Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Liste des publications 2021

21001. Béduwé, C., & Giret, J. F. (2021). Student employment in France: Hindrance rather than help for higher educational success? Journal of Education and Work, 34(1), 95‑109. https://doi.org/10.1080/13639080.2021.1875127
In this study, we examine how student employment impacts higher educational trajectories in France. Focussing on undergraduates’ educational outcomes, we show the consequences of different intensities and levels of recurrence of student employment on perseverance in higher education. We use data from a nationally representative four-year longitudinal survey, descriptive analysis and logistic regression are performed to control for student characteristics. Our results suggest that student employment, especially when intensive and during periods of exams, increases exam failure. When it is recurrent over time, student employment often leads to university dropout. Furthermore, even for those who do manage to reconcile work and study, it lengthens the time spent in higher education. This consequence is particularly costly in France, where success in higher education is often judged by time-to-completion, encouraging strategies that lead to finishing degree requirements as quickly as possible. This approach is difficult to follow for students who must combine work and study, leading to particularly pronounced costs.

21002. Danner, M., Érard, C., & Guégnard, C. (2021). Probabilités d’orientation déjouées, par le sport ? : Le cas des bacheliers professionnels. Consulté à l’adresse https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=67802
Les bacheliers professionnels qui souhaitent continuer des études supérieures hors sections de technicien supérieur s’engagent dans un chemin escarpé où ils sont traditionnellement peu attendus. Quelques-uns s’inscrivent en licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Quels sont les profils de ces jeunes et comment justifient-ils ces choix qui peuvent paraître atypiques et risqués ? Plusieurs recherches récentes, axées sur la transition lycée enseignement supérieur, permettent d’appréhender les parcours de bacheliers professionnels dont les engagements extrascolaires peuvent influencer l’orientation en leur donnant un tour statistiquement inattendu.

21003. Duguet, A., & Tamayo, A. (2021). Représentations du numérique des étudiants de l’Ecole Polytechnique. STICEF – Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Éducation et la Formation, 27(1). https://doi.org/10.23709/sticef.27.1.2
Au cours de ces dernières décennies, le numérique a fait petit à petit son entrée dans le champ de l’enseignement supérieur. Se pose de ce fait la question du rapport qu’entretiennent les étudiants au numérique. Si des travaux ont été menés en lien avec cette question sur les jeunes inscrits à l’université, aucun n’a en revanche été produit sur le cas des grandes écoles. Dans cet article, nous focalisons donc notre attention sur le cas des étudiants de l’Ecole Polytechnique. Nous montrons qu’ils ont une représentation positive des services numériques proposés par l’école, considérant même qu’il peut s’agir d’un vecteur d’innovation pédagogique.

21004. Blanchard, M., Boudesseul, G., Couppié, T., Épiphane, D., Giret, J.-F., Lemistre, P., … Werquin, P. (Éd.). (2021). Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020. Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/selections-du-systeme-educatif-au-marche-du-travail
Les enjeux des 26e journées du longitudinal (JDL) étaient d’examiner les formes de la sélection, ainsi que leurs évolutions et leurs articulations, d’interroger l’expérience de celles et de ceux qui sont sélectionnés et de celles et de ceux qui sélectionnent et de distinguer les ressemblances et les dissemblances entre les deux univers scolaire et professionnel. L’approche longitudinale requise pour ces journées a permis d’analyser les sélections successives au fil des parcours, dans le système éducatif puis vers et sur le marché du travail, ceci notamment en examinant les déterminants qui conduisent à accéder ou non à telle ou telle position dans le système éducatif (niveau, filière, spécialité, etc.), ou sur le marché du travail (qualification, secteur, etc.). À cette fin, les contributions se sont appuyées sur des méthodes quantitatives, via des enquêtes nationales ou locales, ou qualitatives, par des entretiens biographiques et/ou des interrogations répétées.

21005. Merlin, F. (2021). Une sélection parmi d’autres : les déterminants du souhait d’études supérieures des bacheliers professionnels. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 285‑310). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/23-Une%20s%C3%A9lection%20parmi%20d%E2%80%99autres%20%20les%20d%C3%A9terminants%20du%20souhait%20d%E2%80%99%C3%A9tudes%20sup%C3%A9rieures%20des%20bacheliers%20professionnels.pdf
Depuis le milieu des années 2000 et plus particulièrement depuis 2010, les opportunités d’études supérieures des bacheliers professionnels n’ont cessé de croître. Néanmoins, du projet scolaire à l’obtention d’un diplôme, en passant par l’admission dans une formation, leur parcours semble encore jonché d’obstacles. L’augmentation du taux de poursuite d’études des bacheliers professionnels signifie-t-elle que l’enseignement supérieur se démocratise? Les portes de l’enseignement supérieur sont-elles restées «entrouvertes» aux bacheliers professionnels(Lemêtre, Mengneau & Orange, 2016)?Ce travail explore les enjeux des poursuites d’études supérieures des bacheliers professionnels à travers trois épreuves de sélection successives : la sélection informelle, la sélection formelle, puis enfin la sélection «effective» en cours de formation soit la sélection vers l’obtention du diplôme. Nous cherchons les déterminants du succès de chacune de ces étapes.

21006. Merlin, F. (2020). La marque de la sélection. Les débuts de carrière contrariés des « recalés » du supérieur. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 325‑339). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/25-La%20marque%20de%20la%20s%C3%A9lection.%20Les%20d%C3%A9buts%20de%20carri%C3%A8re%20contrari%C3%A9s%20des%20%C2%AB%20recal%C3%A9s%20%C2%BB%20du%20sup%C3%A9rieur.pdf
En 2013, environ 20 000 jeunes ont choisi de mettre un terme à leurs études après s’être vus refuser l’accès à une formation de l’enseignement supérieur1, alors qu’ils venaient d’obtenir leur baccalauréat. Qui sont ces jeunes que la sélection prive d’accès aux études supérieures ? Selon les données de l’application Parcoursup où les « recalés » ont représenté, en 2018, 6 % des candidats ayant obtenu le baccalauréat2, ils constituent 3 % des bacheliers généraux, 8 % des bacheliers technologiques et 14 % des  bacheliers  professionnels.  Les  barrières  formellement  instituées  à  l’entrée  de  l’enseignement supérieur ne constituent cependant pas les seuls obstacles à la poursuite d’études après le bac. L’étude de la sélection formelle oublie notamment les jeunes qui se sont auto-sélectionnés, ou ceux dont la sélection est restée invisible (par l’influence de leur environnement notamment).

21007. Vilches, O. (2021). Les processus d’auto-sélection : le cas de la Garantie jeunes. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 669‑680). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/49-Les%20processus%20d%E2%80%99auto-s%C3%A9lection%20%20le%20cas%20de%20la%20Garantie%20jeunes.pdf
Cette communication s’intéresse à l’auto-sélection des bénéficiaires du dispositif Garantie jeunes. L’originalité de notre recherche tient à la notion de compétences sociales puisque l’on suppose que le jeune va mobiliser un certain nombre d’entre elles à l’entrée du dispositif puis tout au long de celui-ci. En effet, nos résultats démontrent que la façon dont le dispositif est appréhendé par les bénéficiaires dépend en partie de ces compétences mais aussi du parcours antérieur, à la fois scolaire et professionnel.

21008. Érard, C., Guégnard, C., & Danner, M. (2021). Des bacheliers professionnels en STAPS, du déclic à la conquête de l’université. In Céreq Essentiels: Vol. 3. Enseignement supérieur : nouveaux parcours, nouveaux publics (p. 64‑70). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/Des%20bacheliers%20professionnels%20en%20STAPS%2C%20du%20d%C3%A9clic%20%C3%A0%20la%20conqu%C3%AAte%20de%20l%27universit%C3%A9.pdf
Si les rares bacheliers professionnels qui décident de s’inscrire en STAPS peuvent apparaître vulnérables au regard de leurs caractéristiques sociales et scolaires, ils prennent le risque d’une orientation atypique et se montrent offensifs lors de leur transition vers l’enseignement supérieur.

21009. Danner, M., Érard, C., & Guégnard, C. (2021). Des bacheliers professionnels en STAPS sans illusions, mais « motivés ». Agora debats/jeunesses, (87), 7‑24. Consulté à l’adresse https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2021-1-page-7.htm
Des bacheliers professionnels déjouent les statistiques en s’orientant vers l’université. Cet article souligne le poids des engagements sportifs sur des parcours vers l’enseignement supérieur, les (dés)orientant vers des études en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Loin d’être dans l’illusion notamment d’une possible conversion de compétences sportives en réussite académique, ces bacheliers atypiques évoquent très largement leur orientation risquée et/ou osée. Ces jeunes, qui tentent d’échapper au destin social associé à leur baccalauréat, sont toutefois animés par une autre croyance tenace, celle de l’importance de la « motivation ».

21010. Garcia, S., & Oller, A.-C. (2021). La dyslexie : une construction pédagogique à la croisée de normes pédagogiques divergentes. Agora debats/jeunesses, (87), 129‑144. Consulté à l’adresse https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2021-1-page-129.htm
Cet article s’efforce de montrer à la lumière de plusieurs enquêtes que les pratiques usuelles d’apprentissage de la lecture sont à l’origine des difficultés d’une partie des élèves qui sont ensuite définies comme « pathologiques » et attribuées à leurs spécificités cognitives. Elles sont le produit d’une histoire des normes pédagogiques qui aboutissent aujourd’hui à des pratiques « hybrides ». Ces pratiques sont inspirées à la fois des connaissances récentes sur les processus cognitifs et des démarches qui elles, correspondent à un état plus ancien des savoirs. Il en résulte une faible exposition des élèves aux pratiques les plus efficaces pour maîtriser la lecture.

21011. Dirani, A. (2021). La créativité en Sciences de l’Éducation et de la formation – Pistes réflexives autour d’une notion en construction. Présenté à La créativité dans le champ de l’enseignement et de la médiation : quels objets d’enseignement, quelles compétences, quels dispositifs ?, Nice, 18 mars 2021. Consulté à l’adresse https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03147361

21012. Duguet, A., & Morlaix, S. (2021). Rôle de la formation des enseignants du second degré sur leurs pratiques pédagogiques. Recherches en éducation, (44). https://doi.org/10.4000/ree.3499
Ce travail vise à analyser l’effet exercé par la formation initiale et continue des enseignants du second degré, en France, sur leurs pratiques pédagogiques. Pour cela, nous procédons à une analyse secondaire des données issues de l’enquête TALIS (Teaching and Learning International Survey), menée en 2013 au sein de 34 pays dont la France. Nous focalisons plus particulièrement notre attention sur les pratiques liées aux méthodes pédagogiques utilisées, à la gestion de la classe, à la façon de transmettre et aux pratiques évaluatives des enseignants. A l’appui de modèles de régression logistique binaire, nous montrons que les variables liées à la formation initiale jouent un faible rôle, voire exercent un effet négatif sur certaines pratiques pédagogiques, conduisant à une réflexion sur la rénovation de cette formation. Nos analyses viennent en revanche souligner le poids plus important joué par certaines actions de formation continue.

