Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Rapport aux études des bachelier.e.s de l’enseignement professionnel dans l’enseignement supérieur long (université, CPGE, école d’ingénieur)

 

 

Responsables du projet : Magali Danner, Carine Érard, Christine Guégnard

 

Dans la continuité de nos travaux sur l’orientation des bacheliers professionnels (Danner, Guégnard, 2015 ; Danner, Érard, Guégnard, 2016 ; Danner, Guégnard, 2019), cette recherche vise à explorer les données des enquêtes de suivi des bacheliers 2014 dans l’enseignement supérieur conduites par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SIES). En raison des faibles effectifs inscrits dans l’enseignement supérieur long, l’approche quantitative est souvent minimisée dans les recherches sur les bacheliers professionnels, surtout lorsqu’elles impliquent un suivi longitudinal. Les enquêtes de suivi des bacheliers 2014 dans l’enseignement supérieur permettraient de renforcer cette approche pour déterminer dans quelles conditions des jeunes, qui ont pu être fragilisés par une orientation vers l’enseignement professionnel, se positionnent sur une trajectoire offensive, atypique et risquée vers l’enseignement supérieur long. L’hypothèse principale serait que plus le jeune a le sentiment de maîtriser sa trajectoire en s’inscrivant dans la formation voulue et d’appuyer ce choix sur des ambitions personnelles, plus celui-ci est enclin à développer un rapport positif aux études de nature à soutenir son engagement scolaire, en dépit des obstacles rencontrés et indépendamment de sa vulnérabilité.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

 

 

Responsables du projet : Magali Danner, Carine Érard, Christine Guégnard

 

Dans la continuité de nos travaux sur l’orientation des bacheliers professionnels (Danner, Guégnard, 2015 ; Danner, Érard, Guégnard, 2016 ; Danner, Guégnard, 2019), cette recherche vise à explorer les données des enquêtes de suivi des bacheliers 2014 dans l’enseignement supérieur conduites par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SIES). En raison des faibles effectifs inscrits dans l’enseignement supérieur long, l’approche quantitative est souvent minimisée dans les recherches sur les bacheliers professionnels, surtout lorsqu’elles impliquent un suivi longitudinal. Les enquêtes de suivi des bacheliers 2014 dans l’enseignement supérieur permettraient de renforcer cette approche pour déterminer dans quelles conditions des jeunes, qui ont pu être fragilisés par une orientation vers l’enseignement professionnel, se positionnent sur une trajectoire offensive, atypique et risquée vers l’enseignement supérieur long. L’hypothèse principale serait que plus le jeune a le sentiment de maîtriser sa trajectoire en s’inscrivant dans la formation voulue et d’appuyer ce choix sur des ambitions personnelles, plus celui-ci est enclin à développer un rapport positif aux études de nature à soutenir son engagement scolaire, en dépit des obstacles rencontrés et indépendamment de sa vulnérabilité.

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account