comme un obstacle au développement de la politique de leur établissement au moment où celui-ci affirme son indépendance.

In France, where most higher education institutions are in the public sector, permanent academic staff at universities and other higher education institutions are tenured and enjoy a broad individual autonomy. The number of staff on short-term contracts is limited. Most part-time staff are drawn from professionals, business executives, and administrators - in both the public and private sectors. In recent decades, the number of teaching-only faculty expanded rapidly as tenure secondary school teachers were transferred to higher education institutions. As universities have acquired some autonomy, especially in academic matters, recruitment and promotion of staff combine elements of centralisation at the national level with local processes. Some degree of pay differentiation has been introduced through a growing use of supplementary compensation. As the system evolves toward increased self-governance of institutions, the autonomy enjoyed by the faculty is seen by administrators as an obstacle to the development of institutional policies.

01003.- La parole pour évaluer.- Meuret D..- Cahiers pédagogiques, N°390, janvier 2001
En 1997-1998, dans le cadre d'un projet de la Commission Européenne, une centaine de collèges ou lycées des pays de l'Union (dont neuf français), ont évalué eux-mêmes la qualité de leur fonctionnement selon canevas commun, mais assez peu contraignant.
papier - PDF

01004.- Les élèves entre injustices scolaires et diversité sociale.- Duru-Bellat M..- Libération, 31 janvier 2001
L'hétérogénéité dans les classes, qui préoccupe beaucoup les enseignants, ne doit pas conduire à confondre inégalité et diversité.
papier - PDF

01005.- Procédure d'évaluation des dispositifs de mise à niveau.- M'Piayi A..- Colloque de l'ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
PDF

01006.- Les nouvelles technologies de l'information et de la communication : un instrument potentiel au service de l'économie sociale ?.- Grolleau G. ; Ben Abid S..- Deuxièmes journées d'étude du Laboratoire d'Analyse des Mouvements économiques, "Economie sociale, mutations systémiques et nouvelle économie", Université de Reims, 29 et 30 novembre 2001.- Voir 03012
L'objet de notre communication est d'une part d'identifier quelques mutations systémiques liées au développement des NTIC et d'autre part d'analyser les potentialités qu'elles offrent aux acteurs de l'économie sociale. Ces mutations sont difficiles à circonscrire, du fait d'une évolution constante et particulièrement rapide des NTIC. Nous montrons comment les NTIC et Internet en particulier remettent en question le modèle du marché, d'une part et contribuent, d'autre part, à transformer l'information en un bien surabondant, disponible quasi-instantanément à un coût relativement faible provoquant ainsi une déterritorialisation et une dépersonnalisation des échanges. Certains auteurs arguent que cette surabondance génère le passage d'une économie de l'information à une économie de l'attention, où la capacité à capter et à retenir l'attention devient le bien rare, objet de l'échange. Les acteurs de l'économie sociale sont confrontés, comme les autres agents, à la nécessité de capter ces capacités d'attention des individus, afin de promouvoir leurs propres valeurs. Nous explorons de manière critique ce nouveau paradigme en soulignant les avantages potentiels de certains acteurs de l'économie sociale par rapport à d'autres agents quant au captage de leurs capacités attentionnelles. Malgré l'opposition apparente entre nouvelle économie et économie sociale, les NTIC constituent à la fois un vecteur et un espace d'expression exploitable et adaptable par les acteurs de l'économie sociale. Nous soulignons également que les NTIC offrent des potentialités, mais que leur traduction en bénéfices réels suppose la réalisation de certaines conditions, notamment relatives à la disponibilité et à l'assimilation de certains équipements et au management organisationnel.

Non disponible

01007.- Usages et efficacité d'Internet à l'école.- Orivel F. ; Si Moussa A..- Notes de l'Irédu (Les), 01/1, janvier 2001
papier - PDF - En ligne

01008.- Les aide-éducateurs à l'école primaire : entre polyvalence et spécialisation, quelle finalité pédagogique ?.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Notes de l'Irédu (Les), 01/2, janvier 2001
papier - PDF - en ligne

01009.- Les recherches sur la réduction de la taille des classes.- Meuret D..- Paris : Haut Conseil de l'Evaluation de l'Ecole, 2001.- Diffusion : HCEE, Secrétariat général, 3/5 bd Pasteur, 75015 Paris
Papier - En rayon - PDF - En ligne

01010.- Youth Transition from School to Work in Spain .- Lassibille G. ; Aguilar Ramos I. ; Navarro Gomez L. ; O Sanchez C. de la.- Economics of Education Review, 20 (2), April 2001
Using a data set drawn from the Encuesta Socio-Demográfica conducted by the Instituto Nacional de Estadística in 1991, we analyze the labor market entrance of Spanish school leavers and the match between education and work at the early stages of working life. The empirical evidence shows that human capital exerts a strong influence on the duration of unemployment. With regard to the job match between education and work we find that young workers are more likely to be underutilized compared to their adult co-workers. Regression results indicate that people with higher education have, all else being equal, a lower probability of being overeducated and a shorter lenght of unemployment. They also show the poor performance of upper secondary education ; a key problem in the Spanish educational system.

A partir de données issues de l'enquête socio-démographique conduite par l'Institut National de Statistique en 1991, nous analysons l'entrée sur le marché du travail des jeunes espagnols et l'adéquation entre les études suivies et l'emploi occupé durant les premières années de vie active. Les résultats empiriques montrent que le niveau de capital humain a une forte influence sur la durée du chômage. L'étude de l'adéquation études suivies/emploi révèle une sous-utilisation des jeunes par rapport à leur collègues adultes. Les résultats des régressions indiquent que les personnes qualifiées ont, toutes choses égales par ailleurs, d'une part, une probabilité moindre d'être surqualifiées par rapport à l'emploi occupé, et, d'autre part, un temps plus court de chômage. Ils montrent également les performances médiocres de l'enseignement secondaire supérieur ; un problème pour le système éducatif espagnol actuellement.

Papier - PDF

01011.- Earnings distribution among Spanish engineers : research vs non-research occupations .- Lassibille G..- Research Policy, 30 (4), April 2001
Based on individual survey data, we estimate separate earnings equations for engineers who hold a research occupation and engineers who work in othe fields using a switching regression model. From theses results, we compare the wage-generating process for each subgroup and evaluate the overall wage gaps across the working life of each category of engineers. On average, researchers receive lower wages compared to their peers. However, the estimation of the earnings models indicate that, holding everything else constant, engineers holding research positions have higher salaries at the beginning of their working life. Due to the recent growth of R
D activities in Spain, we explain these earnings gap by a transitory cohort effect. However, in this new context, we do not exclude that this differential might reflect also a deep change in the working conditions that private sector firms offer to scientists.

S'appuyant sur des données d'enquêtes individuelles, nous estimons séparément, par un modèle de régression, les équations de salaire d'ingénieurs effectuant un travail de recherche et d'ingénieurs d'autres secteurs. Ces résultats nous permettent de comparer le processus de différenciation des salaires pour chaque sous-groupe et d'évaluer l'écart total de salaire durant la vie active pour chaque catégorie d'ingénieurs. En moyenne, les chercheurs perçoivent un salaire moindre comparé aux autres. Cependant, les estimations des modèles de salaire indiquent que, tout restant constant, les ingénieurs effectuant de la recherche ont des salaires plus importants à leur début de carrière. Lié à la récente croissance des activités de RD en Espagne, nous expliquons cet écart de salaires par un effet transitoire de cohorte. Néanmoins, dans ce nouveau contexte, nous n'excluons pas que cette différenciation reflète aussi un changement profond dans les conditions de travail que les entreprises du secteur privé offrent aux scientifiques.
Papier - PDF - En ligne

01012.- Les coûts de l'éducation : un dilemme équité-efficacité ?.- Orivel F..- in : Qu'est-ce que les nouvelles technologies ?.- MICHAUD Y., dir..- Paris, Editions Odile Jacob, 2001, 626 p. - ISBN : 2-7381-0935-7.- voir 00054
En rayon - PDF

01013.- Autonomie et choix des établissements scolaires : finalités, modalités, effets.- Meuret D. ; Broccolichi S. ; Duru-Bellat M..- Cahiers de l'IREDU, N°62, février 2001.- Dijon : Irédu, 2001, 304 p. - ISBN : 2-85634-071-7 - 20 euros
Une évolution majeure des systèmes éducatifs est l'accroissement des prérogatives des établissements scolaires et celui de la possibilité pour les parents de choisir l'établissement de leurs enfants. Cette revue de la littérature de recherche, en France et à l'étranger, aborde les thèmes suivants, successivement pour chacun de ces deux thèmes : Environnement et objectifs politiques de ces décisions, les raisons que la théorie sociologique ou économique donne de les approuver ou de les critiquer, les formes précises qu'elles prennnent dans les différents pays développés, leur degré de mise en oeuvre, et enfin ce que l'on peut savoir de leurs effets sur l'efficacité et l'équité des systèmes éducatifs.

A major trend in Educational systems is to increase the autonomy of schools and to give users more freedom to choose their school. This review of the scientific literature, in France and abroad, tries to answer the following questions, for each of the two trends : political aims of these policies, theoretical justifications for support or critic, implementation,and finally what can be known of their consequences on educational effectiveness and equity.

En rayon - PDF - En ligne

01014.- L'évaluation par les résultats : fausses querelles et vrais enjeux.- Duru-Bellat M..- Monde de l'éducation (Le), N°291, avril 2001
Papier - PDF

01015.- Impact des contraintes budgétaires sur l'éducation et les contenus d'enseignement dans la CEI.- Orivel F..- in : Actes du colloque international des 12, 13 et 14 janvier 2000 : contenus d'enseignement dans un monde en mutation : permanences et ruptures.- CARPENTIER Claude, coord..- Paris, L'Harmattan, 2001, 382 p. - ISBN : 2-7475-0333-X
Papier - PDF

01016.- Trêve estivale et compétition scolaire : les parents maintiennent la pression.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Notes de l'Irédu (Les), 01/3, mars 2001
Papier - PDF - En ligne

01017.- Les activités scolaires des élèves durant les congés d'été et leurs conséquences sur le niveau des connaissances à la rentrée.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Cahiers de l'Irédu, N°63, 2001
En rayon - PDF - En ligne

01018.- Pour une démarche prospective en quatre étapes : une expérience régionale, une collaboration européenne, un secteur d'activité.- Giffard A. ; Guégnard C..- Dossiers (Les), N°120, mars 2001
Le principe général est d'appuyer la prospective sur un diagnostic partagé, qui articule des données quantitatives et qualitatives, et qui sert de fil conducteur afin de proposer des stratégies d'actions. Il n'existe pas actuellement de véritable pénurie de main-d'oeuvre pour l'hôtellerie-restauration en Bourgogne. Le vrai problème est l'amélioration des conditions et d'organisation du temps de travail pour limiter les départs des salariés de ce secteur.

A prospective approach along four lines : a regional experience, an European collaboration, a sector of activity / The prospective approach must be based on a shared diagnosis, which combines quantitative and qualitative data, serves as main theme in order to suggest some strategies of actions. At the moment here is not a real labour shortage in the hotel and catering sector in Burgundy. The main problem is to improve the conditions and organisation of the work time in order to reduce the employees' leaving from the industry.

Papier - PDF

01019.- Une analyse économique comparative des systèmes éducatifs africains .- Mingat A. ; Suchaut B..- Confémen au quotidien (La), N°44, décembre 2000/Janvier 2001
Papier - PDF

01020.- Les aides-éducateurs à l'école primaire : entre polyvalence et spécialisation, quelle efficacité pédagogique ?.- Jarousse J.-P. ; Leroy-Audouin C..- Revue Française de Pédagogie, N°134, janvier-février-mars 2001
Cet article décrit la situation des aides-éducateurs recrutés depuis trois ans maintenant dans les écoles primaires en France. La recherche concerne 150 écoles de l'académie de Dijon dans lesquelles l'ensemble des élèves de CE1 et de CM1 a été évalué en début et fin d'année scolaire ; les emplois du temps des aides-éducateurs de ces écoles ont, d'autre part, été collectés dans le but de recenser les activités auxquelles ils participent et d'évaluer dans quelle mesure cela peut influencer les progressions des élèves. Le premier résultat corrobore les travaux sur la question en mettant en évidence la variété des activités conduites, notamment dans le champ pédagogique (avec les élèves, durant le temps scolaire). Le second résultat, plus original, dégage l'influence positive de ces activités sur la progression scolaire des élèves, en particulier les plus faibles d'entre eux. Cela dit, l'efficacité pédagogique tend à s'effacer quand les aides-éducateurs consacrent la majorité de leur service aux activités académiques et/ou de soutien. Ces résultats invitent à la fois les enseignants à réfléchir à la façon dont ils associent les aides-éducateurs à la vie de l'école et aux apprentissages des élèves, mais aussi les politiques à préparer l'avenir professionnel de ces jeunes.