21013. Garcia, S. (2021). Différenciations adaptatives, palliatives et différenciations égalisatrices : l’exemple de l’apprentissage de la lecture. Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, (59). https://doi.org/10.4000/edso.13911
L’article s’interroge sur le flou et l’imprécision qui caractérisent les définitions institutionnelles de la différenciation comme adaptation à une différence individuelle. En s’appuyant sur plusieurs enquêtes, il montre que les contraintes pratiques auxquelles les enseignants sont confrontés conduisent, en l’absence d’une définition plus claire des enjeux de la différenciation, à un ajustement des enseignants au niveau initial des élèves. L’article distingue une différenciation adaptative et une différenciation palliative, qui dans les deux cas, soulèvent des questions. Il défend une conception de la différenciation égalisatrice expérimentée dans le domaine de l’apprentissage de la lecture qui a pour enjeu la réduction des inégalités.

21014. Born, P. (2021). Le dispositif évaluatif de formation initiale chez les sapeurs-pompiers volontaires : quel impact sur leur professionnalisation ? Présenté à Le numérique et l’évaluation des apprentissages, de la menace à l’opportunité, Colloque de l’ADMEE, en ligne, 30 mars-1er avril 2021.
Les sapeurs-pompiers volontaires représentent 79 % des effectifs de sapeurs-pompiers. Dès leur engagement, ils doivent suivre une formation de base, dite « initiale » qui a pour objectif principal de leur permettre de répondre de manière efficiente aux différentes situations qu’ils seront amenés à rencontrer dans le contexte des missions opérationnelles (Métral, Tourmen & Mayen, 2014). Au cours de celle-ci, le formateur permet non seulement à l’apprenant de développer ses connaissances et ses compétences, mais porte également en parallèle un regard évaluatif sur l’apprenant, attendant de ce dernier qu’il en montre l’acquisition (Faulx & Danse, 2016). La notion de compétence est au cœur de la formation initiale des sapeurs-pompiers volontaires : pour valider sa formation, l’apprenant doit produire des compétences et le formateur doit les constater. De la sorte, les référentiels considèrent qu’à l’issue de leur formation initiale, en cas de réussite aux épreuves d’évaluation, les sapeurs-pompiers volontaires ont acquis l’ensemble des compétences nécessaires pour agir en mission. Or, une compétence évaluée dans le cadre d’une formation ne peut conférer qu’une qualification et ne garantit pas un savoir-agir ultérieur (Alliger, Tannenbaum, Bennett, Traver & Shotland, 1997 ; Le Boterf, 1998 ; 2008). Une telle évaluation contribue toutefois au développement de l’identité professionnelle du sapeur-pompier volontaire, notamment par la reconnaissance professionnelle induite (Jorro et Wittorski, 2013).

21015. Borges, C., Lenzen, B., & Loizon, D. (Éd.). (2021). Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique. Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique
Avec la professionnalisation de l’enseignement, l’alternance entre l’université et le milieu scolaire est devenue un impératif dans la formation initiale à l’enseignement en éducation physique. Dès lors, les stages ont vu leur durée s’allonger, tout en devenant incontournables pour le développement des compétences professionnelles. Grâce à des allers-retours entre le milieu scolaire et l’université, il s’agit de rapprocher deux espaces de formation ancrés dans des cultures et des organisations distinctes. Cet écart que l’on cherche à combler par l’alternance est à l’origine de plusieurs programmes de formation continue, qui cherchent à articuler les expériences et les savoirs pratiques avec les connaissances issues de la recherche aux fins d’accompagnement et d’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des élèves. La temporalité en alternance en formation initiale en éducation physique est donc au cœur de cet ouvrage. Dans ce domaine, les formations de terrain sont depuis longtemps caractérisées par le compagnonnage. Néanmoins, les chapitres de cet ouvrage montrent que les dispositifs de formation en alternance ont pris de l’ampleur aujourd’hui, tout en épousant des approches variées.

21016. Loizon, D. (2021). Les stages en alternance au master éducation physique : quels apprentissages pour les étudiants ? In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 37‑62). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21017. Gaudillère, N., & Loizon, D. (2021). Multiplicité des temporalités et activité décisionnelle pour appréhender le savoir en circulation entre le tuteur et l’enseignant stagiaire. In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 87‑106). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21018. Laugier, M., Montagne, Y.-F., & Loizon, D. (2021). Effets du temps sur la résistance des enseignants à intégrer les savoirs de la formation : une étude de cas en natation. In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 167‑183). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21019. Farges, G. (2021). « Quand maman s’émancipait », à propos de : Christine Détrez et Karine Bastide, Nos mères. Huguette, Christiane et tant d’autres, une histoire de l’émancipation féminine, La Découverte. La Vie des idées. Consulté à l’adresse https://laviedesidees.fr/Quand-maman-s-emancipait.html

21020. Vilches, O. (2021). Effets et implication des jeunes au sein du dispositif « Garantie jeunes ». Présenté à Conférence « La juvénilisation des politiques publiques : engagements, gouvernances et territoires. Interroger la catégorie “jeunesse” au prisme de la construction des politiques publiques », Lille, 17-19 mars 2021. Consulté à l’adresse https://ceraps.univ-lille.fr/nc/detail-event/la-juvenilisation-des-politiques-publiques-engagements-gouvernances-et-territoires-interroger-la/

21021. Vilches, O. (2021). Compétences sociales et civiques chez les jeunes « NEET » vulnérables. Présenté à Éducatif présent « Élargir les horizons », Montréal, 25-26 mars 2021. Consulté à l’adresse http://www.colloqueeducatifpresent.com/uploads/3/9/9/4/39946023/programme_final_cep_2021.pdf

21022. Érard, C. (2021). Marie-Christine Peltre, joueuse de haut niveau et enseignante d’histoire-géographie, un demi-siècle d’engagement dans la politique fédérale du tennis. Présenté à 2ème colloque international Le tennis dans la société de demain, Université de Dijon, UFR STAPS, Dijon, 7 au 11 juin 2021.

21023. Loizon, D. (2021). Former à l’animation de groupe d’APP en master. Revue de l’analyse de pratiques professionnelles, (19), 19‑39. Consulté à l’adresse https://www.analysedepratique.org/?p=4364
L’objectif de cet article est de montrer comment il est possible de former des enseignants à l’animation de groupe d’APP dans le cadre d’un master intitulé « Accompagnement et Analyses de Pratiques Professionnelles » (2A2P) à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation de l’Université de Bourgogne mis en place en 2017. Cette formation s’articule autour de plusieurs thématiques convergentes : accompagnement, analyse de pratique, ingénierie de formation et recherche. La présentation et les réflexions à propos de cette formation à l’APP s’appuient sur les bilans et les observations réalisés durant les deux premières années de ce master. Elles se situent à un triple niveau : les enjeux, les dispositifs et l’animation de groupe d’APP.

21024. Ampère, F. (2021). Retour d’expérience sur la formation à l’animation d’un groupe d’APP en master « Accompagnement et Analyse des pratiques professionnelles ». Revue de l’analyse de pratiques professionnelles, (19), 40‑52. Consulté à l’adresse https://www.analysedepratique.org/?p=4372
Cet article a pour objectif de témoigner d’une expérience singulière de formation sur l’animation en analyse des pratiques professionnelles (APP). Animer un groupe d’analyse des pratiques professionnelles nécessite d’assimiler différentes compétences qui mettent en jeu des notions de psychologie, de gestion de groupe, mais également de permettre à l’animateur d’acquérir une pratique réflexive comme geste professionnel. Suivre une formation pour devenir animateur en analyse des pratiques, c’est s’approprier les cadres conceptuels de l’APP, mais c’est aussi et surtout se former lors de phases expérimentales afin de mieux appréhender les différentes étapes dans la construction d’une séance d’APP.

21025. Rollin, B. (2021). La reconnaissance de compétences non disciplinaires essentielles à la réussite étudiante à travers une expérimentation menée à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Présenté à Webinaire « Travaux de Recherche dans les projets NCU-PIA 3 » organisé par l’Université de Côte d’Azur et l’Université de Laval (Québec), 15 Janvier 2021.

21026. Rollin, B. (2021). La reconnaissance par open-badge de compétences transversales essentielles à la réussite dans l’enseignement supérieur. Présenté à Journée d’étude des doctorants « Apprendre et enseigner dans l’enseignement supérieur », Nancy, 18 juin 2021.

21027. Rollin, B., Demeuse, M., & Giret, J.-F. (2021). L’Open-Badge : un outil numérique au service de la relation formation-emploi au sein de nos territoires ? Présenté à Colloque Inter-congrès AREF « Politiques et territoires en éducation et en formation : enjeux, débats et perspectives », Nancy, 2-3 juin 2021.
Cette proposition a pour objectif de montrer comment un nouvel outil numérique appelé « Open-badge » peut reconfigurer le rapport aux espaces et aux savoirs en cherchant à s’appuyer sur une dynamique territoriale. Ce badge numérique peut être appréhendé comme une déclaration numérique vérifiable et infalsifiable, comportant différentes informations  comme l’identité du récepteur du badge, celle de l’émetteur, les critères pour obtenir le badge ou encore les preuves qui peuvent justifier son acquisition.

21028. Berthaud, J. (2021). Le rôle des compétences transversales dans les trajectoires des diplômés du supérieur. Bref, (408). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/le-role-des-competences-transversales-dans-les-trajectoires-des-diplomes-du-superieur
Les qualités relationnelles ou communicationnelles, l’estime de soi, la créativité ou encore la capacité à travailler en équipe font partie de ce que l’on nomme les compétences transversales. Variées et évolutives, elles échappent à une saisie exhaustive comme à une conceptualisation univoque. Au-delà des débats entourant la notion, ces compétences influent-elles sur les trajectoires professionnelles des diplômés du supérieur ? Trois études du centre régional associé au Céreq de Dijon apportent des éléments de réponse.

21029. Guégnard, C., Collet, X., & Macaire, S. (2021). Les chemins inattendus de la réussite étudiante. Mondes Sociaux. Consulté à l’adresse https://sms.hypotheses.org/27634
Quelles sont les situations de vulnérabilité que les étudiant·es rencontrent ? Comment illustrer leur caractère réversible, qui emporte certain·es sur des chemins inattendus de la réussite ? Notre propos trouve un écho particulier…

21030. Morlaix, S. (2021). La prise en compte du concept de « compétences » non académiques » : du système de formation au marché du travail ? In P. Guibert & O. Maulini, Manuel de sciences de l’éducation et de la formation. Consulté à l’adresse https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03254786

21031. Bonnard, C. (2021). Rapport à l’école et au marché du travail des élèves de CAP. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21032. Loizon, D. (2021). Retour sur les enjeux de la recherche en formation. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21033. Duguet, A., Berthaud, J., & Le Mener, M. (2021). Pratiques d’enseignement à l’université. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21034. Garcia, S. (2021). Démissions des enseignants stagiaires. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21035. Szerdahelyi, L. (2021). Les jeunes et l’attractivité des métiers de l’enseignement. Essai de synthèses de recherches en cours. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21036. Meuret, D. (2021). De quelques essais manqués de « traductions ». Administration & Éducation, 170(2), 91‑99. Consulté à l’adresse https://www-cairn-info.proxy-bu2.u-bourgogne.fr/revue-administration-et-education-2021-2-page-91.htm
L’évaluation des établissements en France a une longue histoire, plutôt infructueuse, inspirée de façon plus ou moins lâche par des expériences étrangères. L’article retrace cette histoire, analyse échecs flagrants et réussites partielles, et s’efforce de tracer des perspectives pour une évaluation des établissements adaptée aux défis qu’ils rencontrent aujourd’hui, en phase avec les pays où son utilité est reconnue par l’ensemble des acteurs.

