Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Projet SLORE : le stage en licence : un outil de réussite pour les étudiants

Responsable du projet : Claire Bonnard (IREDU)

Enseignants Chercheurs impliqués dans le projet :

  • Claire Bonnard (IREDU)
  • Nathalie Droyer (FAP, Agrosup)
  • Jean-François Giret (IREDU)

Ingénieur d’études impliqué dans le projet :

  • Arthur Sawadogo

Cette recherche (2019-2020) est financée par le projet PIA 2 RITM BFC et s’appuie sur une collaboration entre l’IREDU et le laboratoire FAP d’Agrosup (Eduter Recherche). Elle est également liée au programme de recherche du CAR Céreq de Dijon.

Elle propose d’interroger la place des stages dans les cursus pédagogiques de licence, notamment en 3ème année de licence, générale ou professionnelle. La montée en puissance de la professionnalisation liée aux enjeux d’orientation et d’insertion professionnelle des étudiants, conduit les équipes pédagogiques à intégrer les stages dans leurs parcours sous différentes formes, optionnelles ou obligatoires. Se posent plusieurs questions sur les difficultés d’accès aux stages, mais également la qualité du contenu formatif des stages et leurs effets sur la suite du parcours universitaire de l’étudiant concernant notamment sa réussite en licence, son orientation en master, son insertion ou éventuellement sa mobilité géographique.

Le projet est donc articulé autour de 3 objectifs complémentaires.

  1. Identifier les inégalités d’accès au stage chez les étudiants
  • Déterminer les stratégies mises en place par les étudiants pour trouver un stage ainsi que les difficultés rencontrées.
  • Mettre en perspective si des inégalités d’accès existent selon les caractéristiques géographiques, socio-économiques et scolaires des étudiants.
  1. Appréhender la qualité du contenu formatif du stage selon différents critères
  • Evaluer le contenu formateur du stage en lien avec la formation suivie par l’étudiant mais également sa trajectoire scolaire.
  • Comprendre en quoi les réalités du travail complètent la transmission des connaissances opérée par l’université.
  • Identifier comment les enseignants se saisissent du stage comme support pédagogique.
  1. Evaluer les effets du stage sur le parcours universitaire et l’insertion professionnelle de l’étudiant
  • Analyser l’impact du stage sur le parcours universitaire de l’étudiant : projet professionnel, réussite universitaire, orientation post-Licence.
  • Identifier le rôle du stage sur l’insertion professionnelle de l’étudiant, pour les sortants de Licence Professionnelle.

Ce projet s’appuie sur une méthodologie mixte, qui intègre des analyses d’évaluation quantitative des dispositifs de réussite et des travaux qualitatifs de didactique professionnelle pour appréhender la dimension formative du stage et la valorisation des apprentissages en situation de travail par les équipes pédagogiques.

Premières valorisations scientifiques du projet :

  • Présentation de la recherche à la Journée Scientifique du Pôle SHS de la COMUE UBFC (juin 2019)
  • Présentation d’une communication au « Colloque Pédagogie Universitaire » du Réseau Education Formation (REF-Toulouse, juillet 2019)
  • Présentation de la recherche lors d’une conférence organisée par le groupe thématique Discriminations et inégalités de la MSH de Dijon sur le thème « Discrimination dans l’accès aux stages », salle multiplex , 10 octobre 2019, https://youtu.be/N1AKsUEhCI0
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Responsable du projet : Claire Bonnard (IREDU)

Enseignants Chercheurs impliqués dans le projet :

  • Claire Bonnard (IREDU)
  • Nathalie Droyer (FAP, Agrosup)
  • Jean-François Giret (IREDU)

Ingénieur d’études impliqué dans le projet :

  • Arthur Sawadogo

Cette recherche (2019-2020) est financée par le projet PIA 2 RITM BFC et s’appuie sur une collaboration entre l’IREDU et le laboratoire FAP d’Agrosup (Eduter Recherche). Elle est également liée au programme de recherche du CAR Céreq de Dijon.

Elle propose d’interroger la place des stages dans les cursus pédagogiques de licence, notamment en 3ème année de licence, générale ou professionnelle. La montée en puissance de la professionnalisation liée aux enjeux d’orientation et d’insertion professionnelle des étudiants, conduit les équipes pédagogiques à intégrer les stages dans leurs parcours sous différentes formes, optionnelles ou obligatoires. Se posent plusieurs questions sur les difficultés d’accès aux stages, mais également la qualité du contenu formatif des stages et leurs effets sur la suite du parcours universitaire de l’étudiant concernant notamment sa réussite en licence, son orientation en master, son insertion ou éventuellement sa mobilité géographique.

Le projet est donc articulé autour de 3 objectifs complémentaires.

  1. Identifier les inégalités d’accès au stage chez les étudiants
  • Déterminer les stratégies mises en place par les étudiants pour trouver un stage ainsi que les difficultés rencontrées.
  • Mettre en perspective si des inégalités d’accès existent selon les caractéristiques géographiques, socio-économiques et scolaires des étudiants.
  1. Appréhender la qualité du contenu formatif du stage selon différents critères
  • Evaluer le contenu formateur du stage en lien avec la formation suivie par l’étudiant mais également sa trajectoire scolaire.
  • Comprendre en quoi les réalités du travail complètent la transmission des connaissances opérée par l’université.
  • Identifier comment les enseignants se saisissent du stage comme support pédagogique.
  1. Evaluer les effets du stage sur le parcours universitaire et l’insertion professionnelle de l’étudiant
  • Analyser l’impact du stage sur le parcours universitaire de l’étudiant : projet professionnel, réussite universitaire, orientation post-Licence.
  • Identifier le rôle du stage sur l’insertion professionnelle de l’étudiant, pour les sortants de Licence Professionnelle.

Ce projet s’appuie sur une méthodologie mixte, qui intègre des analyses d’évaluation quantitative des dispositifs de réussite et des travaux qualitatifs de didactique professionnelle pour appréhender la dimension formative du stage et la valorisation des apprentissages en situation de travail par les équipes pédagogiques.

Premières valorisations scientifiques du projet :

  • Présentation de la recherche à la Journée Scientifique du Pôle SHS de la COMUE UBFC (juin 2019)
  • Présentation d’une communication au « Colloque Pédagogie Universitaire » du Réseau Education Formation (REF-Toulouse, juillet 2019)
  • Présentation de la recherche lors d’une conférence organisée par le groupe thématique Discriminations et inégalités de la MSH de Dijon sur le thème « Discrimination dans l’accès aux stages », salle multiplex , 10 octobre 2019, https://youtu.be/N1AKsUEhCI0
extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account