Classroom assistants in French primary schools : what do they do, are they efficient ? / This paper examines the situation of classroom assistants who were recruited three years ago in French schools. This research took place in 150 schools (academy of Burgundy) in which two age groups (8 and 10) were assessed both at the begining and the end of the school year. It concerned a large sample of classroom assistants (150) whose timetables have been collected to know precisely how their time is used in schools and how it may influence students achievement. First of all, the main results show that classroom assistants take part in a lot of varied activities, especially in academic fields. Secondly, those activities tend to have a positive impact on students achievement, particularly on the weakest ones. On the other hand, there is a break-even point when classroom assistants are very focused and devote most of their time to academic tasks; then, it can lead to a waste of students time. Finally, this research is interesting to both the teachers, in helping them in the way they make classroom assistants work, and to politicians to reflect on their professional abilities and employment.

Papier - PDF - En ligne

01021.- Le bac.- Solaux G..- Paris, Le Cavalier Bleu Editions, 2001. , 127 p. ISBN : 2-84670-011-7
"On le donne à tout le monde". "Ca change tout le temps : on n'y comprend plus rien". "Pour réussir, il faut avoir le bac S". "Le bac ne sert plus à rien". "Le bac est une spécificité française". "Le bac coûte cher" ... Issues de la tradition ou de l'air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L'auteur les prend pour point de départ et apporte ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l'on sait ou croit savoir.
En rayon

01022.- Conditions of success of a school's self evaluation : some lessons of an European experience .- Meuret D. ; Morlaix S..- 14th International Congress for School Effectiveness and Improvement (ICSEI), Equity, globalization, and change : education for the 21st century, Toronto (Canada), 5-9 January 2001
This study uses data from an European Project on school self evaluation. Hundred and one schools experienced self evaluation and reported on what they did and what were the outcomes of the process. It is therefore possible to look at which characteristics of the process are associated with a positive appreciation of its effects. This analysis is conducted by confronting two general models of self evaluation, named here the "technical" model and the "participating" models. The two models are presented, then their ability to explain the success of a process of self evaluation is compared. This ability appears to be rather close, a result which makes relevant to look at the optimal combination of the two models. It appears to combine the measure of outcomes and the availability of adequate data for a preliminary diagnosis of the whole school funtioning, as well as a strong participation of all stakeholders to the leadership and the monitoring of the process and to the preliminary diagnosis which decides the area which have to be evaluated in depth.

Papier - PDF

01023.- Quelques conditions de succès de l'auto-évaluation d'un établissement scolaire : leçons d'une expérience à l'échelle européenne .- Meuret D. ; Morlaix S..- 1ères Journées du Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE), Paris, 26-27 mars 2001, Fondation nationale des Sciences politiquesIREDURAPPE (Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives).- Fondation nationale des Sciences politiques. Iredu, RAPPE (Réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives)
PDF - En ligne

01024.- The reforms of post graduate education in France : a story of a forced marriage.- Paul J.-J. ; Perret C..- Postgraduate Educacion in Europe, past, present and future, Linköping, Suède, May 2001
non disponible

01025.- Améliorer l'efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Administration et éducation, N°90, 2ème trimestre 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l'on s'intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l'intervention de l'Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l'égalité des chances ainsi qu'une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l'idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l'Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l'université en passant par l'enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d'un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L'objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l'action publique dans le système éducatif, de s'intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s'interroger enfin sur l'éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d'accroître l'efficacité du système dans son ensemble.
Papier - PDF

01026.- School Equity as a Matter of Justice .- Meuret D..- in : In Pursuit of Equity in Education : Using International Indicators to Compare Equity Policies.- HUTMACHER W., ed. ; COCHRANE D., ed. ; BOTTANI N., ed..- Dordrecht : Kluwer Publishers, 2001, 388 p. - ISBN : 0-7923-6988-2
Ce texte présente et confronte les conceptions de la justice en matière d'éducation qu'il semble possible de repérer dans diverses théories économiques ou de philosophie politique, en les ordonnant autour de la théorie de Rawls. Il présente d'abord les théories que Rawls critique (utilitarisme, intuitionnisme), puis la sienne, puis quelques unes de celles qui lui répondent (Nozick, Sen, Walzer).

En rayon - PDF

01027.- A System of Equity Indicators for Educational Systems .- Meuret D..- in : In Pursuit of Equity in Education : Using International Indicators to Compare Equity Policies.- HUTMACHER W., ed. ; COCHRANE D., ed. ; BOTTANI N., ed..- Dordrecht : Kluwer Publishers, 2001, 388 p. - ISBN : 0-7923-6988-2
Si l'on admet que l'équité d'un système éducatif d'une part ne se mesure pas seulement à la dimension, certes importante, des inégalités sociales d'accès à l'enseignement supérieur, mais peut mobiliser d'autres objets, d'autres catégories, et d'autres principes de justice ; si l'on admet aussi que l'équité d'un système éducatif ne se mesure pas directement, mais dans la capacité de ce système à corriger un certain nombre d'inégalités initiales, dont l'ampleur peut varier d'un pays à l'autre ; si l'on admet enfin que l'équité d'un système éducatif ne s'appréhende pas seulement par des indicateurs internes, mais aussi par la capacité dudit système à instaurer une société plus équitable ; si, donc, on ambitionne d'appréhender de façon systémique l'équité des systèmes éducatifs, comment combiner les diverses dimensions et les indicateurs qui les représentent. Ce texte est une première tentative en ce sens.

En rayon - PDF

01028.- Nouvelles formes de régulation dans les systèmes étrangers : autonomie et choix des établissements scolaires.- Meuret D. ; Duru-Bellat M..- Revue Française de Pédagogie, N°135, avril-mai-juin 2001
Papier - PDF

01029.- La difficile taxinomie des situations intermédiaires sur le marché du travail : une illutration à partir du processus d'insertion des docteurs .- Moguérou P..- Documents du Céreq, série séminaires, N°156, mai 2001.- in : Construction et usage des catégories d'analyse : 8èmes Journées d'études Céreq/Lasmas-Institut du Longitudinal, Marseille, 17 et 18 mai 2001.- DEGENNE A., ed. ; GRELET Y., ed. ; VERGNIES J.-F., ed. ; WERQUIN P., ed..- Marseille, Céreq, 2001, 303 p.
Ce papier expose une tentative de modélisation des processus d'entrée sur le marché du travail des docteurs scientifiques. Une catégorisation standard des activités des docteurs trois ans après la fin de la thèse est d'abord proposée. Puis, les difficultés d'insertion des individus sont analysées à l'aide des durées de chômage.

The difficulties to analyse the labour market prospects with a standard categorical analysis of employment situations: the case of PhD graduates / This paper attempts to analyse the recent labour market prospects for scientific PhD graduates in France. Firstly, we propose an assessment of the labour market situation of PhD graduates three years after the completion of their theses, using a standard categorical analysis of labour market activities. Secondly, we use unemployment durations to study the difficulties PhD graduates encounter when they enter the labour market.

En rayon

01030.- High Unemployment and Non Tenured Jobs in the Scientific Labour Market : Institutions and Occupational Mismatch .- Moguérou P..- ZEW Conference "Unemployment : Causes and Cures", Berlin, April 1nd-2rd 2001
At the end of the 1990s in France, PhD graduates have low labour market prospects in some scientific fields. We test indirectly if this situation is due to an overproduction of PhD graduates in some scientific disciplines. We show that this effect is not sufficient to explain the employment difficulties of PhDs. Institutional factors, such as the specific position of PhD graduates in the French research and innovation systems, explain a part of these difficulties.

Papier - PDF

01031.- Standardization and differentiation in the levels of diplomas in higher education systems in Europe .- Murdoch J..- European Conference on Educational Research, Lille, 5-8 septembre 2001.- voir texte révisé en 03040
Non disponible

01032.- L'évaluation comme outil de régulation de la recherche-action : le cas d'une démarche pédagogique en lecture-écriture au cycle II .- Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Colloque de l'ADMEE-Europe. Actes sur CD-ROM, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
Cette communication rend compte de l'évaluation d'une recherche-action conduite dans le domaine de l'apprentissage de la lecture-écriture sur un échantillon de classes de CP. Les résultats de cette évaluation sont globalement positifs pour la démarche pédagogique évaluée puisque les élèves des classes expérimentales réalisent des progressions supérieures aux autres ; en outre, l'évaluation a permis de susciter des éléments de réflexion chez les concepteurs du dispositif de recherche-action et se présente alors véritablement comme un régulateur de l'action éducative.

PDF - En ligne

01033.- L'évaluation des innovations pédagogiques : quelles modalités de coopération entre les différents acteurs ?.- Genelot S. ; Suchaut B..- Colloque de l'ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe
La communication s'interroge sur le rôle que peut tenir le processus d'évaluation dans les innovations pédagogiques. A partir d'exemples tirés d'un ensemble de recherches réalisées à l'IREDU ces dernières années (évaluations de dispositifs ou d'innovations pédagogiques), les principes méthodologiques de l'évaluation sont présentés ainsi que les modalités de diffusion des résultats. Plus largement, c'est la question de la collaboration de chaque acteur d'une innovation (concepteur, enseignant, formateur,.) qui est abordée, l'évaluation ayant, dans ce cadre, une place centrale.

Papier - PDF

01034.- L'aide individualisée en seconde, mise en route et premiers effets d'une innovation pédagogique.- Duru-Bellat M. ; Danner M. ; Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Education et Formations, N°60, Juillet/septembre 2001
A la suite de la première année de fonctionnement, le dispositif d'aide individualisée en seconde s'est révélé comme étant peu efficace sur les résultats scolaires des élèves. Le caractère peu ciblé du dispositif, une incohérence relative dans l'allocation des moyens aux établissements, le faible nombre de séances suivies par les élèves sont des éléments qui peuvent sans doute expliquer ce résultat décevant de l'évaluation d'une innovation récente qui devrait évoluer.

papier - PDF

01035.- L'aide individualisée en seconde, un dispositif efficace ?.- Le Bastard-Landrier S..- 4ème Congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation" (Actes sur CD-ROM), Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
A l'occasion de la mise en place de la réforme des lycées, une aide individualisées a été instituée en classe de seconde pour les élèves qui rencontrent des difficultés ponctuelles ou des lacunes plus profondes en français et en mathématiques à la rentrée scolaire 1999/2000. A la demande de la DESCO, ce dispositif a fait l'objet d'une évaluation dès sa première année. La présente communication fait part de ses principaux résultats.

Papier - PDF

01036.- Autonomie et choix des établissements scolaires : finalités, modalités, effets.- Meuret D. ; Broccolichi S. ; Duru-Bellat M..- Réponse à l'appel d'offres 1998 "Questions d'éducation".- CNCRE
Une évolution majeure des systèmes éducatifs est l'accroissement des prérogatives des établissements scolaires et celui de la possibilité pour les parents de choisir l'établissement de leurs enfants. Cette revue de la littérature de recherche, en France et à l'étranger, aborde les thèmes suivants, successivement pour chacun de ces deux thèmes : Environnement et objectifs politiques de ces décisions, les raisons que la théorie sociologique ou économique donne de les approuver ou de les critiquer, les formes précises qu'elles prennnent dans les différents pays développés, leur degré de mise en oeuvre, et enfin ce que l'on peut savoir de leurs effets sur l'efficacité et l'équité des systèmes éducatifs.

A major trend in Educational systems is to increase the autonomy of schools and to give users more freedom to choose their school. This review of the scientific literature, in France and abroad, tries to answer the following questions, for each of the two trends : political aims of these policies, theoretical justifications for support or critic, implementation,and finally what can be known of their consequences on educational effectiveness and equity.