21037. El Hadj Said, K. (2021). Comment la dégradation de la vie étudiante a-t-elle affecté les manières d’étudier durant la pandémie ? Présenté à Apprendre et enseigner dans le supérieur, Journée d’études des jeunes chercheur.es du LISEC, Université de Lorraine, Nancy, 18 juin 2021.
Souvent considérée comme privilégiée par rapport aux autres jeunes, la population étudiante apparaît de plus en plus hétérogène en termes de ressources comme de conditions de vie. Les premières enquêtes sur les conséquences de la pandémie ont pointé cette dégradation des conditions de vie et d’études pour une partie de la population étudiante. Cette proposition de communication se base sur l’exploitation d’une enquête sur la vie étudiante durant le premier confinement. Elle s’interroge notamment sur les effets de la dégradation des conditions de vie des étudiants sur leurs manières d’étudier. Le questionnaire a été construit et diffusé en avril 2020. 3 396 personnes ont répondu à l’enquête entre avril et mai 2020 et 2 097 questionnaires ont été exploités. L’hypothèse est que le confinement a pu dégrader le rapport aux études et les manières d’étudier de ceux qui étaient initialement les plus fragiles.

21038. El Hadj Said, K. (2021). Quelle posture épistémologique adopter en thèse CIFRE dans une collectivité territoriale ? Présenté à Séminaire « Évolution et diversité des formes du doctorat », organisé par l’AJCSEF (Association des Jeunes Chercheur.se.s en Sciences de l’Education et de la Formation), 11 Mai 2021.
Cette communication visait à définir les tenants et les aboutissants de la réalisation d’une thèse professionnelle dans une collectivité territoriale. Elle expliquait ainsi la définition de la posture de chercheur dans un terrain extérieur à l’université et les défis de répondre à la commande d’un employeur tout en gardant l’objectivité nécessaire au doctorant pris en étau entre le monde académique et le monde professionnel.

21039. El Hadj Said, K. (2021). La thèse en CIFRE : les tenants et les aboutissants en sciences humaines et sociales. Présenté à Journée de rencontre sur le doctorat,  Association des Doctorant.e.s et Docteur.e.s Orléanais.es,  en Sciences Humaines et Sociales, Juin 2021.
Cette intervention visait à expliquer les tenants et les aboutissants d’une thèse CIFRE en sciences humaines et sociales, de la candidature à sa concrétisation. Elle expliquait aussi les défis qu’ont les doctorants en CIFRE pour l’élaboration de la méthodologie, la mise en place du terrain et la posture à adopter vis-à-vis de ce statut particulier entre université et exigences du milieu professionnel.

21040. Trespeuch, M., Tenret, É., Verley, É., Belghith, F., Frenod-Dunand, A., & Giret, J.-F. (2021). Projet MEENU – Mondes de l’Emploi Etudiant à l’heure Numérique : rapport final (provisoire). Paris: DARES.

21041. Bertrand, L., & Vilches, O. (2021). Accompagnement des adolescents en Mission locale. Présenté à Les adolescent(s) d’aujourd’hui : penser leur bien-être en contexte scolaire et hors scolaire », St-Etienne, 19 et 20 mai 2021.

21042. Vilches, O. (2021). The importance of social skills in the integration of young people : an analysis through a mixed approach. Présenté à The 5th World Conference on Qualitative Research » (WCQR2021), les 20 et 21 janvier 2021, Barcelone, à distance.
This article is the result of a thesis work that started in March 2019 and is still in progress. This research analyses the place of social skills in the professional and social integration of young people. More specifically, our research focuses on the Youth Guarantee scheme that will be widespread in France in 2013. The results concern two different audiences: young people in the scheme and employers. Firstly, we opted for a qualitative longitudinal method with twenty-three young people. Then, a quantitative approach will make it possible to focus this time on a group of employers likely to hire the young people in the GJ scheme. This article is structured around several results and lines of thought. Firstly, the young people surveyed correspond to the target audience. Second, the acquisition of social skills at the beginning of YM and throughout the process reveals differences between them. Finally, we assume that employers’ interest in social skills will depend on the sector of activity.

21043. Szerdahelyi, L., Albandea, I., Farges, G., & Vallet-Gianini, F. (2021). La préprofessionnalisation aux métiers de l’enseignement : parcours d’étudiant·es de licence dans l’académie de Dijon. Présenté à Colloque Inter-congrès AREF « Politiques et territoires en éducation et en formation : enjeux, débats et perspectives », Nancy, 2-3 juin 2021.

21044. Albandea, I., Farges, G., Szerdahelyi, L., & Vallet-Giannini, F. (2021). Les préprofessionnalisations aux métiers de l’enseignement : caractéristiques sociologiques des étudiant·es de licence dans l’académie de Dijon. Présenté à « Politiques et carrières en éducation et formation », Séminaire du CREN, Nantes, 27 mai 2021.

21045. Szerdahelyi, L. (2021). Les dilemmes de l’égalité. Une approche scolaire par l’éducation physique. Présenté à Université populaire du 14e : Femmes en résistance, résistances des sociétés : Distanciel, 20 mars 2021. Consulté à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=c2KGjV6FTCQ&t=4110s

21046. Garcia, S. (2021). Quand les enseignants claquent la porte. La vie des idées. Consulté à l’adresse https://laviedesidees.fr/Quand-les-enseignants-claquent-la-porte.html
Les démissions de professeurs des écoles, bien que statistiquement limitées, sont un révélateur de la dégradation des conditions de travail des enseignants dans un contexte d’austérité budgétaire, sans que cette question se limite au thème de la revalorisation des salaires

21047. Jongbloed, J., & Giret, J.-F. (2021). Untangling the roles of low skill and education in predicting youth NEET statuses: negative signalling effects in comparative perspective. Compare: A Journal of Comparative and International Education, 0(0), 1‑19. https://doi.org/10.1080/03057925.2021.1951664
Education determines life chances across the globe, but human capital and skill formation offer context-specific advantages in the labour market during the transition from school to work. Our study focuses specifically on the varying effects of low skill on youth ‘not in employment, education or training’ (NEET) statuses via educational attainments. Using Programme for the International Assessment of Adult Competencies (PIAAC) data, we estimate the extent to which country-specific relative low skill levels affect young people’s probability of reporting long-term NEET statuses across contexts. We find that low skill and education have differing effects on the probabilities of reporting NEET statuses cross-nationally. We also conduct mediation analyses to examine to what extent the negative signalling effects of low education explain the impacts of skill disadvantages on NEET statuses. We find that the indirect effect of low skill through education is particularly important in countries with vocationally oriented education systems.

21048. Tagnit, H. (2021). L’influence des pratiques enseignantes sur l’égalité entre filles et garçons (Mémoire de master 2 Expertise Sociologique et Économique en Éducation). Université de Bourgogne, Dijon.
La question du genre est classée parmi les premières préoccupations des gouvernements au niveau mondial. En France, des efforts considérables ont été déployés afin de réduire les écarts des inégalités entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, mais cela semble encore insuffisant et la force des stéréotypes de genre reste encore opérante et produit ses effets négatifs sur les performances scolaires des filles et des garçons tout au long de leur parcours scolaire. Plusieurs recherches scientifiques ont mis l’accent sur le rôle de l’école dans la reproduction des stéréotypes de genre en pointant du doigt des pratiques enseignantes favorisant leur persistance. C’est pour cela que les enseignants restent un pilier principal dans ce processus de lutte contre les stéréotypes de genre, vu leur contact direct avec un ensemble d’élèves issus de différents milieux socioculturels et avec lesquels ils entretiennent des interactions quasi quotidiennes durant lesquelles ces stéréotypes peuvent circuler et être véhiculés, consciemment ou inconsciemment, la chose à laquelle il faut être très vigilant. L’enquête, que nous avons menée, a révélé l’existence de divergences entre les avis des enseignants sur différentes situations et questions concernant les stéréotypes sexués et la question du genre ; c’est pour cela que le volet formation des enseignants à ce sujet est très essentiel et constitue la base à un changement des pratiques vers une prise en compte plus intégrale et plus profonde de la question du genre au sein des écoles. Cette enquête a permis, également, de constater un grand retard à ce niveau-là, la généralisation de la formation, initiale et continue, des enseignants nécessite encore plus d’efforts, avec une nécessité de développer les méthodes et les dispositifs de ces formations ; sans oublier aussi la mise en place, au sein des écoles, des mesures parallèles accompagnant ces dispositifs de formations comme par exemple la nomination des « référents égalité ».

21049. Daval, A. (2021). Les effets des masters en alternance sur le développement des compétences et des liens sociaux des étudiants : le cas de l’IAE de Dijon (Mémoire de recherche Master Sciences de l’éducation parcours Expertise Sociologique et Economique en Education). Université de Bourgogne, Dijon.
Ce mémoire s’intéresse à des formations en alternance dans des masters de l’institut d’administration des entreprises de Dijon. Depuis quelques années, les mondes de la formation et du travail se sont investis dans l’approche par compétences. La collaboration entre l’entreprise et l’université entraîne la renaissance de l’alternance grâce à de nouvelles pédagogies : expérience apprenante, approche par compétences, professionnalisation, validation des acquis de l’expérience, etc. La recherche que nous menons tente de déterminer l’influence de l’institut d’administration des entreprises de Dijon dans l’accroissement des relations sociales et des liens sociaux des alternants. Nous identifions les compétences développées par les étudiants grâce aux spécificités de l’alternance et aux diverses méthodes pédagogiques. La question de recherche est la suivante : Quels sont les effets des masters en alternance au sein de l’IAE de Dijon sur le développement des compétences et des liens sociaux des étudiants ? Afin de répondre au mieux à cette question, une enquête qualitative par entretiens semi-directifs est mise en oeuvre dans le but de colliger les récits des participants et de saisir leurs perceptions sur leurs expériences professionnelles et universitaires. Quatorze anciens alternants issus de quatre masters de l’IAE de Dijon constituent notre échantillon. L’analyse de leurs propos nous permet d’exprimer nos résultats selon les objectifs fixés. Ainsi, l’IAE de Dijon donne accès à un capital social aux alternants grâce à des réseaux de professionnels (associations, groupes d’anciens diplômés, partenariats). Néanmoins, ce capital social varie en fonction des masters et de l’investissement alloué au maintien des relations sociales. Grâce à l’alternance et selon leur cursus de formation, les étudiants développent des compétences et des connaissances diverses. La sphère académique favorise davantage le développement de compétences spécifiques. La sphère professionnelle, quant à elle, contribue au développement des pratiques professionnelles et des compétences de savoir-être des alternants. Certaines formations en alternance ont la particularité de proposer une pédagogique basée sur la remise en question et la prise de distance vis-à-vis de l’expérience professionnelle de l’apprenant. Les méthodes pédagogiques appliquées rendent l’alternant capable de développer une compétence de réflexivité.