Papier - PDF

01037.- Améliorer l'efficacité du système éducatif : réflexion sur la complémentarité entre organisation publique et mécanismes de marché.- Mingat A. ; Morlaix S..- Administration et éducation, N°90, 2ème trimestre 2001, Fondation Nationale des Sciences Politiques
Lorsque l'on s'intéresse au fonctionnement du système éducatif, il est admis de façon implicite et presque par principe, que l'intervention de l'Etat garantit (dans une certaine mesure) des conditions de scolarisations homogènes et identiques pour chacun, assurant de cette façon l'égalité des chances ainsi qu'une efficacité raisonnable du système. De façon symétrique, l'idée est répandue, notamment dans les pays européens, que le marché compte tenu de son fonctionnement spécifique ne peut répondre ou tenir les objectifs fondamentaux qui sont assignés au système. Dans ces conditions, l'Etat à tendance à assurer aux différents niveaux éducatifs (de la maternelle à l'université en passant par l'enseignement technique et professionnel) le rôle essentiel tant d'un point de vue du financement du système que de celui de sa gestion. L'objectif de cet article est de reprendre dans un premier temps les principales raisons qui sous-tendent l'action publique dans le système éducatif, de s'intéresser par la suite aux faiblesses et aux limites auxquelles est confrontée cette organisation publique et de s'interroger enfin sur l'éventuel apport des mécanismes de marché dans la perspective d'accroître l'efficacité du système dans son ensemble.
PDF

01038.- Les "Charter schools" et les écoles publiques, alternatives, aiguillons ou menace ?.- Meuret D..- 2èmes Journées d'études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) "Equité du système éducatif", Dijon, 25-26 juin 2001.- RAPPE (réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives).- voir texte en 05044
Non disponible

01039.- Are private schools more efficient than public schools ? Evidence from Tanzania .- Lassibille G. ; Tan J.P..- Education Economics, 9 (2), August 2001
Beginning in the mid-1980s, there has been an explosive growth of private secondary schools in Tanzania. By easing constraints on private operators, the government has clearly found an effective way in the context of right public budget constraints to cope with the excess demand for this level of schooling. But has the policy also led to efficient operations in terms of student learning ? In this paper, we attempt to shed light on this issue by comparing the efficiency of four types of schools that make up the majority of schools in the country : Government and Community schools in the public sector, and Chirstian and Wazazi schools in the private sector. Using longitudinal data from a 1994 retrospective survey of students in some 150 schools, we estimated separate achievement models for thesefour school types, with corrections for possible selection bias in school choice, and then used the results to simulate performance gaps across them. The simulation indicate that both types of private schools are less efficient than both types of public schools in the sense that, on average, a student with a given set of personal and family characteristics would do better in either type of public school than in either type of private school, after netting out differences in the endowment of school resources across school types. In the public sector, we found that Community schools are more efficient that Government schools. The findings that private schools are less efficient differs from those reported elsewhere for Tanzania based on data from an earlier period when private schools were relatively rare. It is consistent, however, with the fact that our analysis documents outcomes in a growing market in disequilibrium : many of the weaker performers may indeed exit eventually if they persist in failing to overcome the disadvantages generally associated with being latecomers to the market, including instability in clientele and funding, lack of brand-name recognition and inexperience in school management. To foster the growth of a strong and productive private sector, government interventions to relieve some of these constraints may be appropriate, including for example, the creation of networking opportunities for private school managers to exchange experiences with their public-school counterparts, and the creation of mechanisms for privage schools to compete for public funding to support their operations.

Papier - PDF

01040.- L'effet de la réduction de la taille des classes sur les progrès des élèves.- Meuret D..- Paris : Haut Conseil de l'Evaluation de l'Ecole, 2001.- Voir le rapport en 01009
PDF

01041.- Le financement de l'éducation dans les pays pauvres très endettés d'Afrique sub-saharienne : le nouveau contexte et ses implications.- Cuenin S..- in : L'éducation dans tous ses états : influences européennes et internationales sur les politiques nationales d'éducation et de formation : actes du colloque international organisé en commun à Bruxelles du 9 au 12 mai 2001 par le Centre européen de documentation poru l'éducation et la formation (CEDEF) et l'Association francophone d'éducation comparée (AFEC).- PHILIPPART A. ; VANDEVELDE L., dir..- Bruxelles, Paris, CEDEF, AFEC, 2001, 304 p.
Papier - PDF

01042.- National Education Policies and Programmes and International Cooperation : what role for UNESCO ?Politiques et programmes nationaux d'éducation face à la coopération internationale : quel rôle pour l'UNESCO ?.- Jallade L. ; Radi M. ; Cuenin S..- Paris : Editions de l'UNESCO, 2001.
En rayon - PDF - En ligne

01043.- Impacts des premiers pas dans la vie active.- Guégnard C. ; Perret C..- Dossiers (Les), N°120, mars 2001
Les débuts dans la vie active peuvent-ils être prédictifs de la suite du cheminement professionnel ? Il s'avère que les caractéristiques individuelles ou de formation des jeunes, et les premiers pas sur le marché du travail, influencent la situation professionnelle à moyen terme (nature du contrat et qualification de l'emploi) des sortants des lycées techniques et professionnels de Bourgogne.

The impact of the first steps on labour market entry / Could the beginnings of professional life predict the future of professional itinerary ? The young people's individual or training characteristics, and the first steps on the labour market, proved to influence the professional situation in medium-term (the type of contract and qualification of job) for the school-leavers' technological lycee in Burgundy.

papier - PDF

01044.- Evaluer l'accompagnement scolaire : comment la pratique de formation agit sur la pratique d'évaluation ? .- Jarousse J.-P. ; Piquée C..- 14ème Colloque Admée-Europe "Les interactions entre formation et évaluation", Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001
Papier - PDF

01045.- Efficacité des écoles et autonomie des établissements scolaires : l'état de la recherche en France.- Piquée C..- Journées d'études de l'IRRSAE del Veneto "Valutare l'efficacia della scuola", Venise-Mestre, 18-19 mai 2001
Papier - PDF

01046.- L'accompagnement scolaire : arbitrage entre efficacité et équité.- Piquée C..- Journées d'études du RAPPE "Equité du système éducatif", Dijon, 26-27 juin 2001
PDF - En ligne

01047.- Les effets de l'accompagnement scolaire sur la scolarité des élèves à l'école primaire : à qui profitent les dispositifs ?.- Piquée C..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université Lille 3, AECSE
Cette communication présente les résultats obtenus en matière d'efficacité pédagogique de l'accompagnement scolaire. Particulièrement, c'est la question "à qui profite l'accompagnement scolaire" qui est traitée en considérant d'une part l'efficacité des modes de fréquentation. D'autre part, les résultats d'analyses différenciées selon les caractéristiques scolaires et sociales des élèves sont présentés.

This paper deals with the effects of after school programs on pupils achievement. Especially, we try to answer to the following question : "who takes advantage of after school programs ?". First, we examine effectiveness according to the way pupils frequent after school programs. Second, results of analysis according to academic and social characteristics of pupils are explained.

PDF - en ligne

01048.- Evaluation de l'action "Coup de Pouce" à Colombes : analyse des résultats de l'évaluation novembre 2000 .- Suchaut B. ; Piquée C..- Iredu, mars 2001.- Rapport intermédiaire pour la Mairie de ColombesRapport intermédiaire
Papier - PDF

01049.- .- Eicher J.-C..- Estudios Económicos Regionales y Sectoriales, Vol. 1 (2), Julio-Diciembre de 2001.- Evolution et problèmes de l'enseignement supérieur en Europe
Cet article met en cause les problèmes des universités européennes. Les facteurs déterminants sont essentiellement : l'évolution de la demande, le financement public et les modalités de ce dernier. Selon l'auteur les problèmes apparaissent à partir des années 60, se centrant notamment dans quelques points : 1) l'explosion des effectifs, 2) la crise du financement public, 3) le financement de la vie étudiante. On insère au final du article un bref commenter en espagnol.
Papier- PDF - En ligne

01050.- Le centre de formation des plasticiens intervenants (CFPI), année 2000-2001 : rapport final .- Danner M. ; Galodé G..- Irédu, mai 2001.- Rapport pour le ministère de la Culture et de la communication.- Les versions disponibles en version PDF sont des versions résumées de 44 p.
Papier - PDF

01051.- Les élèves des écoles supérieures d'art : les études dans les écoles Supérieures d'Art, déterminants de choix et cheminement des cohortes.- Galodé G..- Dijon : Irédu, avril 2001.- ministère de la Culture et de la communication
Non disponible

01052.- L'enseignement agricole, outil de la modernisation de l'agriculture polonaise : intérêts et limites de l'expérience française.- Branczewska - Nowakowska A..- Dijon, Université de Bourgogne, septembre 2001, 328 p. + ann. (30 p.), Thèse pour l'obtention du Doctorat en Sciences de l'éducation, sous la direction de Eugenia Malewska et Fraçois Orivel.- Co-tutelle franco-polonaise
Cette recherche évalue les conditions dans lesquelles l'enseignement agricole contribue à la modernisation de l'agriculture. La société polonaise traverse une période marquée par de profondes modifications de son organisation suite au passage de l'économie planifiée à une économie de marché. Cette transition nécessite une modernisation de l'ensemble des secteurs de l'économie nationale. L'agriculture polonaise, caractérisée par une forte proportion de petites structures, un fort recours à la main-d'oeuvre et une contribution importante au produit intérieur brut, est, sur ces points, comparables à l'agriculture française des années soixante. A cette époque, en France, la loi d'orientation définissait les objectifs de la modernisation de l'agriculture et désignait l'enseignement agricole comme l'un des outils de sa mise en oeuvre. L'analyse du rôle de l'enseignement agricole dans la modernisation de l'agriculture française contribue ainsi, à définir les conditions dans lesquelles l'enseignement agricole polonais, pourrait participer à la modernisation de l'agriculture en Pologne. Trois niveaux structurent ce travail : i) l'étude de la période de transition, de l'histoire de l'enseignement agricole polonais, et son évolution et de sa situation actuelle ; ii) l'étude de l'enseignement agricole français, de son évolution et sa participation à la modernisation de l'agriculture à partir des années soixante ; iii) l'analyse des conditions d'une contribution de l'enseignement agricole à la modernisation de l'agriculture. Il établit un descriptif de l'enseignement agricole polonais, évalue ses fonctions, ses atouts et son efficacité actuelle. Il met en évidence les différences fondamentales entre les deux pays et leur système d'enseignement agricole, résultat de parcours historiques et d'identités culturelles propres. Il définit les conditions, les mécanismes et leurs effets conjugués ayant contribué à l'efficacité de l'enseignement agricole français dans la modernisation de l'agriculture. Il détermine les limites de leur adaptabilité à la Pologne et montre les conditions d'une participation de l'enseignement agricole à la modernisation de l'agriculture polonaise.
En rayon

01053.- Analyse comparative de l'investissement en capital humain en Lorraine et au Luxembourg .- Klein C..- Dijon, Université de Bourgogne, juillet 2001, Thèse en Sciences économiques, sous la dir. de J.-J. Paul
Le but de notre étude est d'estimer des fonctions de gains identiques pour la région française de la Lorraine et pour le Luxembourg. Nous rappelons d'abord les principes théoriques à la base des fonctions de gains et ensuite nous proposons de faire nos estimations à partir de données de panel et avec une méthode de variables instrumentales adaptée aux données de panels. Les estimations nous indiquent une corrélation négative entre le niveau de formation et l'effet individuel ce que nous attribuons à l'existence de taux d'escompte subjectifs non-observés. Si, au niveau théorique, nous intégrons la notion de risque dans notre analyse, nous constatons qu'en présence d'un investissement à risque croissant et d'une aversion pour le risque de la part des investisseurs, le niveau optimal d'investissement en capital humain est inférieur par rapport à celui réalisé dans une situation à information parfaite. Ce constat théorique nous amène à supposer que l'existence d'assurances sociales peut être considérée comme une assurance contre le risque lié à l'investissement en capital humain. Point de vue théorique, on peut démontrer, dans un modèle de cycle de vie simple, que l'intégration des assurances sociales dans le modèle favorise l'investissement en capital humain. Point de vue empirique, nous proposons d'estimer l'effet des assurances sociales et donc de la couverture des interruptions de carrières professionnelles involontaires, sur la fonction de gains. Au niveau du rendement de l'éducation, nous constatons pour les deux pays une légère baisse des coefficients estimés ce qui laisse à penser que les assurances sociales baissent le rendement moyen de l'éducation, mais également le risque. De même, nous pouvons suggérer que l'effet des assurances sociales se traduit par une redistribution des gains en faveur des moins diplômés.

Comparative anlaysis of the investment in Human Capital in Lorraine (France) and Luxembourg / The aim of our study is to estimate identical earnings functions for the French region of Lorraine and for Luxembourg. First we present the theoretical framework that allows us to construct the earnings functions, then we estimate them using panel data and an instrumental variable method specially designed for this type of data. The results show us a positive correlation between the level of education and the individual effect probably due to non-observable subjective discount rates. If, on a theoretical level, we take the risk of investment into account we note that, in the presence of an investment with increasing risk and of individuals with risk aversion, the optimal level of investment in human capital is lower compared to the same level in a perfect information situation. The fact allows us to assume that the existence of social security systems can be considered as an insurance against the risk linked to investment in human capital. We show that taking social security into account in a simple life cycle model encourages investment in human capital. Then we propose to estimate the effects of social security systems on the earnings functions. Considering the returns to education we note that estimations are lower than in our first case which means that by lowering the risk of in investment, the social security system also lowers the return to education. We can also note that the social security system redistributes income in favor of the less educated.
En rayon

01054.- Les "Charter schools" : un compromis d'avenir ? .- Meuret D..- Politiques d'éducation et de formation, 1 (1), 2001
Ce type d'école -primaire ou secondaire- est apparu aux Etats-Unis en 1992 et s'est développé rapidement depuis. Il s'agit d'écoles financées sur fonds publics, mais dispensées d'observer la plus grande part de la réglementation qui s'applique aux autres écoles, à condition qu'elles respectent un "contrat" (Chart) adhoc qu'elles passent avec une autorité publique et surtout à condition qu'elles acceptent que ce contrat soit suspendu au fait que les élèves atteignent un certain niveau académique, régulièrement évalué. Il s'agit donc d'une forme extrême de "régulation par les résultats". Ce texte présente ces écoles ainsi que ce qu'on peut savoir de leur efficacité et de leur contribution à l'équité du système éducatif américain.