21050. Vilches, O. (2021). Les situations de vulnérabilité : l’exemple de la Garantie jeunes. Présenté à « Les vulnérabilités au travail. Regards croisés des sciences sociales en Europe », Bordeaux, Centre Emile Durkheim, 24-25 juin 2021.

21051. El Hadj Said, K. (2021). Territories and effects on student living conditions : a case study of the Paris student housing scheme. Présenté à 12th International EUREDOCS Conference « HEIs coping with external and internal challenges ». Porto, Universidade Porto, 7 septembre.
In a context of competition between student cities, the local level is increasingly involved in improving student living conditions and is working to make their territory more attractive to students. A focus is made on the « Aide à l’Installation dans un Logement pour les Étudiants » (Help for students to settle in) of the city of Paris, a system that aims to promote the social mix of students. A quantitative evaluation of the system was carried out using the theory of capabilities. The program has increased the scope of possibilities by giving students the opportunity to live in Paris. However, the autonomy so sought after by the students is specific in that the financial autonomy is partial. In short, the program has a relative effect on precariousness and the reduction of social inequalities among students in a city that suffers from them

21052. Lebossé, C., Érard, C., & Vivier, C. (2021). French female youth and sports inspectors and the challenge of neoliberalism during the « Trente Glorieuses ». Power and Education, 0(0), 1‑24. https://doi.org/10.1177/17577438211037212
In a society where the politics of life is geared toward maximizing the physical and psychological dimensions of human capital to ensure economic growth, France’s Inspectorate for Youth and Sports played a key role in disseminating a new mode of governance of bodies and youth—a form of self-governance based on the rising neoliberal values that emerged during the period of the Trente Glorieuses. Representing a tiny minority in an essentially male bastion, a small number of women, cherry-picked for their expertise and effectiveness as inspectors, came to play a vital role in a new mode of youth governance aimed, against a backdrop of social control, at encouraging young people to assume greater self-responsibility and to take ownership of their physical education and activities. Guided by research in the human and social sciences as a basis for rethinking how physical education is taught in schools, women may be seen as key contributors to the emergence of a new ethos designed to develop the ability of French youth to adapt to the social and economic transformation of capitalist society by appealing to the psyche (superego) and self-regulation. Despite promoting a “differentialist feminism”.

21053. de Clercq, M., & Perret, C. (2021). Étude exploratoire des obstacles à la transition universitaire selon le vécu d’étudiants français et belges. Présenté à Les Rendez-vous de l’AIPU, organisés par l’UC Louvain et lARES (Académie de Recherche et d’enseignement supérieur), En ligne, 9 avril 2021.

21054. Duru-Bellat, M. (2021). La sociologie de l’éducation et la formation des enseignants « contre les inégalités » : à quelles conditions ? Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021. Consulté à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=KeTC2X_MmGg

21055. Farges, G. (2021). Héloïse Durler et Philippe Losego (dir.), Travailler dans une école. Sociologie du travail dans les établissements scolaires en Suisse romande. Sociologie du travail, 63(3). Consulté à l’adresse https://journals.openedition.org/sdt/39578

21056. Saunier, É. (2021). Comment former sur et contres les inégalités sociales avec les outils de la sociologie ? Dans la cuisine de l’enseignement de la socialisation pour former au métier de Conseiller Principal d’Éducation (CPE). Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021.

21057. Garcia, S. (2021). Une condition nécessaire pour combattre les inégalités sociales de réussite scolaire : questionner la formation à l’auto formation. Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021.

21058. Morlaix, S., & Tavant, D. (2021). Profil enseignant et compétences psychosociales des élèves : quels liens établir au sein de la classe ? Revue française de pédagogie, (211), 87‑101. Consulté à l’adresse https://journals.openedition.org/rfp/10534
La recherche des déterminants de la réussite scolaire des élèves et de leur parcours d’orientation constitue une préoccupation majeure des chercheurs en éducation. Alors que de nombreuses variables sont explorées et analysées pour mieux comprendre les trajectoires des élèves, certaines d’entre elles restent peu étudiées. Parmi ces dernières figurent certaines caractéristiques de l’enseignant et les compétences psychosociales des élèves. L’objet de cet article est de mettre en relation de façon empirique ces deux types de variables (profil interactionnel de l’enseignant et compétences psychosociales développées chez les élèves). L’intérêt de la démarche repose sur une analyse exploratoire confirmatoire et permet de dégager des pistes de réflexion pour une meilleure compréhension de la réussite scolaire des élèves.

21059. Duru-Bellat, M. (2021). Se libérer du sexisme ou se libérer du genre ? In K. Faniko & B. Dardenne, Psychologie du sexisme : des stéréotypes de genre au harcèlement sexuel (p. 227‑243). De Boeck.

21060. Tavant, M. (2021). Éducation artistique et culturelle et attitudes de relation au monde : quel rôle dans l’ouverture au monde des jeunes ? Présenté à 8èmes rencontres régionales de l’éducation à la citoyenneté mondiale », organisé par Bourgogne Franche-Comté International, le 10 juin 2021, en distanciel.

21061. Tavant, M. (2021). Formation à l’enseignement de l’éducation morale et civique et appropriation par les enseignants de méthodes spécifiques. Présenté à 7ème Printemps de la recherche en éducation 2021 : Développer l’esprit critique des élèves : enjeux pour la formation des enseignants et personnels d’éducation, organisé par le réseau des INSPE (février – juin 2021).

21062. Albandea, I., Farges, G., Szerdahelyi, L., & Vallet-Giannini, F. (2021). La préprofessionnalisation aux métiers de l’enseignement : un dispositif d’ouverture sociale ? Profil des étudiant·es AED Prépro et usages du dispositif. Présenté à « La construction des inégalités dans l’enseignement supérieur et la recherche », organisé par le RESUP et l’ENS de Lyon, Lyon, 14-15 octobre 2021.

21063. Velu, A.-É., & Dirani, A. (2021). Les capitaux cachés de l’ascension scolaire : une analyse des modes de socialisation singuliers en milieux populaires. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21064. Bonnard, C., El Hadj Said, K., & Giret, J.-F. (2021). Comment la dégradation de la vie étudiante a affecté le rapport aux études durant la pandémie ? Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21065. Rollin, B. (2021). L’open-badge : un outil numérique pertinent au service du développement de compétences transversales essentielles à la réussite étudiante ? Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21066. Berthaud, J., & Giret, J.-F. (2021). De l’emploi lycéen à l’emploi étudiant : la transition secondaire-supérieur. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21067. Guégnard, C., Érard, C., & Danner, M. (2021). Récit d’un « tremplin ». Des bacheliers professionnels en classe préparatoire. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21068. Érard, C., & Louveau, C. (2021). Orientation (im)probable en filière universitaire masculine et cohérence d’un habitus féminin : cas des fillesqui se détournent des STAPS. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21069. Merlin, F. (2021). Mobilité socioprofessionnelle des diplômés de BTS en début de carrière. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational… : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21070. Shamavu Byanjira, J. K. (2021). Comparaison des conditions de travail des enseignants et des contextes d’enseignement entre les écoles primaires et secondaires du secteur public et privé de la Ville de Goma en Province du Nord Kivu, République démocratique du Congo, de 2010 à 2021 (Mémoire de Master 2, Sciences de l’éducation Spécialité Expertise sociologique et économique en éducation). Université de Bourgogne, Dijon. https://iredu.u-bourgogne.fr/wp-content/uploads/2021/10/21070.pdf

21071. Szerdahelyi, L. (2021). Yvonne de Rette et l’éducation physique féminine (1925-1985). Une ombre légère face au sport ? Staps, 133(3), 105‑120. Consulté à l’adresse https://www-cairn-info.proxy-bu1.u-bourgogne.fr/revue-staps-2021-3-page-105.htm
Rendre compte de brèches ouvertes dans l’ordre du genre, à partir d’une étude de cas, est le projet que nous souhaitons développer. Ce projet se centre sur le monde de l’Éducation physique et sportive (EPS) et prolonge le travail d’études comparées sur les femmes actrices de l’EPS (Szerdahelyi & Robène, 2019). Dans le numéro 123 de STAPS qui leur était dédié, les voix de femmes, « ombres légères au théâtre de la mémoire » (Perrot, 1998, p. 9), avaient été mobilisées par l’ensemble des chercheur·es. Nous poursuivons la démarche en articulant des sources orales avec des sources écrites et iconographiques, selon une approche méthodologique soucieuse d’éviter le piège de « l’illusion biographique » (Bourdieu, 1986). Sur la base principale d’entretiens oraux, enregistrés avec Yvonne de Rette née Chapaveyre, nous tenterons de répondre à deux interrogations posées lors des journées d’études d’Angers consacrées aux « conceptions et débats en EPS dans la seconde moitié du XXe siècle » (Gomet & Renaud, 2020) : qu’est-ce qui pousse un individu à choisir d’embrasser une carrière en EPS ? Comment se construit une personnalité pédagogique ? En l’occurrence, comment une fille, née en Chine en 1925, est-elle devenue professeure d’EPS en France, à Calais, après une formation suivie à l’École normale supérieure d’éducation physique (ENSEP) de Châtenay-Malabry entre 1946 et 1948 ? Comment se construit la professionnalité de cette enseignante, « femme de » Jacques de Rette, ombre légère de son mari, lequel s’impose dans les mémoires comme une figure historique de l’EPS. Chemin faisant, en quoi les expériences qu’elle acquiert, vit et construit jusqu’à sa retraite en 1985 lui permettent-elles de se positionner, tant professionnellement que familialement ? Cette contribution propose d’appréhender le parcours de cette femme professeure d’EPS ainsi que les manières dont elle incarne, conçoit et pratique son métier.

21072. Giret, J.-F., & Jongbloed, J. (2021). Les jeunes en situation de NEET : le rôle des compétences de base. Céreq Bref, (413). Consulté à l’adresse https://pmb.cereq.fr/doc_num.php?explnum_id=8140
Enjeu prioritaire des politiques publiques nationales et européennes, les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation connaissent un risque d’exclusion plus ou moins marqué selon les pays. Si le niveau d’éducation joue un rôle central dans ces situations, l’approche par les compétences de base permet d’affiner la focale. Les données internationales montrent en effet qu’un même niveau de diplôme ne certifie pas partout le même niveau de compétences. Comment s’expliquent ces écarts ? Dans quelle mesure ces compétences protègent-elles des situations de NEET indépendamment du diplôme ? 

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

21001. Béduwé, C., & Giret, J. F. (2021). Student employment in France: Hindrance rather than help for higher educational success? Journal of Education and Work, 34(1), 95‑109. https://doi.org/10.1080/13639080.2021.1875127
In this study, we examine how student employment impacts higher educational trajectories in France. Focussing on undergraduates’ educational outcomes, we show the consequences of different intensities and levels of recurrence of student employment on perseverance in higher education. We use data from a nationally representative four-year longitudinal survey, descriptive analysis and logistic regression are performed to control for student characteristics. Our results suggest that student employment, especially when intensive and during periods of exams, increases exam failure. When it is recurrent over time, student employment often leads to university dropout. Furthermore, even for those who do manage to reconcile work and study, it lengthens the time spent in higher education. This consequence is particularly costly in France, where success in higher education is often judged by time-to-completion, encouraging strategies that lead to finishing degree requirements as quickly as possible. This approach is difficult to follow for students who must combine work and study, leading to particularly pronounced costs.