Charter Schools : a compromise of future ? / "Charter Schools" in the United States are schools which have signed a contract with the education authorities giving them greater autonomy. It is a measure which has been adopted in order to improve the efficiency and the quality of teaching. The article examines the issue of whether or not "Charter Schools" are the forerunner of a new model for education based on privatisation and competition or a limited experiment intended to respond to the needs of specific groups.

papier - PDF

01055.- La loi quinquennale sur l'emploi de 1993 et le service public de formation professionnelle .- Lugnier M..- Dijon, Université de Bourgogne, juillet 2001, Thèse Sciences de l'éducation, sous la dir. de G. Solaux
Tour à tour appréhendée aux différentes périodes de l'histoire, comme un moyen de contrôle de la classe ouvrière et/ou de la jeunesse, un levier du développement économique ou encore un instrument de lutte contre l'échec scolaire, la formation professionnelle est confrontée à une multiplicité d'objectifs. Ceci traduit la difficulté à concevoir un enseignement capable d'intégrer les aspects théoriques et pratiques d'une formation qui se veut en phase avec les évolutions technologiques les plus récentes. Ainsi aux ambiguïtés d'une politique nationale portée au lendemain du Second conflit mondial tout à la fois par un consensus en faveur d'une élévation du niveau de formation, et par une stricte adéquation des formations aux emplois, s'est substituée au cours des années quatre-vingt une volonté d'articuler les interventions de l'Etat avec une logique territoriale en vue d'une adaptation au plan local de la nouvelle politique éducative des "80 pourcent" qui se met en place à l'époque. En mettant un terme au paradigme égalitariste d'un Etat centralisateur dans lequel la formation professionnelle s'était jusque-là développée, les premières lois de décentralisation ont alors doté les collectivités locales d'un pouvoir d'influence que la loi quinquennale de 1993 est venue plus récemment renforcer. Pour souligner les enjeux qui entourent le processus de régionalisation de la formation professionnelle, nous nous sommes plus particulièrement attaché à souligner quelques tendances lourdes qui ont marqué l'appareil de formation professionnelle initiale dans sa dimension spatiale au lendemain du vote d'une loi considérée par certains comme l'expression d'une volonté récurrente et manifeste de démanteler sous couvert d'efficacité le service public de formation professionnelle.

The 1993 quinquennial law on employment and the national system of vocational training / Alternately apprehended at various historical periods as a means of control of the working class and/or the youth, an economic development lever or a tool of fight against scholl failure, vocational training has to face a multiplicity of objectives. That conveys the difficulty in conceiving a teaching able to integrate the theorical and practical sides of an education which claims to be on the same wavelength as the most recent technological developments. Thus, the ambiguities of a national policy supported, after the Second World War, and by a strict adequacy of training and employment, was substituted in the eighties by a will of articulating the state intervention with a territorial logic in order to adapt the new training policy of the 80 percent set up at the time to the local level. By putting an end to the egalitarian paradigm of a centralizing state in which vocational training had grown so far, the first decentralization laws then provided the local communities with a power of influence which the quinquennial law of 1993 has more recently strengthened. To emphasize what is at stake in the process of regionalization of vocational training, we have applied ourselves to underline some serious tendencies which have marked the initial vocational training machinery in its spatial dimension after the passing of a law considered by some as the expression of a recurrent and manifest will of dismantling the national system of vocational training under cover of efficiency.
En rayon

01056.- En Bourgogne, l'insertion professionnelle des apprentis.- Guégnard C. ; Lecrenais C..- mai 2001.- Centre associé au Céreq/IréduService Statistique Académique Dijon
Que deviennent les apprentis à la fin du contrat d'apprentissage ? L'apprentissage favorise-t-il plus l'accès à l'emploi que la formation en lycée professionnel ? Les enquêtes d'insertion dans la vie active du ministère de l'Education nationale effectuées en février 2000 permettent de répondre à ces questions.

In Burgundy, the apprentices' professional integration / What is apprentices' destiny at the end of their apprenticeship contract ? Does apprenticeship lead to better access to employment than training in lycee professionnel ? The entries into working life surveys of the National Education Ministry carried out in Fevruary 2000 allow to answer to these questions.

papier - PDF

01057.- L'aide au développement de la communauté internationale.- Thiebaud J..- Cahiers du Gratice (Les), N°20, 1er semestre 2001
L'examen des politiques d'aide menées par les différents acteurs de la communauté internationale permet de comprendre qu'il n'existe pas aujourd'hui de définition commune du développement qui guiderait l'action de chacun dans un cadre global cohérent et coordonné. Cependant, il peut émerger de nouvelles tendances d'aide qui soient largement partagées par l'ensemble des donneurs.

We exam the aide policy of the different actors of the international community. We find that, today, there exists no definition of development which could lead the coherent and coodinated action of the community. However it is possible that new strong common tendencies could appear.

PDF

01058.- An Evaluation of the European and Japanese Higher Education by the Labour Market .- Paul J.-J. ; Murdoch J..- International Conference on Economics of Education, Beijing, May 16-19, 2001.- School of Education at Peking University.- Voir aussi 03008
Papier - PDF

01059.- Pour une démarche prospective en quatre étapes : une expérience régionale, une collaboration européenne, un secteur d'activité.- Giffard A. ; Guégnard C..- Dossiers (Les), N°122, juin 2001
Le principe général est d'appuyer la prospective sur un diagnostic partagé, qui articule des données quantitatives et qualitatives, et qui sert de fil conducteur afin de proposer des stratégies d'actions. Il n'existe pas actuellement de véritable pénurie de main-d'oeuvre pour l'hôtellerie-restauration en Bourgogne. Le vrai problème est l'amélioration des conditions et d'organisation du temps de travail pour limiter les départs des salariés de ce secteur.

A prospective approach along four lines : a regional experience, an European collaboration, a sector of activity / The prospective approach must be based on a shared diagnosis, which combines quantitative and qualitative data, serves as main theme in order to suggest some strategies of actions. At the moment here is not a real labour shortage in the hotel and catering sector in Burgundy. The main problem is to improve the conditions and organisation of the work time in order to reduce the employees' leaving from the industry.

PDF

01060.- La transformation du Brevet de Technicien Agricole en baccalauréat technologique dépendant du ministère de l'Agriculture et le cheminement scolaire des élèves .- Droyer N..- Dijon, Université de Bourgogne, juin 2001, 347 p. + ann. (71 p.), Thèse Sciences de l'éducation, sous la dir. de G. Solaux
Notre recherche vise à comprendre pourquoi le ministère de l'Agriculture a transformé le brevet de technicien agricole en baccalauréat technologique et à analyser les répercussions de cette décision politique sur les acteurs de l'enseignement agricole. Trois niveaux d'analyse sont retenus : i) macro éducatif (des analyses historiques et sociologiques permettent de cerner les raisons de la modification de l'offre de formation de niveau IV) ; ii) infrasystémique (l'analyse des représentations que se font les enseignants et les chefs d'établissement de la transformation du BTA en baccalauréat technologique permet de dégager une typologie) ; iii) micro éducatif (nous étudions le processus d'orientation des élèves de la classe de seconde, de terminale BEPA et de terminale technologique et montrons que différents facteurs interviennent dans leurs choix tenant à leurs caractéristiques individuelles, à l'offre de formation des établissements, aux notes qu'ils obtiennent en cours d'année ainsi qu'aux projets scolaires ou professionnels qu'ils ont formulés). Les résultats mettent en évidence que les trois niveaux d'analyses retenus sont articulés les uns avec les autres : une décision politique prise au niveau national a des répercussions sur les autres acteurs du système au niveau infrasystémique (les établissements) ou micrologique (les élèves). En retour, les acteurs des niveaux infrasystémique et micrologique, notamment par le biais de représentants, participent à l'élaboration du cadre législatif qui vont ensuite les contraindre.

En rayon

01061.- L'enseignement supérieur européen au regard de la préparation professionnelle de ses étudiants.- Paul J.-J. ; Murdoch J..- Politiques d'éducation et de formation, N°2, 2001
Cet article analyse dans quelle mesure l'enseignement supérieur prépare bien ses étudiants à l'entrée sur le marché du travail. En utilisant les données comparables produites dans le cadre du projet CHEERS (Careers after Higher Education : a European Research Survey), qui couvre 11 pays européens et le Japon, nous étudions les différences par rapport aux conditions d'entrée dans la vie active et aux types d'emploi occupé. Finalement, nous considérons la relation, parmi les différents pays, entre la spécificité en terme d'emploi et le niveau d'éducation requis par ces emplois. Nos résultats montrent que généralement, les diplômés des pays du Nord de l'Europe apparaissent bien préparés pour le marché du travail, alors que les jeunes italiens et japonais semblent rencontrer, au contraire, certaines difficultés d'insertion. Au sein des différents pays, les études médicales et d'ingénieur conduisent à une situation favorable en terme d'éventail d'emplois. A l'inverse, les sciences humaines et les lettres conduisent fréquemment à des emplois peu spécifiques et ne nécessitant pas toujours un niveau d'études supérieures.

European higher education with regard to the vocational training of its students / This article looks at to what extent higher education studies prepare their students for the labour market. Using comparative data from the CHEERS project (Careers after Higher Education : a European Research Survey), covering 11 European countries and Japan, we analyse the differences in early transition into the labour market, and the level and type of jobs that the graduates possess. Finally, we look whether there is a relationship, accross the different countries, between the specificity of fields in terms of types of jobs and the education requirement level of these jobs. Our results show that generally, graduates from the Nordic countries appear well prepared for the labour market, whereas those from Japan and Italy, seem to face, on the contrary, certain difficulties on entering the labour market. Finally, across the different countries, Medical studies and Engineering graduates are in favourable situation in terms of the scope of job opportunities offered by these fields. However Humanities graduates work generally in jobs that are not specific to their field and that do not require higher education.

Papier - PDF

01062.- Les nouvelles technologies peuvent-elles apporter des éléments de réponse aux changements de la demande de savoir ? Les besoins d'évaluation de l'efficacité et du coût des nouvelles technologies.- Thiebaud J..- 1er Symposium international des industries de la connaissance sur le thème "Marches du savoir : nouvelles entreprises, nouvelles stratégies", Futuroscope de Poitiers, 5-6 juin 2001
non disponible

01064.- L'évaluation des innovations pédagogiques : quelles modalités de coopération entre les différents acteurs ?.- Genelot S. ; Suchaut B..- Colloque de l'ADMEE-Europe, Aix-en-Provence, 11-13 janvier 2001, ADMEE-Europe.- ADMEE-Europe.- voir texte en 02074
En se basant sur des exemples de travaux récents portant sur l'évaluation de dispositifs et d'innovations pédagogiques, cet article expose, dans un premier temps, un certain nombre de principes méthodologiques à mettre en oeuvre pour conduire une évaluation externe. Dans un second temps, les modalités qui favorisent la coopération des différents acteurs engagés dans le processus d'évaluation sont présentées. L'idée générale est que l'évaluation peut devenir un outil de poilotage au service de toues les acteurs intéressés par les innovations dans le système éducatif.

Using the examples of recent research, this article presents two aspects of the assessment of innovative teaching practices. First, the article describes a certain number of methodological principles that need to be considered in using external assessment. Secondly, we present the various ways different actors can cooperate within an assessment process. The general idea is that assessment processes can become policy tools for all the actors interested by innovative practice's within the educational system.

Non disponible

01065.- Nouvelles formes d'analyse et d'intervention de la Banque mondiale en Afrique sub-saharienne dans le domaine de l'éducation .- Mingat A..- in : L'éducation dans tous ses états : influences européennes et internationales sur les politiques nationales d'éducation et de formation : actes du colloque international organisé en commun à Bruxelles du 9 au 12 mai 2001 par le Centre européen de documentation poru l'éducation et la formation (CEDEF) et l'Association francophone d'éducation comparée (AFEC).- PHILIPPART A. ; VANDEVELDE L., dir..- Bruxelles, Paris, CEDEF, AFEC, 2001, 304 p.
Papier - PDF

01066.- Les pays pauvres et l'éducation : indicateurs et stratégies de développement des systèmes.- Mingat A..- Rencontres sur l'Education dans les pays en développement, Montréal, mai 2001
non disponible

01067.- Les conditions de vie et de travail des doctorants à l'université de Bourgogne : résumé des résultats obtenus.- Solaux G. ; Louvet S..- 2ème Colloque national des Ecoles doctorales, Lille, 10-11 mai 2001.- 107 p. (Actes : www.abg.asso.fr/publications/cned-2001.pdf)

01069.- Pour une régulation des politiques compensatoires : quels à éléments prendre en considération pour mettre en place une politique d'éducation prioritaire ? Pratiques des acteurs et efficacité d'une politique d'éducation prioritaire.- Meuret D..- Journées internationales d'études sur la politique des zones prioritaires, Tunis, 22-25 mars 2001
PDF - En ligne

01070.- La dynamique des scolarités des filles : le double handicap questionné.- Duru-Bellat M. ; Kieffer A. ; Marry C..- Revue Française de Sociologie, 42 (2), avril-juin 2001
Cet article brosse une fresque de l'évolution des inégalités sexuées et sociales à l'école depuis le début du XXe siècle, éclairée par le contexte scolaire et économique. Il s'appuie sur des données des enquêtes Formation-Qualification Professionnelle de l'INSEE. L'histoire des scolarités masculines et féminines est celle d'un rattrapage des filles puis d'un renversement à leur profit des inégalités d'accès aux différents niveaux du 1er et du 2e cycles du secondaire, dans un respect relatif de la ségrégation sexuée par filières et domaines d'étude. Le renversement des inégalités sexuées s'oppose à la réduction plus discrète des inégalités sociales qui restent d'une ampleur beaucoup plus grande sur toute la période. La hiérarchie des inégalités sociales est peu affectée et reste similaire pour les deux sexes, les enfants de cadres supérieurs se détachant nettement. Dans les milieux populaires, les filles ont rattrapé plus tardivement les garçons mais elles les devancent plus nettement aujourd'hui. Les filles d'agriculteurs et de petits indépendants sont les principales bénéficiaires de ce mouvement. La thèse du double handicap de sexe et de classe soutenue dans de nombreux travaux n'est donc confirmée que pour les cohortes les plus anciennes.

Dynamics of girls' education : the dual handicap in question / This article traces the evolution of sexual and social inequality at school since the beginning of the 20th century, enlightened by the social and economic context. It is based on data Formation-Qualification Professionnelle survey, collected by the INSEE. The history of boys' and girls' education shows how the girls caught up with the boys, followed by a reversal of the situation to the profit of girls in gaining access to the different levels of the 1st and 2nd cycles in secondary education, while respecting relatively speaking, the inequality between sexes depending on the branch and field of study. The reversal of sexual inequality is in contrast to a more discrete reduction of social inequality which remains important throughout the whole period. The hierarchy of social inequalities is little affected and remains similar for both sexes ; children of senior executives stand out clearly from the others. In the working-classes it took longer for girls to catch up with boys, but today they have a strong advance. Girls from farming and self-employment backgrounds are the first to benefit from this evolution. The theory of a dual handicap due to sex and class, upheld in several works, is therefore only confirmed for the older groups.

Papier - PDF

01071.- Bilinguisme, arabisation et évolution du corps enseignant en Algérie.- Si Moussa A..- Education comparée, Vol. 54, mai 2001, AFEC.- voir 99132
Papier - PDF

01074.- La mesure de l'équité pédagogique : l'application des outils d'analyse financière aux phénomènes éducatifs.- Suchaut B..- 2èmes Journées d'études du réseau Analyse pluridisciplinaire des politiques éducatives (RAPPE) "Equité du système éducatif", Dijon, 25-26 juin 2001
non disponible

01075.- Le redoublement : une décision à la recherche de sa légitimité : un éclairage à l'école élémentaire .- Troncin T., DEA "Evaluation dans les systèmes éducatifs", juillet 2001
Le redoublement est un des objets d'étude liés à l'École qui suscite le plus de discussions animées entre les chercheurs et les enseignants. Les expériences des pays qui ont abandonné cette pratique sont peu connues de ceux qui la considèrent comme une nécessité. Ces pays adeptes du redoublement, dont la France, tentent de maîtriser l'ampleur d'un tel phénomène, sans pour autant s'interroger sur sa légitimité. Cette étude montre d'une part que le redoublement est une pratique persistante à l'école élémentaire dont les enjeux se construisent localement et, d'autre part, que le niveau scolaire des élèves ne rend pas totalement compte de la probabilité de passage en cours supérieur. La variable la plus significative est la position de l'élève dans sa classe. Autrement dit, la probabilité qu'a un élève faible de redoubler va dépendre, en partie, du niveau moyen de ses pairs : s'il est scolarisé dans une classe de niveau fort, ses "chances" de redoubler s'en trouveront accrues. Ce résultat pose avec acuité le problème de justice lié à la décision de redoublement.

The grade repetition is one of the objects of study bound to the School which arouses most discussions animated among the researchers and the teachers. The experiments of the countries which abandoned this practice are little known by those that consider it as a necessity. These countries followers of the grade repetition, whose dimension of such a phenomenon France, try to master, without wondering for all that about its legitimacy. This study shows on one hand that the grade repetition is a persevering practice to the elementary school the stakes in which build themselves locally and, on the other hand, that the school level of the pupils does not totally report the probability of superior current passage. The most significant variable is the position of the pupil in its class. In other words, the probability which has a weak pupil to double is going to depend, partially, on the average level of his peers: if he is schooled in a class of strong level, his "chances" to double will there be greater. This result puts with acuteness the problem of justice bound to the decision of grade repetition.

En rayon - PDF

01076.- Controverses autour du choix de l'école : les leçons de l'étranger.- Duru-Bellat M..- Orientation Scolaire et Professionnelle (L'), 30 (2), juin 2001
Cet article présente les débats autour du choix de l'école qui prennent place aujourd'hui, de plus en plus souvent, dans les pays étrangers, ainsi que les politiques qui ont été mises en place. Ces politiques, autant que les justifications idéologiques et théoriques qui les fondent, apparaissent de fait très variées. On examine également ce que l'on sait, au vue des recherches disponibles, de l'effet de ces politiques, sur l'efficacité et l'équité des systèmes éducatifs, résultats assez contrastés, et très dépendants des dispositifs concrets de choix retenus dans les différents pays. La spécificité de la situation française est alors soulignée. Enfin, les enjeux du choix de l'école sont discutés : faut-il avant tout donner satisfaction aux familles, faut-il s'efforcer de promouvoir une réelle mixité sociale, et si oui comment ? Ces questions d'actualité sont délicates, mais la situation actuelle ne peut être durablement défendue.

Debates about the issues of choice of schools : lessons from abroad / The article presents the debates hat are taking place more and more frequently in foreign countries today on issues concerning the choice of schools and thus the policies implemented. These policies together with the ideological and theoretical justifications that they are based upon appear extremely diverse. It also investigates what is knows from the results of available research on the impact of these policies, on the efficiency and equity of the educational systems which also prove to be divers and dependent on the systems of choice of a shool implemented in the different countries. Then the specificity of the situation in France is underlined. Finally, what is at stake in the choice of a school is being discussed : should one beforehand satisfy families' requests or should one try and promote a real social mix within school ? And if so, in which way ? These issues are sensitive ones but the present situation (in France) cannot hold in the long term.

papier - PDF

01077.- Politiques éducatives et analyse des inégalités: de quelques vertus heuristiques des comparaisons franco-britanniques.- Duru-Bellat M..- Revue Française de Pédagogie, N°135, avril-mai-juin 2001, INRP (Institut National de Recherche Pédagogique).- même version que 00009 et 99056
Papier - PDF - En ligne

01080.- L'éducation à l'orientation, une politique éducative de pays riche.- Solaux G..- Orientation Scolaire et Professionnelle (L'), 30 (Hors-série), juillet 2001, CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)INRP (Institut National de Recherche Pédagogique).- voir 99057
Il s'agit, sur la base de comparaisons s'apparentant aux méthodes de l'éducation comparée, de caractériser les fluctuations du sens donné à l'éducation à l'orientation en fonction d'un certain nombre de variables caractérisant trois pays : Haïti, la Tunisie et la France. Nous tenterons de montrer que l'éducation à l'orientation est d'abord une méthode éducative mettant l'individu au centre des dispositifs éducatifs, méthode d'autant plus effective que le pays connaît un niveau de développement élevé.

In a comparative education perspective, this paper focuses on the effectiveness of school guidance policies. It analyses the evolution of the meaning and the purpose of school guidance in relation with the general context of secondary education in three countries with different levels of development, Haiti, Tunisia and France. It shows that education of students to self-guidance as an educational method is one of the elements of the organisation of schools that puts the student at the centre of the education process. The effectiveness of this method, however, is linked with the level of development of the country.

Papier - PDF

01081.- Professional Diversity in a Centralized System : Academic Staff in France .- Chevaillier T..- in : Academic Staff in Europe : Changing Contexts and Conditions.- ENDERS J., ed..- London, Greenwood Press, 2001, 330 p.- ISBN : 0-313-31828-X
papier - PDF

01082.- Analyse du contexte scolaire au niveau de la sixième année de l'enseignement fondamental en Mauritanie .- Mohamed H. ; Saleck M..- Dijon, IREDU/Université de Bourgogne, DEA "Evaluation et comparaison internationale en éducation"
En rayon

01083.- Profils et parcours des responsables associatifs étudiants, rapports aux études et choix individuels .- Rucklin C..- Dijon, IREDU/Université de Bourgogne, DEA "Evaluation et comparaison internationale en éducation"
En rayon - PDF

01084.- The recruitment of researchers and the organization of scientific activity in industry .- Beltramo J.-P. ; Paul J.-J. ; Perret C..- International Journal of Technology Management, 22 (7/8), 2001.- voir 00004
In the light of supposed increasing demand for science by companies, the relative difficulties in many countries of recent science PhD graduates in finding employment in companies seem to represent a paradox. We can wonde what are the factors that tend to limit the entry of PhD graduates into companies. This article looks at the recruitment and the careers of researchers in industry (emphasizing the first aspect) using original surveys carried out in companies, in France, Spain and the UK. The comparison of the case studies carried out in the three countries mentioned above should enable a better understanding of the functions filled by R&D activities within companies. Our main hypothesis is that these functions could explain the recruitment policies and the particular situation of PhD graduates. These three questions run through this article : to what extent do company research centres need to employ science PhD graduates ? What is the central logic, mainly in France, behind the differences in the recruitment at PhD level and the recruitment of graduates from shorter diplomas (and in particular those from the élite engineering schools) ? In what way does the organization of research and development whithin companies have an effect on the recruitment of researchers ? Our case studies allow us to make the distinction between at least two types of laboratories (with each having their own type of recruitment) : the central breeding ground laboratory where the recruitment of PhD graduates is limited (due to the fact that they can be used less in non-research position than engineering graduates) ; laboratories that work in close liaison with university research and have a large proportion of PhD graduates. These results are discussed in the context of change in the management of functions of generating, assimilating and transferring technological knowledge.

Papier - PDF

01085.- Les différences d'acquisitions des élèves en CE1 et CM1 : facteurs socioculturels et scolaires.- Si Moussa A..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Les différences d'acquisitions scolaires des élèves peuvent être expliquées par des facteurs externes et internes du système scolaire. Un protocole d'évaluation mené en 1999-2000 dans les académies de Bourgogne et de La Réunion permet d'isoler la contribution de certains facteurs à l'explication des écarts entre les scores obtenus par des élèves de CE1 et CM1. La comparaison, toutes choses égales par ailleurs, des résultats individuels fournit des éléments d'interprétation alimentant le débat sur l'existence de causes spécifiques et contextuelles de l'échec scolaire.

non disponible

01086.- Effets maîtres, effets établissements : quelle responsabilité pour l'école ?.- Duru-Bellat M..- Revue suisse des Sciences de l'éducation, 23 (2), 2001
La diversité des situations éducatives et des contextes scolaires est volontiers considérée en France comme une des facettes importantes de la crise de l'école. Mais ne faut-il y voir que la traduction sur le terrain scolaire de la ségrégation sociale de l'habitat ? Ou bien faut-il admettre que l'école elle-même participe à la définition de ces situations éducatives contrastées ? Ce texte présente une synthèse actualisée des recherches françaises consacrées aux effets de contextes - effet maître ou effet établissement - en insistant sur les problèmes méthodologiques qu'ils posent, sur leurs nuances et leur complexité (ces résultats étant eux-mêmes contextualisés), sur la nécessité de distinguer efficacité et équité. Il souligne également les controverses qui les marquent et, pour finir, leur portée politique, qu'il s'agisse de la mobilisation des enseignants ou du "contrôle" des demandes parentales, mais aussi, et plus fondamentalement, de la capacité de l'institution scolaire à offrir à tous un environnement éducatif d'égale qualité.