21002. Danner, M., Érard, C., & Guégnard, C. (2021). Probabilités d’orientation déjouées, par le sport ? : Le cas des bacheliers professionnels. Consulté à l’adresse https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=67802
Les bacheliers professionnels qui souhaitent continuer des études supérieures hors sections de technicien supérieur s’engagent dans un chemin escarpé où ils sont traditionnellement peu attendus. Quelques-uns s’inscrivent en licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Quels sont les profils de ces jeunes et comment justifient-ils ces choix qui peuvent paraître atypiques et risqués ? Plusieurs recherches récentes, axées sur la transition lycée enseignement supérieur, permettent d’appréhender les parcours de bacheliers professionnels dont les engagements extrascolaires peuvent influencer l’orientation en leur donnant un tour statistiquement inattendu.

21003. Duguet, A., & Tamayo, A. (2021). Représentations du numérique des étudiants de l’Ecole Polytechnique. STICEF - Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Éducation et la Formation, 27(1). https://doi.org/10.23709/sticef.27.1.2
Au cours de ces dernières décennies, le numérique a fait petit à petit son entrée dans le champ de l’enseignement supérieur. Se pose de ce fait la question du rapport qu’entretiennent les étudiants au numérique. Si des travaux ont été menés en lien avec cette question sur les jeunes inscrits à l’université, aucun n’a en revanche été produit sur le cas des grandes écoles. Dans cet article, nous focalisons donc notre attention sur le cas des étudiants de l’Ecole Polytechnique. Nous montrons qu’ils ont une représentation positive des services numériques proposés par l’école, considérant même qu’il peut s’agir d’un vecteur d’innovation pédagogique.

21004. Blanchard, M., Boudesseul, G., Couppié, T., Épiphane, D., Giret, J.-F., Lemistre, P., … Werquin, P. (Éd.). (2021). Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020. Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/selections-du-systeme-educatif-au-marche-du-travail
Les enjeux des 26e journées du longitudinal (JDL) étaient d’examiner les formes de la sélection, ainsi que leurs évolutions et leurs articulations, d’interroger l’expérience de celles et de ceux qui sont sélectionnés et de celles et de ceux qui sélectionnent et de distinguer les ressemblances et les dissemblances entre les deux univers scolaire et professionnel. L’approche longitudinale requise pour ces journées a permis d’analyser les sélections successives au fil des parcours, dans le système éducatif puis vers et sur le marché du travail, ceci notamment en examinant les déterminants qui conduisent à accéder ou non à telle ou telle position dans le système éducatif (niveau, filière, spécialité, etc.), ou sur le marché du travail (qualification, secteur, etc.). À cette fin, les contributions se sont appuyées sur des méthodes quantitatives, via des enquêtes nationales ou locales, ou qualitatives, par des entretiens biographiques et/ou des interrogations répétées.

21005. Merlin, F. (2021). Une sélection parmi d’autres : les déterminants du souhait d’études supérieures des bacheliers professionnels. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 285‑310). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/23-Une%20s%C3%A9lection%20parmi%20d%E2%80%99autres%20%20les%20d%C3%A9terminants%20du%20souhait%20d%E2%80%99%C3%A9tudes%20sup%C3%A9rieures%20des%20bacheliers%20professionnels.pdf
Depuis le milieu des années 2000 et plus particulièrement depuis 2010, les opportunités d’études supérieures des bacheliers professionnels n’ont cessé de croître. Néanmoins, du projet scolaire à l’obtention d’un diplôme, en passant par l’admission dans une formation, leur parcours semble encore jonché d’obstacles. L’augmentation du taux de poursuite d’études des bacheliers professionnels signifie-t-elle que l’enseignement supérieur se démocratise? Les portes de l’enseignement supérieur sont-elles restées «entrouvertes» aux bacheliers professionnels(Lemêtre, Mengneau & Orange, 2016)?Ce travail explore les enjeux des poursuites d’études supérieures des bacheliers professionnels à travers trois épreuves de sélection successives : la sélection informelle, la sélection formelle, puis enfin la sélection «effective» en cours de formation soit la sélection vers l’obtention du diplôme. Nous cherchons les déterminants du succès de chacune de ces étapes.

21006. Merlin, F. (2020). La marque de la sélection. Les débuts de carrière contrariés des « recalés » du supérieur. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 325‑339). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/25-La%20marque%20de%20la%20s%C3%A9lection.%20Les%20d%C3%A9buts%20de%20carri%C3%A8re%20contrari%C3%A9s%20des%20%C2%AB%20recal%C3%A9s%20%C2%BB%20du%20sup%C3%A9rieur.pdf
En 2013, environ 20 000 jeunes ont choisi de mettre un terme à leurs études après s’être vus refuser l’accès à une formation de l’enseignement supérieur1, alors qu’ils venaient d’obtenir leur baccalauréat. Qui sont ces jeunes que la sélection prive d’accès aux études supérieures ? Selon les données de l’application Parcoursup où les « recalés » ont représenté, en 2018, 6 % des candidats ayant obtenu le baccalauréat2, ils constituent 3 % des bacheliers généraux, 8 % des bacheliers technologiques et 14 % des  bacheliers  professionnels.  Les  barrières  formellement  instituées  à  l’entrée  de  l’enseignement supérieur ne constituent cependant pas les seuls obstacles à la poursuite d’études après le bac. L’étude de la sélection formelle oublie notamment les jeunes qui se sont auto-sélectionnés, ou ceux dont la sélection est restée invisible (par l’influence de leur environnement notamment).

21007. Vilches, O. (2021). Les processus d’auto-sélection : le cas de la Garantie jeunes. In M. Blanchard, G. Boudesseul, T. Couppié, D. Épiphane, J.-F. Giret, P. Lemistre, … P. Werquin, Sélections, du système éducatif au marché du travail : XXVIèmes journées du longitudinal, Toulouse, 12-13 novembre 2020 (p. 669‑680). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/49-Les%20processus%20d%E2%80%99auto-s%C3%A9lection%20%20le%20cas%20de%20la%20Garantie%20jeunes.pdf
Cette communication s’intéresse à l’auto-sélection des bénéficiaires du dispositif Garantie jeunes. L’originalité de notre recherche tient à la notion de compétences sociales puisque l’on suppose que le jeune va mobiliser un certain nombre d’entre elles à l’entrée du dispositif puis tout au long de celui-ci. En effet, nos résultats démontrent que la façon dont le dispositif est appréhendé par les bénéficiaires dépend en partie de ces compétences mais aussi du parcours antérieur, à la fois scolaire et professionnel.

21008. Érard, C., Guégnard, C., & Danner, M. (2021). Des bacheliers professionnels en STAPS, du déclic à la conquête de l’université. In Céreq Essentiels: Vol. 3. Enseignement supérieur : nouveaux parcours, nouveaux publics (p. 64‑70). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/sites/default/files/2021-02/Des%20bacheliers%20professionnels%20en%20STAPS%2C%20du%20d%C3%A9clic%20%C3%A0%20la%20conqu%C3%AAte%20de%20l%27universit%C3%A9.pdf
Si les rares bacheliers professionnels qui décident de s’inscrire en STAPS peuvent apparaître vulnérables au regard de leurs caractéristiques sociales et scolaires, ils prennent le risque d’une orientation atypique et se montrent offensifs lors de leur transition vers l’enseignement supérieur.

21009. Danner, M., Érard, C., & Guégnard, C. (2021). Des bacheliers professionnels en STAPS sans illusions, mais « motivés ». Agora debats/jeunesses, (87), 7‑24. Consulté à l’adresse https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2021-1-page-7.htm
Des bacheliers professionnels déjouent les statistiques en s’orientant vers l’université. Cet article souligne le poids des engagements sportifs sur des parcours vers l’enseignement supérieur, les (dés)orientant vers des études en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Loin d’être dans l’illusion notamment d’une possible conversion de compétences sportives en réussite académique, ces bacheliers atypiques évoquent très largement leur orientation risquée et/ou osée. Ces jeunes, qui tentent d’échapper au destin social associé à leur baccalauréat, sont toutefois animés par une autre croyance tenace, celle de l’importance de la « motivation ».

21010. Garcia, S., & Oller, A.-C. (2021). La dyslexie : une construction pédagogique à la croisée de normes pédagogiques divergentes. Agora debats/jeunesses, (87), 129‑144. Consulté à l’adresse https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2021-1-page-129.htm
Cet article s’efforce de montrer à la lumière de plusieurs enquêtes que les pratiques usuelles d’apprentissage de la lecture sont à l’origine des difficultés d’une partie des élèves qui sont ensuite définies comme « pathologiques » et attribuées à leurs spécificités cognitives. Elles sont le produit d’une histoire des normes pédagogiques qui aboutissent aujourd’hui à des pratiques « hybrides ». Ces pratiques sont inspirées à la fois des connaissances récentes sur les processus cognitifs et des démarches qui elles, correspondent à un état plus ancien des savoirs. Il en résulte une faible exposition des élèves aux pratiques les plus efficaces pour maîtriser la lecture.

21011. Dirani, A. (2021). La créativité en Sciences de l’Éducation et de la formation - Pistes réflexives autour d’une notion en construction. Présenté à La créativité dans le champ de l’enseignement et de la médiation : quels objets d’enseignement, quelles compétences, quels dispositifs ?, Nice, 18 mars 2021. Consulté à l’adresse https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03147361

21012. Duguet, A., & Morlaix, S. (2021). Rôle de la formation des enseignants du second degré sur leurs pratiques pédagogiques. Recherches en éducation, (44). https://doi.org/10.4000/ree.3499
Ce travail vise à analyser l’effet exercé par la formation initiale et continue des enseignants du second degré, en France, sur leurs pratiques pédagogiques. Pour cela, nous procédons à une analyse secondaire des données issues de l’enquête TALIS (Teaching and Learning International Survey), menée en 2013 au sein de 34 pays dont la France. Nous focalisons plus particulièrement notre attention sur les pratiques liées aux méthodes pédagogiques utilisées, à la gestion de la classe, à la façon de transmettre et aux pratiques évaluatives des enseignants. A l’appui de modèles de régression logistique binaire, nous montrons que les variables liées à la formation initiale jouent un faible rôle, voire exercent un effet négatif sur certaines pratiques pédagogiques, conduisant à une réflexion sur la rénovation de cette formation. Nos analyses viennent en revanche souligner le poids plus important joué par certaines actions de formation continue.

21013. Garcia, S. (2021). Différenciations adaptatives, palliatives et différenciations égalisatrices : l’exemple de l’apprentissage de la lecture. Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, (59). https://doi.org/10.4000/edso.13911
L’article s’interroge sur le flou et l’imprécision qui caractérisent les définitions institutionnelles de la différenciation comme adaptation à une différence individuelle. En s’appuyant sur plusieurs enquêtes, il montre que les contraintes pratiques auxquelles les enseignants sont confrontés conduisent, en l’absence d’une définition plus claire des enjeux de la différenciation, à un ajustement des enseignants au niveau initial des élèves. L’article distingue une différenciation adaptative et une différenciation palliative, qui dans les deux cas, soulèvent des questions. Il défend une conception de la différenciation égalisatrice expérimentée dans le domaine de l’apprentissage de la lecture qui a pour enjeu la réduction des inégalités.