Teacher effects, school effects : what is the responsiblity of schools ? / In France, the heterogeneity of the conditions of education and of school's contexts is viewed as one of the most important aspects of the crisis of schools. But is there only the transfer of the segregation of social circumstances onto school ? Or should one admit that school itself is involved with the definition of various conditions of education ? The following text presents a current synthesis of French research results regarding the question of effects of context, expecially effects of teachers and schools. Thereby the weight lies on the methodologistic problems that appear, on their nuances and on their complexity (the results themselves occur in a fixed context), and the necessity is indicated to differentiate between its effect and fairness. In addition, the contribution delves into the controversies that led to the research results and concludes by pointing to a question of political consequences : is it about the mobilisation of the teaching body, the control of parental demands, or even more fundamentally, the feasibility of schools to offer everybody a pedagogic environment of equal quality ?

papier - PDF

01087.- Une évaluation de l'enseignement à distance universitaire français : le cas des CTU.- Ben Abid S..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Les centres de télé-enseignement universitaire (CTU) représentent aujourd'hui 35 000 étudiants à distance. Après une recherche effectuée sur les CTU et sur leurs étudiants, nous sommes arrivées à la conclusion d'une part, que ces centres, certes, répondaient à l'exigence d'équité d'accès mais pas à l'équité de réussite, et, d'autre part, qu'ils n'étaient pas efficients, ceci étant dû notamment à des coûts trop élevés et des taux de réussite trop faibles comparativement à l'enseignement traditionnel.

non disponible

01088.- Le choix de l'école par les parents : une spécificité française dans un contexte de développement du marché .- Duru-Bellat M..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
La communication présentera les résultats d'une recherche comparative réalisée en 2000 dans le cadre du dernier appel d'offre du CNCRE, sur le développement du choix de l'école dans les pays européens et aux Etats-Unis, et sur l'évaluation des conséquences de cette évolution sur l'efficacité et l'équité du système éducatif. La spécificité de la situation française sera alors mise en évidence : le développement du choix n'a jamais été véritablement débattu ni assumé, et a fortiori évalué dans ses effets, alors qu'il s'agit d'une facette cruciale de toute politique éducative.
non disponible

01089.- Evaluation des pratiques pédagogiques : les atouts d'une approche méthodologique plurielle : le cas du programme EVLANG.- Genelot S. ; Tupin F..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Cette communication présentera comment la conception d'un dispositif d'évaluation du programme didactique européen d'éveil aux langues EVLANG (expérimenté dans 150 classes de quatre pays européens) a donné l'occasion d'intégrer un dispositif d'observation des pratiques pédagogiques des enseignants (dans 20 classes de l'échantillon expérimental) dans le cadre plus large d'une évaluation externe des effets de cette expérimentation sur le développement de compétences métalinguistiques et d'attitudes favorables à la diversité linguistique et culturelle chez les élèves comparativement à un échantillon témoin.

PDF - En ligne

01090.- La loi quinquennale sur l'emploi de 1993... ou la rupture dans la continuité.- Lugnier M..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Il y avait, dans la loi quinquennale de 1993, l'ambition de promouvoir et de mettre en oeuvre une nouvelle politique de la formation professionnelle des jeunes qui soit susceptible de rompre avec les tendances lourdes des logiques institutionnelles propres à chacun des segments de l'appareil régional de formation. Force est de constater cependant que la logique dominante demeure aujourd'hui encore une logique de gestion des flux.

non disponible

01091.- Le point de vue des doctorants sur la formation.- Solaux G..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Ce texte s'inscrit dans le cadre de la définition des politiques de formation. Il s'agit en effet de mettre en place une évaluation destinée d'une part, à disposer d'une représentation de l'opinion des doctorants sur les moyens qui sont mis à leur disposition, et, d'autre part, à recueillir les souhaits d'évolution en matière de moyens à mettre à disposition. Cette évaluation a donc pour objectif final de justifier, si possible de hiérarchiser, les choix d'allocations de ressources et de moyens des formations doctorales. Un questionnaire d'enquête a été construit et administré. L'exploitation des réponses et les perspectives de gestion des formations qui s'ensuivent font l'objet de la communication.
zut ièpa

01092.- Prospective, relation formation-emploi et capacités d'expertise en région.- Giffard A. ; Guégnard C..- La décentralisation de la formation professionnelle en France : quels changements dans la conduite de l'action publique ?, Grenoble, 4-5 octobre 2001, CereqCerat.- CEREQCERAT
Au regard des approches théoriques économiques, la décentralisation de la formation professionnelle facilite le rapprochement entre lieux d'information et de décision, ce qui a pour effet de dynamiser la responsabilité des acteurs engagés. Cette contribution met en relief les enjeux que représentent l'analyse prospective et la capacité d'expertise en région, soulignés à travers l'élaboration en Bourgogne d'un contrat d'objectifs dans l'hôtellerie-restauration.

Forecasting training and employment relationship and expert abilities in region / From the theoretical economic approaches, the decentralization of vocational training helps bringing closer data collection and decision making, which has an effect on energizing the responsability of involved actors. This contribution underlines the stakes of forecast analysis, and the expert abilities in region, as illustrating by the elaboration of an objective contract in the hotel and catering industry in Burgundy.

Papier - PDF

01095.- Le collégien en grande difficulté : recherche-action d'un groupe d'innovation 1998-2000 .- Perriau J.-P., dir. ; Suchaut B., dir..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001. , 156 p.
Un enjeu majeur du collège, après la démocratisation de son accès, est de démocratiser l'accès à la réussite scolaire. Un certain nombre de dispositifs sont d'ores et déjà en place, mais il faut encore inventer des procédures d'aide réellement efficaces pour les élèves qui entrent en sixième avec des lacunes graves en français et en mathématiques. Un groupe de travail, associant des professeurs de tous horizons, et dirigé par Jean-Pierre Perriau (IEN-AIS) et Bruno Suchaut (chercheur à l'Irédu), a pendant deux ans dressé un état des lieux très précis. Il a d'abord ébauché des pistes, qui ont été testées et analysées sur d'importants échantillons d'échelle.

en rayon

01096.- La prise en charge des difficultés scolaires dans le système éducatif : éléments d'évaluation sur la base des recherches en sciences de l'éducation .- Suchaut B..- in : Le collégien en grande difficulté : recherche-action d'un groupe d'innovation 1998-2000.- PERRIAU P., dir. ; Suchaut B., dir..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001. , 156 p.
en rayon - PDF

01097.- Evaluation de l'enseignement fondamental en Mauritanie .- Jarousse J.-P. ; Suchaut B. ; Cellule d'évaluation de l'IPN de Nouakchott.- 2001.- Rapport pour le ministère de l'Education nationale mauritanien, projet Education-Formation
Papier - PDF

01099.- L'offre de formation... entre diversité et convergence.- Lugnier M..- Colloque Céreq-Cérat "La décentralisation de la formation professionnelle en France : quels changements dans la conduite de l'action publique ?", Grenoble, 4-5 octobre 2001
Il y avait, avec la loi quinquennale de 1993, l'ambition de promouvoir et de mettre en oeuvre une politique de la formation professionnelle des jeunes qui soit susceptible de rompre avec les tendances lourdes des logiques institutionnelles propres à chacun des segments de l'appareil de formation. Force est de constater que la logique dominante demeure aujourd'hui encore une logique de gestion des flux.

PDF

01100.- Evaluation d'une innovation pédagogique au lycée : l'aide individualisée en seconde .- Danner M. ; Duru-Bellat M. ; Le Bastard-Landrier S. ; Suchaut B..- Notes de l'Irédu (Les), 01/4, février 2001
Papier - PDF - En ligne

01101.- Analyse du coût de formation du BAFA : rapport final .- Danrey J. ; Orivel F..- Novembre 2001.- Etude financée par le ministère de la Jeunesse et des Sports
Chaque année depuis 1994, 52 000 BAFA en moyenne (tendance assez stable) sont délivrés par Jeunesse et Sports. Représentant près des 3/4 des diplômés d'Etat de ce Ministère, le BAFA suscite des inquiétudes dans les organismes habilités, jusqu'ici, à proposer un parcours de formation d'une durée totale de 28 jours. La majeure partie de ces inquiétudes découle d'une méconnaissance des réalités tant au niveau de l'offre et de la demande de formation qu'à celui des coûts des stages supportés par différentes catégories de financeurs. L'hétérogénéité caractérise l'offre de formation dont l'ancrage idéologique tend à se désagréger et constitue de moins en moins en tant que tel un élément d'attraction pour les familles et/ou les candidats au BAFA.

. Jusqu'à la fin de cette année 2001, l'offre est atomisée c'est-à-dire composée d'une part de 25 associations bénéficiant d'une habilitation générale (4 d'entre elles accueillaient plus des 3/5 des candidats au BAFA), d'autre part de 91 associations ayant reçu une habilitation partielle et constituant une fraction infime (4,5 pour cent des stagiaires) du potentiel global de formation au BAFA.

. Enfin, la construction de l'offre découle d'une grande diversité de stratégies institutionnelles variant selon l'origine et l'ancienneté de l'association, ses objectifs, sa structure interne, les modes d'acquisition et/ou de rémunération des facteurs de production, son approche de la demande, etc...

Quant à la demande, faute d'un outil statistique développé, son appréhension n'obéit pas à des critères objectifs, ce qui ouvre la voie à des jugements fragiles et permet la polémique. Seules certitudes : la demande s'essouffle (ne serai-ce qu'en raison du vieillissement démographique) et surtout se diversifie, d'où la délicate question de la rénovation pédagogique de l'offre et du réexamen des ressources nécessaires à celle-ci.

En l'absence de grilles appropriées, l'approche du coût de la formation s'était limitée jusqu'ici à une analyse sommaire des tarifs pratiqués qui n'obéissent pas seulement aux lois du marché et offrent une palette de prestations assez diversifiées. Aussi, les enquêtes réalisées in situ auprès de 12 associations volontaires revêtent-elles un intérêt majeur (11 habilitations générales + 1 habilitation partielle ayant accueilli
83 pour cent des candidats au BAFA en 2000). A partir de 118 stages, il a été possible d'évaluer les coûts de production du BAFA (exception faite du stage pratique).

. Première observation. Les coûts sont très modérés (en internat, 3 024 F. pour la formation générale et 2 811 F. pour l'approfondissement ; en externat, 2 017 F. pour la formation générale et 2 034 F. pour l'approfondissement). Il s'agit là de coûts apparemment de même ordre de grandeur que la moyenne du marché. Or, celle-ci ne prend jamais en compte l'internat qui constitue le tiers des coûts. De ce fait, le BAFA coûte 1/3 de moins que le reste du marché.

Deuxième observation. La structure des coûts est atypique. Alors que dans le système éducatif, les interventions pédagogiques représentent les 4/5 des coûts, dans le BAFA celles-ci atteignent seulement le tiers en raison du poids du bénévolat, et, parfois, de modalités de rémunération sanctionnées par la Cour de Cassation.

Troisième observation. Les charges de structure sont lourdes. C'est le prix à payer pour une société attachée à un pluralisme associatif, y compris en matière de formation au BAFA.

PDF - En ligne

01102.- Evaluation d'une politique publique sectorielle : le cas de la classe de troisième d'insertion.- Cambon S..- 4ème congrès international AECSE "Actualité de la recherche en éducation et formation", Villeneuve d'Ascq, 5-8 septembre 2001, Université Lille 3/AECSE.- Université de Lille 3, AECSE
Dans le cadre de l'évaluation d'une politique publique destinée à lutter contre l'exclusion, l'étude de la classe de Troisième d'insertion est apparue incontournable comme illustration des efforts faits pour remédier à une forme de marginalisation qui d'abord scolaire peut ensuite prendre la forme d'une exclusion sociale. Aussi, l'observation du fonctionnement de cette classe particulière conduit naturellement à s'intéresser aux notions de décentralisation et discrimination positive qui concourent à favoriser l'égalité des chances.

PDF - En ligne

01103.- Evolution et problèmes de l'enseignement supérieur en Europe.- Eicher J.-C..- Séminaire international "Débat interculturel sur l'évaluation des systèmes éducatifs", Université Mentouri Constantine, 29-31 octobre 2001
Cette communication résume les principales transformations de l'enseignement supérieur en Europe depuis une quarantaine d'années. Elle distingue d'un côté les problèmes nés dans les années 60, en particulier l'explosion des effectifs et leurs conséquences sur l'orientation des formations et sur les modes de financement et de contrôle public des institutions ; de l'autre elle expose les interrogations nées des bouleversements économiques liés à la mondialisation et l'influence de cette dernière sur l'enseignement et sur la recherche, en insistant sur la prise de conscience de ces problèmes au niveau des institutions européennes.

Higher Education in Europe : Mains evolutions and issues since the 1960's / This presentation summarizes the mains changes in the organization, the financing and the programmes of the institutions of H.E. in Europe. It analyses first the consequences of the student explosion which started in the 1960's and of the changes in government attitudes towards H.E., stressing the case of the growing heterogeneity in the student body and that of accountability procedures. In a second part, it briefly summarizes the debates on the consequences of globalization on H.E.