21014. Born, P. (2021). Le dispositif évaluatif de formation initiale chez les sapeurs-pompiers volontaires : quel impact sur leur professionnalisation ? Présenté à Le numérique et l’évaluation des apprentissages, de la menace à l’opportunité, Colloque de l’ADMEE, en ligne, 30 mars-1er avril 2021.
Les sapeurs-pompiers volontaires représentent 79 % des effectifs de sapeurs-pompiers. Dès leur engagement, ils doivent suivre une formation de base, dite « initiale » qui a pour objectif principal de leur permettre de répondre de manière efficiente aux différentes situations qu’ils seront amenés à rencontrer dans le contexte des missions opérationnelles (Métral, Tourmen & Mayen, 2014). Au cours de celle-ci, le formateur permet non seulement à l’apprenant de développer ses connaissances et ses compétences, mais porte également en parallèle un regard évaluatif sur l’apprenant, attendant de ce dernier qu’il en montre l’acquisition (Faulx & Danse, 2016). La notion de compétence est au cœur de la formation initiale des sapeurs-pompiers volontaires : pour valider sa formation, l’apprenant doit produire des compétences et le formateur doit les constater. De la sorte, les référentiels considèrent qu’à l’issue de leur formation initiale, en cas de réussite aux épreuves d’évaluation, les sapeurs-pompiers volontaires ont acquis l’ensemble des compétences nécessaires pour agir en mission. Or, une compétence évaluée dans le cadre d’une formation ne peut conférer qu’une qualification et ne garantit pas un savoir-agir ultérieur (Alliger, Tannenbaum, Bennett, Traver & Shotland, 1997 ; Le Boterf, 1998 ; 2008). Une telle évaluation contribue toutefois au développement de l’identité professionnelle du sapeur-pompier volontaire, notamment par la reconnaissance professionnelle induite (Jorro et Wittorski, 2013).

21015. Borges, C., Lenzen, B., & Loizon, D. (Éd.). (2021). Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique. Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique
Avec la professionnalisation de l’enseignement, l’alternance entre l’université et le milieu scolaire est devenue un impératif dans la formation initiale à l’enseignement en éducation physique. Dès lors, les stages ont vu leur durée s’allonger, tout en devenant incontournables pour le développement des compétences professionnelles. Grâce à des allers-retours entre le milieu scolaire et l’université, il s’agit de rapprocher deux espaces de formation ancrés dans des cultures et des organisations distinctes. Cet écart que l’on cherche à combler par l’alternance est à l’origine de plusieurs programmes de formation continue, qui cherchent à articuler les expériences et les savoirs pratiques avec les connaissances issues de la recherche aux fins d’accompagnement et d’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des élèves. La temporalité en alternance en formation initiale en éducation physique est donc au cœur de cet ouvrage. Dans ce domaine, les formations de terrain sont depuis longtemps caractérisées par le compagnonnage. Néanmoins, les chapitres de cet ouvrage montrent que les dispositifs de formation en alternance ont pris de l’ampleur aujourd’hui, tout en épousant des approches variées.

21016. Loizon, D. (2021). Les stages en alternance au master éducation physique : quels apprentissages pour les étudiants ? In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 37‑62). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21017. Gaudillère, N., & Loizon, D. (2021). Multiplicité des temporalités et activité décisionnelle pour appréhender le savoir en circulation entre le tuteur et l’enseignant stagiaire. In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 87‑106). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21018. Laugier, M., Montagne, Y.-F., & Loizon, D. (2021). Effets du temps sur la résistance des enseignants à intégrer les savoirs de la formation : une étude de cas en natation. In C. Borges, B. Lenzen, & D. Loizon, Entre l’université et l’école : la temporalité dans l’alternance en formation professionnelle en enseignement d’éducation physique (p. 167‑183). Consulté à l’adresse https://www.pulaval.com/produit/entre-l-universite-et-l-ecole-la-temporalite-dans-l-alternance-en-formation-professionnelle-en-enseignement-d-education-physique

21019. Farges, G. (2021). « Quand maman s’émancipait », à propos de : Christine Détrez et Karine Bastide, Nos mères. Huguette, Christiane et tant d’autres, une histoire de l’émancipation féminine, La Découverte. La Vie des idées. Consulté à l’adresse https://laviedesidees.fr/Quand-maman-s-emancipait.html

21020. Vilches, O. (2021). Effets et implication des jeunes au sein du dispositif « Garantie jeunes ». Présenté à Conférence « La juvénilisation des politiques publiques : engagements, gouvernances et territoires. Interroger la catégorie “jeunesse” au prisme de la construction des politiques publiques », Lille, 17-19 mars 2021. Consulté à l’adresse https://ceraps.univ-lille.fr/nc/detail-event/la-juvenilisation-des-politiques-publiques-engagements-gouvernances-et-territoires-interroger-la/

21021. Vilches, O. (2021). Compétences sociales et civiques chez les jeunes « NEET » vulnérables. Présenté à Éducatif présent « Élargir les horizons », Montréal, 25-26 mars 2021. Consulté à l’adresse http://www.colloqueeducatifpresent.com/uploads/3/9/9/4/39946023/programme_final_cep_2021.pdf

21022. Érard, C. (2021). Marie-Christine Peltre, joueuse de haut niveau et enseignante d’histoire-géographie, un demi-siècle d’engagement dans la politique fédérale du tennis. Présenté à 2ème colloque international Le tennis dans la société de demain, Université de Dijon, UFR STAPS, Dijon, 7 au 11 juin 2021.

21023. Loizon, D. (2021). Former à l’animation de groupe d’APP en master. Revue de l’analyse de pratiques professionnelles, (19), 19‑39. Consulté à l’adresse https://www.analysedepratique.org/?p=4364
L’objectif de cet article est de montrer comment il est possible de former des enseignants à l’animation de groupe d’APP dans le cadre d’un master intitulé « Accompagnement et Analyses de Pratiques Professionnelles » (2A2P) à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation de l’Université de Bourgogne mis en place en 2017. Cette formation s’articule autour de plusieurs thématiques convergentes : accompagnement, analyse de pratique, ingénierie de formation et recherche. La présentation et les réflexions à propos de cette formation à l’APP s’appuient sur les bilans et les observations réalisés durant les deux premières années de ce master. Elles se situent à un triple niveau : les enjeux, les dispositifs et l’animation de groupe d’APP.

21024. Ampère, F. (2021). Retour d’expérience sur la formation à l’animation d’un groupe d’APP en master « Accompagnement et Analyse des pratiques professionnelles ». Revue de l’analyse de pratiques professionnelles, (19), 40‑52. Consulté à l’adresse https://www.analysedepratique.org/?p=4372
Cet article a pour objectif de témoigner d’une expérience singulière de formation sur l’animation en analyse des pratiques professionnelles (APP). Animer un groupe d’analyse des pratiques professionnelles nécessite d’assimiler différentes compétences qui mettent en jeu des notions de psychologie, de gestion de groupe, mais également de permettre à l’animateur d’acquérir une pratique réflexive comme geste professionnel. Suivre une formation pour devenir animateur en analyse des pratiques, c’est s’approprier les cadres conceptuels de l’APP, mais c’est aussi et surtout se former lors de phases expérimentales afin de mieux appréhender les différentes étapes dans la construction d’une séance d’APP.

21025. Rollin, B. (2021). La reconnaissance de compétences non disciplinaires essentielles à la réussite étudiante à travers une expérimentation menée à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Présenté à Webinaire « Travaux de Recherche dans les projets NCU-PIA 3 » organisé par l’Université de Côte d’Azur et l’Université de Laval (Québec), 15 Janvier 2021.

21026. Rollin, B. (2021). La reconnaissance par open-badge de compétences transversales essentielles à la réussite dans l’enseignement supérieur. Présenté à Journée d’étude des doctorants « Apprendre et enseigner dans l’enseignement supérieur », Nancy, 18 juin 2021.

21027. Rollin, B., Demeuse, M., & Giret, J.-F. (2021). L’Open-Badge : un outil numérique au service de la relation formation-emploi au sein de nos territoires ? Présenté à Colloque Inter-congrès AREF « Politiques et territoires en éducation et en formation : enjeux, débats et perspectives », Nancy, 2-3 juin 2021.
Cette proposition a pour objectif de montrer comment un nouvel outil numérique appelé « Open-badge » peut reconfigurer le rapport aux espaces et aux savoirs en cherchant à s’appuyer sur une dynamique territoriale. Ce badge numérique peut être appréhendé comme une déclaration numérique vérifiable et infalsifiable, comportant différentes informations  comme l’identité du récepteur du badge, celle de l’émetteur, les critères pour obtenir le badge ou encore les preuves qui peuvent justifier son acquisition.

21028. Berthaud, J. (2021). Le rôle des compétences transversales dans les trajectoires des diplômés du supérieur. Bref, (408). Consulté à l’adresse https://www.cereq.fr/le-role-des-competences-transversales-dans-les-trajectoires-des-diplomes-du-superieur
Les qualités relationnelles ou communicationnelles, l’estime de soi, la créativité ou encore la capacité à travailler en équipe font partie de ce que l’on nomme les compétences transversales. Variées et évolutives, elles échappent à une saisie exhaustive comme à une conceptualisation univoque. Au-delà des débats entourant la notion, ces compétences influent-elles sur les trajectoires professionnelles des diplômés du supérieur ? Trois études du centre régional associé au Céreq de Dijon apportent des éléments de réponse.

21029. Guégnard, C., Collet, X., & Macaire, S. (2021). Les chemins inattendus de la réussite étudiante. Mondes Sociaux. Consulté à l’adresse https://sms.hypotheses.org/27634
Quelles sont les situations de vulnérabilité que les étudiant·es rencontrent ? Comment illustrer leur caractère réversible, qui emporte certain·es sur des chemins inattendus de la réussite ? Notre propos trouve un écho particulier...

21030. Morlaix, S. (2021). La prise en compte du concept de « compétences » non académiques » : du système de formation au marché du travail ? In P. Guibert & O. Maulini, Manuel de sciences de l’éducation et de la formation. Consulté à l’adresse https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03254786

21031. Bonnard, C. (2021). Rapport à l’école et au marché du travail des élèves de CAP. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21032. Loizon, D. (2021). Retour sur les enjeux de la recherche en formation. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21033. Duguet, A., Berthaud, J., & Le Mener, M. (2021). Pratiques d’enseignement à l’université. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21034. Garcia, S. (2021). Démissions des enseignants stagiaires. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21035. Szerdahelyi, L. (2021). Les jeunes et l’attractivité des métiers de l’enseignement. Essai de synthèses de recherches en cours. Présenté à Journée d’études « Quelles recherches à l’INSPE de Bourgogne, état des lieux et pistes pour demain », INSPE de Bourgogne, 18 juin 2021.

21036. Meuret, D. (2021). De quelques essais manqués de « traductions ». Administration & Éducation, 170(2), 91‑99. Consulté à l’adresse https://www-cairn-info.proxy-bu2.u-bourgogne.fr/revue-administration-et-education-2021-2-page-91.htm
L’évaluation des établissements en France a une longue histoire, plutôt infructueuse, inspirée de façon plus ou moins lâche par des expériences étrangères. L’article retrace cette histoire, analyse échecs flagrants et réussites partielles, et s’efforce de tracer des perspectives pour une évaluation des établissements adaptée aux défis qu’ils rencontrent aujourd’hui, en phase avec les pays où son utilité est reconnue par l’ensemble des acteurs.

21037. El Hadj Said, K. (2021). Comment la dégradation de la vie étudiante a-t-elle affecté les manières d’étudier durant la pandémie ? Présenté à Apprendre et enseigner dans le supérieur, Journée d’études des jeunes chercheur.es du LISEC, Université de Lorraine, Nancy, 18 juin 2021.
Souvent considérée comme privilégiée par rapport aux autres jeunes, la population étudiante apparaît de plus en plus hétérogène en termes de ressources comme de conditions de vie. Les premières enquêtes sur les conséquences de la pandémie ont pointé cette dégradation des conditions de vie et d’études pour une partie de la population étudiante. Cette proposition de communication se base sur l’exploitation d’une enquête sur la vie étudiante durant le premier confinement. Elle s’interroge notamment sur les effets de la dégradation des conditions de vie des étudiants sur leurs manières d’étudier. Le questionnaire a été construit et diffusé en avril 2020. 3 396 personnes ont répondu à l’enquête entre avril et mai 2020 et 2 097 questionnaires ont été exploités. L’hypothèse est que le confinement a pu dégrader le rapport aux études et les manières d’étudier de ceux qui étaient initialement les plus fragiles.

21038. El Hadj Said, K. (2021). Quelle posture épistémologique adopter en thèse CIFRE dans une collectivité territoriale ? Présenté à Séminaire « Évolution et diversité des formes du doctorat », organisé par l’AJCSEF (Association des Jeunes Chercheur.se.s en Sciences de l’Education et de la Formation), 11 Mai 2021.
Cette communication visait à définir les tenants et les aboutissants de la réalisation d’une thèse professionnelle dans une collectivité territoriale. Elle expliquait ainsi la définition de la posture de chercheur dans un terrain extérieur à l’université et les défis de répondre à la commande d’un employeur tout en gardant l’objectivité nécessaire au doctorant pris en étau entre le monde académique et le monde professionnel.

21039. El Hadj Said, K. (2021). La thèse en CIFRE : les tenants et les aboutissants en sciences humaines et sociales. Présenté à Journée de rencontre sur le doctorat,  Association des Doctorant.e.s et Docteur.e.s Orléanais.es,  en Sciences Humaines et Sociales, Juin 2021.
Cette intervention visait à expliquer les tenants et les aboutissants d’une thèse CIFRE en sciences humaines et sociales, de la candidature à sa concrétisation. Elle expliquait aussi les défis qu’ont les doctorants en CIFRE pour l’élaboration de la méthodologie, la mise en place du terrain et la posture à adopter vis-à-vis de ce statut particulier entre université et exigences du milieu professionnel.

21040. Trespeuch, M., Tenret, É., Verley, É., Belghith, F., Frenod-Dunand, A., & Giret, J.-F. (2021). Projet MEENU – Mondes de l’Emploi Etudiant à l’heure Numérique : rapport final (provisoire). Paris: DARES.

21041. Bertrand, L., & Vilches, O. (2021). Accompagnement des adolescents en Mission locale. Présenté à Les adolescent(s) d’aujourd’hui : penser leur bien-être en contexte scolaire et hors scolaire", St-Etienne, 19 et 20 mai 2021.

21042. Vilches, O. (2021). The importance of social skills in the integration of young people : an analysis through a mixed approach. Présenté à The 5th World Conference on Qualitative Research" (WCQR2021), les 20 et 21 janvier 2021, Barcelone, à distance.
This article is the result of a thesis work that started in March 2019 and is still in progress. This research analyses the place of social skills in the professional and social integration of young people. More specifically, our research focuses on the Youth Guarantee scheme that will be widespread in France in 2013. The results concern two different audiences: young people in the scheme and employers. Firstly, we opted for a qualitative longitudinal method with twenty-three young people. Then, a quantitative approach will make it possible to focus this time on a group of employers likely to hire the young people in the GJ scheme. This article is structured around several results and lines of thought. Firstly, the young people surveyed correspond to the target audience. Second, the acquisition of social skills at the beginning of YM and throughout the process reveals differences between them. Finally, we assume that employers’ interest in social skills will depend on the sector of activity.

21043. Szerdahelyi, L., Albandea, I., Farges, G., & Vallet-Gianini, F. (2021). La préprofessionnalisation aux métiers de l’enseignement : parcours d’étudiant·es de licence dans l’académie de Dijon. Présenté à Colloque Inter-congrès AREF « Politiques et territoires en éducation et en formation : enjeux, débats et perspectives », Nancy, 2-3 juin 2021.

21044. Albandea, I., Farges, G., Szerdahelyi, L., & Vallet-Giannini, F. (2021). Les préprofessionnalisations aux métiers de l’enseignement : caractéristiques sociologiques des étudiant·es de licence dans l’académie de Dijon. Présenté à « Politiques et carrières en éducation et formation », Séminaire du CREN, Nantes, 27 mai 2021.

21045. Szerdahelyi, L. (2021). Les dilemmes de l’égalité. Une approche scolaire par l’éducation physique. Présenté à Université populaire du 14e : Femmes en résistance, résistances des sociétés : Distanciel, 20 mars 2021. Consulté à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=c2KGjV6FTCQ&t=4110s

21046. Garcia, S. (2021). Quand les enseignants claquent la porte. La vie des idées. Consulté à l’adresse https://laviedesidees.fr/Quand-les-enseignants-claquent-la-porte.html
Les démissions de professeurs des écoles, bien que statistiquement limitées, sont un révélateur de la dégradation des conditions de travail des enseignants dans un contexte d’austérité budgétaire, sans que cette question se limite au thème de la revalorisation des salaires

21047. Jongbloed, J., & Giret, J.-F. (2021). Untangling the roles of low skill and education in predicting youth NEET statuses: negative signalling effects in comparative perspective. Compare: A Journal of Comparative and International Education, 0(0), 1‑19. https://doi.org/10.1080/03057925.2021.1951664
Education determines life chances across the globe, but human capital and skill formation offer context-specific advantages in the labour market during the transition from school to work. Our study focuses specifically on the varying effects of low skill on youth ‘not in employment, education or training’ (NEET) statuses via educational attainments. Using Programme for the International Assessment of Adult Competencies (PIAAC) data, we estimate the extent to which country-specific relative low skill levels affect young people’s probability of reporting long-term NEET statuses across contexts. We find that low skill and education have differing effects on the probabilities of reporting NEET statuses cross-nationally. We also conduct mediation analyses to examine to what extent the negative signalling effects of low education explain the impacts of skill disadvantages on NEET statuses. We find that the indirect effect of low skill through education is particularly important in countries with vocationally oriented education systems.

21048. Tagnit, H. (2021). L’influence des pratiques enseignantes sur l’égalité entre filles et garçons (Mémoire de master 2 Expertise Sociologique et Économique en Éducation). Université de Bourgogne, Dijon.
La question du genre est classée parmi les premières préoccupations des gouvernements au niveau mondial. En France, des efforts considérables ont été déployés afin de réduire les écarts des inégalités entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, mais cela semble encore insuffisant et la force des stéréotypes de genre reste encore opérante et produit ses effets négatifs sur les performances scolaires des filles et des garçons tout au long de leur parcours scolaire. Plusieurs recherches scientifiques ont mis l’accent sur le rôle de l’école dans la reproduction des stéréotypes de genre en pointant du doigt des pratiques enseignantes favorisant leur persistance. C’est pour cela que les enseignants restent un pilier principal dans ce processus de lutte contre les stéréotypes de genre, vu leur contact direct avec un ensemble d’élèves issus de différents milieux socioculturels et avec lesquels ils entretiennent des interactions quasi quotidiennes durant lesquelles ces stéréotypes peuvent circuler et être véhiculés, consciemment ou inconsciemment, la chose à laquelle il faut être très vigilant. L’enquête, que nous avons menée, a révélé l’existence de divergences entre les avis des enseignants sur différentes situations et questions concernant les stéréotypes sexués et la question du genre ; c’est pour cela que le volet formation des enseignants à ce sujet est très essentiel et constitue la base à un changement des pratiques vers une prise en compte plus intégrale et plus profonde de la question du genre au sein des écoles. Cette enquête a permis, également, de constater un grand retard à ce niveau-là, la généralisation de la formation, initiale et continue, des enseignants nécessite encore plus d’efforts, avec une nécessité de développer les méthodes et les dispositifs de ces formations ; sans oublier aussi la mise en place, au sein des écoles, des mesures parallèles accompagnant ces dispositifs de formations comme par exemple la nomination des « référents égalité ».

21049. Daval, A. (2021). Les effets des masters en alternance sur le développement des compétences et des liens sociaux des étudiants : le cas de l’IAE de Dijon (Mémoire de recherche Master Sciences de l’éducation parcours Expertise Sociologique et Economique en Education). Université de Bourgogne, Dijon.
Ce mémoire s’intéresse à des formations en alternance dans des masters de l’institut d’administration des entreprises de Dijon. Depuis quelques années, les mondes de la formation et du travail se sont investis dans l’approche par compétences. La collaboration entre l’entreprise et l’université entraîne la renaissance de l’alternance grâce à de nouvelles pédagogies : expérience apprenante, approche par compétences, professionnalisation, validation des acquis de l’expérience, etc. La recherche que nous menons tente de déterminer l’influence de l’institut d’administration des entreprises de Dijon dans l’accroissement des relations sociales et des liens sociaux des alternants. Nous identifions les compétences développées par les étudiants grâce aux spécificités de l’alternance et aux diverses méthodes pédagogiques. La question de recherche est la suivante : Quels sont les effets des masters en alternance au sein de l’IAE de Dijon sur le développement des compétences et des liens sociaux des étudiants ? Afin de répondre au mieux à cette question, une enquête qualitative par entretiens semi-directifs est mise en oeuvre dans le but de colliger les récits des participants et de saisir leurs perceptions sur leurs expériences professionnelles et universitaires. Quatorze anciens alternants issus de quatre masters de l’IAE de Dijon constituent notre échantillon. L’analyse de leurs propos nous permet d’exprimer nos résultats selon les objectifs fixés. Ainsi, l’IAE de Dijon donne accès à un capital social aux alternants grâce à des réseaux de professionnels (associations, groupes d’anciens diplômés, partenariats). Néanmoins, ce capital social varie en fonction des masters et de l’investissement alloué au maintien des relations sociales. Grâce à l’alternance et selon leur cursus de formation, les étudiants développent des compétences et des connaissances diverses. La sphère académique favorise davantage le développement de compétences spécifiques. La sphère professionnelle, quant à elle, contribue au développement des pratiques professionnelles et des compétences de savoir-être des alternants. Certaines formations en alternance ont la particularité de proposer une pédagogique basée sur la remise en question et la prise de distance vis-à-vis de l’expérience professionnelle de l’apprenant. Les méthodes pédagogiques appliquées rendent l’alternant capable de développer une compétence de réflexivité.