PDF - En ligne

01104.- Pour une expertise en management des personnels enseignants .- Solaux G. ; Suchaut B. ; Dogoh-Bibi P. ; Zebango M. ; Conde A., coord..- Dijon, CRDP de Bourgogne, 2001
Dans le cadre de l'Association pour le Développement de l'Education en Afrique (ADEA) a été crée en 1993 un groupe de travail sur les personnels enseignants - section francophone. Ce groupe mène des actions d'analyse, de recherche, de réflexion et est une force de propositions dans le domaine de la gestion des personnels enseignants. Georges Solaux analyse le fonctionnement du groupe et les travaux réalisés. Sont ensuite présentées les études réalisées dans les différents pays concernés : Guinée, Niger, Bénin, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Côte d'Ivoire, Tchad, Madagascar, Mali.

en rayon

01105.- Pour une orientation lato sensu à partir du processus d'orientation en classe de seconde générale et technologique.- Ertul S..- Dijon, Université de Bourgogne, décembre 2001, 2 vol. : 549 p., pp. 553-869, Thèse Lettres et Sciences humaines. Directeur de thèse : Marie Duru-Bellat
Ce travail s'efforce d'étudier le processus d'orientation lato sensu par des approches à la fois quantitatives et qualitatives à partir des points de vue des orientés et des principaux acteurs d'orientation. Dans la société où nous vivons, l'individu est socialisé simultanément dès sa prime enfance à travers les différentes instances d'orientation. Nous émettons l'hypothèse selon laquelle les modalités, les conditions de la socialisation modifient le cours des trajectoires et des parcours individuels et collectifs. A travers l'exemple des classes de seconde générale et technologique de l'enseignement secondaire, nous analysons le processus d'orientation où seule la poursuite d'études dans diverses filières est envisageable. Puis, nous analysons ce processus dans un contexte universitaire à plusieurs niveaux : orientation dans le cadre des IUT où l'objectif est partagé (emploi ou poursuite d'études), orientation après l'abandon d'un cycle de formation générale (DEUG I), et enfin, insertion professionnelle de tous les sortants quatre ans après l'obtention du diplôme. Ainsi nous essayons de dépasser la logique de l'analyse des carrières scolaires en l'associant aux projets de vie des orientés et aux expériences que les acteurs font de ce processus.

Towards a lato sensu orientation from the orientation process in classe de seconde générale et technologique / This work aims at studying the lato sensu orientation process with quantitative and qualitative methods, starting from the points of view of the oriented and the main actors of orientation. In present-day society, the individual is socialized from his early childhood through different levels of orientation. Our assumption is that the ways and means of socialisation modify the course of individual and collective paths. Through the example of the "classes de seconde générale et technologique" of secondary education, we analyse the orientation process in which only further schooling in various subjects is conceivable. Then we analyse this process at a higher education level : in the Institutes of Technology where the prospects are either finding a job or going into further education ; among the students who drop out after one year's education at University and finally, among those who get a degree (for 4 years afterwards). Our object is to go beyond the logic of schooling paths by associating it with the way the oriented envisage their future and the actors' experience in the process.

En rayon

01106.- Government and finance : the context and implications of financial decisions in higher education.- Chevaillier T..- Scientific Seminar "Governance Structures in Higher Education Institutions", Porto, 13-16 October 2001
non disponible

01107.- Regulation of the English and French educational systems : a comparison.- Duru-Bellat M. ; Meuret D..- European Conference of Educational Research, Lille, Septembre 2001
non disponible

01108.- Strategic Indicators for Higher Education Systems in the 21st Century : lessons from the French Experience .- Chevaillier T..- Invitational Roundtable "System-Level Indicators for Higher/Tertiary Education", Hiroshima, Japon, 11-13 June 2001, Research Institute for Higher Education (RIHE) of Hiroshima UniversityUnescoCepes.- Research Institute for Higher Education (RIHE) of Hiroshima University. Unesco. Cepes
papier - PDF

01109.- Vers de nouveaux modes de gouvernement des systèmes éducatifs ? Les leçons des comparaisons internationales.- Duru-Bellat M. ; Meuret D..- Colloque "Reconfigurer l'action publique ?", Nice, Octobre 2001, Revue Politiques et Management public.- Revue Politiques et Management public.- voir texte en 02085
Dans la plupart des pays développés, l'autonomie des établissements scolaires s'est accrue, accompagnée en général par une surveillance de leurs performances et par des mécanismes d'incitation. Par ailleurs, les parents peuvent davantage choisir l'école de leurs enfants. Cela s'est passé en France aussi, mais de façon plus retenue, et sans que le mode de régulation du système éducatif n'évolue en conséquence. Cet article présente les politiques implantées à l'étranger en la matière, en particulier au Royaume-Uni et dans certains Etats ou Districts des Etats-Unis, et le bilan que l'on peut faire des politiques de choix de l'école comme des politiques d'autonomie/régulation par les résultats. Il présente ensuite l'évolution du système éducatif français en ce domaine et le choix qui a été fait d'une régulation par les processus plutôt que par les résultats. Tout en relevant que certains aspects du système français sont en fait repris par le modèle vers lequel convergent la plupart des systèmes éducatifs, et que les performances du système français souffrent la comparaison avec celle des systèmes anglo-saxons, il souligne les effets délétères de ses ambiguïtés sur les personnels et sur les relations qu'ils entretiennent avec les élèves ou leurs familles. L'"exception française" en matière de régulation est interprétée comme l'effet de la prévalence d'un modèle dans lequel l'éducation institue la république et la citoyenneté plutôt qu'elle n'est au service des individus et de la collectivité.
Non disponible

01110.- An Evaluation of Governement-University Contract in France.- Chevaillier T..- Workshop on Financing of Higher Education, Tokyo, 14 June 2001, Centre for National School Finance.- Center for National School Finance
non

01111.- Recherches en éducation et politiques éducatives : l'éclairage des débats anglo-saxons.- Duru-Bellat M..- Sciences de l'Education pour l'ère nouvelle (Les), 34 (4), 2001
Alors qu'un "Programme Incitatif pour la Recherche en Education et en Formation" (PIREF) vient d'être lancé en France, pour développer une recherche ancrée dans les "demandes" sociales et politiques, des structures de ce type existent déjà ou sont envisagées dans certains pays anglo-saxons. Des débats vifs s'y sont développés autour de la question des rapports entre recherche d'une part, pratiques et politiques éducatives de l'autre, la question étant de savoir s'il est possible de contrer l'isolement, la non utilisation, voire la non pertinence de la recherche en éducation sans verser pour autant dans une articulation étroite avec la demande sociale et politique, d'où elle sortirait complètement instrumentalisée. L'article présente les diverses positions en présence, dont les revues scientifiques anglo-saxonnes se sont fait largement l'écho, pour instruire un débat, ancien mais appelé à rejaillir, et qui ne devrait pas manquer d'être vif dans le contexte français.

Research in education and educational policies : the lighting of the Anglo-Saxon debates / PIREF, an incentive to research in education and training has just been launched, in order to develop research based on social and political needs. Similar programmes already exist or are considered in anglo-saxon countries, which have caused hot debate about the relationship between research and educational practices and policies. The question is whether it is possible to fight the isolation, uselessness or even irrelevance of educational research but without getting caught in a tight link with the social and political demand, which would make it a mere instrument. This article introduces the various positions found in the anglo-saxon scientific magazins with a view to starting this long-standing debate anew in the french context.

papier - PDF

01112.- Gérer les inégalités de réussite à l'école primaire : public, modes de fonctionnement et efficacité pédagogique des dispositifs d'accompagnement scolaire .- Piquée C..- Dijon, Université de Bourgogne, Décembre 2001, Thèse Sciences de l'éducation. Directeur de thèse : Jean-Pierre Jarousse.
Ce travail porte sur les effets sur la réussite scolaire de l'accompagnement scolaire qui désigne l'ensemble des dispositifs qui, hors temps scolaire, visent à fournir un appui et les ressources nécessaires à la réussite scolaire. Cet appui passe essentiellement par une activité d'aide aux devoirs et par des actions favorisant une ouverture culturelle. L'échantillon est constitué de 49 dispositifs dans 3 départements de l'académie de Dijon. L'analyse porte sur plus de 1 000 élèves de CE1 dont 152 en accompagnement scolaire et autant d'élèves de CM1 dont 213 en accompagnement scolaire, scolarisés à proximité de ces dispositifs. Les données relatives au fonctionnement des dispositifs sont issues d'entretiens et de questionnaires destinés aux responsables, intervenants et élèves accueillis. L'ensemble des élèves (témoins et expérimentaux) a été évalué en français et en mathématiques en début (septembre 1999) et en fin d'année scolaire (juin 2000). Un ensemble d'analyses descriptives de l'objet de recherche montre que le terme d'accompagnement recouvre des dispositifs très variés sur le plan de leur mode de fonctionnement comme sur le plan du public accueilli. L'analyse de l'efficacité s'articule alors en lien avec cette variété en cherchant à répondre à deux questions : à quels élèves profite l'accompagnement scolaire et quels sont les contextes les plus (les moins) favorables ? Un certain nombre de réponses sont apportées à ces deux questions, mais on retient surtout le fait que des résultats négatifs sont observés en CE1 alors que, à l'inverse, l'accompagnement scolaire serait positif auprès des élèves de CM1. L'identification des contextes efficaces pose certaines difficultés méthodologiques, mais il a été possible de révéler que les éléments les plus positifs, particulièrement en CM1 semblent être une aide scolaire conduite par des aides éducateurs, implantée au sein d'un établissement scolaire et dont la taille des groupes s'élève à 6-8 élèves par intervenant.

Towards reducing inequalities in primary school achievement : pupils, organisation and effects of study supports / This thesis deals with the effects of "study support" on pupils' achievement. Study support refers to after school programmes that focus on homework help and opening onto cultural activities. The research surveyed 49 study support programmes in Burgundy, a sample of more than 1000 seven year-old pupils (of whom 152 attend such programmes) and more than 1000 nine year-old pupils (whom 213 attend such programmes). Data come from interviews, questionnaires and achievement tests in French and mathematics. Several analyses show that study supports differ widely regarding both their organisation or their pupils characteristics. It eventually leads to know which pupils take advantage of study support and in which contexts. The most significant result is that the impact of study support is positive for the oldest pupils but negative for the youngest ones. It's quite difficult to find which contexts are efficient but some positive elements have been identified such as the help of classroom assistants and a group size about 6-8 pupils.

En rayon - PDF

01113.- Evlang et le développement des savoirs-faire et attitudes des élèves.- Genelot S..- Symposium "Evlang : bilan de trois années de recherches sur l'éveil aux langues dans l'enseignement primaire". Congrès de l'ARIC (Association pour la recherche interculturelle), Genève, 24-29 septembre 2001
Cette communication est destinée à présenter une synthèse des résultats du dispositif d'évaluation quantitative qui a accompagné l'expérimentation du curriculum d'activités EVLANG mis en oeuvre dans près de 150 classes dans quatre (Italie, France, Suisse, Espagne) des cinq pays participant au projet. Ce dispositif a cherché à mesurer l'efficacité spécifique de ce curriculum du point de vue de ses effets attendu auprès des élèves qui en ont bénéficié : aptitudes métalinguistiques et attitudes des élèves vis-à-vis de leur ouverture à la diversité linguistique et culturelle et de leur motivation pour l'apprentissage des langues.

PDF - En ligne

01114.- Variété des modes d'organisation des premiers cycles et réussite universitaire.- Jarousse J.-P. ; Michaut C..- Revue Française de Pédagogie, N°136, juillet-août-septembre 2001
Depuis 1968, les réformes concernant l'enseignement supérieur ont accordé une autonomie croissante aux universités en matière d'organisation pédagogiques. La question qui se pose aujourd'hui est celle de savoir comment varie l'organisation du DEUG d'une filière à l'autre et surtout d'un établissement à l'autre pour de mêmes filières. Cet article, basé sur l'exploitation d'un questionnaire adressé aux responsables de premier cycle des universités françaises, montre qu'il existe aujourd'hui, sue des points importants de l'organisation des DEUG (organisation générale, administration, structure et contenu des enseignements, certification, dispositifs d'aides aux étudiants), des différences importantes entre établissements. Si ce premier résultat met à mal l'image traditionnelle des "diplômes nationaux", il en est de même de l'absence de relation statistique entre les variétés en matière d'organisation et les variétés constatées en matière de réussite. Ce dernier résultat est éventuellement imputable à l'imperfection des données mais il peut tout autant suggérer que, au-delà des conditions de la réussite, les modalités de la réussite (contenu des examens, niveau d'exigence, barèmes, ...) varient elles-mêmes d'un établissement à l'autre.

papier - PDF

01115.- Les dépenses et pratiques éducatives familiales : rapport final.- Genelot S..- août 2001.- Rapport réalisé pour la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves
Le présent rapport restitue la phase finale d'exploitation des données issue d'une enquête qui a été conduite sur deux années scolaires (98/99 et 99/2000) et qui a consisté à enregistrer l'ensemble des dépenses éducatives engagées par les 815 familles de l'échantillon d'origine à propos de leurs enfants scolarisés de la maternelle au lycée. Sont présentés les résultats de l'analyse des dépenses que les familles ont effectuées au cours de l'année scolaire, plus ou moins directement liées à la scolarité des enfants (fournitures, sorties scolaires, restauration et transports scolaires, ...).

PDF - En ligne

01116.- Diversification des choix professionnels des filles. Allez Lucie !.- Guégnard C. ; Henault C. ; Riba A..- 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation régionale des Droits des FemmesFonds Social européen
Des actions de sensibilisation et d'information sont effectuées en Bourgogne afin de susciter une réflexion sur les blocages sociaux et culturels qui font obstacle à l'intégration des femmes dans des domaines considérés a priori comme masculins. Ainsi, le spectacle interactif "Lucie technicienne" réalisé par la Compagnie du Sablier présente aux élèves de troisième de collèges, une jeune fille déterminée à choisir une profession réputée masculine, et incite les jeunes à réfléchir sur leur projet professionnel. L'objectif de cette étude est d'analyser les perceptions des filles et garçons vis-à-vis des métiers, d'appréhender leurs impressions du monde du travail, pour ensuite pouvoir mesurer les éventuels impacts de cette pièce de théâtre.

Diversification of vocational choices for girls : go on Lucie ! / A programme was launched in Burgundy in order to increased the awareness of the population and to increase understanding of the social and cultural obstacles in the way of women integration in occupational fields a priori considered as masculine. As part of this programme, an interactive show named "technician Lucie " was performed by the Compagnie du Sablier : aiming at an audience of lower secondary school pupils, it tells the story of a young girl working in a "masculine" occupation, and challenges young people to consider their professional plans. The purpose of this study is to analyse the girls and boys' perceptions of occupations, to apprehend their vision of the world of work in order to assess the probable impact of the show.

PDF - en ligne

01117.- De la contribution des indicateurs au débat sur l'éducation. Une étude de cas : l'état de l'école.- Meuret D..- Politiques d'éducation et de formation : analyses et comparaisons internationales, N°3, 2001.- Version remaniée de l'intervention au congrès de la Société suisse de Recherche en Education, Genève, 20 septembre 2000
L'état de l'école est une brochure d'indicateurs que le ministère français de l'éducation publie depuis 1991 pour rendre compte du fonctionnement du système et améliorer la qualité du débat sur l'éducation. Ce deuxième objectif n'a pas été atteint, dans la mesure où les débats qui ont eu lieu dans la dernière décennie n'ont pas fait référence aux dimensions présentes dans L'état de l'école (coût, efficacité, inégalités). On l'interprète ici comme un effet de la disqualification des usagers et de la conception tutélaire du système éducatif, conception qui se voit dans l'éloignement des indicateurs des préoccupations immédiates des usagers, et plus encore dans la nature même du débat sur l'éducation. Un débat entre des professionnels sur les contenus de l'éducation, auquel les usagers n'ont pas la légitimité de participer, et dont les acteurs récusent la plupart des critères de jugement qui fondent la définition des indicateurs.

Papier - PDF

01118.- The democratization of education in France : controversy over a topical issue .- Duru-Bellat M. ; Kieffer A..- Population : an english selection, 13 (2), 2001.- Traduction de : La démocratisation de l'enseignement en France : polémiques autour d'une question d'actualité / DURU-BELLAT (M.), KIEFFER (A.). Population, N°1, janvier/février 2000 - pp. 51-80. (référence 00013)
The last 100 years have seen an unbroken rise in the proportions attending school (between ages 14 and 25) in France - the median age for leaving the educational system is now over 20 years, compared with below 11 years in the mid-nineteenth century. Does this mean that the period has witnessed an uninterrupted "democratization of schooling" ? Marie DURU-BELLAT and Annie KIEFFER focus here on two aspects of the changing pattern of educational attainment. First, their analysis considers three successive stages of selection - access to the first-year of collège, which is the start of the French secondary cycle, then access to the first year of lycée, and lastly obtaining the baccalauréat. They show that while the numbers entering the secondary cycle have expanded greatly, the proportions of these pupils going on to higher levels have improved much less. Second, the authors stress the distinction between access to the different levels, which has increased for most social groups, and the pattern of inequalities between the groups, which show little change. The authors thus conclude for a "translation of inequalities", by which they mean a shift to higher levels of the inequalities previously observed at the lower levels.

papier - PDF

01119.- Forecasting training needs in the hotel, catering and tourism sector : a comparative analysis of results from regional studies in three European countries.- Giffard A. ; Guégnard C. ; Strietska-Ilina O..- Training and employment, N°42, january-march 2001
The European Union's recent LABOURatory project on "Regular Forecasting of Training Needs" was intended to explore labour-market information systems and methods in four EU Member States (France, Germany, Ireland and the Netherlands) and to compare them with data availability and applicable methods in three candidate countries (Czech Republic, Poland and Slovenia). The ultimate goal of the project, which was carried out under the Leonardo da Vinci programme, was the elaboration of a methodology for forecasting training needs that would be applicable in the context of labour markets in transition economies, as well as the improvement of existing prognostic approaches in EU Member States.

papier - PDF - En ligne

01121.- Literacy Proficiency, Earnings, and Recurrent Training : a Ten Country Comparative Study .- Boudard E..- 2001, 133 p. , Doctoral dissertation for the PH.D. Degree in International and Comparative Education, Institute of International Education, Stockholm University / IREDU (Université de Bourgogne). Thèse franco-suédoise. Directeur de thèse en France : François Orivel, Thèse en co-tutelle
The purpose of the study is to theorise on participation in recurrent training and to estimate a statistical model. The main focus is the links between latent variables, such as observed skills based on literacy proficiency, firm size, literacy practices at work and at home, and other latent correlates, such as educational attainment, labour force status, experience, occupational status and earnings. Three model predicting participation in recurrent training. The two first models represent intermediate steps in the construction of the final model. The data set employed in this study is derived from the International Adult Literacy Survey. It combines tools from educational assessment and household survey, in order to collect background information about the participants and their labour force experience, and makes use of an innovative measure of human capital stock, namely proficiency on a functional literacy assessment. The analysis also includes countries from different parts of the world : Eastern Europe ; Northern Europe ; Southern Europe ; and North America. Structural Equation Modeling has been used. The results show that all three models confirm the importance of educational attainment as one of the main predictors of literacy proficiency, earnings and recurrent training, with the effects of educational attainment most often mediated by other variables. Hence literacy proficiency and educational attainment are both important for modeling earnings or participation in recurrent training. The magnitude of educational attainment is seen to provide justification for signalling theory, job matching theory, and principal agent theory, as earnings and occurrence of recurrent training are related more to employees' educational atteinment than to their actual levels of knowledge and skills. Work related learning and home related learning are strong predictors of the outcome variable in all three models. The main policy implication of this finding is that no form of education should be favoured, but rather each should be considered valuable and complementary to the others. The total effect of parents' education suggests that parents continue to have an influence on the life careers of their children a long time after the completion of initial, formal education. In other words, the kind of start a child has in life is a very predictor of his or her actual level of literacy proficiency, earnings, of whether or not he or she will take part in further training, lending support to social capital theory, as well as to resource conversion theory. The importance of the long arm of the job is confirmed for the prediction of earnings, as well as for the prediction of recurrent training. Labour force status, firm size and, to a lesser extent occupational status, are important indicators. No particular relationship is observed between men and women as regard to models prodicting literacy proficiency and earnings. Conversely, gender differences in recurrent training are evident, with, on the one hand, determining factors for women, for example, earnings, and, on the other hand, determining factors for men, such as firm size and literacy practice at work. Hence, the study suggests that women's participation in recurrent training is determining by different factors than that of men.

PDF - En rayon

01122.- Le potentiel des nouvelles technologies à répondre à la demande actuelle de formation continue.- Thiebaud J..- Atelier " L'offre et la demande de savoir ", 1er symposium international des industries de la connaissance sur le thème " Marché du savoir : nouvelles entreprises, nouvelles stratgies ", Futuroscope de Poitiers, 5-6 juin 2001
PDF

01123.- Évaluation de l'aide de la Communauté Européenne aux systèmes éducatifs des pays ACP. Rapport national : le cas du Burkina Faso.- Orivel F. ; Gosparini P. ; Kielem J..- DRN, 2001.- Rapport national.- pas sur le site
PDF

01124.- Evaluation of EC support to the education sector in ACP countries. Country report : Zambia .- Orivel F. ; Steinback T. ; Zulu S..- DRN-FTP, 2001.- Rapport national - Draft 12/04/2001.- pas sur le site
Papier - PDF

01125.- Le projet européen Evlang : quelques éléments d'évaluation pour la construction d'un curriculum.- Wolf C..- Septembre 2001, 109 p. + ann., Mémoire de DEA "Évaluation et comparaisons internationales des systèmes éducatif".
Ce travail a pour objet de participer à l'évaluation quantitative du projet européen Evlang, qui s'est donné pour objectif de concevoir un programme destiné à développer une initiation précoce (mais non apprentissage) à plusieurs langues et à permettre aux élèves de s'ouvrir à la diversité linguistique et culturelle du monde. Dans une perspective d'intégration de ces séances Evlang dans le programme de l'école primaire, et conformément aux objectifs exprimés par le Ministère de l'Education Nationale, cette étude tente d'évaluer l'effet de la participation d'un élève à ces séances Evlang et de nommer les conditions idéales pour que cette initiation soit la plus performante possible, au niveau des compétences métalinguistiques et au niveau de l'ouverture multiculturelle des élèves. Mes hypothèses concernant cet effet maximal d'Evlang étaient les suivantes : l'initiation Evlang obtient de meilleurs résultats lorsqu'elle est accompagnée d'un enseignement traditionnel des langues à l'école primaire (EILE) et lorsque le temps d'initiation est plus long....

The european project Evlang was a program intended to promote a multilingual initiation (but no tuition) for pupils of the primary school. Through this initiation, searchers expected an improvement of the metalinguistic competences and of the intercultural awareness of the pupils. My contribution to the global evaluation of this project was to analyse the conditions for integrating Evlang in primary school curriculums. My supposition is that Evlang allows better results when the pupils receive at the same time a traditional foreign language tuition and when the Evlang initiation time is longer.

En rayon

01126.- Diversification des choix professionnels des filles. Lumière et ombre des femmes modèles... .- Bosse N. ; Guégnard C..- Décembre 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation Régionale des Droits des FemmesFonds Social Européen
En s'appuyant sur une enquête réalisée auprès de mille cent cinquante élèves, cette recherche analyse leurs impressions de la vie lycéenne, leurs représentations des métiers, leurs perceptions de l'intégration des femmes sur le marché du travail. L'objectif est de mesurer l'impact de la participation à une rencontre avec des femmes "modèles" qui exercent des métiers scientifiques et techniques. Le genre et la filière d'études jouent un rôle essentiel dans la structuration des représentations des professions.

Diversification of vocational choice for girls. Light and shade of model women.

Based on a survey of 1.500 students, this research analyses their impression of school life, their job representation, their perception of women integration in the labour market. The main objective is to estimate the impact on them of a previous meeting with "model women" who perform technical and scientific jobs. Gender and school paths play an important part in construction of their job representations.

PDF - En ligne

01127.- Diversification des choix professionnels des filles ; Filles et lycée technique, des résistances ? .- Guégnard C. ; Ben Abid S., part. ; Cambon S., part..- Décembre 2001.- ORFE (Association Orientation au Féminin)Délégation Régionale des Droits des FemmesFonds Social Européen
PDF - En ligne

01128.- L'enseignement, une réforme impossible ? Analyse comparée (Laderrière, P. 1999, L'Harmattan) : note critique.- Meuret D..- Revue Française de Pédagogie, N°135, 2001
papier - PDF

01129.- Forecasting Skill Needs : Methodology Elaboration and Testing.- Giffard A. ; Guégnard C. ; [et al.].- 2001.- National Observatory of VET and Labour Market, European Commission Leonardo da Vinci Programme.- Diffusion : National Observatory of Vocational Trining and Labour Market - National Training Fund - Vaclavske namesti 43 - 110 00 Praha 1 - République tchèque
non

01130.- Etude des coûts unitaires de l'éducation au Gabon.- Rasera J.-B. ; Ada L..- Banque mondiale, octobre 2001. .- Programme pour l'amélioration de la transparence et de l'efficacité dans le secteur public (PATESP)
non disponible

01131.- Evaluation et analyse des progressions des élèves en CE1 et CM1.- Si Moussa A..- Rapport de recherche "école primaire", décembre 2001.
non disponible

01132.- Educational research and globalization. The changing role of nation states and international organization.- Duru-Bellat M..- Symposium de l'EERA, Lille, septembre 2001
non disponible

01133.- Comprendre les inégalités pour mieux les réduire.- Duru-Bellat M..- Production/réduction des inégalités dans /hors l'école, Paris, 16-17 novembre 2001, Association "Défendre et transformer l'école pour tous".- Association "Défendre et transformer l'école pour tous"
non disponible

01134.- Garçons et filles à l'école primaire et dans le secondaire.- Duru-Bellat M. ; Jarlegan A..- in : La dialectique des rapports hommes-femmes.- BLÖSS T., ed..- Paris, PUF, 2001
non disponible

01135.- Sociologie politique de l'école.- Mabilon-Bonfils B. ; Saadoun L..- Paris, Presses Universitaires de France, 2001, 246 p..- ISBN : 2-13-050044-7
En rayon

01137.- Note critique de "regards sur l'éducation : les indicateurs de l'OCDE, 2001".- Eicher J.-C..- Politiques d'éducation et de formation, N°2001/3
Papier - PDF

01138.- Le centre de formation des plasticiens intervenants (CFPI), année 2000-2001 : rapport initial.- Danner M. ; Galodé G..- Irédu, mars 2001.- Rapport pour le ministère de la Culture et de la communication
Papier - PDF

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account