21050. Vilches, O. (2021). Les situations de vulnérabilité : l’exemple de la Garantie jeunes. Présenté à « Les vulnérabilités au travail. Regards croisés des sciences sociales en Europe », Bordeaux, Centre Emile Durkheim, 24-25 juin 2021.

21051. El Hadj Said, K. (2021). Territories and effects on student living conditions : a case study of the Paris student housing scheme. Présenté à 12th International EUREDOCS Conference « HEIs coping with external and internal challenges ». Porto, Universidade Porto, 7 septembre.
In a context of competition between student cities, the local level is increasingly involved in improving student living conditions and is working to make their territory more attractive to students. A focus is made on the « Aide à l’Installation dans un Logement pour les Étudiants » (Help for students to settle in) of the city of Paris, a system that aims to promote the social mix of students. A quantitative evaluation of the system was carried out using the theory of capabilities. The program has increased the scope of possibilities by giving students the opportunity to live in Paris. However, the autonomy so sought after by the students is specific in that the financial autonomy is partial. In short, the program has a relative effect on precariousness and the reduction of social inequalities among students in a city that suffers from them

21052. Lebossé, C., Érard, C., & Vivier, C. (2021). French female youth and sports inspectors and the challenge of neoliberalism during the « Trente Glorieuses ». Power and Education, 0(0), 1‑24. https://doi.org/10.1177/17577438211037212
In a society where the politics of life is geared toward maximizing the physical and psychological dimensions of human capital to ensure economic growth, France’s Inspectorate for Youth and Sports played a key role in disseminating a new mode of governance of bodies and youth—a form of self-governance based on the rising neoliberal values that emerged during the period of the Trente Glorieuses. Representing a tiny minority in an essentially male bastion, a small number of women, cherry-picked for their expertise and effectiveness as inspectors, came to play a vital role in a new mode of youth governance aimed, against a backdrop of social control, at encouraging young people to assume greater self-responsibility and to take ownership of their physical education and activities. Guided by research in the human and social sciences as a basis for rethinking how physical education is taught in schools, women may be seen as key contributors to the emergence of a new ethos designed to develop the ability of French youth to adapt to the social and economic transformation of capitalist society by appealing to the psyche (superego) and self-regulation. Despite promoting a “differentialist feminism”.

21053. de Clercq, M., & Perret, C. (2021). Étude exploratoire des obstacles à la transition universitaire selon le vécu d’étudiants français et belges. Présenté à Les Rendez-vous de l’AIPU, organisés par l’UC Louvain et lARES (Académie de Recherche et d’enseignement supérieur), En ligne, 9 avril 2021.

21054. Duru-Bellat, M. (2021). La sociologie de l’éducation et la formation des enseignants « contre les inégalités » : à quelles conditions ? Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021. Consulté à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=KeTC2X_MmGg

21055. Farges, G. (2021). Héloïse Durler et Philippe Losego (dir.), Travailler dans une école. Sociologie du travail dans les établissements scolaires en Suisse romande. Sociologie du travail, 63(3). Consulté à l’adresse https://journals.openedition.org/sdt/39578

21056. Saunier, É. (2021). Comment former sur et contres les inégalités sociales avec les outils de la sociologie ? Dans la cuisine de l’enseignement de la socialisation pour former au métier de Conseiller Principal d’Éducation (CPE). Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021.

21057. Garcia, S. (2021). Une condition nécessaire pour combattre les inégalités sociales de réussite scolaire : questionner la formation à l’auto formation. Présenté à Colloque « Former contre les inégalités », organisé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud et LATEFA (Laboratoire d’Analyse du Travail Enseignant et de la Formation en Alternance), Vaud, 8-10 septembre 2021.

21058. Morlaix, S., & Tavant, D. (2021). Profil enseignant et compétences psychosociales des élèves : quels liens établir au sein de la classe ? Revue française de pédagogie, (211), 87‑101. Consulté à l’adresse https://journals.openedition.org/rfp/10534
La recherche des déterminants de la réussite scolaire des élèves et de leur parcours d’orientation constitue une préoccupation majeure des chercheurs en éducation. Alors que de nombreuses variables sont explorées et analysées pour mieux comprendre les trajectoires des élèves, certaines d’entre elles restent peu étudiées. Parmi ces dernières figurent certaines caractéristiques de l’enseignant et les compétences psychosociales des élèves. L’objet de cet article est de mettre en relation de façon empirique ces deux types de variables (profil interactionnel de l’enseignant et compétences psychosociales développées chez les élèves). L’intérêt de la démarche repose sur une analyse exploratoire confirmatoire et permet de dégager des pistes de réflexion pour une meilleure compréhension de la réussite scolaire des élèves.

21059. Duru-Bellat, M. (2021). Se libérer du sexisme ou se libérer du genre ? In K. Faniko & B. Dardenne, Psychologie du sexisme : des stéréotypes de genre au harcèlement sexuel (p. 227‑243). De Boeck.

21060. Tavant, M. (2021). Éducation artistique et culturelle et attitudes de relation au monde : quel rôle dans l’ouverture au monde des jeunes ? Présenté à 8èmes rencontres régionales de l’éducation à la citoyenneté mondiale », organisé par Bourgogne Franche-Comté International, le 10 juin 2021, en distanciel.

21061. Tavant, M. (2021). Formation à l’enseignement de l’éducation morale et civique et appropriation par les enseignants de méthodes spécifiques. Présenté à 7ème Printemps de la recherche en éducation 2021 : Développer l’esprit critique des élèves : enjeux pour la formation des enseignants et personnels d’éducation, organisé par le réseau des INSPE (février – juin 2021).

21062. Albandea, I., Farges, G., Szerdahelyi, L., & Vallet-Giannini, F. (2021). La préprofessionnalisation aux métiers de l’enseignement : un dispositif d’ouverture sociale ? Profil des étudiant·es AED Prépro et usages du dispositif. Présenté à « La construction des inégalités dans l’enseignement supérieur et la recherche », organisé par le RESUP et l’ENS de Lyon, Lyon, 14-15 octobre 2021.

21063. Velu, A.-É., & Dirani, A. (2021). Les capitaux cachés de l’ascension scolaire : une analyse des modes de socialisation singuliers en milieux populaires. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21064. Bonnard, C., El Hadj Said, K., & Giret, J.-F. (2021). Comment la dégradation de la vie étudiante a affecté le rapport aux études durant la pandémie ? Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21065. Rollin, B. (2021). L’open-badge : un outil numérique pertinent au service du développement de compétences transversales essentielles à la réussite étudiante ? Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21066. Berthaud, J., & Giret, J.-F. (2021). De l’emploi lycéen à l’emploi étudiant : la transition secondaire-supérieur. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21067. Guégnard, C., Érard, C., & Danner, M. (2021). Récit d’un « tremplin ». Des bacheliers professionnels en classe préparatoire. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21068. Érard, C., & Louveau, C. (2021). Orientation (im)probable en filière universitaire masculine et cohérence d’un habitus féminin : cas des fillesqui se détournent des STAPS. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21069. Merlin, F. (2021). Mobilité socioprofessionnelle des diplômés de BTS en début de carrière. Présenté à [Probable / Improbable] Transclasse, Transgenre,Transnational... : 10èmes rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, organisés par le Céreq, IRENEM et le LEST, Marseille, 27-29 octobre 2021.

21070. Shamavu Byanjira, J. K. (2021). Comparaison des conditions de travail des enseignants et des contextes d’enseignement entre les écoles primaires et secondaires du secteur public et privé de la Ville de Goma en Province du Nord Kivu, République démocratique du Congo, de 2010 à 2021 (Mémoire de Master 2, Sciences de l’éducation Spécialité Expertise sociologique et économique en éducation). Université de Bourgogne, Dijon. https://iredu.u-bourgogne.fr/wp-content/uploads/2021/10/21070.pdf

21071. Szerdahelyi, L. (2021). Yvonne de Rette et l’éducation physique féminine (1925-1985). Une ombre légère face au sport ? Staps, 133(3), 105‑120. Consulté à l’adresse https://www-cairn-info.proxy-bu1.u-bourgogne.fr/revue-staps-2021-3-page-105.htm
Rendre compte de brèches ouvertes dans l’ordre du genre, à partir d’une étude de cas, est le projet que nous souhaitons développer. Ce projet se centre sur le monde de l’Éducation physique et sportive (EPS) et prolonge le travail d’études comparées sur les femmes actrices de l’EPS (Szerdahelyi & Robène, 2019). Dans le numéro 123 de STAPS qui leur était dédié, les voix de femmes, « ombres légères au théâtre de la mémoire » (Perrot, 1998, p. 9), avaient été mobilisées par l’ensemble des chercheur·es. Nous poursuivons la démarche en articulant des sources orales avec des sources écrites et iconographiques, selon une approche méthodologique soucieuse d’éviter le piège de « l’illusion biographique » (Bourdieu, 1986). Sur la base principale d’entretiens oraux, enregistrés avec Yvonne de Rette née Chapaveyre, nous tenterons de répondre à deux interrogations posées lors des journées d’études d’Angers consacrées aux « conceptions et débats en EPS dans la seconde moitié du XXe siècle » (Gomet & Renaud, 2020) : qu’est-ce qui pousse un individu à choisir d’embrasser une carrière en EPS ? Comment se construit une personnalité pédagogique ? En l’occurrence, comment une fille, née en Chine en 1925, est-elle devenue professeure d’EPS en France, à Calais, après une formation suivie à l’École normale supérieure d’éducation physique (ENSEP) de Châtenay-Malabry entre 1946 et 1948 ? Comment se construit la professionnalité de cette enseignante, « femme de » Jacques de Rette, ombre légère de son mari, lequel s’impose dans les mémoires comme une figure historique de l’EPS. Chemin faisant, en quoi les expériences qu’elle acquiert, vit et construit jusqu’à sa retraite en 1985 lui permettent-elles de se positionner, tant professionnellement que familialement ? Cette contribution propose d’appréhender le parcours de cette femme professeure d’EPS ainsi que les manières dont elle incarne, conçoit et pratique son métier.

21072. Giret, J.-F., & Jongbloed, J. (2021). Les jeunes en situation de NEET : le rôle des compétences de base. Céreq Bref, (413). Consulté à l’adresse https://pmb.cereq.fr/doc_num.php?explnum_id=8140
Enjeu prioritaire des politiques publiques nationales et européennes, les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation connaissent un risque d’exclusion plus ou moins marqué selon les pays. Si le niveau d'éducation joue un rôle central dans ces situations, l’approche par les compétences de base permet d’affiner la focale. Les données internationales montrent en effet qu’un même niveau de diplôme ne certifie pas partout le même niveau de compétences. Comment s’expliquent ces écarts ? Dans quelle mesure ces compétences protègent-elles des situations de NEET indépendamment du diplôme ? 

extrait:
lien_externe:

Twitter

Please fill all widget settings!

Log In

Create an account